Auteur Sujet: L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH  (Lu 25085 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 216
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #168 le: 29 juillet 2023 à 23:22:06 »
On a des données sur les PM brulés ?

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 44 486
  • FTTH 1000/500 sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #169 le: 30 juillet 2023 à 11:49:21 »
Comme le reste, à part des tweets et des articles de presse...

R@284

  • Abonné Orange Fibre
  • *
  • Messages: 499
  • Livebox Max 2,5gb/s|800mb/s + Sosh 11€99 40Go
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #170 le: 31 juillet 2023 à 13:31:46 »
Communication d'Orange :


J'aime bien cette pub.
Sinon bon courage aux abonnés dont leur PM a été brulé, j'ai déjà eu ce cas la (avec orange comme OI), et mon PM a été brulé dans la dernière semaine de janvier 2018, pour être reconstruit à la mi-mars. Les abonnés orange dans ce cas sont les 1rs a retrouver une connexion dès l'installation du PM, et après les autres opérateurs viennent tour à tour raccorder leurs clients. J'ai donc retrouvé ma connexion 2 mois après avoir été coupé, mais vu que les demandes s'allongent a cause des émeutes, les abonnés vont avoir des longues pannes je pense.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 216
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #171 le: 16 février 2024 à 22:55:27 »
Mise à jour :



Le document complet (les annexes réseau par réseau sont intéressantes)

(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)

alain_p

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 16 265
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #172 le: 17 février 2024 à 09:01:04 »
Tiens, je note dans le rapport que Free Infrastructure aurait été renommé 'Réseau Optique de France' en 2023. Je ne savais pas. Ainsi le nom Free ou Iliad disparait.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 47 216
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #173 le: 17 février 2024 à 09:10:41 »
D'où la bonne idée de parler en maison mère, afin que cela soit compréhensible par les non-spécialistes.

C'est trop simple de changer le nom d'un réseau pour cacher les problèmes.

Pour le baromètre IPv6, dans ls DOM, j'ai eu des demandes d'opérateurs mauvais en IPv6 de ne pas communiquer sur leur marque commerciale, mais sur le nom de l'entreprise, inconnue du grand public.

pioup

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 1 192
  • 10000
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #174 le: 17 février 2024 à 09:13:33 »
Ce graphique montre que le problème vient des OI et non du mode STOC finalement non ?

Orriz

  • Abonné Sosh fibre
  • *
  • Messages: 419
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #175 le: 17 février 2024 à 09:39:53 »
Le taux d’échec travaux client est très faible en STOC, il faut le savoir…

Aujourd’hui sur 20% d’échec en raccordement client, 75% de ces 20% sont en dehors de la responsabilité des sous-traitants, qui bien souvent engagent plus de travaux qu’ils en ont la responsabilité pour éviter de produire un échec.

Donc oui.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 668
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #176 le: 28 février 2024 à 15:08:14 »
Là, il faut souvent construire de nouveaux PM300 dans la ville et supprimer ce PM1000.
C'est bien expliqué par Arthur Dreyfuss, les PM1000, les shelter avec 1000 à 2000 lignes sont bien plus accidentogènes que les PM300 (armoires de rue avec 300 à 600 lignes).
Orange était pourtant bien seul à demander des PM de 300 lignes :

Intéressant.

J'ai l'impression que on trouve des raisons après-coup alors que le problème de fond c'est le choix qui a été fait de payer les racco "à l'acte" dans une logique d'ubérisation. On a jamais entendu parler de tels dégâts en cuivre , dans les NRA ou les gros sous-répartiteurs - je me trompe peut-être mais à l'époque du déploiement le travail était absolument nickel (encore actuellement il suffit de visiter la partie cuivre d'un NRA pour voir la tenue dans le temps de telles infra).
Alors oui on connait tous des SR avec les portes ouvertes et des bout de fils partout par terre, mais ça reste rare et les SR sont des bunkers comparé aux PMZ (plus petits, métal plus épais, mieux positionné dans l'espace public)

Pour moi un technicien bien formé et qui prends le temps de travailler, il saura router une fibre dans un PM1000 aussi bien que dans une armoire à 300 lignes. Surtout si le SI est assez bien fait pour éviter d'avoir à débrancher toute les jarretières pour voir laquelle a le point rouge , car les données qu'il a récupéré sur son téléphone sont fausses.
« Modifié: 28 février 2024 à 15:31:51 par obinou »

alain_p

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 16 265
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #177 le: 28 février 2024 à 15:14:10 »
Les PM 1000 sont plus accidentogènes tout simplement à cause du mode STOC. Il y a proportionnellement trois fois plus d'interventions de sous-sous-traitants d'opérateurs commerciaux, pas intéressés par le maintien en état des PMs. Il faudrait que seuls les sous-traitants des OIs, eux très intéressés au maintien des infrastructures en état, et qui minimisent les interventions pour les remettre en état, interviennent dans ces PMs.

On a vécu des dizaines d'années avec des NRAs cuivre, avec une ou deux paires reliant chaque logement ou local professionnel, sans ces problèmes. Mais à l'époque, seul Orange intervenait (ou pour les DSLAMs, chaque opérateur intervenait sur son DSLAM, où il était aussi intéressé à ce qui soit maintenu en état, car c'est lui qui le réparait).

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Expert
  • *
  • Messages: 1 668
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #178 le: 28 février 2024 à 15:19:14 »
Les PM 1000 sont plus accidentogènes tout simplement à cause du mode STOC. Il y a proportionnellement trois fois plus d'interventions de sous-sous-traitants d'opérateurs commerciaux, pas intéressés par le maintien en état des PMs. Il faudrait que seuls les sous-traitants des OIs, eux très intéressés au maintien des infrastructures en état, et qui minimisent les interventions pour les remettre en état, interviennent dans ces PMs.

On a vécu des dizaines d'années avec des NRAs cuivre, avec une ou deux paires reliant chaque logement ou local professionnel, sans ces problèmes. Mais à l'époque, seul Orange intervenait (ou pour les DSLAMs, chaque opérateur intervenait sur son DSLAM, où il était aussi intéressé à ce qui soit maintenu en état, car c'est lui qui le réparait).

Oui, on est d'accord mais ça reviens à ce que je disais.

PM1000 ou pas, si tu travailles bien ya pas de problèmes.

alain_p

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 16 265
  • Delta S 10G-EPON sur Les Ulis (91)
L'Arcep publie des indicateurs sur le taux de panne des réseaux FttH
« Réponse #179 le: 28 février 2024 à 15:36:48 »
Ce graphique montre que le problème vient des OI et non du mode STOC finalement non ?

Il a des réseaux problématiques, oui, on peut citer ceux bien connus Tutor, Sequantic, Resoptic, voir ci dessous. Mais ce sont au final de petits réseaux anciens, qui ont été commencés souvent avant la réglementation faite par l'ARCEP en 2012. Et aussi, des réseaux dont les déployeurs originaux ont disparu et ont été rachetés. C'est aussi valable pour Free Infra, réseaux déployés avant 2010.

Mais ce que l'on vit couramment, les dégradations dans les PMs ordinaires, qui n'aboutissent pas à des échecs de raccordement, mais à des plats de spaghettis, n'apparaissent pas dans ces statistiques. Ces PMs ont parfois été refaits, et sont de nouveau dégradés au bout de quelques mois, on en a eu plusieurs exemples.

Et là, cela vient bien du mode STOC.