La Fibre

Hébergeurs et opérateurs pro / entreprises => Hébergeurs et opérateurs pro / entreprises => Scaleway Online by Scaleway => Discussion démarrée par: Leon le 25 octobre 2014 à 08:24:25

Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: Leon le 25 octobre 2014 à 08:24:25
Voilà la nouvelle "innovation" de Online.
On compte 288 serveurs dans un chassis qui ressemble à du ATCA. 18 serveurs par carte, 16 cartes.
On peut donc imaginer ~600 serveurs dans un seul chassis.

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_1.jpg)

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_2.jpg)

Online Labs - Making the next generation of cloud - Fully hardware based (https://www.youtube.com/watch?v=XFhgSKNJP2s#ws)
https://doc.cloud.online.net/faq/server_faq.html (https://doc.cloud.online.net/faq/server_faq.html)

Personnellement, j'ai du mal à comprendre le concept. Les processeurs sont peu puissants.
Quel est l'intérêt de répartir autant la "puissance de calcul" sur autant de petits systèmes peu puissants? Est-ce que ça ne ressemble pas à du gaspillage de ressource?
Quels sont les clients visés? Uniquement des seedbox? Ou autre chose?
4 coeurs ARMv7, 2Go de RAM, c'est très peu pour un serveur.

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis
Posté par: Nico le 25 octobre 2014 à 08:31:16
Alors précisèment il faut compter 864 serveurs / baie (soit 3 chassis). Si j'ai bien compris, l'idée est de faire du cloud hardware, pas d'utiliser juste une seule machine mais de pouvoir en utiliser autant que tu veux à la demande.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis
Posté par: Leon le 25 octobre 2014 à 08:38:32
Alors précisèment il faut compter 864 serveurs / baie (soit 3 chassis). Si j'ai bien compris, l'idée est de faire du cloud hardware, pas d'utiliser juste une seule machine mais de pouvoir en utiliser autant que tu veux à la demande.
OK, j'ai bien compris que c'était du "cloud hardware". Mais quel est l'intérêt de déployer des serveurs aussi peu puissants? N'est-il pas plus intéressant d'utiliser, toujours "à la demande", des machines plus puissantes? Comme le propose "runabove" d'OVH? Quels peuvent être les clients/utilisations de machines aussi peu puissantes?

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Nico le 25 octobre 2014 à 08:42:30
runabove c'est du cloud hardware ? Là l'intérêt c'est d'avoir la main sur la totalité de la machine. Et si c'est peu puissant, la densité fait qu'au final sur une lame t'as quand même pas mal de puissance dispo. Tu peux décider de manière assez fine de la puissance dont tu as besoin.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 25 octobre 2014 à 08:45:33
Le look de ces serveurs ressemblent à un DSLAM Free v1 qui eut même sont identiques aux DSLAM de feu Lucent.
Au lieu de mettre des chips ADSL Broadcom, ce sont des CPU ARMv7 64bits

L’intérêt est de proposer une alternative à la virtualisation pour ne pas payer pour des logiciels évolués de virtualisation.
Cela me semble diablement intelligent.

Les ressources d'entrée/sortie sont mutualisés mais pas le processeur et la ram.
En virtualisation généralement ta achète des cœurs de Xeon. Donc si ta VM est inutilisée, la puissance CPU ne peut être utilisé par d’autres VM. Pour la RAM par contre VMware permet d’allouer dynamiquement de la RAM en fonction des besoins sous réserve d'avoir un système d’exploitation compatible.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: tivoli le 25 octobre 2014 à 09:33:48
En virtualisation généralement ta achète des cœurs de Xeon. Donc si ta VM est inutilisée, la puissance CPU ne peut être utilisé par d’autres VM.

Cela doit etre ta facon de le dire ou ma facon de le comprendre mais je ne suis pas d'accord avec ca.
Prenons un serveur 1 CPU physique 4 coeurs pour simplifier, ca fait 4 virtual CPU
avec 16 VM chacune utilisant un virtual CPU un coeur est utilise en moyenne par 4 VM (16/4) donc la puissance CPU est bien utilisee par d'autres VM
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 25 octobre 2014 à 10:00:47
Tout à fait, un processeur n'est jamais dédié à une VM. Ce n'est qu'une ressource partagée comme la RAM et les I.O. Au mieux, on peut garantir des ressources CPU à une VM mais pas dédier un CPU.

Pour répondre à Léon, des ARMv7 peuvent etre suffisant pour faire tourner des services simples (DNS, relai SMTP) ou des services WEB pas trop lourd. On verra si Online en déploie à grande échelle auquel cas cela signifiera qu'ils en ont trouvé une utilisation :)

Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Nico le 25 octobre 2014 à 10:04:39
Mais un cluster d'ARMv7 ne peut pas faire tourner des trucs plus lourds ? Pour moi c'était ça l'idée...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 25 octobre 2014 à 10:27:41
Je suis allé jouer avec : c'est pas beaucoup plus puissant qu'un RPi sauf que t'as 4 coeurs. Donc quand t'arrives à t'en servir c'est pas mal.

Faut voir le prix : à 1 ou 2€ / mois, pourquoi pas pour gérer des applications simples.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Leon le 25 octobre 2014 à 10:31:16
@Nico : de la virtualisation avec des ressources garanties, 100% dédiées, ça existe. 1VM par core par exemple.
C'est ce que propose OVH (Runabove) et d'autre fournisseurs. Voir la partie "steadfast ressources" d'OVH Runabove.
A l'extrême, tu as les offres "1VM/Host" de Runabove.

Mais un cluster d'ARMv7 ne peut pas faire tourner des trucs plus lourds ? Pour moi c'était ça l'idée...
Quelle application aurait plus d'intérêt à tourner sur plusieurs machines peu puissantes plutôt que sur 1 seule puissante? J'ai vraiment du mal à voir.

A l'opposé, les processeur puissant et fortement multi-coeur me semblent quand même mieux adaptés aux offres Cloud, au partage de ressources réellement efficace, et à l'efficacité énergétique. Voir le partenariat d'OVH avec IBM sur les processeurs "power-8" (12 coeurs, jusqu'à 96 threads).
https://fr.wikipedia.org/wiki/POWER8 (https://fr.wikipedia.org/wiki/POWER8)
http://labs.runabove.com/power8/ (http://labs.runabove.com/power8/)

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: David75 le 25 octobre 2014 à 10:48:27
Je ne comprends peut-être pas tout, mais je suppose que pour gérer de petits domaines avec petit site web, mails, cloud photo/vidéo, seedbox et vpn ça peut suffire pour beaucoup de petits clients.
Ensuite, il est probablement aisé de changer d'offre si les exigences/volumétries augmentent.

Je suppose que le client lambda de cloud google/apple et autres va commencer à comprendre que comme le mail au début des années 2000, il est parfois préférable de gérer son cloud en étant indépendant le plus possible. Je suppose que ça peut répondre à ça... Jusqu'au besoin des TPE (moins de 5 personnes avec usages "moyens")
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 25 octobre 2014 à 11:17:07
Ca m'a l'air bien pour faire du Docker/LXC qui est la tendance du moment en infra Cloud. La virtualisation classique (VMware & les autres) c'est lourd et cher et rajoute une couche pour rien (ca m'étonnerai pas que ça disparaisse a terme d'ailleurs).

Pour l'instant ils n'ont pas d'offre a base de CoreOS ou Boot2Docker mais ils supportent l'image qu'on veut donc ca peut le faire.

Reste a voir le pricing.

Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 25 octobre 2014 à 11:59:36
En fait j'ai fais un peu de virtualisation avec Xen + Libvirt puis kvm + Libvirt et dans les deux cas je n'ai jamais osé mettre en service plus de VM que je n'ai de cœur logiques dans la machine (et incluant un cœur pour le manager).

Une société que je connais fait de la virtualisation Xen avec des serveurs d'entrée de gamme (1 socket Xeon 4 cœurs 8 threads) et ils attribuent 3 VM (DomU) Windows Server par machine physique, chacun avec 2 VCPU et 1/4 de la RAM. Il reste donc 1/4 de la ram et 2 VCPU pour Xen (Dom0)

J'ai aussi loué une VM sous VMware et quand on m'a dit que j'avais 4VCPU, je pensais que ces 4 VCPU étaient dédiés.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 25 octobre 2014 à 12:04:52
L'un des avantages de la virtualisation c'est de justement partager au maximum des ressources physiques. Le CPU, c'est très facile à partager lorsque tu as beaucoup d'idle sur tes VM.

Concrètement, pour des VM d'infra type AD, DNS, LDAP, DHCP, et j'en passe, tu peux en coller des dizaines sans problème, vu qu'elles passent leur temps à "glander" :)
Pour d'autres applications, ça va etre plus critique : on ne mettra pas plusieurs serveurs SQL si on n'a pas suffisamment de ressource à moins que plusieurs d'entre eux soit faiblement utilisé.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Nico le 25 octobre 2014 à 12:09:03
Sur mon ESXi j'ai 2 cœurs et 7 VM actives. Mais clairement c'est ni de la prod', ni des VM qui prennent beaucoup de ressources donc ça gène pas.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 25 octobre 2014 à 13:18:45
Concrètement, pour des VM d'infra type AD, DNS, LDAP, DHCP, et j'en passe, tu peux en coller des dizaines sans problème, vu qu'elles passent leur temps à "glander" :)

oui c'est "l'ancienne" façon de faire avec plein de VMs mais il y  des inconvénients notamment de couts (licences) et le fait d'avoir plein d'OS a gérer (maj, secu, acces, etc) en plus des apps qui tournent dessus. Sans parler des problèmes de versions et dépendances entre apps et OS.

La tendance du moment, utilisé en interne par Google notamment (ils n'ont aucune VM sur leur millions de serveurs), est d'utiliser des LXC (Linux Container).
(http://patg.net/assets/container_vs_vm.jpg)

Au lieu d'avoir plusieurs "guest OS" et l'hyperviseur (type 2 la mais c'est idem en type 1) a gérer on n'a juste un 'host OS' minimum simplissime et des containers qui sont des instances d'images "toutes prêtes". La distribution et la configuration des containers s'automatise très facilement, notamment avec Docker (https://www.docker.com/). Les ressources sont aussi utilisées plus finement et ca se 'scale' très facilement sur plusieurs machines physiques.

On peut même mélanger les 2 technos (virtualization and containerization).
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 25 octobre 2014 à 13:28:15
Pour moi Google ce n'est pas "la vraie vie", c'est... Google :)

J'ai des fermes d'ESX, j'ai eu du Citrix XenServer et j'ai de l'OpenVZ qui est proche de ce que tu décris.

Et bien, en terme de souplesse d'utilisation, ESX est loin, très loin, devant. En terme de couts aussi ! :D

Bon on s'éloigne du sujet : quelles applications va-t-on faire tourner sur nos ARMv7 ? A priori, pas quelque chose qu'on sait virtualiser facilement.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 25 octobre 2014 à 14:47:04
On est pile dans le sujet en fait et c'est indiqué sur leur site: ce sont des serveurs conçus pour ce qu'ils appellent de la 'physicalization':

Physicalization is the opposite of virtualization. It is a process where we increase the server density with energy efficient SoC to provide flexible computing.

With a density of 1000 (one thousand) servers per rack, we offer an hardware based alternative to virtualized services.

Si l'application se 'scale' facilement alors c'est moins cher d'avoir une solution comme ca , sans virtualisation. On a adapte le nombre de serveurs a la demande (scaling horizontal).

Au lieu d'avoir quelques gros serveurs x64 (xeon) faisant tourner plein de VMs et des gros paliers de croissance 'physiques', on a plein de petits serveurs ARM qui consomment moins et des petits paliers de croissance. La granularité physique correspond a la granularité applicative qu'on souhaite.

C'est vraiment dans la mouvance du moment des applications Cloud et de la façon dont on est les construit.

Apres c'est sur que c'est pas du tout adapté pour faire du Cloud a l'ancienne: aka virtualiser un SI 'Windows traditionnel' (AD, Exchange, serveurs de fichiers, etc) dans un DC (privé ou tiers) par exemple. On est pas dans le même sujet la.

Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: remy74 le 25 octobre 2014 à 22:40:05
L'idée n'est pas vraiment nouvelle. Elle avait été tenté par un projet (hardware) Calxeda, pour promouvoir les proc ARM. L'intérêt principal, pour moi, c'est la conso, et la clim (donc encore la conso.)
Pour exploiter des clusters Esxi, un des problèmes, c'est la consommation électrique. Parce qu'en virtualisation, il faut laisser les processeurs au max. Par exemple, le partage des ressources sur VMware, c'est le ralentissement des cores qui sont surchargés. Et donc de toutes les VM sur le même Esxi.D'ailleurs il n'y a qu'a voir les horloges des VM, s'il n'y a pas de synchro NTP externe.

Il existe du hardware, comme les serveurs Hp Moonshot qui sont dans le même esprit.
La question, c'est effectivement les applications (au delà, de l'OS). Mais c'est déjà possible, des frontaux web, même des bases de données.
Le gros avantage, c'est justement de pouvoir allumer ou éteindre le hardware inutilsé.
 
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: willemijns le 28 octobre 2014 à 21:26:54
Apres c'est sur que c'est pas du tout adapté pour faire du Cloud a l'ancienne: aka virtualiser un SI 'Windows traditionnel' (AD, Exchange, serveurs de fichiers, etc) dans un DC (privé ou tiers) par exemple. On est pas dans le même sujet la.

hum... ca revient pas au meme a la fin ?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: jack le 28 octobre 2014 à 23:49:56
Hum, je suis plutôt dubitatif

Au niveau souplesse, je pense vraiment qu'un container est plus simple à gérer que plein de petite machines (d'ailleurs, comme les allume-t-on ?)
Au niveau énergie, un gros CPU inutilisé consomme peu (voir les notions de fréquences variables etc), et est bien plus réactif

Parmi les différentes hypothéses avancées :
- pour la parallèlisation: l'algorithmie distribuée est compliquée et est peut fréquente, j'imagine sans soucis que les clients préfèrent une grosse machine à dix petites
- la granularité de l'offre: à mon avis, le prix d'un serveur "classique" est négligeable face aux travaux de gestions (gérer deux serveurs est plus simple que gérer 20 serveurs, et coute donc moins cher)

À mon avis, c'est plutôt :
- pour faire la une!
- pour vendre du "dédié" à des petits besoins (avec la com qui va avec: matériel dédié, garanti etc etc etc)

Sinon, en vrac: BadMax, utilise Ganeti
Vivien: tu peux tout à fait mutualiser le CPU; sur l'un de mes serveurs (16 CPU), j'ai 10VM, avec un total de 30VCPU: au niveau de l'hôte (j'utilise kvm), chaque VM n'est qu'un groupe de n processus, n étant le nombre de VCPUS alloués à la VM: c'est le scheduler qui se charge de faire le reste, en repartissant les ressources parmis ceux qui en ont besoins. Ainsi, si chaque VM demande 100% des VCPUS, ils l'auront, mais la puissance nominale de chaque VCPUS ne sera plus qu'une portion de la puissance du CPU physique.
On peut voir cela comme une limite garantie et une limite "burst" : dans mon cas, une VM qui dispose de 3 VCPUS aura une puissance maximal de 3 CPU, et une puissance garantie de (16/30) * 3 = 1.6 CPU
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: willemijns le 29 octobre 2014 à 09:27:16
> À mon avis, c'est plutôt :
> - pour faire la une!
> - pour vendre du "dédié" à des petits besoins (avec la com qui va avec: matériel dédié, garanti etc etc etc)

ouep.... a savoir si un des nombreux composant d'un bloc non dominant est HS, ca permet peut etre à ne pas planter tout et on peut l'isoler... comme un secteur de dique dur....... nom de code "lissage des pannes"





Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 29 octobre 2014 à 09:29:42
hum... ca revient pas au meme a la fin ?

comment ca ?

Parmi les différentes hypothéses avancées :
- pour la parallèlisation: l'algorithmie distribuée est compliquée et est peut fréquente, j'imagine sans soucis que les clients préfèrent une grosse machine à dix petites

Il y beaucoup de progrès fait dans ce domaine.
C'est certain qui si on part sur une programmation traditionnelle ca va être complexe de faire tourner ca dans ce type de machines. Dans ce cas, il vaut mieux rester sur du hardware traditionnel.

- la granularité de l'offre: à mon avis, le prix d'un serveur "classique" est négligeable face aux travaux de gestions (gérer deux serveurs est plus simple que gérer 20 serveurs, et coute donc moins cher)
Le rack entier de 228 serveurs doit être vu comme une seul machine 'a gérer' et a comparer a un serveur 'classique'.

Ce qu'on voit actuellement est issue de 2 phénomènes:

- d'un coté les progrès énormes en terme de cout, puissance et conso des CPU pour mobiles (SoC). Ce marché est d'une telle masse (plusieurs milliards d'unité par an ?) que l'idée est d'essayer d'en profiter dans le "monde des serveurs et  DC'.

- d'un autre coté, l'évolution de la programmation distribuée et des langages et outils associés. Depuis un certains temps déjà, on a n'a plus l'habituelle 'loi de Moore' ou la puissance de unité de traitement de base (cpu) doublait tout les 18 mois. On a compenser avec du parallélisme, multi core et autres techniques, ce qui permet de garder 'la loi' mais il faut adapter le code pour exploiter ce parallélisme.
A partir du moment ou on commence a maîtriser ce parallélisme on n'a plus forcement besoin de CPU puissants, gros et complexes. L'évolution va donc vers des CPU plus simples mais nombreux: c'est pile poil ce que propose le monde des SoC mobiles.

Il y une synergie forte exploitable entre ces 2 mondes. Mais il faut les 2 ensemble. Donc pas de code traditionnel sur ces machines ni l'inverse.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: willemijns le 29 octobre 2014 à 09:47:08
> comment ca ?

que si j'ai besoin de savoir 1+1, on me donnera 2 en réponse avec 1 gros CPU ou 200 mini-CPU ;) voila un peu la réponse noob que je fais...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Optix le 29 octobre 2014 à 11:18:59
La parallélisation n'est pas si compliquée.

Par ex, j'ai des logiciels clients qui demandent les headers de 250.000 articles d'un newsgroup d'un coup. Bah au lieu de balancer de ce gros truc, je découpe en 50.000 et je fais une boucle qui exécute un new process avec le bon découpage. Du coup j'ai 5 CPU qui s'occupe de la demande en même temps + celui qui gère le socket avec le client qui reçoit les datas au fur et à mesure et ça envoie :)

C'est redoutable sur RunAbove avec le Power8 d'IBM ! (pour le portefeuille aussi ^^ )

Après c'est une question d'habitude dans le dev, c'est sûr.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 29 octobre 2014 à 11:24:43
Ton exemple est bon parce que ça tourne sur le meme environnement :)

Sur plusieurs machines, il faut donc prévoir un mécanisme pour lancer les exécutions à distance et récupérer les résultats. On peut éventuellement se débrouiller avec du NFS mais ça devient un peu plus compliqué.

Ou alors on fait tourner RunAbove sur les infras Online ? :D
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Optix le 29 octobre 2014 à 11:32:46
Python te permet de distribuer tes process au-delà de ta seule machine avec ses "Managers" par ex. Tout est fourni de base.

Par contre je n'ai pas encore réussi à obtenir des infos depuis le process enfant, il faut que le parent fasse la requête pour ensuite tout refiler à l'enfant pour qu'il puisse bosser.

Du coup je préfère déployer mon logiciel serveur sur X machines et faire un gros haproxy devant :)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 29 octobre 2014 à 11:42:44
> comment ca ?

que si j'ai besoin de savoir 1+1, on me donnera 2 en réponse avec 1 gros CPU ou 200 mini-CPU ;) voila un peu la réponse noob que je fais...

Tout n'est pas parallélisable et tout n'as pas forcement besoin de la puissance maxi d'un seul CPU.

"1+1" une seul fois ca ne se parallélisme pas bien donc plus le cpu sera rapide puis vite ca se calcule.

Mais s'il faut faire "1+1" 200 fois.
Soit je prend un gros CPU a 4 coeurs et je fais '1+1' 50 fois de suite sur chaque coeur.
Soit je fais '1+1' une seul fois sur 200 mini-cpu en meme temps.

En temps, c'est pareil uniquement si un cœur du gros CPU est 50 fois plus rapide qu'un mini-cpu.
En coûts ramenés au temps ca n'est pas pareil non plus. Dans couts, on prend en compte le hardware, le software (licences, etc) , le volume occupé, le personnel nécessaire, la conso électrique, etc.

Apres il y aussi le probleme de 'générer' 200 fois le calcul de '1+1' sur 200 mini-cpu et de 'recuperer' les 200 resultats.
Pareil en mono CPU, si ce sont 200 programmes différents virtualisés sur 4 cœurs d'un seul CPU (donc 200 OS virtuels derrière) ou juste un seul programme (donc un seul OS). Car ca peut être 200 clients differents qui veulent faire '1+1' en meme temps par exemple ou le meme.

Et encore on ne fait qu’effleurer la complexité des 2 façons de faire et des cas possibles...

Certains traitements ou calculs n'ont pas besoin de puissance des gros CPU actuels car ils font surtout des transferts (réseau ou disque) et peu de calculs. D'autres font l'inverse, beaucoup de calcul CPU mais de transferts. D'autres les 2. etc

Il n'y a pas de hardware/plateforme idéale et universelle.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: willemijns le 29 octobre 2014 à 12:17:26
Certains traitements ou calculs n'ont pas besoin de puissance des gros CPU actuels car ils font surtout des transferts (réseau ou disque) et peu de calculs. D'autres font l'inverse, beaucoup de calcul CPU mais de transferts. D'autres les 2. etc
Il n'y a pas de hardware/plateforme idéale et universelle.

on est d'accord... apres on peut dedier des plateformes en fonction des besoins et faire varier le prix... c'est ce qui est
prévu par une société de mini DC dans un radiateur/chauffe-eau...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: jack le 29 octobre 2014 à 13:17:35
Tout les problèmes ne sont pas facilement parallélisable
Pour ce type de cas, la seule solution est de résoudre plusieurs problèmes en parallèle, chaque problème restant monolithique

Pour finir, je rajouterais que la parallélisation n'implique pas forcement un gain de performance: la synchronisation est drastiquement plus lente entre les machines

En fait, il faut s'assurer que le calcul qui est déporté est suffisamment long pour "valoir le coup" de le déporter
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 29 octobre 2014 à 13:28:24
Une personne a une invitation, pour que je puisse tester le serveur d'Online ?

Par défaut on se connecte comment si il n'y a pas d'IP publique ?

Why do I have a private IP?
We chose to use NAT for IPv4 addresses.
The NAT is needed to get movable IP addresses and help us face the shortening of IPv4 addresses.
We implemented a custom solution to provide line-rate NAT.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 29 octobre 2014 à 13:30:47
Va sur http://labs.online.net (http://labs.online.net)

"Try It now"

T'as droit à seulement 15minutes :)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Nico le 29 octobre 2014 à 13:35:59
Je t'envoie ça sur quel mail vivien ?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 29 octobre 2014 à 14:03:58
Noyeau Linux 3.17 ?
C'est du customisé, Ubuntu 14.10 est livré avec le noyau 3.16 (en tout cas sur base Intel)

c1-10-1-15-25 login: ubuntu
Password:
Welcome to Ubuntu 14.10 (GNU/Linux 3.17.0-90 armv7l)

 * Documentation:  https://help.ubuntu.com/

The programs included with the Ubuntu system are free software;
the exact distribution terms for each program are described in the
individual files in /usr/share/doc/*/copyright.

Ubuntu comes with ABSOLUTELY NO WARRANTY, to the extent permitted by
applicable law.

ubuntu@c1-10-1-15-25:~$ uname -a
Linux c1-10-1-15-25 3.17.0-90 #7 SMP Mon Oct 20 13:54:37 CEST 2014 armv7l armv7l armv7l GNU/Linux

ubuntu@c1-10-1-15-25:~$ free -m
             total       used       free     shared    buffers     cached
Mem:          2020        493       1527          0         38        389
-/+ buffers/cache:         65       1955
Swap:            0          0          0

ubuntu@c1-10-1-15-25:~$ cat /proc/cpuinfo
processor       : 0
model name      : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features        : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant     : 0x2
CPU part        : 0x584
CPU revision    : 2

processor       : 1
model name      : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features        : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant     : 0x2
CPU part        : 0x584
CPU revision    : 2

processor       : 2
model name      : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features        : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant     : 0x2
CPU part        : 0x584
CPU revision    : 2

processor       : 3
model name      : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features        : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant     : 0x2
CPU part        : 0x584
CPU revision    : 2

Hardware        : Marvell Armada 370/XP (Device Tree)
Revision        : 0000
Serial          : 0000000000000000

$ ifconfig
docker0   Link encap:Ethernet  HWaddr 56:84:7a:fe:97:99
          inet addr:172.17.42.1  Bcast:0.0.0.0  Mask:255.255.0.0
          UP BROADCAST MULTICAST  MTU:1500  Metric:1
          RX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 txqueuelen:0
          RX bytes:0 (0.0 B)  TX bytes:0 (0.0 B)

eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:07:cb:03:3a:2d
          inet addr:10.1.15.25  Bcast:10.1.15.255  Mask:255.255.254.0
          inet6 addr: fe80::207:cbff:fe03:3a2d/64 Scope:Link
          UP BROADCAST RUNNING MULTICAST  MTU:9000  Metric:1
          RX packets:135680 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:34671 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 txqueuelen:532
          RX bytes:125438138 (125.4 MB)  TX bytes:523213621 (523.2 MB)
          Interrupt:24

lo        Link encap:Local Loopback
          inet addr:127.0.0.1  Mask:255.0.0.0
          inet6 addr: ::1/128 Scope:Host
          UP LOOPBACK RUNNING  MTU:65536  Metric:1
          RX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:0 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 txqueuelen:0
          RX bytes:0 (0.0 B)  TX bytes:0 (0.0 B)           
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 29 octobre 2014 à 15:24:15
Pas d'IPv6 proposé dans le test mais la machine assure avec IPERF :

$ iperf -c 3.testdebit.info -i 2 -r
------------------------------------------------------------
Server listening on TCP port 5001
TCP window size: 85.3 KByte (default)
------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------
Client connecting to 3.testdebit.info, TCP port 5001
TCP window size: 43.8 KByte (default)
------------------------------------------------------------
[  5] local 10.1.18.40 port 57802 connected with 89.84.127.55 port 5001
[ ID] Interval       Transfer     Bandwidth
[  5]  0.0- 2.0 sec   212 MBytes   890 Mbits/sec
[  5]  2.0- 4.0 sec   181 MBytes   760 Mbits/sec
[  5]  4.0- 6.0 sec   165 MBytes   691 Mbits/sec
[  5]  6.0- 8.0 sec   164 MBytes   688 Mbits/sec
[  5]  8.0-10.0 sec   164 MBytes   690 Mbits/sec
[  5]  0.0-10.0 sec   887 MBytes   744 Mbits/sec
[  4] local 10.1.18.40 port 5001 connected with 89.84.127.55 port 42827
[  4]  0.0- 2.0 sec   128 MBytes   537 Mbits/sec
[  4]  2.0- 4.0 sec   127 MBytes   531 Mbits/sec
[  4]  4.0- 6.0 sec  93.9 MBytes   394 Mbits/sec
[  4]  6.0- 8.0 sec  94.6 MBytes   397 Mbits/sec
[  4]  8.0-10.0 sec   100 MBytes   421 Mbits/sec
[  4]  0.0-10.0 sec   545 MBytes   456 Mbits/sec


$ iperf -c ipv4.intuxication.testdebit.info -i 2 -r
------------------------------------------------------------
Server listening on TCP port 5001
TCP window size: 85.3 KByte (default)
------------------------------------------------------------
------------------------------------------------------------
Client connecting to ipv4.intuxication.testdebit.info, TCP port 5001
TCP window size: 48.1 KByte (default)
------------------------------------------------------------
[  5] local 10.1.18.40 port 44321 connected with 62.210.156.12 port 5001
[ ID] Interval       Transfer     Bandwidth
[  5]  0.0- 2.0 sec   222 MBytes   930 Mbits/sec
[  5]  2.0- 4.0 sec   175 MBytes   734 Mbits/sec
[  5]  4.0- 6.0 sec   166 MBytes   694 Mbits/sec
[  5]  6.0- 8.0 sec   166 MBytes   696 Mbits/sec
[  5]  8.0-10.0 sec   166 MBytes   698 Mbits/sec
[  5]  0.0-10.0 sec   895 MBytes   751 Mbits/sec
[  4] local 10.1.18.40 port 5001 connected with 62.210.156.12 port 52806
[  4]  0.0- 2.0 sec   143 MBytes   599 Mbits/sec
[  4]  2.0- 4.0 sec   124 MBytes   518 Mbits/sec
[  4]  4.0- 6.0 sec   179 MBytes   750 Mbits/sec
[  4]  6.0- 8.0 sec   175 MBytes   732 Mbits/sec
[  4]  8.0-10.0 sec   125 MBytes   523 Mbits/sec
[  4]  0.0-10.0 sec   746 MBytes   623 Mbits/sec
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: willemijns le 29 octobre 2014 à 18:12:51
Va sur http://labs.online.net (http://labs.online.net)
T'as droit à seulement 15minutes :)

quel est le login ?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: jack le 29 octobre 2014 à 18:14:22
N'est-ce pas noté en dessous de la console ?
Citer
Server detail
Expiring in:14 minutes, 10 seconds.
IP Address: 212.47.235.178
Login: ubuntu
Password: 9eAmwS
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: willemijns le 29 octobre 2014 à 18:47:33
N'est-ce pas noté en dessous de la console ?

oops :-X merci. je n'ai que cherché dans le haut et point en bas....
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Leon le 15 novembre 2014 à 15:07:06
Un article sur les serveurs ARMv7 d'Online.
Personnellement, je n'y crois toujours pas, et je ne vois pas bien à quel besoin ça peut correspondre. Imaginez qu'il faut tout de même recompiler ses exécutables pour ARM, qui est incompatible avec x86.

http://techcrunch.com/2014/11/13/online-labs-designed-its-own-arm-servers-to-take-on-aws-digitalocean/
Online Labs Designed Its Own ARM Servers To Take On AWS, DigitalOcean
A couple of years ago, the team behind Online Labs started a long ambitious project — instead of building a virtual cloud hosting infrastructure that competes directly with Amazon Web Services, DigitalOcean and other VPS providers, it designed its own hardware for its cloud solution. Online Labs managed to squeeze 912 separate computers in a single server rack. But the best part is that the company also kept the best of both worlds — dedicated servers with the flexibility of virtualization.

“We started this project two and half years ago, and we designed our own hardware from scratch as we couldn’t find what we wanted on the market at the time,” VP of Product Yann Léger told me in a phone interview. “We used an ARM architecture because we wanted a scalable physical cloud.”

When you start a server on Online Labs, it takes about 30 seconds. Yet, the company isn’t just launching a virtual machine on an already running server, it is actually booting an ARM server just for you.

There are many advantages to using dedicated hardware. For example, you won’t share your CPU with other users and end up with disappointing performances. Behind the scene, Online Labs uses the same ARM v7 systems on a chip that you would find in your smartphone. On one chip, you will find four different cores that are very thermal efficient. It’s less powerful than a dedicated Xeon server, but it is also very appealing for many developers.

Each server comes with 2GB of RAM, a 20 GB SSD, and a 1 Gbit/s network interface. You can add more storage and integrate with Amazon S3. And of course, you can start multiple servers in a few minutes if you need more resources.

Now, there are some limitations. First, as these servers use an ARM architecture, you can’t use x86 binaries and operating systems. For now, the company provides the usual suspects when it comes to distributions, Ubuntu, Debian, Gentoo, etc. You can also run Docker. Popular runtimes already have an ARM variant, but more obscure binaries might need some work. Some of Online Labs’ engineers are porting these binaries themselves.

For now, there is only one type of server. If you want more computing power, the only solution is to start a new server and balance the load. It’s not ideal, and the team is already working on more powerful hardware with more RAM. All the servers are hosted in Iliad’s data center in Paris, but a second data center based in the U.S. is in the works.

The true innovation behind Online Labs is how flexible it is. Just like when you use a VPS, you can make a snapshot, load an image and more. You can even move your public IP address from one machine to another.

Another interesting part, Online Labs is not based on OpenStack, everything was developed internally. The team also developed an API to manage your servers.

There are countless of little details that show how polished Online Labs already is. It’s a new take on cloud hosting, and a very different one. The team recently launched a public preview to try the infrastructure. More than 100,000 servers are already running.

“When it comes to pricing, we should be competitive with other cloud hosting solutions providing the same performance,” Léger said.

There is still a long way to go to take care of every developer’s needs. For example, DigitalOcean now has many data centers around the world and a wide range of configurations. But Online Labs is definitely a promising alternative.

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: tom pouce le 15 novembre 2014 à 15:37:30
A priori le châssis est repris des anciens DSLAM pré-VDSL2. Rien ne se perd :D
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 15 novembre 2014 à 18:33:02
Pas besoin de compiler, les distributions Linux Ubuntu et Debian sont déjà adaptées. (Online donne le choix entre Ubuntu, Debian et Gentoo)

Voici une page pour faire des téléchargements sur un serveur Online ARM

Débit du serveur ARM, quand on télécharge un fichier du serveur ARM depuis Internet : 56,8 Mio/s soit 476,5 Mb/s (c'est le réseau qui limite, pas le SSD)
100%[========================================================================>] 5 000 000 000 58,7M/s   ds 84s     

2014-11-15 18:39:35 (56,8 MB/s) - «/dev/null» sauvegardé [5000000000/5000000000]


On a le même débit si le fichier est en cache en ram par contre j'ai réalisé le test avec un fichier plus petit, car un fichier de 5 Go ne tient donc pas dans les 2 Go de ram du serveur.

Le SSD a un très haut débit en lecture mais pas en écriture :

Écriture sur le SSD d'un fichier de 5Go : 13,5 Mio/s (c'est le SSD qui limite, pas le réseau)
# wget http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
--2014-11-15 17:14:22--  http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
Resolving ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)... 62.210.156.12
Connecting to ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)|62.210.156.12|:80... connected.
HTTP request sent, awaiting response... 200 OK
Length: 5000000000 (4.7G) [application/x-ns-proxy-autoconfig]
Saving to: ‘5000Mo.dat’

100%[=========================================================================================================================================================================>] 5,000,000,000 13.5MB/s   in 4m 11s

2014-11-15 17:18:33 (19.0 MB/s) - ‘5000Mo.dat’ saved [5000000000/5000000000]


Récupération du même fichier sur Internet, sans l'écrire sur le SSD (vers /dev/null) : 43,8 Mio/s soit 367,4 Mb/s
# wget -O /dev/null http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
--2014-11-15 17:30:11--  http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
Resolving ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)... 62.210.156.12
Connecting to ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)|62.210.156.12|:80... connected.
HTTP request sent, awaiting response... 200 OK
Length: 5000000000 (4.7G) [application/x-ns-proxy-autoconfig]
Saving to: ‘/dev/null’

100%[=========================================================================================================================================================================>] 5,000,000,000 42.4MB/s   in 1m 49s

2014-11-15 17:32:00 (43.8 MB/s) - ‘/dev/null’ saved [5000000000/5000000000]


Informations sur le CPU :
# uname -a
Linux c1-10-1-16-158 3.17.0-113 #1 SMP Tue Nov 4 15:43:28 CET 2014 armv7l armv7l armv7l GNU/Linux

# cat /proc/cpuinfo
processor : 0
model name : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant : 0x2
CPU part : 0x584
CPU revision : 2

processor : 1
model name : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant : 0x2
CPU part : 0x584
CPU revision : 2

processor : 2
model name : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant : 0x2
CPU part : 0x584
CPU revision : 2

processor : 3
model name : ARMv7 Processor rev 2 (v7l)
Features : half thumb fastmult vfp edsp thumbee vfpv3 tls idiva idivt vfpd32 lpae
CPU implementer : 0x56
CPU architecture: 7
CPU variant : 0x2
CPU part : 0x584
CPU revision : 2

Hardware : Marvell Armada 370/XP (Device Tree)
Revision : 0000
Serial : 0000000000000000

# free -m
             total       used       free     shared    buffers     cached
Mem:          2020       1838        182          0          1       1788
-/+ buffers/cache:         48       1972
Swap:            0          0          0
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 15 novembre 2014 à 18:57:43
Plus dur : en HTTPS le serveur s'en sort bien en envoyant vers internet le fichier à près de 200 Mb/s en chiffrant le tout ! (21,3 Mio/s soit 178,7 Mb/s)
100%[=========================================================================================================================================================================>] 1 000 000 000 21,5M/s   ds 45s     

2014-11-15 18:55:38 (21,3 MB/s) - «/dev/null» sauvegardé [1000000000/1000000000]
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 15 novembre 2014 à 19:32:07
Quelques slides d'Online pour présenter le concept :

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_3.png)

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_4.png)

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_5.png)

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_6.png)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 15 novembre 2014 à 19:32:25
L'interface d'administration :

(https://lafibre.info/images/datacenter/201410_online_cloud_serveurs_armv7_7.png)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: cali le 15 novembre 2014 à 19:42:09
C'est quoi cloud ?

Au debut je pensais que c'etait le terme marketing pour "VM en stack/cluster" mais la je vois pas, ce sont des serveurs dedies ARM. Peut-etre que maintenant ca signifie, pleins de serveurs dans 11U en location a la minute ?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: giant jack le 15 novembre 2014 à 21:52:40
$ ifconfig

eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:07:cb:03:3a:2d
          inet addr:10.1.15.25  Bcast:10.1.15.255  Mask:255.255.254.0
          inet6 addr: fe80::207:cbff:fe03:3a2d/64 Scope:Link
          UP BROADCAST RUNNING MULTICAST  MTU:9000  Metric:1
          RX packets:135680 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:34671 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 txqueuelen:532
          RX bytes:125438138 (125.4 MB)  TX bytes:523213621 (523.2 MB)
          Interrupt:24


Coucou Freebox :D
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 15 novembre 2014 à 21:58:00
Effectivement, les adresses mac qui comment par 00:07:CB et 00:24:D4 sont attribuées à "FreeBox", une société du groupe Iliad  ;)

Mon serveur :
root@c1-10-1-22-161:~# ifconfig
eth0      Link encap:Ethernet  HWaddr 00:07:cb:03:77:bd 
          inet addr:10.1.22.161  Bcast:10.1.23.255  Mask:255.255.254.0
          inet6 addr: fe80::207:cbff:fe03:77bd/64 Scope:Link
          UP BROADCAST RUNNING MULTICAST  MTU:9000  Metric:1
          RX packets:246214 errors:0 dropped:0 overruns:0 frame:0
          TX packets:135205 errors:0 dropped:0 overruns:0 carrier:0
          collisions:0 txqueuelen:532
          RX bytes:1107422822 (1.1 GB)  TX bytes:1363690016 (1.3 GB)
          Interrupt:24



De mon coté, le load-average ne semble pas pouvoir descendre sous 1 même quand le serveur est inutilisé.
# uptime
 21:00:55 up  2:31,  1 user,  load average: 1.13, 1.17, 1.17

Il y a une différence pour le calcul sur une architecture ARM ?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: yro le 16 novembre 2014 à 00:06:15

De mon coté, le load-average ne semble pas pouvoir descendre sous 1 même quand le serveur est inutilisé.
# uptime
 21:00:55 up  2:31,  1 user,  load average: 1.13, 1.17, 1.17

Il y a une différence pour le calcul sur une architecture ARM ?

Non non, le load average reste le nombre de processus dans la file d'attente du CPU. C'est indépendant de la plateforme.
J'ai aussi un load > 1 sur les miennes, mais c'est un thread du noyau.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 16 novembre 2014 à 08:12:19
Comment afficher la liste des processus "running" ?

Il me semble que c'est kworker mais il consomme peu de CPU :
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: cali le 16 novembre 2014 à 08:27:40
Comment afficher la liste des processus "running" ?

Il me semble que c'est kworker mais il consomme peu de CPU :

Tu peux faire un backtrace pour voir ce est appele.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: jack le 16 novembre 2014 à 12:55:44
Tu peux utiliser htop et sortir les entrées en fonction de l'état (F6 -> state)
Il n'est pas nécessaire d'avoir des processus qui consomment du CPU pour avoir du load, ce peut également être des processus en attente d'IO

Tu peux aussi regarder du côté de dmesg et de /proc/interrupts, peut-être y a-t-il des choses intéressantes à voir
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 16 novembre 2014 à 13:10:58
Le seul qui est "Running", c'est htop  :-\

# cat /proc/interrupts
           CPU0       CPU1       CPU2       CPU3       
 16:    6446765    6784862    6554142    6661063  armada_370_xp_irq   5  armada_370_xp_per_cpu_tick
 17:          0          0          0          0  armada_370_xp_irq  50  d0010300.rtc
 18:        538          0          0          0  armada_370_xp_irq  41  serial
 24:     726890          0          0          0  armada_370_xp_irq   8  mvneta
 25:    2756093          0          0          0  armada_370_xp_irq  54  mvsdio
 82:          0          0          0          0  d0018140.gpio  15  online-c1
102:          2          0          0          0  armada_370_xp_irq  51  d0060900.xor
103:          2          0          0          0  armada_370_xp_irq  52  d0060900.xor
104:          2          0          0          0  armada_370_xp_irq  94  d00f0900.xor
105:          2          0          0          0  armada_370_xp_irq  95  d00f0900.xor
IPI0:         0          0          0          0  CPU wakeup interrupts
IPI1:         0          0          0          0  Timer broadcast interrupts
IPI2:      5345      16946      63000      24493  Rescheduling interrupts
IPI3:        71         64         97         62  Function call interrupts
IPI4:         0          0          0          0  Single function call interrupts
IPI5:         0          0          0          0  CPU stop interrupts
IPI6:         0          0          0          0  IRQ work interrupts
IPI7:         0          0          0          0  completion interrupts
Err:          0


Pour comparer, sur le serveur Intel Xeon de LaFibre.info :

# cat /proc/interrupts
           CPU0       CPU1       CPU2       CPU3       CPU4       CPU5       CPU6       CPU7       
  0:         16          0          0          0          0          0          0          0  IR-IO-APIC-edge      timer
  8:          1          0          0          0          0          0          0          0  IR-IO-APIC-edge      rtc0
  9:          0          0          0          0          0          0          0          0  IR-IO-APIC-fasteoi   acpi
 16:         70          0          0          0          0          0          0          0  IR-IO-APIC-fasteoi   ehci_hcd:usb1
 23:         64          0          0          0          0          0          0          0  IR-IO-APIC-fasteoi   ehci_hcd:usb2
 40:          0          0          0          0          0          0          0          0  DMAR_MSI-edge      dmar0
 41:          0          0          0          0          0          0          0          0  IR-PCI-MSI-edge      PCIe PME
 42:       9601          0   36697731          0          0          0          0          0  IR-PCI-MSI-edge      ahci
 43:   10254950    3742631  130409412    2409919   67166131     190290   24809698          0  IR-PCI-MSI-edge      eth0-0
 44:  272719915       8678   68474276   25535596  249613050          0          0       1714  IR-PCI-MSI-edge      eth0-1
 45:          6          0          0     149609          0          0          0  626679525  IR-PCI-MSI-edge      eth0-2
 46:  166001320  219012802      36670      19328   63710247   84853092   69608636          0  IR-PCI-MSI-edge      eth0-3
 47:   61312350  210280352     303720     156004   72641823        481  254399345     142851  IR-PCI-MSI-edge      eth0-4
 48:   32906929  110798061     469033   27487842     218353  406703723   29413794      25144  IR-PCI-MSI-edge      eth0-5
 49:   64045735   25169193   98882521   48878564   97915294   87546765  173590866    2897423  IR-PCI-MSI-edge      eth0-6
 50:  126531042   22617500  237948405   61036194  103144603   13187860   88862323    4228402  IR-PCI-MSI-edge      eth0-7
NMI:       7470       6691       5275       4769       6131       7259       6472      12952   Non-maskable interrupts
LOC:  109452611   96274988   83941357   65858792   91363334  100891743   95238795  193553173   Local timer interrupts
SPU:          0          0          0          0          0          0          0          0   Spurious interrupts
PMI:       7470       6691       5275       4769       6131       7259       6472      12952   Performance monitoring interrupts
IWI:   14652694    4791381   18497664    7915609   15766076    4619705   14685323    2072751   IRQ work interrupts
RTR:          0          0          0          0          0          0          0          0   APIC ICR read retries
RES:   14395748    7184155    6532117    4066226    7847045    6663671    7075323   12048860   Rescheduling interrupts
CAL:       4196       4112       4368       4458       4464       4423       4424       4267   Function call interrupts
TLB:     408641    1381169     338638     686892     339932     878058     399352     875350   TLB shootdowns
TRM:          0          0          0          0          0          0          0          0   Thermal event interrupts
THR:          0          0          0          0          0          0          0          0   Threshold APIC interrupts
MCE:          0          0          0          0          0          0          0          0   Machine check exceptions
MCP:      12482      12482      12482      12482      12482      12482      12482      12482   Machine check polls
ERR:          0
MIS:          0
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: corrector le 16 novembre 2014 à 14:59:42
L’intérêt est de proposer une alternative à la virtualisation pour ne pas payer pour des logiciels évolués de virtualisation.
Et donc d'éviter les failles de ces logiciels!
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: BadMax le 16 novembre 2014 à 15:17:08
@Vivien : pour les interrupts, il faut comparer à intervalles réguliers pour vérifier qui en fait le plus. J'avais un script qui faisait ça mais je sais plus où il est...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: online_fr le 17 novembre 2014 à 13:48:50
A priori le châssis est repris des anciens DSLAM pré-VDSL2. Rien ne se perd :D

Négatif.
On utilises la norme ATCA, par contre le chassis n'est pas totalement standard, en particulier le fond de panier sur lequel nous devons gérer un bus interconnecté de 120Gbit/sec (Nous avons plusieurs brevets sur la chose), chose que la norme ATCA ne sait pas faire. C'est pas des chassis recyclés comme évoqué.

Arnaud
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: online_fr le 17 novembre 2014 à 13:50:19
De mon coté, le load-average ne semble pas pouvoir descendre sous 1 même quand le serveur est inutilisé.
# uptime
 21:00:55 up  2:31,  1 user,  load average: 1.13, 1.17, 1.17

Il y a une différence pour le calcul sur une architecture ARM ?

Oui, c'est un bug "connus" du kernel sur les architectures armhf. En cours de correction
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: tom pouce le 17 novembre 2014 à 16:32:18
Négatif.
On utilises la norme ATCA, par contre le chassis n'est pas totalement standard, en particulier le fond de panier sur lequel nous devons gérer un bus interconnecté de 120Gbit/sec (Nous avons plusieurs brevets sur la chose), chose que la norme ATCA ne sait pas faire. C'est pas des chassis recyclés comme évoqué.

Arnaud

Oh, mille excuses.
Si on commence à mal m'informer ça va pas le faire :)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Leon le 01 novembre 2015 à 20:20:23
Deux petites vidéos d'Arnaud qui nous montre 8 baies de 3 chassis chacune, soit 24 chassis.
Ca fait un total de 7000 micro serveurs sur 8 baies. Il faut ajouter 2 baies d'alimentation.
Ca fait donc une moyenne de 700 micro serveur par baie; ou encore 16 serveurs par Rack-unit.

https://twitter.com/online_fr/status/660880303356059648
https://twitter.com/online_fr/status/660879377228562432

Je n'ai toujours pas compris l'intérêt par rapport à des serveurs classique, mais c'est sympa à regarder.

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 01 novembre 2015 à 20:57:56

Je n'ai toujours pas compris l'intérêt par rapport à des serveurs classique, mais c'est sympa à regarder.



le prix et la 'scalabilité'.
en serveurs classiques, on scale souvent par a coup (quand on peut scaler).

L'offre scaleway s'addresse a des applications "scalables" ( donc pas trop pour les grosses applis lourdingues d'antant).

Cette offre cible aussi les particuliers et les developpeurs. On peut facilement, rapidement et pour pas cher déployer un serveur pre-configuré avec une image (os+application(s)) prédéfinie.
Les devs peuvent déployer et tester des conteneurs (Docker), tout est facturer a l'heure d'usage avec un plafond mensuel (par exemple une instance C1 c'est €0,006 par heure mais pas plus de 3€ par mois, dont je peux pour des besoins de test en lancer 100 pendant 1 heure pour meme pas 1 €... voir https://www.scaleway.com/pricing/ )

y'a des exemples d'images ici: https://www.scaleway.com/docs/ (on notera des usages 'limites' comme les seedboxs et autres;)).
et le hub des images est la : https://www.scaleway.com/imagehub/.. par exemple en moins d'une minute je peux deployer 'owncloud' moi meme : https://www.scaleway.com/imagehub/owncloud/, difficile de faire plus rapide et simple en "serveur classique".

Le seul défaut de leur offre est l'archi ARM qui souvent nécessite de recompiler. En utilisant Docker aussi on n'a peu d'images ARM tout prêtres et c'est un peu galère la.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: underground78 le 01 novembre 2015 à 21:45:17
Le seul défaut de leur offre est l'archi ARM qui souvent nécessite de recompiler. En utilisant Docker aussi on n'a peu d'images ARM tout prêtres et c'est un peu galère la.
Ouaip mais pour obtenir cette densité, il y a juste pas le choix.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 01 novembre 2015 à 22:45:39
Ouaip mais pour obtenir cette densité, il y a juste pas le choix.

C'est vrai. et avec le temps l'offre d'images 'tout prêtes' pour ARM devrait s’étoffer, en théorie du moins.
En pratique y'a pas mal de souci de compatibilité vu le foultitude de variantes de cpu dit 'compatibles arm'.
Un binaire qui marche sur un raspberry pi peut planter sur un autre cpu arm ou l'inverse.
Dans le monde x86/x64 c'est nettement plus rare.

apres Intel va peut-etre aussi se lancer dans la très haute densité x86 si sa suprématie dans les DCs est menacée.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Leon le 01 novembre 2015 à 23:03:41
Ouaip mais pour obtenir cette densité, il y a juste pas le choix.
De ce que j'ai compris, plus que la densité, ce type d'architecture serait moins gourmand en énergie. Le rapport puissance de calcul / puissance électrique serait plus avantageux que sur une architecture x86. Mais je n'ai aucun élèment pour juger si c'est vrai ou non.
De plus, dans le cas d'Online, j'ai cru comprendre qu'ils arrêtaient les serveurs inutilisés, ce qui réduit encore la consommation électrique.

En fait, réduire la consommation électrique des "équipements IT" (à puissance de calcul identique) joue beaucoup plus que de réduire le PUE. C'est sans doute vers ça qu'Online veut aller.
C'est une solution assez osée, assez en rupture, je ne sais pas si ça va prendre. Mais visiblement, il manque pas mal de conditions pour que ça prenne bien, et avant tout il manque des logiciels!

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 02 novembre 2015 à 01:27:16
C'est une solution assez osée, assez en rupture, je ne sais pas si ça va prendre. Mais visiblement, il manque pas mal de conditions pour que ça prenne bien, et avant tout il manque des logiciels!
Leon.

quelles conditions et quelle logiciels il manque?

C'est pas Online qui invente ou ose, c'est juste qu'ils suivent la tendance du moment (Docker, containers, micro serveurs, cloud a la demande, etc) initié par Google notamment. OVH et les autres gros suivent aussi. Chacun a leur rythme. Ces choses bougent tout les mois en ce moment.

Ca prend bien dans certains milieux, notamment chez les développeurs et les gens en pointe dans le web (gros ou startups). Ne plus dépendre des 'emmerdeurs' du SI (sysadmin et assimilés) et des problèmes de versions d'OS/libraries/applis, c'est vraiment le paradis par rapport a avant.

Le probleme c'est que ca commence a inquiéter pas mal de pro de l'IT classique, notamment ces sysadmin locaux et assimilés qui voient leur existence menacée... Une résistance et un discours négatif peuvent s'entendre ici ou la mais le fondement n'est pas technique mais plutôt une question de survie/défense de son job.

Apres c'est sur que celui qui règne sur un gros SI avec un son bon gros ERP (style SAP) et sa grosse messagerie maison merdique (style Exchange) n'y verra aucun intérêt et ne s'en inquiétera pas plus que ça.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: underground78 le 02 novembre 2015 à 06:53:31
De ce que j'ai compris, plus que la densité, ce type d'architecture serait moins gourmand en énergie. Le rapport puissance de calcul / puissance électrique serait plus avantageux que sur une architecture x86. Mais je n'ai aucun élèment pour juger si c'est vrai ou non.
C'est tout à fait vrai mais c'est justement ça qui permet d'obtenir cette densité puisque le problème c'est de réussir à refroidir tout ça.

Globalement le x86 ça chauffe (même si on est plus à l'époque du Prescott "grille-pain"). J'ai eu l'occasion de voir un supercalculateur utilisant des processeurs Power PC par rapport à un supercalculateur basés sur des processeurs Intel, le supercalculateur basé sur les Power PC a 6 fois plus de cœurs que celui basé sur les Intel qui prend pourtant un peu plus de place... Évidemment chaque cœur Power PC est moins puissant qu'un cœur Intel mais sur le total, le ratio performance/watts est clairement en faveur du Power PC.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Optix le 02 novembre 2015 à 09:03:24
Je n'ai toujours pas compris l'intérêt par rapport à des serveurs classique, mais c'est sympa à regarder.

Chez moi, j'ai pris l'habitude de placer toutes les tâches à faire dans des files d'attentes.

De 0 à 10, je gère tout sur mon infra. Par contre, si je prends du retard et que la file dépasse 10, je démarre autant d'instances que de tâches "en trop". L'instance démarre sur un template que j'aurais préparé : elle démarre, récupère sa tâche, monte le volume en NFS, fait son taff et le dépose sur le NFS et s'éteint.

Avec des serveurs classiques, ils tourneraient 24/24h dans le "vide" alors que les ressources peuvent servir à qqn d'autre. Au final, ça fait diminuer ta facture :)

Le client, souvent "joueur", ne voit pas l'essoufflement, même s'il m'envoie plein de fichiers dans la tronche :)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: FdB le 02 novembre 2015 à 13:24:58
Cette offre cible aussi les particuliers et les developpeurs. On peut facilement, rapidement et pour pas cher déployer un serveur pre-configuré avec une image (os+application(s)) prédéfinie.
Les devs peuvent déployer et tester des conteneurs (Docker), tout est facturer a l'heure d'usage avec un plafond mensuel (par exemple une instance C1 c'est €0,006 par heure mais pas plus de 3€ par mois, dont je peux pour des besoins de test en lancer 100 pendant 1 heure pour meme pas 1 €... voir https://www.scaleway.com/pricing/ )

y'a des exemples d'images ici: https://www.scaleway.com/docs/ (on notera des usages 'limites' comme les seedboxs et autres;)).
et le hub des images est la : https://www.scaleway.com/imagehub/.. par exemple en moins d'une minute je peux deployer 'owncloud' moi meme : https://www.scaleway.com/imagehub/owncloud/, difficile de faire plus rapide et simple en "serveur classique".
A condition de ne pas "oublier" de les arrêter ;) Vécu en entreprise sur la facturation à l'heure : "on s'en fout, c'est pas prélevé sur notre budget, donc comme c'est 'chiant' à gérér, on laisse tourner"...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 02 novembre 2015 à 14:57:12
A condition de ne pas "oublier" de les arrêter ;) Vécu en entreprise sur la facturation à l'heure : "on s'en fout, c'est pas prélevé sur notre budget, donc comme c'est 'chiant' à gérér, on laisse tourner"...

Le probleme est humain la et valable dans plein d'autres domaines.

Avec l'API de la plateforme (https://developer.scaleway.com/) , il est tres simple de mettre en place des automatismes pour surveiller et prévenir ce genre de probleme.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: FdB le 02 novembre 2015 à 15:49:28
Le probleme est humain la et valable dans plein d'autres domaines.

Avec l'API de la plateforme (https://developer.scaleway.com/) , il est tres simple de mettre en place des automatismes pour surveiller et prévenir ce genre de probleme.
C'est aussi pour ça que j'apprécie le fait qu'il y a un maximum mensuel, cela limite le risque financier en cas "d'oubli" :)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Leon le 02 novembre 2015 à 18:48:29
Tiens, un truc m'avais échappé! Online utilise des chassis ATCA de 16 emplacements, donc de 21 pouces.
Ca veut dire qu'ils utilisent des baies de 21 pouces, plus rares que les 19 pouces en datacenter. On trouve les 21 pouces surtout dans le monde des télécoms.
Un chassis ATCA qui tiendrait dans 19 pouces n'aurait que 14 emplacements.

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: Leon le 03 novembre 2015 à 06:45:34
C'est pas Online qui invente ou ose, c'est juste qu'ils suivent la tendance du moment (Docker, containers, micro serveurs, cloud a la demande, etc) initié par Google notamment.
Ah, il y aurait une tendance sur des micro serveurs, initié par Google? Tu peux nous en dire plus, stp? Tu parles de machines physiques ou virtuelles? J'avais l'impression que Google utilisait exclusivement des serveurs assez puissants : multi-processeurs, beaucoup de RAM.

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: kgersen le 03 novembre 2015 à 17:06:16
Ah, il y aurait une tendance sur des micro serveurs, initié par Google? Tu peux nous en dire plus, stp? Tu parles de machines physiques ou virtuelles? J'avais l'impression que Google utilisait exclusivement des serveurs assez puissants : multi-processeurs, beaucoup de RAM.

Leon.

non Google ne fait pas dans le micro-serveur a ma connaissance. La tendance qu'ils ont démocratisé ce sont les containers ce qui ensuite a amené d'autres a s’intéresser au micro-serveurs (pour d'autres usages aussi). Difficile de résumer ça en une phrase.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: underground78 le 16 janvier 2016 à 13:55:45
Est-ce que quelqu'un a eu l'occasion de tester une instance C1 récemment ? Je me demande si la limitation notée par Vivien au niveau du débit lors de l'écriture sur le disque existe toujours.

J'ai bien envie de m'en prendre un si ce problème est réglé (et qu'ils sont à nouveau disponibles un jour...).
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: kgersen le 16 janvier 2016 à 21:05:35
wget depuis une instance C1 a l'instant:

root@ory-nspeed:~# wget http://1.testdebit.info/fichiers/1000Mo.dat
--2016-01-16 19:45:54--  http://1.testdebit.info/fichiers/1000Mo.dat
Resolving 1.testdebit.info (1.testdebit.info)... 194.158.102.114, 2001:860:f70b:100::114
Connecting to 1.testdebit.info (1.testdebit.info)|194.158.102.114|:80... connected.
HTTP request sent, awaiting response... 200 OK
Length: 1000000000 (954M)
Saving to: ‘1000Mo.dat’
1000Mo.dat                       100%[==========================================================>] 953.67M  59.3MB/s   in 15s
2016-01-16 19:46:10 (62.2 MB/s) - ‘1000Mo.dat’ saved [1000000000/1000000000]



sans écriture:

root@ory-nspeed:~# wget -O /dev/null http://1.testdebit.info/fichiers/1000Mo.dat
--2016-01-16 19:54:28--  http://1.testdebit.info/fichiers/1000Mo.dat
Resolving 1.testdebit.info (1.testdebit.info)... 194.158.102.114, 2001:860:f70b:100::114
Connecting to 1.testdebit.info (1.testdebit.info)|194.158.102.114|:80... connected.
HTTP request sent, awaiting response... 200 OK
Length: 1000000000 (954M)
Saving to: ‘/dev/null’
/dev/null                        100%[==========================================================>] 953.67M   111MB/s   in 9.2s
2016-01-16 19:54:37 (104 MB/s) - ‘/dev/null’ saved [1000000000/1000000000]


test du disque en direct:

root@ory-nspeed:~# dd if=/dev/zero of=/root/testfile bs=1G count=1 oflag=direct
1+0 records in
1+0 records out
1073741824 bytes (1.1 GB) copied, 11.5374 s, 93.1 MB/s


par contre c'est très fluctuant si on fait le meme test plusieurs fois, donc sans doute très dépendant de ce que font les voisins.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: underground78 le 16 janvier 2016 à 21:59:45
Merci, visiblement ça marche plutôt pas mal. Par contre c'est bizarre, il me semblait avoir lu que le débit est limité à 200 Mbps.

Dommage qu'ils soient en rupture de stock depuis aussi longtemps.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA
Posté par: vivien le 17 janvier 2016 à 13:47:28
C'était mon test, mais visiblement cela s'est amélioré :
Le SSD a un très haut débit en lecture mais pas en écriture :

Écriture sur le SSD d'un fichier de 5Go : 13,5 Mio/s (c'est le SSD qui limite, pas le réseau)
# wget http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
--2014-11-15 17:14:22--  http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
Resolving ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)... 62.210.156.12
Connecting to ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)|62.210.156.12|:80... connected.
HTTP request sent, awaiting response... 200 OK
Length: 5000000000 (4.7G) [application/x-ns-proxy-autoconfig]
Saving to: ‘5000Mo.dat’

100%[=========================================================================================================================================================================>] 5,000,000,000 13.5MB/s   in 4m 11s

2014-11-15 17:18:33 (19.0 MB/s) - ‘5000Mo.dat’ saved [5000000000/5000000000]


Récupération du même fichier sur Internet, sans l'écrire sur le SSD (vers /dev/null) : 43,8 Mio/s soit 367,4 Mb/s
# wget -O /dev/null http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
--2014-11-15 17:30:11--  http://ipv4.intuxication.testdebit.info/fichiers/5000Mo.dat
Resolving ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)... 62.210.156.12
Connecting to ipv4.intuxication.testdebit.info (ipv4.intuxication.testdebit.info)|62.210.156.12|:80... connected.
HTTP request sent, awaiting response... 200 OK
Length: 5000000000 (4.7G) [application/x-ns-proxy-autoconfig]
Saving to: ‘/dev/null’

100%[=========================================================================================================================================================================>] 5,000,000,000 42.4MB/s   in 1m 49s

2014-11-15 17:32:00 (43.8 MB/s) - ‘/dev/null’ saved [5000000000/5000000000]
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: DamienC le 17 janvier 2016 à 19:45:18
Bonsoir,

J'utilise énormèment ces petits serveurs C1, et je n'ai pas vraiment de problème de disponibilité. Des que je veux un serveur pour des tests, il est installé en moins de 30s. Très très pratique.

Les débits sont énormes au vu du prix de la machine, d'ailleurs ils ont deux types de stockage au choix. Aucun problème d'écriture de mon côté. Conforme aux tests juste au dessus.

C'est que du bonheur de mon côté.

Cdt,
DamienC
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: underground78 le 17 janvier 2016 à 19:58:17
Quand je parle de la disponibilité c'est pour les gens pas encore clients qui ne peuvent justement pas le devenir jusqu'à nouvel ordre.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: online_fr le 22 janvier 2016 à 20:14:01
On a beaucoup mieux qui arrive :)
L'usine à Laval tourne à plein régime en ce moment
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: underground78 le 22 janvier 2016 à 20:19:10
On a beaucoup mieux qui arrive :)
Moi faut être honnête c'est surtout le prix tout petit qui m'attire, j'ai pas forcèment besoin de plus. ;)

L'usine à Laval tourne à plein régime en ce moment
C'est une bonne nouvelle en tout cas !

En tout cas je suis curieux de voir si l'ARM va se démocratiser dans les serveurs. Je bosse dans le calcul haute performance pour des applications scientifiques et on se demande toujours si ça va arriver un jour jusqu'à chez nous. Si ça s’implante durablement dans les serveurs ça pourrait donner des idées à certains constructeurs.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: kgersen le 22 janvier 2016 à 20:46:50
On a beaucoup mieux qui arrive :)
L'usine à Laval tourne à plein régime en ce moment

L'usine produit des IPv6 en masse ?  :P
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: corrector le 22 janvier 2016 à 21:18:44
Fabriquées à l'ancienne?

Moulée à la louche?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: mirtouf le 22 janvier 2016 à 23:09:46
On a beaucoup mieux qui arrive :)
L'usine à Laval tourne à plein régime en ce moment
Vous devriez vendre des licences à OVH...  ::)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: alegui le 23 janvier 2016 à 19:29:42
On a beaucoup mieux qui arrive :)
L'usine à Laval tourne à plein régime en ce moment
Une petite date pour estimer l'arrivée et un petit teasing + bêta-test en vue? Si le prix reste bas et que l'IPv6 est de la partie, je crois que ça peut vraiment faire un carton...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: Leon le 24 janvier 2016 à 06:30:26
La nouveauté sera avec un ARM-64bits, c'est à peu près certain, mais lequel?

Un AMD-Opteron A1100 ? Sans doute trop puissant pour le concept "scaleways", mais pourquoi pas.
http://www.amd.com/en-us/products/server/opteron-a-series

Leon.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: kgersen le 24 janvier 2016 à 20:48:19
La nouveauté sera avec un ARM-64bits, c'est à peu près certain, mais lequel?

pourquoi c'est a peu pres certain ?
perso je prefererai du x86/x64.

ARM en serveur pose pas mal de souci en pratique : il faut souvent compiler au lieu d'utiliser des binaires et meme parfois modifier le code source car y'a des erreurs/particularités d'implèmentation.

J'ai eu le cas avec Dart par exemple et les devs de Google ont du changer le code pour faire un test case spécial rien que pour le modele de cpu utilisé par Scaleway (Armada 370/XP): voir https://github.com/dart-lang/sdk/issues/24466 et le patch ici: https://github.com/dart-lang/sdk/commit/ccc7786362a17f3d80a22fe58ccd01e988f274bb . C'est quand meme assez degeu de devoir faire un test case pour des cpu en particulier quand meme...

En attendant que la plateforme ARM soit plus 'pro' et mature en serveur , peut-être que Scaleway va proposer du x86/x64 ...
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: underground78 le 24 janvier 2016 à 21:12:02
Avec du x86 j'ai un peu un doute sur le fait que Scaleway puisse offrir un tarif aussi avantageux.
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: alegui le 24 janvier 2016 à 22:14:58
Ça m'étonnerait que s'il y a du x86 qui soit proposé, une solution arm 64 ne soit pas aussi proposée pour créer une gamme (avec instances x86 plus chères que les instances arm64 plus chères que les actuelles instances C1).

Pour ma part je crois vraiment en l'avenir des solutions arm en dehors des smartphones, à condition que l'universalité s'améliore (avec donc une sorte d'équivalent au BIOS pour proposer des OS non spécifiques à un matériel précis)
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: vivien le 25 janvier 2016 à 05:52:44
C'est l'absence de Bios qui fait qu'il est impossible de proposer aujourd'hui un ISO qui fonctionne sur tous les ARM64 ?
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: kgersen le 25 janvier 2016 à 06:54:25
Pas a ma connaissance. Je ne vois pas trop ce que le BIOS vient faire la d'ailleurs. C'est un choix d'intégration (carte mere) pas de cpu.

en plus "tous les ARM64": y'en a pas des masses ... :P

Si on parle  'carte mere ARM', la plupart ont un bios UEFI comme les cartes meres x86/x64.
Pour les serveurs, ARM a publié un "Server Base Boot Requirements" (SBBR) qui recommande d'utiliser UEFI et de supporter ACPI  et SMBios.

Si on parle juste de 'SoC ARM' c'est autre chose. En general y'a juste 'bootloader' en dur pour lancer le démarrage de l'OS (les smartphones, le Pi fonctionnent comme cela).

Les seuls "PC" du marché a base d'ARM, les Chromebooks sous ChromeOS, utilisent tous CoreBoot comme firmware. Ce dernier initialise le hardware puis charge dynamiquement un "payload" : un bout code en charge de démarrer l'OS. Pour Linux c'est FILO et pour ChromeOS c'est Depthcharge (et pour Windows c'est seaBIOS mais y'a pas de version ARM). Donc en théorie, un PC ARM sous CoreBoot peut booter n'importe quel OS si on lui fourni le payload qui correspond a l'OS.

Le probleme c'est le code des OS et des applications pas le Bios:
Une bonne lecture sur les raisons du lent démarrage d'arm en serveur: http://www.nextplatform.com/2015/10/06/why-are-we-still-waiting-for-arm-servers/
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: Thibault le 15 février 2016 à 17:29:19
Perso je lis : Other variation of servers are coming, including x86-based CPUs.
https://www.scaleway.com/fr/faq/server/
Titre: Online : 288 serveurs dans 1 chassis ATCA 21 pouces
Posté par: kgersen le 28 octobre 2016 à 11:49:55
Scaleway vient d'ouvrir des offres a Amsterdam.

https://blog.online.net/2016/10/27/scaleway-global-expansion-starts-in-amsterdam/

L'offre minimale est un VC1S (2 cores Intel 64 bit, 2GB RAM, 50 GB SDD, 200Mbps Internet, 1Gbps Intranet) pour 3€/mois + TVA.