Auteur Sujet: jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI  (Lu 2094 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

octal

  • Invité
Encore une feuille dans cette monstruosité administrative française  :-[
L'excellence a la Française ,tout  un Programme 
https://jalerte.arcep.fr/

 

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 237
    • Twitter LaFibre.info
Le Millefeuille
« Réponse #1 le: 17 octobre 2017 à 13:36:07 »
Une plateforme grand public et citoyenne
Cette plateforme permet aux particuliers, entreprises et collectivités/élus de nous alerter des dysfonctionnements qu’ils rencontrent dans leurs relations avec les opérateurs fixes, mobiles, internet et postaux.




Le serveur chez OVH est joignable en IPv6, mais il semble surchargé à présent (plusieurs minutes pour charger la page en FTTH)

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 231
    • Twitter @tdamienjd
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #2 le: 17 octobre 2017 à 14:12:18 »
Ne fait-elle pas double emploi, pour la partie mobile, avec la plateforme France Mobile ?  :-\

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 32 919
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #3 le: 17 octobre 2017 à 15:05:12 »
Elle est accessible aux particuliers ?

Puis vu ce qui est remonté par celle-ci, on peut espérer des retours plus pertinents !

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 563
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #4 le: 07 décembre 2017 à 21:52:33 »
Qu'est-ce qu'un retour pertinent ? J'ai un peu de mal à comprendre à quoi s'attendre l'ARCEP en mettant cet outil à disposition. Par exemple, y-a-t-il un sens à conseiller cet outil aux personnes qui rencontrent des problèmes de peering chez leur FAI ?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 32 919
  • FTTH 1000/250 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #5 le: 08 décembre 2017 à 07:20:23 »
Qu'est-ce qu'un retour pertinent ?
Je comparais à France Mobile. Quand tu vois des dossiers où ils se plaignent de pas de réseau au pied d'une antenne tri-op, tu te dis qu'il y a vraiment des gens payés à rien foutre dans certaines "institutions".

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 563
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #6 le: 08 décembre 2017 à 08:29:16 »
Oui oui, j'avais bien compris mais je me pose vraiment la question du type de retours attendus par l'ARCEP et de la pertinence de conseiller l'utilisation de l'outil dans certains cas.

underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 5 563
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #7 le: 19 décembre 2017 à 11:10:55 »
Télécoms : 12 600 plaintes contre les opérateurs téléphoniques en deux mois

Il y a deux mois, le régulateur Arcep ouvrait un site pour que les particuliers fassent remonter leurs problèmes d'Internet et de téléphonie. 12 600 plaintes ont été enregistrées.

Finalement, il semble que le service rendu par les opérateurs Internet, fixe comme mobile, ne soit pas si satisfaisant que ça. C'est en tout cas ce qui ressort deux mois après la mise en place de la plate-forme Jalerte.arcep.fr, selon des chiffres que nous publions en exclusivité. Ce site officiel a été créé par le régulateur des télécoms, l'Arcep, « pour faire remonter du terrain tout problème lié à l'Internet mobile, l'Internet fixe ainsi qu'aux services postaux », précise le président de l'Arcep, Sébastien Soriano. Ce site rencontre un fort succès puisqu'au 14 décembre, 12 600 alertes ont été enregistrées par le gendarme des télécoms.

Un service loin d'être à la hauteur. «64 % des alertes mettent en cause la qualité de service de l'Internet fixe ou mobile, note Sébastien Soriano. Ce retour sur la qualité du service va nous pousser à regarder où sont les problèmes. Le réseau est-il bien entretenu ? De qualité suffisante ? Ces problèmes relèvent-ils du ressenti ou sont-ils réels ? Les consommateurs sont-ils devenus plus exigeants ? C'est ce que nous allons vérifier maintenant», conclut le président de l'Arcep.

(...)

Quel opérateur est le plus vertueux dans l'affaire ? L'Arcep refuse de le dire. «C'est encore trop tôt», explique Sébastien Soriano qui n'exclut pas de les citer après un an de fonctionnement du site d'alertes.


Source : Le Parisien

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 237
    • Twitter LaFibre.info
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #8 le: 11 avril 2018 à 22:28:00 »
Un autre site pour signaler cette fois ci uniquement des entorses à la neutralité d'Internet : https://respectmynet.eu/list/FR/

La France est le pays avec le plus de cas reporté :



On en avait parlé en 2012, quand FreeMobile bridait le https et les fichiers http multimédia :


Free Mobile briderait la vitesse de téléchargement sur les fichiers multimédia

Le site Respect my net, chargé de répertorier de façon communautaire les entorses à la neutralité du net chez les opérateurs fixes et mobiles français, constate que le téléchargement de fichiers multimédia sur le réseau Free Mobile semble disposer d’une vitesse de téléchargement bridée...

Les utilisateurs du site ont réalisé plusieurs tests, souvent avec un téléphone connecté à un PC (en mode partage de connexion) pour affirmer leurs dires.

Ainsi, l’un d’entre eux remarque sur le forum de l’AdUF que lorsque le fichier téléchargé dispose d’une extension multimédia (par exemple .mp4, .mp3, .ogg...), le débit de téléchargement est particulièrement faible (<10 ko/s). Tandis que les autres extensions (par exemple .pdf) téléchargent à un débit nettement supérieur (>150 ko/s). Constatation amusante : l’extension .webm, multimédia mais peu populaire, n’est pas concernée par la restriction de débit...





Les tests plus poussés d’un autre utilisateur, ®om, confirment ces dires. Cette fois-ci, les fichiers générés aléatoirement sont placés sur un serveur personnel hébergé chez l’utilisateur (jusqu’à 120ko/s en upload environ). Le résultat est incontestable : les extensions .avi, .ogg, .mp4, .mov (et probablement d’autres) sont systématiquement téléchargées à un débit très faible (entre 1 et 5 ko/s), tandis que pour des extensions telles que .oga, .webm, et .pdf, le téléchargement se fait aussi vite que le permet la ligne de l’utilisateur (>100 ko/s environ).

Le débit de téléchargement est donc bien bridé en fonction de l’extension du fichier.





Reste à établir si ce test, réalisé depuis un accès Free Mobile en itinérance sur une anten
ne Orange, donnerait les mêmes résultats sur une antenne du réseau Free. Il n’est pas à exclure que le traitement soit différent en fonction du réseau sur lequel l’utilisateur se trouve...


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 237
    • Twitter LaFibre.info
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #9 le: 26 juin 2018 à 20:58:00 »
Petite vidéo de l'Arcep pour expliquer à quoi sert https://jalerte.arcep.fr/ :



Texte de la vidéo :
Elle, c’est Anne. Elle possède un téléphone et une box internet. Pour regarder ses séries préférées, mais aussi pour contacter des clients. Car, elle vient de créer sa société.
Problème... Il lui arrive d’être confrontée à des bugs comme celui-là...
Et ça la rend comme ça ! Pas besoin de se mettre dans cet état !
Pour résoudre son problème, il faut bien sûr contacter son opérateur.
Mais pour faire entendre sa voix auprès des pouvoirs publics, il y a la plateforme « J’alerte l’Arcep ».
Mais oui, Anne... l’Arcep ! Le gendarme des télécoms ! Cette autorité régule les opérateurs de téléphonie, d’internet mais aussi La Poste : en clair... elle leur impose des obligations et les sanctionne si elles ne sont pas respectées.
Pour alerter l’Arcep, c’est simple et rapide. Je commence par m’identifier : particuliers, entreprises ou collectivités.
Ensuite, je décris mon problème. À chaque fois, plusieurs propositions me sont faites. C’est très ergonomique. Pas besoin d’être un geek !
1ère étape, je sélectionne : l’opérateur et le service défaillant.
Ensuite, je qualifie mon problème : le service est-il en cause ? La facturation est-elle correcte ?
Enfin, si je le souhaite, je précise la résolution ou non de mon problème par le service client de mon opérateur. Attention, l’Arcep n’est pas en charge du règlement des litiges individuels entre utilisateurs et opérateurs.
Mais, elle donne des conseils et indique les voies de recours possibles en fonction de votre profil et de la description de votre problème.
Que fait l’Arcep avec ces informations ? Elle analyse en temps réel les difficultés rencontrées, et peut surtout mesurer leur ampleur par le nombre d’alertes déposées.
Si vous êtes nombreux, l’Arcep peut ainsi être plus efficace dans ses actions de régulation et agir en conséquence auprès des opérateurs.
À la fin, on vous propose de partager votre alerte sur les réseaux sociaux On vous suggère même le texte : « #jalertelArcep »
Tu sais ce qu’il te reste à faire Anne ! Faire peser ton expérience, c’est inciter les opérateurs à améliorer leur qualité de service. C’est aussi faire un acte citoyen ! Une bonne connectivité est capitale non seulement pour les jeunes entrepreneurs qui se lancent comme toi ! Mais aussi pour chaque Français sur tout le territoire !

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 761
  • 73
jalerte.arcep.fr : outil pour alerter des dysfonctionnements avec les FAI
« Réponse #10 le: 26 juin 2018 à 21:32:02 »
La France est le pays avec le plus de cas reporté :

Pas étonnant pour une réalisation de La Quadrature du Net, qui en a fait la publicité dans son pays, etc.

 

Mobile View