Auteur Sujet: L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit  (Lu 733 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 370
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit (SpeedTest, nPerf, 5Gmark,...)

La bonne compréhension de la nature des tests réalisés par ces outils de test de débit et la présentation des résultats sont essentielles pour que les utilisateurs puissent réaliser leurs tests dans les meilleures conditions et en interpréter correctement les résultats. Le "Code de conduite de la qualité de service d’internet" a pour principal objectif de promouvoir les bonnes pratiques.

Il est notamment demandé aux outils de mesure de la qualité de service de :
- préciser aux utilisateurs les différents facteurs qui peuvent impacter la mesure, par exemple l’utilisation et les caractéristiques du Wi-Fi, ou encore le modèle et la version du système d’exploitation et du navigateur web, qui peuvent avoir une forte influence sur la mesure de qualité de service ;
- afficher une valeur médiane pour certains paramètres, notamment pour la latence. Cette information est en effet plus pertinente que la moyenne pour refléter l’expérience utilisateur, notamment dans le cas où il existe des valeurs extrêmes dans les résultats mesurés ;
- introduire une capacité minimale pour les serveurs (mires) de test, afin d’éviter que le test soit limité par ces mires ;
- préciser la capacité pour les mires de test de réaliser des tests en IPv6, le protocole utilisé pouvant impacter la mesure de débit.

Le code de conduite de la qualité de service d’internet 2020 :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 370
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit
« Réponse #1 le: 14 septembre 2020 à 21:08:58 »
Les outils de mesure qui se déclarent conformes au Code de conduite s’engagent à satisfaire les exigences de transparence et de robustesse suivants :


Débit descendant et débit montant :





Latence : (pour les outils qui font un test de latence)


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 370
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit
« Réponse #2 le: 14 septembre 2020 à 21:09:10 »
Navigation web : (pour les outils qui font un test de navigation)





Streaming vidéo : (pour les outils qui font un test vidéo)





Autres informations :


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 370
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit
« Réponse #3 le: 14 septembre 2020 à 21:09:19 »
Mires de test : (ce sont les serveurs qui permettent de faire le test)


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 370
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit
« Réponse #4 le: 14 septembre 2020 à 21:09:24 »
Publications agrégées : (pour les outils qui font une publication des résultats, comme le baromètre nPerf)


underground78

  • Expert
  • Client Free fibre
  • *
  • Messages: 7 447
  • Orsay (91)
    • FreePON : suivi géographique du déploiement fibre EPON chez Free
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit
« Réponse #5 le: 16 septembre 2020 à 21:17:04 »
C'est intéressant de focaliser les résultats sur la période 18h - 23h, ça pourrait changer pas mal de choses.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 38 370
    • Twitter LaFibre.info
L'Arcep public un "Code de conduite" pour les outils de test de débit
« Réponse #6 le: 16 septembre 2020 à 21:25:49 »
L'idée est effectivement de pousser cette tranche horaire qui est pertinente pour un usage grand public.

L'indicateur demandé est un débit médian, la médiane étant plus robuste que la moyenne.

La moyenne peut plus facilement que la médiane influencée à la hausse (un test à 8 Gb/s booste fortement la moyenne, pas la médiane).

De la même façon, la latence moyenne est fortement dépendante des mesures avec des forte latence. La latence médiane est bien plus représentative.

Pour comparer d'un test à un autre on demande le débit moyen et non le débit maximum. Il est en effet plus représentatif d'un usage réel.