Auteur Sujet: Saturation du lien DSLAM ?  (Lu 13169 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

buddy

  • Expert
  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 9 057
  • Alpes Maritimes (06)
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #36 le: 31 mai 2014 à 11:04:20 »
Bonjour,

si le prix du déploiement a autant augmenté en 10 ans, c'est peut être aussi parce qu'il y a eu sous-estimation avant non ?
Sinon pourquoi autant d'augmentation ?

@Amon-Ra, dans pas mal d'endroit, les départements ont financés des NRA-med qui permettant de raccourcir les lignes et pour certains d'avoir le VDSL dans certains villages.
Le déploiement nécessaire pour le FTTdp  ou le FTTH est quand même très très similaire (à 10 m près), çà ne fera pas arriver le haut débit plus vite partout.

Synclinal

  • Expert Orange
  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 581
  • LAUNAGUET (31)
    • Non, la 4G fixe n'est pas une solution pérenne !!!
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #37 le: 31 mai 2014 à 14:00:38 »
Le coût du matériel et de la main d’œuvre à beaucoup augmenté en 10 ans apparemment.
On pense que c'est lié à l'utilisation de prestataires, ils sont plus flexibles, mais plus chers.

Il y a un rapport national (mais assez confidentiel, forcèment) à ce sujet, il faut le retrouver.

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 385
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #38 le: 01 juin 2014 à 16:02:09 »
Le déploiement nécessaire pour le FTTdp  ou le FTTH est quand même très très similaire (à 10 m près), çà ne fera pas arriver le haut débit plus vite partout.

Le but du FTTdp c'est de ne pas à avoir à entrer dans les logements pour y installer les prises optique  car c'est la  cause d'une grosse partie des échec de raccordement clients aujourd'hui.
Les raisons sont multiples: Le propriétaire (qui n'est pas forcèment l'occupant) s'y oppose, et le locataire ne prends pas le risque de donner son accord quand même et risquer sa caution.
Il y a les problèmes de passage de la fibre dans les parties communes, ou encore dans le logement: Les tubes sont parfois bouchés (quand il y en a), et tout le monde n'aime pas les goulottes en plastique posées au pisto-colle  , ça peux se comprendre. Enfin, il y a les syndics réticents (ou qui tentent le coup de poker de toucher un backshish de l'opérateur, après tout ils font comme ça pour l'antenne TV et les peintures, alors...), ou le fait que le bâti est adducté en aérien et qu'a l'heure actuelle , les zones sur lesquelles l'aérien est accepté et installé sont excessivement rare (peut-être en attendant l'hypothétique rénovation des enrobées)

=> Ce qu'on peut en déduire c'est que les opérateurs (aujourd'hui: Orange) qui cherchent à favoriser le FTTdp ne l'envisagent que dans les zones ou le fibrage horizontal est déjà bien planifié , voire entamé. En particulier, le  coût du FTTdp est pratiquement identique au FTTH, puisqu'il faut amener la fibre dans la rue, donc faire le travail de fourmi , au contraire des offres type NRA-MED.

corrector

  • Invité
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #39 le: 01 juin 2014 à 16:29:57 »
En dernier recours, c'est au syndicat des copropriétaires que revient la décision, pas au syndic qui n'est qu'un administrateur payé pour gérer les affaires courantes!

obinou

  • AS197422 Tetaneutral.net
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 1 385
  • Montgesty (46150)
    • Tetaneutral.net
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #40 le: 01 juin 2014 à 17:37:06 »
En dernier recours, c'est au syndicat des copropriétaires que revient la décision, pas au syndic qui n'est qu'un administrateur payé pour gérer les affaires courantes!


Tu sais aussi bien que moi que dans les grandes villes, dans les grands immeubles impersonnels, c'est le syndic qui prends toutes les décisions & les imposent ensuite aux co-propriétaires (ceux-ci n'étant souvent même pas habitants). Bien souvent, les copropriétaires se tirent dans les pattes plutôt que de prendre en main les dossiers, laissant ainsi le champs libre aux extérieurs pour faire ce qu'ils veulent.

corrector

  • Invité
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #41 le: 01 juin 2014 à 17:48:35 »
Il faut écrire directement aux membres du conseil syndical.

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 780
  • 73
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #42 le: 25 juillet 2014 à 21:30:44 »
Ça prend des proportions amusantes : ce soir (heure de pointe, vers 21h20), 60 % de pertes de paquets, au point de faire sauter la session PPP... et pourtant, la ligne ADSL reste synchronisée !

$ ping 8.8.8.8
PING 8.8.8.8 (8.8.8.8) 56(84) bytes of data.
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=2 ttl=47 time=61.8 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=3 ttl=47 time=61.5 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=5 ttl=47 time=62.5 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=10 ttl=47 time=65.7 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=14 ttl=47 time=61.6 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=17 ttl=47 time=60.9 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=18 ttl=47 time=63.6 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=21 ttl=47 time=65.9 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=24 ttl=47 time=62.4 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=26 ttl=47 time=60.1 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=28 ttl=47 time=61.5 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=29 ttl=47 time=62.6 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=31 ttl=47 time=60.5 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=34 ttl=47 time=62.3 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=38 ttl=47 time=63.1 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=39 ttl=47 time=61.7 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=41 ttl=47 time=62.6 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=42 ttl=47 time=61.1 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=43 ttl=47 time=62.9 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=48 ttl=47 time=62.8 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=51 ttl=47 time=63.8 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=52 ttl=47 time=62.0 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=54 ttl=47 time=63.5 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=56 ttl=47 time=60.9 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=63 ttl=47 time=63.9 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=66 ttl=47 time=63.3 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=68 ttl=47 time=61.1 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=70 ttl=47 time=64.2 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=73 ttl=47 time=59.8 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=74 ttl=47 time=64.7 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=75 ttl=47 time=37.3 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=76 ttl=47 time=37.2 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=77 ttl=47 time=62.7 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=78 ttl=47 time=60.8 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=80 ttl=47 time=61.4 ms
64 bytes from 8.8.8.8: icmp_seq=82 ttl=47 time=63.1 ms
From 192.168.1.1 icmp_seq=88 Destination Host Unreachable
From 192.168.1.1 icmp_seq=89 Destination Host Unreachable
From 192.168.1.1 icmp_seq=90 Destination Host Unreachable
From 192.168.1.1 icmp_seq=91 Destination Host Unreachable
^C
--- 8.8.8.8 ping statistics ---
91 packets transmitted, 36 received, +4 errors, 60% packet loss, time 90249ms
rtt min/avg/max/mdev = 37.296/61.073/65.942/5.940 ms

Paul

  • Client Bell (Canada)
  • *
  • Messages: 4 127
  • Varennes, QC (CA)
    • Twitter
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #43 le: 25 juillet 2014 à 21:46:06 »
Eh ben :o Et c'est possible qu'Orange ou SFR pallie au problème ?

DROYZE

  • Client SFR vdsl
  • *
  • Messages: 30
  • Guidel (56)
Saturation du lien DSLAM ?
« Réponse #44 le: 11 septembre 2019 à 08:31:55 »
Bonjour, j’ai exactement le meme probleme quasiment tout les jours, mon voisin à 2 rue de chez moi a le meme soucis, on a des pertes de connexions de 30 secondes au meme moment, on est sur le meme DSLAM, on est chez RED en VDSL2


 

Mobile View