Auteur Sujet: Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54  (Lu 1548 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 368
  • Malissard (26)
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #36 le: 11 mars 2019 à 10:23:49 »
Thread sur les problèmes d'alimentation électrique:

https://twitter.com/AKurmanaev/status/1104961409731960832

En gros, je traduis:
 - la ligne 765kV depuis Guri est off depuis jeudi. Elle sert à transporter 80% depuis Guri vers le reste du pays
 - le chemin alternatif est une ligne 400kV avec le barrage de Macagua mais elle est en surcharge, provoquant des coupures
 - cette ligne est dépassée puisqu'elle a été construite dans les années 80
 - donc sans cette ligne 765kV, aucune solution.
 - ce n'est pas la ligne qui est en défaut mais bien le barrage de Guri qui ne l'alimente plus
 - Pourquoi ? D'après Corpoelec, c'est "parce qu'un incendie sous la ligne 765kV provoque une sur-tension et donc l'arrêt du barrage de guri. Personne sur place n'est qualifié pour son re-démarrage."
 - En effet, faute d'entretien suffisant, les incendies sous cette ligne sont habituels. 
 - Mais d'après les spécialistes, la ligne est séparée en 3x sections de 765kV suffisamment espacées pour éviter les problèmes de ce genre.
 - L'hypothèse serait donc que ça serait les turbines de Guri elles-même qui auraient été endommagées. Si c'est le cas, c'est très grave car personne ne sait les réparer faute de moyen.

Un intervenant indique qu'il est peu probable que les turbines soient endommagées: https://twitter.com/DacoMax/status/1105010691063365632
"Turbines probably only went running on too low speed because the frequency in the grid went too low (lack of power input), and they have protections for such case, will surely trip if the grid unable to satisfy power demand. Then total blackout."

Avis personnel: je suis du même avis, la fréquence est tombée très rapidement ce qui a ralenti les turbines et les protections idoines se sont déclenchées. Le problème est sans doute le re-démarrage.

D'après https://twitter.com/VMRodriguezP/status/1105012015934902274
"They used the thermo plants to prevent this in the last but since barely 15% of those are online It failed. So now, they are carefully adding loads every couple of hours to give time to stabilize. The problem is, Arenosa, has so much load that you have to manually shut circuits"

Bref, le re-démarrage est très compliqué. A cela s'ajoute les incendies sur le réseau de distribution.

BadMax

  • Client Free adsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 3 368
  • Malissard (26)
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #37 le: 11 mars 2019 à 15:14:00 »
D'après cet autre thread https://twitter.com/PaulaVasquezLez/status/1105023802004684800, les lignes 765kV ont été impactées ainsi que le contrôle de turbines:

"Les lignes de 765 KV qui relient avec les sous-stations Malena et San Geronimo ont été affectées par un incendie le 7 mars car les tours sont couvertes par la végétation car depuis des années elles ne sont pas nettoyées."

"9 Le redémarrage de tout ce système national va être long et complexe. Ils ont essayé de reconnecter des charges mais sans la procédure correcte et le système de contrôle de vitesse de Guri est hors service. Il va falloir venir de l'aide pour redémarrer"


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 547
    • Twitter LaFibre.info
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #38 le: 12 mars 2019 à 13:47:41 »
Conséquence de la coupure d’électricité et de la coupure des pompes pour l’alimentation en eau courante :

Les habitants récupèrent l'eau libérée par un canal d'évacuation des eaux usées qui se déverse dans la rivière Guaire, qui transporte la majeure partie des eaux usées de la ville, à Caracas, au Venezuela :


Cliquer sur la photo pour zoomer






Article complet de Reuters : https://www.reuters.com/article/us-venezuela-politics-water/desperate-venezuelans-swarm-sewage-drains-in-search-of-water-idUSKBN1QS2SN

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 547
    • Twitter LaFibre.info
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #39 le: 12 mars 2019 à 13:52:21 »
Le compte twitter Netblocks https://twitter.com/netblocks suit la connectivité Internet du pays:


Jojo78

  • Client K-Net
  • *
  • Messages: 2 655
  • sud 78 et Nord 14
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #40 le: 12 mars 2019 à 16:37:45 »
Cà sent les épidémies à venir tout çà.

cali

  • Officiel Ukrainian Resilient Data Network
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 2 045
    • Ukrainian Resilient Data Network
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #41 le: 12 mars 2019 à 16:48:39 »
Non mais là c'est clairement volontaire.

[modération : on va éviter de parler politique ]

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 30 547
    • Twitter LaFibre.info
Venezuela: Coupure d'éléctricité générale depuis jeudi 7 mars 16h54
« Réponse #42 le: 14 mars 2019 à 10:54:22 »
Le ministre de l'Information Jorge Rodriguez a expliqué que le courant était «rétabli à 100%» et que «Les activités scolaires et le travail pourront reprendre demain jeudi». Il a ensuite nuancé en ajoutant : "pratiquement tout le pays".

Le réseau de potabilisation et d’acheminement de l’eau est toujours coupé. La ministre chargée de l’Eau, Evelyn Vásquez, a fait valoir que rétablir le système est « complexe » et prendra encore du temps. « Nous avons relancé les pompes et nous progressons lentement ». 80 % des Vénézuéliens manqueraient d’eau. Les 3 000 km du réseau d’eau datent de plus de 20 ans et ne sont pas entretenus.

Caracas, mercredi 13 mars. Les habitants de la capitale sont obligés de détourner l’eau, non potable, descendant d’une petite montagne qui sépare la capitale de la mer :

(source : AFP/Federico Parra)

Le secteur pétrolier, qui assure 95 % des revenus de l'Etat, est également à l’arrêt et « perd 700 000 barils par jour »

Plus de 500 commerces ont été pillés dans la région pétrolière de Maracaibo, dans l'ouest du Venezuela, selon Felipe Capozzolo (association des commerçants), qui a demandé aux autorités de rétablir l'ordre. La «destruction des commerces réduit les capacités d'approvisionnement en vivres et médicaments de la population. Nous exhortons l'Etat à prendre des mesures pour protéger les établissements commerciaux et à identifier les responsables» des troubles, poursuit-il sur son compte Twitter @felipecontodo

 

Mobile View