Auteur Sujet: FCC & Neutralité: Les FAI US deviennent des fournisseurs de télécommunications  (Lu 10757 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Paul

  • Client Bell (Canada)
  • *
  • Messages: 4 164
  • Varennes, QC (CA)
    • Twitter
Sauf que c'est vendu "illimité, sans fair use". C'est de la tromperie commerciale

Ah effectivement en France nous savons au moins à quel quota nous souscrivons.

C'est sûr que le quota dans les petits caractères c'est moins chic.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 141
    • Twitter LaFibre.info
FCC & Neutralité: Les FAI US deviennent des fournisseurs de télécommunications
« Réponse #25 le: 08 septembre 2015 à 12:25:40 »
La neutralité du Net n'est pas un concept rétrograde

La FCC, l'autorité en charge de réguler les télécommunications et Internet aux Etats-Unis, vient de rendre un arrêt très clair en faveur de la neutralité du Net. Dans un point de vue des « Echos » du 6 août 2015, Cécile Philippe prend vigoureusement la position inverse : elle écrit que cette neutralité signifie la « nationalisation » du réseau et que ce « concept rétrograde » pénalise le consommateur en freinant les investissements.

Pour tenter de ramener le débat à des choses simples, retenons l'exemple d'un autre réseau, celui du courrier postal. Comme pour Internet, il est tripartite. Il regroupe le (ou désormais les distributeurs) qui gèrent le réseau, les expéditeurs de courrier et ceux qui les reçoivent. Dans la plupart des pays, le réseau postal a un statut de service public, dont la conséquence première est la règle du prix unique. Il n'y a pas de discrimination tarifaire entre usagers pour un même service. Ce principe de « neutralité » vaut pour d'autres biens, comme l'électricité ou le gaz, pourtant des activités désormais hautement concurrentielles entre acteurs privés. C'est celui que la FCC entend faire prévaloir pour Internet et celui que souhaite le Parlement européen.

L'argument des opposants à cette règle du prix unique est le suivant : la bande passante Internet est une ressource qui n'est pas extensible à l'infini et où l'engorgement pénalise l'ensemble des utilisateurs. Il n'est pas efficace qu'un Netflix, gros mangeur de bande passante, évince le petit utilisateur ; ou à l'inverse que la multiplicité des petits internautes abîme la qualité des films envoyés. S'agissant d'une ressource rare, la meilleure façon d'allouer la bande passante reste encore un marché libre permettant aux fournisseurs d'accès (FAI) de facturer davantage les prestataires qui veulent disposer d'un accès rapide à leurs clients. La Poste a bien une tarification différente pour une lettre délivrée à J + 1 plutôt qu'à J + 2.

Cet argument est celui avancé par les FAI. On ne s'étonnera pas que les grands fournisseurs de contenu préfèrent la neutralité. C'est le cas de Google par exemple, à la fois pour s'acheter une conduite - l'internaute moyen n'aime pas trop les monopoles naissants -, et parce que son moteur de recherche et le site YouTube qu'il détient sont universellement utilisés par des petits usagers. Il en tire une rentabilité extrême.

Dans ce débat féroce, il est de bon lobbying pour chacun des deux camps de mettre en avant le petit usager et, à ce titre, ce sont plutôt les prestataires de contenu qui semblent l'emporter dans la bataille de l'opinion. Mais l'enjeu réel reste la captation de la rente, avec un autre argument utilisé de façon symétrique : à assécher leur rentabilité, les uns (les FAI) disent qu'on pénalise leur investissement dans l'amélioration du réseau, les autres qu'on pénalise l'investissement dans les contenus.

Le coeur de la question repose sur la possibilité d'établir une vraie concurrence sur le marché des FAI. Les coûts d'entrée sont très élevés, ce qui leur donne une position de monopole dit « naturel » : plus on a de clients, plus on rentabilise le réseau en place, qui est un coût fixe. La tentation deviendrait forte pour les FAI de ralentir artificiellement le débit de la « voie lente » pour accroître la demande pour la « voie rapide ». La liberté tarifaire reviendrait à leur permettre de capter une part exorbitante de la marge.

Le débat est donc complexe. La FCC et la majorité des économistes pensent qu'il est encore préférable aujourd'hui de conserver la règle du service public, dont il faut observer qu'elle n'a pas empêché à ce jour un investissement massif dans les réseaux. M. Drahi (Numericable-SFR) semble de cet avis, lui qui investit très lourdement. C'est ce que vont décider très vite les autorités européennes, en écoutant, on l'espère, l'organe démocratique qu'est le Parlement.


François Meunier (François Meunier est président d'Alsis Conseil et professeur affilié à l'ENSAE).


Source : Les Echos, le 8 septembre 2015

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 6 353
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
FCC & Neutralité: Les FAI US deviennent des fournisseurs de télécommunications
« Réponse #26 le: 08 septembre 2015 à 12:52:26 »
Il n'a pas très bien compris la Neutralité ou comment Internet marche... et mélange un peu les 2 cotés des choses...Il n'y a pas de "règle du prix unique" coté client (utilisateur final), juste coté fournisseur de contenu mais uniquement sur le trafic et pas sur les moyens d’accès. La comparaison avec un réseau postal est plus que foireuse.

Un Youtube ou Netflix doivent dépenser gros en connectivité et 'cdn' (maison ou tiers) pour fournir un bon service. Ils paient et gerent des grosses connexions et des grosses infra de serveurs/cdn. Ce que la Neutralité veut c'est qu'en plus on ne les taxent pas ou discriminent pas sur le trafic généré.

En fixe, la BP n'est pas une "ressource rare" qu'il faut allouer ou autre , ca c'est le bullshit des FAI opposés a la Neutralité.

Et l'important c'est que la demande de trafic vient de l'utilisateur final, ce ne sont pas les Netflix et autre Youtube qui poussent et imposent leur trafic. Ce sont les utilisateurs qui génèrent la demande.
100 utilisateurs qui streament depuis Netflix ou 10x10 utilisateurs qui streament depuis 10 fournisseurs différents. On doit traiter Netflix comme les 10 autres fournisseurs. Le trafic sur le FAI est le meme.


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 33 141
    • Twitter LaFibre.info
FCC & Neutralité: Les FAI US deviennent des fournisseurs de télécommunications
« Réponse #27 le: 08 septembre 2015 à 13:17:34 »
La ressource en bande passante rare, c'est sur le mobile (augmentation du débit = augmentation des fréquences qui sont rares)

corrector

  • Invité
FCC & Neutralité: Les FAI US deviennent des fournisseurs de télécommunications
« Réponse #28 le: 08 septembre 2015 à 17:50:11 »
Cécile Philippe la pauvrette n'a RIEN compris au sujet, RIEN compris à la neutralité, RIEN compris au net, RIEN à rien.

Je ne vois pas de raison de répliquer au torche-cul qu'elle a publié sauf pour se foutre d'elle.

corrector

  • Invité
FCC & Neutralité: Les FAI US deviennent des fournisseurs de télécommunications
« Réponse #29 le: 09 septembre 2015 à 04:17:52 »
Le coeur de la question repose sur la possibilité d'établir une vraie concurrence sur le marché des FAI. Les coûts d'entrée sont très élevés, ce qui leur donne une position de monopole dit « naturel » : plus on a de clients, plus on rentabilise le réseau en place, qui est un coût fixe.
Ce qui n'est pas du tout un monopole. Les mots ont un sens, non de non!

Le débat est donc complexe. La FCC et la majorité des économistes pensent qu'il est encore préférable aujourd'hui de conserver la règle du service public, dont il faut observer qu'elle n'a pas empêché à ce jour un investissement massif dans les réseaux. M. Drahi (Numericable-SFR) semble de cet avis, lui qui investit très lourdement. C'est ce que vont décider très vite les autorités européennes, en écoutant, on l'espère, l'organe démocratique qu'est le Parlement.
Cela m'étonnerait que le Parlement comprenne quoi que ce soit à ces histoires, je pense qu'il est rempli des débiles mentaux.

Marco POLO

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 1 854
  • FTTH 1 Gb/s sur Paris (75)
Trump s'oppose à la neutralité du Net
« Réponse #30 le: 26 janvier 2017 à 17:44:36 »
Désolé si je ne poste pas cet article dans la bonne partie du forum: je n'ai trouvé aucune section concernant la Neutralité du Net > Merci aux modérateurs de resituer cet article dans la bonne section s'il y a lieu.

Trump met un opposant à la neutralité du Net à la tête de la FCC

L'élection de Donald Trump pourrait porter un sacré coup à la neutralité du Net aux Etats-Unis. Le président américain vient de nommer Ajit Pai, l'un des fervents opposants à ce principe, à la tête de la FCC, principale autorité régulatrice des télécoms aux Etats-Unis. Parallèlement, Mike Pompeo a prêté serment en tant que directeur de la CIA. Lui aussi inquiète par ses positions sur la surveillance de masse et l'accès au chiffrement.


Ajit Pai siégeait déjà à la FCC depuis 2012. Il y a 2 ans, il s'était vertement opposé aux réformes sur la neutralité du net passées sous l'ère Obama.

Donald Trump continue son grand ménage à la tête des institutions américaines. Le président nouvellement élu, qui a pris l'habitude de placer ses proches à la tête des différents organes du pouvoir, vient de nommer Ajit Pai à la présidence de la Federal Communications Commission (FCC). Celui-ci siégeait déjà à la commission depuis 2012, sa nomination n'a pas à être validée par le Sénat. Opposé au principe de la Neutralité du Net, il s'était publiquement opposé à la classification du haut débit comme un service public, en février 2015. Pour Ajit Pai, les règles qui en découlent peuvent potentiellement amener de nouvelles taxes que les fournisseurs d’accès vont répercuter sur leurs clients ou déduire de leurs investissements consacrés aux déploiements.

« Nous allons faire en sorte, avec l'Administration, mes collègues de la commission et les membres du congrès, de trouver la meilleure façon d'apporter à tous les Américains les bénéfices de l'ère numérique », a déclaré Ajit Pai lors de son investiture. Il avait vertement critiqué les plans pour la neutralité du Net mis en place par son prédécesseur Tom Wheeler, soutenu par Barack Obama. Il y a fort à parier qu'il s'emploie rapidement à les détricoter une fois que la FCC sera au complet. Donald Trump doit, en effet, nommer encore deux membres, un Républicain et un Démocrate (pour un total de trois Républicains et deux Démocrates).

Mike Pompeo nommé directeur de la CIA

Une autre nomination était très attendue, celle du nouveau patron de la CIA. Et comme pressenti, c'est Mike Pompeo qui a été présenté lundi par le vice-président Mike Pence. Il a prêté serment hier soir, 23 janvier. Les détracteurs du nouveau patron de l'agence américaine de renseignement craignent un rétropédalage sur plusieurs réformes liées à la protection de la vie privée, notamment sur la question de la collecte en vrac des métadonnées issues des téléphones portables. Mike Pompeo s'est déjà clairement affiché en faveur d'une telle mesure. Certains estiment que le nouveau patron de la CIA serait en faveur d'une restriction du chiffrement pour le grand public et aussi d'un encadrement des réseaux sociaux.


Source: LeMondeInformatique.fr par Oscar Barthe avec IDG News Service le 24 Janvier 2017. 

Breizh 29

  • Client Bouygues ADSL +
  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 4 230
  • FTTNRA sur Guilers 29820 (29N)
Trump s'oppose à la neutralité du Net
« Réponse #31 le: 29 janvier 2017 à 19:19:01 »
Trump est fou et ça fait un moment que je le dit.
Il va se faire dessouder.

alain_p

  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 794
  • Les Ulis (91)
Trump s'oppose à la neutralité du Net
« Réponse #32 le: 29 janvier 2017 à 19:25:05 »
Vu le personnage (soutien à la torture...), je pense que c'est plutôt Trump qui risque d'en dessouder certains...

En attendant, la NSA pourra tranquillement continuer à espionner tout le monde, dont les citoyens américains.

PhilippeMarques

  • Invité
Trump s'oppose à la neutralité du Net
« Réponse #33 le: 29 janvier 2017 à 19:50:39 »
C'est grave ce qu'il se passe, la montée d'Hitler est passée comme une lettre à la poste, dans indifférence générale.
Les discours de Trump sont du même ordre,en espérant que cela n'ai pas les même conséquences.

kgersen

  • Client Bouygues FTTH
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 6 353
  • FTTH 1Gb/s sur Paris (75)
Trump s'oppose à la neutralité du Net
« Réponse #34 le: 29 janvier 2017 à 19:56:00 »
Je pense que le retour de bâton est en route, le 1er décret un peu 'borderline' génère déjà plein de manifs et de désobéissance des fonctionnaires (juges notamment). Les USA vont rentrer dans une crise constitutionnelle si c'est pas déjà le cas...

Apres il fait ce pour quoi on l'a élu, sa position se tient et est logique de son point de vue. C'est son seul axe de défense d'ailleurs.

PhilippeMarques

  • Invité
Trump s'oppose à la neutralité du Net
« Réponse #35 le: 29 janvier 2017 à 20:16:21 »
Oui, les premières nominations ont trait à la défense au sens large,cela dénote tout de même l'état d'esprit.
Ensuite on va avoir le droit à sa propre milice privée,une paranoïa,un système de délation,tous ses proches à tous les postes importants de décision.
Une modification des systèmes de scrutins et nous avons Trump jusqu’à sa mort au pouvoir aux US.
La démocratie a ceci de fragile, c'est que l'armée et la société civile est sous la bienveillance du président, si celui-ci n'est pas bienveillant, on tourne à la dictature et la catastrophe.

 

Mobile View