Auteur Sujet: Carte du déploiement fibre optique dans l'Allier  (Lu 86152 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Heparti

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 3
  • Moulins 03
Carte du déploiement fibre optique dans l'Allier
« Réponse #36 le: 08 avril 2020 à 08:08:34 »
Non, je ne l'ai pas fait.

tdamienjd

  • Abonné Free fibre
  • *
  • Messages: 2 145
    • Twitter @tdamienjd
Carte du déploiement fibre optique dans l'Allier
« Réponse #37 le: 25 mars 2024 à 16:14:47 »
Le très haut débit pour tous en Auvergne, ce sera d’ici 2030

L'accès au très haut débit numérique pour tous d'ici 2030 : c'est l'objectif d'Orange, principal opérateur de déploiement de la fibre, en propre ou en lien avec les pouvoirs publics pour certains secteurs.

Le directeur de la zone Grand Sud-Est d'Orange, Nicolas Drouillet, est venu cette semaine à Clermont-Ferrand pour rencontrer ses équipes (*) et faire le point sur ce déploiement, qui passe par l'accès à la fibre partout, laquelle induira, à la même échéance de 2030, l'arrêt du cuivre et donc de l'ADSL.

Plan progressif

« Nous le ferons pour trois raisons, rappelle Nicolas Drouillet. D'abord parce que les besoins des clients sont de plus en plus élevés (30 % de données en plus chaque année), une raison économique ensuite car le réseau cuivre se vide au profit de la fibre mais représente toujours 500 M€ annuels en coûts d'entretien, et enfin la question environnementale, car le réseau cuivre consomme trois fois plus d'énergie et le cuivre peut être recyclé. »

Un plan de fermeture progressive a été établi, les premières communes auvergnates (deux en Haute-Loire, huit dans le Puy-de-Dôme) étant concernées en 2025. Et plus aucune offre ADSL ne sera proposée à partir de 2026.

Place à la fibre, donc, à laquelle sont déjà raccordés plus de 50 % des clients d'Orange, alors que le taux d'éligibilité en Auvergne atteint 86 %. « Ces dernières années, le Cantal et la Haute-Loire ont fait l'objet de rattrapage, dans un souci d'homogénéité, ajoute Nicolas Drouillet. Et en 2024, nous porterons une attention particulière aux communautés de communes où le déploiement est inférieur à la moyenne, soit Moulins, Montluçon, Le Puy et Aurillac. » À fin février, près de 900.000 foyers ou entreprises sont ainsi éligibles à la fibre Orange.

Concernant la téléphonie et la 5G, la généralisation envisagée est moins systématique, précise le directeur régional. « Il ne s'agit pas d'une course à la technologie mais bien de la fournir quand elle est utile aux clients, c'est-à-dire plutôt dans les grandes agglomérations et les lieux touristiques où les risques de saturation sont plus élevés. 63 communes sont couvertes en 5G en Auvergne (essentiellement sur Clermont Métropole et Riom Limagne Volcans) et nous allons ouvrir Le Mont-Dore, cet été. »

Antennes directives

Pour la 5G, l'opérateur déploie des antennes directives qui émettent vers les téléphones qui en ont besoin, ce qui nécessite entre trois et quatre fois moins d'énergie que la 4G. Laquelle restera présente dans les autres zones, les solutions satellites ayant vocation à combler les zones blanches (y compris pour l'accès à Internet).

Les téléphones 4G resteront donc opérationnels. Ce qui ne sera plus forcément le cas des appareils des générations précédentes.

(*) En Auvergne, Orange compte 740 collaborateurs (dont environ 500 dans le Puy-de-Dôme) et onze boutiques, d'autres ouvertures étant en projet.


Patrice Campo, La Montagne, 24/03/2024