La Fibre

Fournisseurs d'accès à Internet fixe en France métropolitaine => Orange => Orange fibre Photos du réseau => Discussion démarrée par: vivien le 12 mars 2013 à 06:46:01

Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:46:01
Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients

C'est un vrai rêve qu'a exhaussé pour moi René-Pierre Bidaud, responsable raccordement client d'Orange : visiter un NRA (Nœud de Raccordement Abonné) également appelé Répartiteur téléphonique.

Le rendez-vous est donné à Levallois-Perret pour visiter "PER92", central téléphonique qui gère les 67 000 logements (la totalité de Clichy et la moitié de Levallois-Perret).

L'entrée du bâtiment garde le sigle PTT (pour Postes, Télégraphes et Téléphone) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_07.jpg)

L'entrée du NRA est la porte blindée en face avec une caméra de vidéo-surveillance :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_08.jpg)

C'est René-Pierre Bidaud, responsable raccordement client d'Orange qui nous fait la visite :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_09.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:47:57
On arrive dans la salle du répartiteur cuivre. On remarque la présence de radiateurs, car ici aucun équipement n'est actif. Ce n'est pas la place qui manque, car plus on avance dans le temps, plus les technologies permettent de gagner de la place. On va voir que c'est encore le cas avec le FTTH. Pour le FTTH, l'ensemble des fibres pour alimenter la fibre pour les habitants tiennent en deux baies : une où la fibre arrive (le répartiteur optique FTTH) et une pour le matériel actif !
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_10.jpg)

C'est là qu'arrivent les 63 000 paires de cuivres des abonnés (ou non abonnés) de Clichy et de la moitié de Levallois-Perret.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_11.jpg)

C'est là que les fils de téléphones partent :
- Vers les équipements MIC pour la téléphonie traditionnelle.
- Vers les baies de filtrage pour ceux qui ont la téléphonie et l'ADSL.
- Directement vers les DSLAM pour ceux qui ne payent plus d'abonnement téléphoniques.
Il y a deux salles avec des travées ADSL, remplies de DSLAM : Celle pour Orange et celle pour les opérateurs tiers pour ceux qui sont chez la concurrence.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_12.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:49:03
Ci-dessous, on voit un technicien en train de raccorder un nouvel abonné au téléphone ou l'ADSL. Orange raccorde toujours des clients ADSL, même si la majorité des nouveaux clients sont des clients sont en FTTH.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_13.jpg)

Les anciens boîtiers :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_14.jpg)

En orange, les nouveaux, permettant de connecter un client plus facilement :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_15.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:49:31
Zoom. Chaque logement à deux fils dédiés du NRA jusqu'à son appartement. A aucun moment il y a plusieurs abonnés sur la même paire de cuivre :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_16.jpg)

Les baies de filtrages : Elles séparent les fréquences vocales des fréquences supra-vocales pour ceux qui sont abonnés à l'ADSL et à la téléphonie traditionnelle. La même chose est fait à domicile avec un micro-filtre a brancher sur chaque prise équipée d'un téléphone afin de bloquer les hautes fréquences des modems ADSL. Ceux qui se rappellent qu'il fallait de temps en temps attendre pour un raccordement ADSL que de nouvelles baies de filtrage soient installées se rassurent : aujourd'hui la majorité des nouveaux abonnés sont en ADSL sans téléphonie classique et donc sans besoin de baie de filtrage. Beaucoup de ces filtres sont aujourd'hui inutilisés.

Les différentes lignes téléphoniques sont regroupées par câble de 25 paires avec un connecteur qui ressemble à ceux sur les veilles imprimantes parallèle. Sur chaque carte de filtrage (elles sont verticales), il y a 3 connecteurs de 25 lignes : Un pour les lignes en entrée, un pour les lignes filtrées avec les fréquences supra-vocales pour les DSLAM et le dernier pour les lignes filtrées avec des fréquences vocales (pour les équipements de téléphonie traditionnelle).
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_17.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:50:07
On passe ensuite dans une salle remplie d'équipements actifs (C'est un datacenter, avec climatisation, onduleurs, groupes électrogènes,...)

Voici les équipements qui gèrent la téléphonie traditionnelle. C'est là que la voix est numérisée : Le signal est prélevé régulièrement. Chaque échantillon est quantifié sur une série de symboles dans un code numérique, ce qui permet de transporter la voix dans la fibre optique. On parle de MIC pour Modulation d'Impulsion Codée. Cela fait des dizaines d'années que la voix est numérisée pour être transportée par de la fibre optique.
Ce qui est nouveau avec le FTTH, ce n'est pas la fibre optique, mais le fait qu'elle aille jusqu'au domicile alors qu'elle s’arrêtait jusqu'à présent au NRA ou en bas d'immeuble pour le FTTLA (Fiber To The Last Amplifier, signifiant « fibre jusqu'au dernier amplificateur », technologie utilisé par Numericable).

Il y a des trous, car les équipements sont retirés au fur et a mesure que le volume de client utilisant la téléphonie traditionnelle baisse :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_18.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:50:56
Voici les travées ADSL pour Orange, remplies de DSLAM (« Digital Subscriber Line Access Multiplexer », soit en français, « Multiplexeur d'Accès à la Ligne d'Abonné Numérique »). Pour faire simple, ce sont des dizaines de modems (broche) qui sont mis sur des cartes et qui parlent avec le modem qui est chez les clients, la Livebox.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_19.jpg)
René-Pierre Bidaud fait remarquer qu'Orange achète Français : tous les DSLAM de ce NRA sont de marque Alcatel.

Voici un DSLAM : On en met 8 par baies : 4 en face avant et 4 en face arrière (ce sont des équipements de faible profondeur)
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_20.jpg)

L’alimentation d'un DSLAM ne se fait pas en 230v mais en 48v, comme de nombreux équipements telecoms.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_21.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:51:19
Voici le répartiteur optique pour les offres fibres entreprises à plusieurs milliers d'euros par mois. Ce réseau FTTO est totalement distinct du réseau FTTH pour le grand public. Seuls les fourreaux sont partagés, les câbles de fibres déployés sont distincts. Il y a une entreprise par fibre (contrairement au FTTH Gpon où il a 64 clients par fibre) et si l'entreprise le demande, une sécurisation par une boucle est possible. Le répartiteur optique entreprise possède 700 Têtes Optiques.

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_22.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:51:46
Le NRO de Levallois-Perret (dédié au FTTH grand public)

Il y a 20 NRO pour Paris et 30 NRO pour couvrir l'intégralité des Haut-de-Seine (92). Un NRO a une portée de 10 Km sans affaiblissement du débit. On a le même service à 50m du NRO ou à 10 km du NRO.

Dans une seule baie, voici l’arrivée de l'ensemble des fibres pour le FTTH de Clichy et de la moitié de Levallois-Perret (67 000 logements). C'est l'équivalent du répartiteur cuivre qui prenait plusieurs centaines de mètres carré ! En cuivre il faut 2 fils par abonné. Là chaque fibre peut supporter jusqu'à 64 clients (128 clients avec les nouveaux OLT ClassC+).
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_23.jpg)

L’arrivée des différentes fibres en haut de la baie est éclatée en tubes. Toutes les fibres sont ensuite mises sur des plateaux.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_24.jpg)

Dans ces quelques câbles fibres optiques, l’ensemble des clients actuels et futurs de Clichy et de la moitié de Levallois-Perret. Le déploiement horizontal est entièrement réalisé.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_25.jpg)

Voici une cassette d’épanouissement elle gère 24 fibres. Nous avons généralement un cassette (24 fo) pour un PDZ (Point de Distribution de Zone). Le PDZ est, dans l'ingénierie v1 où on trouve le premier niveau de coupleurs Gpon (par exemple la chambre de tirage que l'on va voir page 2 de ce reportage).
La fibre est lovée afin de respecter le rayon de courbure pour que de la lumière ne fuit pas.
La fibre fait 125micron (0,1mm) et le cœur fait 9 micron. C'est très fragile et donc la soudure est protégée par un écrin termo-rétractable appelé smoove (avec la tige métallique pour la rigidité).

Ici, il y a seulement 2 fibres soudées (sur les 24 de la cassette) qui vont vers l'OLT (fibres jaunes), ce sont les fibres des clients raccordés ou raccordables (ils peuvent être connectés rapidement en envoyant un technicien à domicile).

Les 22 fibres supplèmentaires (non soudées) sont des "clients adressables" : l'immeuble n'a pas encore signé une convention avec un opérateur d'immeuble. Les fibres sont en attente dans la chambre de tirage, dans la rue, en attendant que l'immeuble soit équipé verticalement par Orange ou un autre opérateur d'immeuble (Sequalum car on est dans le 92, ou SFR, Free ne signe plus de nouveaux immeubles sauf s'il en a besoin pour une antenne Free Mobile (https://lafibre.info/free-la-fibre/free-naurait-pas-signe-de-convention-dimmeuble-depuis-juillet-2012/)).

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_26.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:52:35
Voici l'OLT pour Optical Line Termination. C'est l'équipement équivalent du DSLAM à la différence qu'une baie remplie d'OLT (3 OLT en face avant et 3 OLT en face arrière) permet d’accueillir 24 000 clients, soit plus que ce que Orange vise sur Clichy et de la moitié de Levallois-Perret. Ce sont des OLT de première génération. Les derniers OLT permettent de mettre 16 384 clients sur un même équipement, soit 98304 par baie. Les photos de ces nouveaux OLT sont dans le post Orange déploie des OLT (Optical Line Termination) de dernière génération : ISAM 7302 (https://lafibre.info/orange-les-news-sur-la-fibre/isam-7302/). Dans mon calcul de 98 304 clients par baie, je suis parti sur des équipements Class C+, permettant de mettre un niveau supplèmentaire de coupleur : On met alors un maximum de 128 clients par arbre. La discussion sur les class B+ C+ est dans le post FTTH GPON : Class B+/C+, Distance Couplage à l'avenir (https://lafibre.info/ftth-la-fibre-optique-gpon-ou-p2p/ftth-gpon-class-bc-distance-couplage-a-lavenir/)
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_27.jpg)
Comme pour les DSLAM, c'est du matériel Français: Les deux OLT sont de marque Alcatel.

Le deuxième OLT, en bas de la baie. Le troisième prendra place entre les deux autres quand ils seront saturés.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_28.jpg)

Chaque connecteur optique est un "arbre Gpon". Il peut y avoir 64 clients (Class B+) ou 128 clients (Class C+). Le débit mutualisé par ces clients est de 2488 Mb/s en descendant (internet => client) et 1244 Mb/s en montant. Avec un taux de contention maximum recommandé de 1:2, cela permet de faire des offres 1 Gb/s pour tous les clients car statistiquement tous les client n'utilisent pas le débit max en même temps.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_29.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:53:33
Voici la carte qui récupère le trafic de ces 32 arbres Gpon (2000 clients). Elle est équipée de 4 ports 1 Gb/s et de 2 ports 10 Gb/s. Aujourd'hui Orange n'utilise qu'un seul port 1 Gb/s pour l'ensemble des clients, car même le soir au moment du pic de la consommation, ils ont bien les 200 Mb/s (ou 100 Mb/s) promis. Le lien 1Gb/s n'est pas saturé. C'est comme les égouts d'une ville : tout le monde peut tirer la chasse d'eau le soir sans risque, pourtant si tout le monde le fait en même temps, les égouts débordent. Pour internet c'est pareil : tous les clients peuvent utiliser Internet au débit maximum, mais si chacun le fait tout s'écroule (internet devient très lent). Statistiquement, cela n'arrive jamais. En moyenne, quand on prend le pic de consommation de l’internet (le soir) et qu'on divise ce débit total par le nombre de client, on trouve... 0,3 Mb/s pour des clients FTTH. Et oui, beaucoup de clients ne téléchargent pas en permanence, mais sont simplement comme vous, en train de surfer. Pendant que vous lisez ce message sur lafibre.info vous n'utilisez pas Internet. Ce sont les lois statistiques. Un client ADSL consomme 140 Kb/s au pic de la consommation et un client FTTH 300 Kb/s. Orange peut donc mettre beaucoup de clients sur un simple lien 1 Gb/s. Si la consommation venait à augmenter ou pour proposer des offres avec plus de débit, Orange pourrait connecter un second port 1 Gb/s ou un port 10 Gb/s. Avec 4 ports 1 Gb/s et 2 ports 10 Gb/s, il y a de quoi voir venir !
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_30.jpg)

L’arrivée des fibres dans l'OLT et l’alimentation 48 volts, comme pour les autres équipements telecoms :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_31.jpg)

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_32.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:54:13
Vous vous demandez comment font les fibres qui sortent en haut du répartiteur optique pour aller dans la rue ?

Elles n'y vont pas directement. Elles passent par la "lower distribution room" ou "infra-répartiteur", une grande salle sous le répartiteur qui permet de laisser de la longueur supplèmentaire, si le répartiteur doit bouger de salle dans 15 ans, si un câble est coupé,...
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_33.jpg)

La fibre optique se repère car elle a des étiquettes verte.
Le boîtier en piquage permet d'avoir un point de souplesse pour une future bascule des baies optiques sur des répartiteurs différents :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_34.jpg)

C'est un BPE (une boite de protection d'épissure).Voici ce que cela renferme :
(https://lafibre.info/images/orange/200901_orange_gpon_1.jpg)

Ce sont des "cassettes d’épanouissement" où sont placées les soudures :
(https://lafibre.info/images/orange/200901_orange_gpon_3.jpg)

Je vois une inscription PMGC qui signifie "Point de Mutualisation de Grande Capacité" sur un BPE. Ce sont les premières installations FTTH de Free, avec une technologie 100% soudée incompatible avec les règles ARCEP et qui ne permet pas la venue d'Orange / SFR / Bouygues Telecom. Ces 3 FAI ont donc signés avec Free pour aller rcupérer ces immeubles au "NRO" de Free qui est appelé PMGC. Je suppose donc que ces fibres sont pour récupérer tous les vieux immeubles fibrés par Free. Pour en savoir plus, il y a le post PMGC : Orange, SFR et Bouygues Telecom sont sur les NRO de Free (https://lafibre.info/free-la-fibre/pmgc-free/).
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_35.jpg)

Des kilomètres de câbles téléphoniques :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_36.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:55:19
Le masque :
C'est là où les câbles sortent du NRA/NRO pour aller dans la rue. On retrouvera nos câbles dans des "chambres de tirages", le réseau étant enterré sur Clichy / Levallois-Perret.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_37.jpg)

Le schéma global :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_38.jpg)

Taille de 900 clients ADSL (1800 fils de cuivre) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_39.jpg)

L'entretien du réseau cuivre par Orange coûte entre 150 et 200 millions par an. On comprend qu'Orange pense à fermer le réseau cuivre dans quelques années.

Sur les Hauts-de-Seine, la revente du cuivre du réseau téléphonique donnera 50 millions d'euros avec le prix du cuivre au Kg d'aujourd'hui (uniquement pour la partie qui appartient à Orange, la partie verticale des immeubles est souvent la propriété des immeubles).

Autre bonus de l’arrêt du cuivre, les 3/4 des NRA pourront fermer car en ville il y a un NRO pour 4 NRA. Les NRA qui sont choisis pour devenir NRO sont ceux qui seront là dans 50ans. Les autres seront probablement fermés dans 20ans. Cela rentre dans le choix des NRO...

Comparaison de la taille du cuivre avec la taille de la fibre pour 18 000 clients FTTH (288 fibres optiques) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_40.jpg)

Déployer le FTTH en France coûtera entre 35 et 40 milliards d'euros.
Sur les années 2010/2015, Orange met 2 milliards d'euros pour le FTTH.
Les autres opérateurs (SFR, Free, Bouygues Telecom) co-investisent, des collectivités locales fibre des zones où les opérateurs privés ne sont pas intéressés.
Il reste encore beaucoup d'argent à trouver pour tout fibrer, avis aux généreux donateurs.

Ceux qui veulent voir la démonstration de René-Pierre Bidaud de la place du cuivre par rapport au cuivre, regardez le début de cette vidéo :
Atelier "La Fibre", animé sur Le Village des Actionnaires (https://www.youtube.com/watch?v=y58PwBMGClk#ws)

La "lower distribution room" ou "infra-répartiteur" :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_41.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:56:08
L’ingénierie FTTH d’Orange en zone très dense a changé avec l'expérience.

Les premières villes déployées comme Clichy et Levallois-Perret sont en ingénierie v1 et restent en ingénierie v1.
Les nouvelles villes déployées sont maintenant en ingénierie v2. Cela permet, entre autre, d'optimiser le remplissage des arbres Gpon et de diminuer les coûts.

Cela entraîne plusieurs différences, c'est pour cela que j'y fais allusion maintenant.

(https://lafibre.info/images/orange/200803_regles_ingenierie_ftth_orange_v1.png)
ingénierie v1 (https://lafibre.info/images/orange/200803_regles_ingenierie_ftth_orange_v1.pdf) (pdf)

Les 64 abonnés sont répartis de la sorte :
- Immeubles de moins de 12 logements : Coupleur 1 vers 8 dans la rue puis coupleur 1 vers 8 dans le PMR (Point de Mutualisation de Rue).
- Immeubles entre 13 et 200 logements : Coupleur 1 vers 8 dans la rue puis coupleur 1 vers 8 dans le PMI (Point de mutualisation d'immeuble).
- Immeubles de plus de 200 logements : Coupleur 1 vers 64 directement dans le PMI (Point de mutualisation d'immeuble)

(https://lafibre.info/images/orange/201007_regles_ingenierie_ftth_orange_v2.png)
ingénerie v2-1 (https://lafibre.info/images/orange/201007_regles_ingenierie_ftth_orange_v2-1.pdf) et ingénerie v2-2 (https://lafibre.info/images/orange/201007_regles_ingenierie_ftth_orange_v2-2.pdf) (pdf)

(https://lafibre.info/images/orange/201306_ingenerie_ftth-v2_orange.jpg)

On met systématiquement un coupleur avec deux sorties au NRO. Donc les fibres qui sortent du NRO ne peuvent avoir qu'un maximum de 32 clients.

Les 64 abonnés sont répartis de la sorte :
- Immeubles de moins de 12 logements : Coupleur 1 vers 2 dans le NRO, puis coupleur 1 vers 8 dans la rue et enfin coupleur 1 vers 4 dans le PMR (Point de Mutualisation de Rue).
- Immeubles entre 13 et 200 logements : Coupleur 1 vers 2 dans le NRO, puis coupleur 1 vers 8 dans la rue puis coupleur 1 vers 4 dans le PMI (Point de mutualisation d'immeuble).
- Immeubles de plus de 200 logements : Coupleur 1 vers 2 dans le NRO, puis coupleur 1 vers 32 dans le PMI (Point de mutualisation d'immeuble)

Donc avec l’ingénierie V2, on remplit mieux les arbres, vu que la granularité est plus fine. Orange met uniquement les coupleurs nécessaires (peu de perte) ce qui évite des arbres vides.

Le coupleur 2:2 permet de mettre un deuxième OLT sur l'arbre, pour une seconde technologie.

(https://lafibre.info/images/orange/201007_regles_ingenierie_ftth_orange_v2-1.png)

(https://lafibre.info/images/pon/201304_twdm-pon_1.png)

Voici le schéma pendant les quelques années de transition entre GPON et 10G-PON :
(https://lafibre.info/images/pon/201304_twdm-pon_2.png)

L'autre hypothèse est la venue d'un second opérateur sur le coupleur 2x2 : (par exemple Free)
(https://lafibre.info/images/pon/201010_twdm-pon_2.png)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 06:56:28
Coupleurs Gpon dans un BPE (une boite de protection d'épissure) dans la chambre de tirage :

Juste en face du NRA/NRO, on nous ouvre une chambre de tirage afin de voir le premier étage de coupleurs Gpon dans un BPE.

C'est un PDZ (Point de Distribution de Zone) : c’est le point de flexibilité le plus en amont du réseau PON. Il est situé à un point de convergence de l’arborescence de génie civil en amont d’un groupe de PE qui lui sont rattachés. C’est le siège du premier niveau de couplage.

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_42.jpg)

A noter que ce métier peut réserver des surprises :
(https://lafibre.info/images/international/201303_raccordement_bpe_fibre_optique.jpg)

Le schéma :
PRI (ingénierie V1) = PMI (ingénierie V2) = Point de Mutualisation d'Immeuble. Seul le nom change...
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_43.jpg)

C'est là que passe une partie des câbles vu dans la "lower distribution room" ou "infra-répartiteur" :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_44.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:05:32
Voici le BPE (une boite de protection d'épissure) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_45.jpg)

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_46.jpg)

Voici une cassette d’épanouissement. La fibre est lovée afin de respecter le rayon de courbure pour que de la lumière ne fuit pas.
La fibre fait 125micron (0,1mm) et le cœur fait 9 micron. C'est très fragile et donc la soudure est protégée par un écrin termo-rétractable appelé smoove (avec la tige métallique pour la rigidité).
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_47.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:05:42
Voici le schéma du FTTH en zone très dense. Seule la colonne montante (en bleu) est mutualisée par les différents FAI.
Chaque FAI doit venir se raccorder au point de mutualisation de l'immeuble avec ses fibres.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_48.jpg)

Orange a installé un point de mutualisation d'immeuble fictif dans ses locaux (à des fin de formation).
Chercher l'intrus dans liste des FAI  ;D
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_49.jpg)

Numericable est opérateur d'immeuble pour le FTTH, mais n'est pas aujourd'hui opérateur commercial (aucune offre commerciale du FTTH, les immeubles déployés par Numericable le sont pour la concurrence Orange / SFR / Bouygues Telecom, Free refusant de venir dans les immeubles où Numericable ou Sequalum (qui appartiens en partie a Numericable) est opérateur d'immeuble (https://lafibre.info/hauts-de-seine/sequalum-convention-signee-a-quand-la-fin-des-travaux/12/)).
A noter qu'il manque le dernier FAI à faire du FTTH : Bouygues Telecom.

Dans les plus gros immeubles, notamment celui que l'on va visiter ci-dessous, le point de mutualisation est sous la forme d'une armoire.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:06:34
Visite d'un point de mutualisation dans un immeuble de 140 logements

On poursuit la visite à l'extrémité du réseau, dans un immeuble de 140 logement (6 bâtiments de l'office des HLM) qui est contre le NRA/NRO :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_50.jpg)

En face le point de mutualisation mis en place par Orange pour tous les opérateurs FTTH.
Sur la gauche les installations des Numericable pour le FTTLA.
Sur la droite (photo ci-dessous) la distribution du cuivre pour le téléphone traditionnel et l'ADSL
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_51.jpg)

En haut arrivent différents câbles:
- Les centaines de paires de cuivre (2 câbles)
- La fibre Numericable avec une alimentation 60v intégrée pour alimenter les équipements actifs
- La câble de 24 fibres pour le FTTH d'Orange
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_52.jpg)

Le brassage des lignes de téléphone / ADSL vers les appartements :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_53.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:07:09
Il y a de la place pour les autres opérateurs, mais aujourd’hui seul Orange est présent dans cet immeuble. Les abonnés FTTH sont donc tous chez Orange ici, mais ils peuvent utiliser le FTTLA avec Numericable et Bouygues Telecom ou l'ADSL avec SFR et Free, sachant qu'on est à 50m du NRA, le débit est bon en ADSL !
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_54.jpg)

Il y a 5 fibres (dans le câble 12 fibres entre cet immeuble et la chambre de tirage) utilisées. Compte tenu du premier étage de coupleur dans la chambre de tirage avec un coupleur une entrée et 8 sorties, il est possible de mettre 8 clients sur chacune de ces 5 fibres via 5 coupleurs une entrée / 8 sorties.

Voici 3 des 5 coupleurs Gpon, chacun possède une entrée / 8 sorties :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_57b.jpg)

Chaque entrée et sortie du coupleur Gpon doit être soudée et protégée par un écrin termo-rétractable appelé smoove (avec la tige métallique pour la rigidité).
Chaque bloc blanc correspond à un coupleur Gpon. On y retrouve 9 smoove : celui pour la fibre transparente en entrée du coupleur et les 8 avec des fibres de couleur coté coupleur et des fibres rouges coté client :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_57.jpg)

Les fibres sont lovées dans une cassette d’épanouissement afin de respecter le rayon de courbure pour que de la lumière ne fuit pas.
au bout des 5x8 smoove, il y a une fibre jaune avec un connecteur pour connecter un client.

Le technicien va vérifier que le signal est présent avec un OLP-57, un appareil destiné à mesure la puissance du signal optique dans la fibre.
L’OLP 57 a la particularité d’être adapté aux réseaux GPON.  Il a 2 connecteurs : l’un à brancher coté OLT (coté central donc) et l’autre coté ONT (coté client). On reconstitue la continuité du réseau ce qui permet à l’ONT de se synchroniser. On vérifie comme cela les 2 cotés du réseau.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_56.jpg)

Plus d'informations sur l'OLP-55 :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)
(https://lafibre.info/images/doc/201107_jdsu_olp-55_Optical_Power_Meter.jpg) (https://lafibre.info/images/doc/201107_jdsu_olp-55_Optical_Power_Meter.pdf)

Le technicien amène la fibre sur le plateau client correspondant à l'emplacement où arrive la fibre du client.
Ne pas oublier que sur le point de mutualisation, il y a au moins une fibre par client. Cette installation verticale est utilisée par tous les opérateurs FTTH et permet aussi bien de faire du Gpon, du point à point ou du futur DWN-Gpon. L'active Ethernet n'est pas possible aujourd'hui faute d’alimentation électrique.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_55.jpg)

Une vidéo résume tout ça (visite dans le même immeuble, mais en février 2012, la visite de l'immeuble commence a la 52ème seconde) :
Visite des installations FTTH d'Orange (https://www.youtube.com/watch?v=Ll7yxrY9KLI#ws)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:07:49
Hors des zones communes classées très denses par l'ARCEP

Pour comprendre pourquoi certaines communes sont classées "Zones très dense" par l'ARCEP et d'autres non (pourtant plus denses en nombre d'habitant au km²), je vous invite à lire le post Pourquoi Melun est considéré comme une zone moins dense que le Mée-sur-Seine par l'ARCEP ? (https://lafibre.info/seine-et-marne/mee-sur-seine-zone-tres-denses/).
Un des critère important pour être en zone très dense est "la proportion de logements en grands immeubles, c’est-à-dire dans les immeubles de plus de 12 logements, est supérieure ou égale à 50%"

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_58.jpg)

Il était difficile de rester nous montrer une architecture hors zone très dense sans faire du transport. Orange a donc installé un PMZ (Point de Mutualisation de Zone) de démonstration dans la coure du NRA/NRO de Levallois-Perret. C'est une architecture qui est par exemple utilisé sur la ville de Palaiseau (91), où Orange expérimente la première ville de France 100% fibre : le réseau cuivre serait démantelé fin 2014. Ce n'est pas moins de 30 opérateurs (en incluant les opérateurs pro) qui sont présents sur Palaiseau et qui doivent migrer sur la fibre.

Un PMZ a la capacité d'adresser 360 logements :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_59.jpg)

La partie droite correspond à l’arrivée des fibres des 360 logements : une fibre par logement
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_60.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:10:48
La partie gauche correspond à la partie opérateur : C'est là que les opérateurs placent leurs coupleurs Gpon ou leur switch pour ceux qui comme Free souhaitaient partir sur l'architecture active Ethernet.

Ci-dessous les coupleurs Gpon Orange :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_61.jpg)

On est sur une architecture proche de l’ingénierie v2 : ce sont des couleurs Gpon 1 vers 32 qui sont utilisés ici, les coupleurs 1 vers 2 étant au NRO.

Ici 4 coupleurs (C1 / C2 / C3 / C4) avec chacun une entrée et 32 sorties sont utilisés, permettant de connecter 128 clients sur les 360 du PMZ :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_62.jpg)

Une alimentation électrique est présente à la demande de Free, mais ce n'est plus le cas sur les nouveaux PMZ.

Free a testé l'Active Ethernet sur deux PMZ à Issoire (63) en Auvergne : il a fallu scier des partie du Cisco Catalyst 6500 utilisé. Suite a cette expérience Free a décidé d’arrêter la technologie Active Ethernet et il semblerait que Free soit intéressé par la technologie WDM-PON :
- WDM-PON (aujourd'hui trop cher mais qui sait si dans 15 ans cela sera accessible)
La techno arrive à maturité. Les prix sont encore supérieurs aux autres technos PON, mais l'écart se réduit (d'un facteur bientôt acceptable). Depuis 2 ans on arrive à faire du DWDM sans avoir à modifier les box, c'est le coupleur qui s'occupe de fixer la longueur d'onde. C'est juste une avancée monumentale. Même en ayant 10 ans de retard (et encore puisque free a co-investit avec Orange, le temps ne joue pas totalement en la défaveur de Free), faire du P2P en Point-to-multipoint vs GPON sera un avantage. La fibre c'est typiquement le lièvre et la tortue. Et l'erreur de Free a été de vouloir être le lièvre au début justement.
La prise électrique demandée par Free :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_63.jpg)

Les différents appartements ne sont pas chacun connectés avec leur câble directement au PMZ. Comme dans les immeubles, il y a des points de branchements, sauf qu'au lieu d'être dans les étages, ils sont à l'extérieur : Point de branchement installée dans la cours du NRO a titre d'exemple pour un raccordent aérien en suivant le câblage téléphonique existant :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_64.jpg)[/size]
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:12:05
Reportage photo des installations Wibox sur le NRO de Chevry-Cossigny (77)
Je complète les informations de la visite de Levallois-Perret avec la visite de Chevry-Cossigny le samedi 26 janvier 2013.
Reportage écrit avec la participation de François-R. Dailleux et Cyril d'Ineo Infracom, sous-traitant pour Sem@for77 qui gère la partie étude, déploiement (travaux), raccordements d'abonnés, jarretièrage pour les opérateurs, SAV.

Semafor77 est l'opérateur local (délégataire du service public). SEM@FOR77 est "opérateur d’opérateurs" et pas "fournisseur d’accès internet".
Orange a co-investit sur l'infrastructure. Orange paye donc bien moins cher (prix par ligne et par mois) que les deux autres opérateurs présents sur place Wibox et Comcable.

Chevry-Cossigny c'est :
- Une des six communes retenues en France dans le cadre de l’expérimentation nationale du déploiement du FTTH hors zone très denses.
- La première commune non dense en France où la totalité des foyers de son territoire est raccordable en FTTH.
- Le déploiement compte les foyers réellement raccordés et non simplement les foyers « éligibles » au FTTH.
- Le 1er RIP (Réseau d'Initiative Public) FTTH déployé en Seine-et-Marne.
- Le 1er RIP FTTH en France où Orange est client d’une DSP (Délégation de Service Public) : Sem@for77.
- Un des rares RIP offrant une mixité d’offres et un réel choix aux abonnés entre différents types d’opérateurs : FAI d’envergure nationale (Orange), alternatif (Wibox) et local (Comcable), offres GPON et P2P, offre 100Mb/s symétrique lowcost à moins de 30€ (Wibox) –> ce malgré la très forte présence d’Orange localement en part de marché.
- Un PM (Point de Mutualisation) unique directement au NRO (Nœud de raccordement optique). Pas de PMZ (Point de Mutualisation de Zone), pas de SRO (Sous-Répartiteurs Optiques), tout est concentré en un seul point.
- Un NRA (Noeud de Raccordement d'Abonnés) très local de 350 lignes non HD et non dégroupé (77114CHV) des plus délaissés -> presque tous ses abonnés ont migrés sur la fibre malgré un débit « correct » en ADSL sur leur quartier ;-) Les autres lignes téléphoniques sont sur le NRA de Brie-comte-robert, éloigné de plusieurs kilomètre de Chevry-Cossigny.

Un lexique avec photos et explications est disponible sur Lexique des abréviations fibre optique avec photos (https://lafibre.info/ftth-la-fibre-optique-gpon-ou-p2p/lexique/)

Le rendez-vous est donné devant le NRO de Chevry-Cossigny :

Ce "NRO" est constitué de deux parties :
- La partie à gauche est le local pour Sem@for77.
- La partie droite pour les 3 FAI (3 FAI à ce jour, mais 10 peuvent êtres acceuillis).

L'antenne au-dessus du NRO est pour la tête de réseau de Comcable.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_01.jpg)


Entrée pour le local de Sem@for77 :
C'est là qu’arrivent les fibres de toute la commune (deux fibres par maison regroupés en 12 câbles de 432 fibres)
C'est là qu'arrive également le réseau Sem@for77.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_02.jpg)

L'entrée pour la partie dédiée aux 3 FAI aujourd'hui présents sur le NRO de Chevry-Cossigny :
- Wibox/Lasotel (petit FAI qui est le seul sur Chevry-Cossigny à proposer 100 Mb/s en upload pour du grand public)
- Comcable (petit FAI qui propose la TV en DVB-C derrière le FTTH)
- Orange. Contrairement à Wibox et Comcable, Orange ne met pas d'équipement actif dans le NRO :  Le shelter est considéré comme un point de mutualisation  qui ne met que des coupleurs Gpon passifs avant de partir vers le NRA de Brie-comte-robert qui sert de NRO à Orange. Orange a tiré un "tronc" (terme a utiliser pour l'arbre Gpon) de 48 F.O. et n’utilise du coup pas la collecte de Sem@for77. C'est du Gpon avec 64 abonnés maximum par "arbre". Un premier niveau de splittage 1 vers 2 est fait a Brie-comte-robert. A Chevry-Cossigny Orange met des splitters 1 vers 32. Avec le 48 FO, il est donc possible de connecter 48x32 = 1536 clients Orange sur Chevry-Cossigny.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_03.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:14:06
Voici des restes de fibre utilisés pour les derniers raccordements de maisons sur Chevry-Cossigny. Cyril d'Ineo m'informe que ce câble ira à la poubelle. Il ne sera pas utilisé car trop court et puis si c'était du câble stocké, on ne pourrait pas l'utiliser car pas à l’abri de l'eau. Fibre, humidité et poussières ne font pas vraiment bon ménage et ce n’est pas pour rien qu’il y a des bouchons sur les têtes et jarretières.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_04.jpg)

Le câble utilisé pour le raccordement des maisons fait passer deux fibres :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_05.jpg)

Le réseau Chevriard a effectivement cette spécificité d’être en bi-fibre (modèle non retenu par l’ARCEP depuis qui ne valide que le mono et le quadri), le bi-fibre est une exigence contractuelle du CG77 auprès de Sem@for77 dans le cahier des charges ; la seconde fibre de réserve avait dans le projet plutôt destination à être utilisée pour des services publics et usage de proximité.

Techniquement elle a aussi été utile au déploiement ; grâce à la jarretière bouclant les deux connecteurs sur chaque PTO à l’issue du raccordement des particuliers, le bi-fibre a permis la mesure optique et la validation de chaque paire directement depuis le NRO.

La protection des fibres constitue plus de 99% du câble : Le câble fait 7.5mm de diamètre, la fibre recouverte de protection (rouge et bleu ici) fait 250 microns. Une fois décapée elle n'en fait plus que 125 microns. Le cœur qui permet la propagation de la lumière lui fait 9 microns.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_07.jpg)

La fibre est de la G657 (x2 pour bifibre) de chez ACOME comme on peut le lire sur le bon de sortie d’usine (format 9/125 en monomode) ; elle est validée pour un débit de 40Gb/s en SOnet.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_06.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:14:51
Intérieur du NRO coté Sem@for77 :

A gauche : 4 armoires avec toutes les fibres provenant des habitations. Chaque armoire reçoit chacune 3 câbles de 432 fibres soit 1296 fibres par armoire et 5184 fibres pour la commune. Chevry-Cossigny possède 1780 logements, environ 1100 raccordements téléphoniques et près de 900 PTO posées à ce jour. "Du coup c'est le plus gros taux de pénétration FTTH jamais vu" précise Cyril d'Ineo Infracom.

A droite, au premier plan l'armoire Sem@for77 : C'est là qu'arrive la fibre du réseau Sem@for77 utilisée par Lasotel (Wibox) et Comcable.
Sem@for77 propose également des abonnements entreprise pour de futures entreprises ou bâtiments publics directement connectés au réseau du département.
A droite au second plan, une armoire imposante d'un onduleur modulaire qui peut être upgradé par rajout de module.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_09.jpg)

Le comptage des foyers Chevriards a peut être été la première difficulté de l’expérimentation :
- 1780 logements dénombrés au final (Chevry-Cossigny est une ville où il y a eu beaucoup de divisions de logements et terrains au cours des dernières années)
- 1362 foyers fiscaux recensés sur la commune
- 1242 résidences principales occupées
- 1100 lignes téléphoniques (environ) et presque autant d’internautes en ADSL au début du projet
- 192 entreprises recensées sur la commune dont 95 sans salarié (individuels, commerces ou artisans).

Comme le précise Cyril, Chevry-Cossigny est en effet le premier réseau FTTH (toutes catégories confondues) en terme de taux transformation.
975 demandes subventionnées dans le cadre du projet pilote (participation forfaitaire de 59,80€ payée par chaque foyer demandeur de son raccordement)
plus de 1000 demandes de raccordement au réseau en incluant les raccordements non subventionnés payés plein pot depuis 05/2011
près de 900 foyers actuellement raccordés  (PTO posées) avec un taux d’activation supérieur à 75% et toujours en hausse (et des activations en cours ou en attente). Bref très très loin des résultats connus sur les réseaux actuels des opérateurs privés nationaux.

A noter que 50 foyers sont en attente raccordement via aérien FT, une trentaine pour génie civil public en attente de validation/réalisation, une grosse cinquantaine pour raisons administrative/travaux privés à réaliser.


Une des 4 armoires où arrive l'ensemble des fibres de la commune de Chevry-Cossigny :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_10.jpg)

Chevry-Cossigny est divisée en 12 poches de 100 à 200 habitations maximum.
Un câble de 432 fibres part du NRO vers chaque poche.

Un câble de 432 fibres = 3 torons (de couleur différente) maintenus par des fils de nylon de 144 fibres chacun. Chaque toton arrive dans un tiroir optique (144 prises).

Les fibres sont regroupées par 12 fibres (une couleur par fibre pour le repérage) dans un micromodule (ou microgaine), l'équivalent du tube (la fonction est la même, la différence se fait au niveau des matériaux).
Les 12 microgaines de couleurs différentes sont regroupées en toron de 144 fibres.

On arrive donc à trouver précisèment où va une fibre avec seulement 12 couleurs différentes en regardant la couleur du toron, de la microgaine et de la fibre.
Dans le tiroir optique, chaque microgaine forme une colonne verticale de 12 connecteurs.

Pourquoi le 3ème module est inutilisé dans la photo ci-dessous ?
Tout simplement car la poche fait moins de 200 habitations et il y a plus de 144 fibres de réserve. Cette réserve technique est là pour de futures extensions ou en cas de casse.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_11.jpg)

Il n'y a presque jamais deux fibres l'une à coté de l'autre utilisée, car il y a deux fibres par habitations. Une seule fibre est utilisée, celle avec un chiffre impaire.

La fibre paire est utilisée en cas de panne de la première fibre ou pour les 11 habitants de Chevry-Cossigny qui ont souscrit à deux abonnements FTTH ;-)
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_12.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:15:29
Pour relier les armoires coté Sem@for77 et les armoires coté FAI, on utilise des Câbles Break-Out de 24 fibres chacun.
Coté Sem@for77 les Break-Out sont éclatés sur plus de 10 mètres car Orange souhaite affecter les clients à la suite au niveau des coupleurs Gpon et donc indique que la fibre n°1 du break-out va sur l'armoire n°2, la fibre 2 sur l'armoire n°4, la fibre 3 sur l'armoire n°1...
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_13.jpg)

Le stylo optique est utilisé pour envoyer de la lumière visible par l’œil quand cela ne fonctionne pas. A l'autre bout, Thomas Gassilloud est chez un client et regarde si la lumière sort d'une des deux prises optiques (en plaçant une feuille devant la prise, pas en regardant avec l’œil).
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_14.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:16:41
L'intérieur du NRO de Chevry-Cossigny coté Opérateur : Orange a installé de nombreux coupleurs Gpon.

Il se dit que la part de marché d'Orange sur le FTTH a Chevry-Cossigny serait de 95%...

L’arrivée de fibre depuis le NRO de Brie-comte-robert, éloigné de plusieurs kilomètre de Chevry-Cossigny. C'est un 48 fibres qui est utilisé, ce qui permet de connecter 1536 clients, soit 100% des besoins en FTTH avec des couleurs 1 vers 32.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_65.jpg)

24 coupleurs Gpon avec chacun une entrée et 32 sorties permettant de connecter 768 clients :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_66.jpg)

Les ports étant utilisés les un après les autres dans l'ordre, on se retrouve avec tous les arbres Gpon qui ont 64 clients, sauf celui qui est en cours de remplissage. Je fais abstraction des résiliation, je ne sais pas si Orange ré-utilise rapidement le port d'un abonné qui a résilié.

Maintenant cela ne pose aucun risque de saturation de mettre 64 clients par arbre Gpon (GPON à base classB+) ou 128 avec les équipements Gpon classC+
La discussion sur les class B+ C+ est dans le post FTTH GPON : Class B+/C+, Distance Couplage à l'avenir (https://lafibre.info/ftth-la-fibre-optique-gpon-ou-p2p/ftth-gpon-class-bc-distance-couplage-a-lavenir/)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:17:23
Les fibres sont transportées par de nombreux câbles Break-Out de 24 fibres chacun :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_67.jpg)

L'ancienne méthode d'étiquetage des câbles :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_68.jpg)

La nouvelle méthode d'étiquetage des câbles :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_69.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:18:22
Le NRO de Chevry-Cossigny est plutôt luxueux :
- Faux plancher de grande taille
- 2 climatisations également capable de chauffer (lors de ma venue, il faisait -5°c à l'extérieur)
- Une ventilation forcée, si les deux climatisations sont en panne
- Un convecteur électrique. Pourquoi vu que les clim peuvent chauffer ? Cyril d'Ineo m'explique que l'aménagement est standard et ne prend pas en compte les clims. De plus en cas de panne de climatisation, on peut chauffer (convecteur) ou refroidir (extracteur), même à distance !
- Porte avec filtre pour ne pas faire rentrer de la poussière
- Prises électriques
- Onduleur sur-dimensionné
- Extincteurs...
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_21.jpg)

La mise à la terre est costaud (Il parait que c'est la norme, mais j'ai déjà vu des installations avec moins de terre) et les bords métalliques tranchants sont protégés pour éviter les coupures :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_22.jpg)

Le NRO est équipé en double desserte électrique en 230V et 48V ; il est ondulé (avec une autonomie correcte) mais sans groupe.

Au fond le convecteur électrique et le filtre sur la porte :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_09.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:19:45
Les 12 câbles de 432 fibres partent chacun vers une des 12 poche optique de Chevry-Cossigny (les 12 poches constituent la plaque optique de Chevry = zone d’influence du NRO). Le terme quartier est un regroupement de 100 a 200 habitations.

Ci-dessous le plan de la poche optique N°2 : Le câble arrive là où est la maison "193" et à chaque boite rouge, des tubes sont sortis.
Au niveau de la maison 147, un carrefour, le câble de 432 fibres prend une direction et un câble de 144 fibres est soudé pour aller dans l'autre direction.
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_23.jpg)

A noter au passage : tout le réseau de desserte Chevriard offre un bilan optique inférieur à 4db de perte entre le NRO et la prise abonné (principalement pour garantir le bilan optique nécessaire à la livraison en GPON d’Orange)

Particularité que j'ai découvert : la possibilité de ne sortir au niveau des boites rouge des fractions de microgaines. Si j'ai bien compris, si on a besoin de 18 fibres à chaque boite, on arrivera à utiliser une microgaine et demi à chaque boite.

La fibre passe dans les fourreaux existants quand c'est possible :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_24.jpg)
Chevry-Cossigny est une zone péri-urbaine de faible densité (c’est pour cela qu’elle a été retenu au rang des projets pilotes nationaux)

Le déploiement de la fibre en aérien reste très limité à Chevry-Cossigny qui a depuis longtemps une politique d’enfouissement des réseaux et s’est en ce sens préparé bien en amont du projet à un éventuel déploiement de la fibre optique. Chevry-Cossigny se « vante » d’avoir réutilisé 90% du GC existant pour déployer la fibre ; la part du coût du GC réalisé pour le déploiement reste cependant non négligeable dans la facture globale : c’est le poste le plus couteux.

Les quelques rues (ou portions de rue) ou la fibre est armée en aérien, l’ensemble des tirages a été réalisé sur le réseau ERDF qui a d’ailleurs donné assez facilement accès.
Actuellement, 50 foyers restent à connecter via des poteaux FT doivent être utilisés pour leur raccordement (poteaux ERDF trop éloignés, etc.) ; la convention d’utilisation de l’infra aérienne FT a été signée en juillet 2012 (contrairement aux fourreaux souterrains FT, il n’existait pas de convention nationale pour l’armement de la fibre sur ses poteaux). Des coûts assez prohibitifs ont été appliqués par FT pour « expérimenter » l’accès à son réseau aérien à Chevry; les spé techniques requises sont aussi contraignantes vis-à-vis du réseau Chevriard.

Voici la fibre qui rentre dans la maison de François-R. Dailleux, l'animateur de la page http://facebook.com/ftthchevry (http://facebook.com/ftthchevry) qui était bien sûr avec nous. Sa fibre rendre discrètement par le toit :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_25.jpg)

François-R. Dailleux nous parle de son propre raccordement (réalisé le 27/07/2011) :

J’habite une maison briarde ancienne avec des murs très épais (presque 1m) peu facilement perçables car en pierres dont de nombreux silex (de quoi faire rendre l’âme à quelques mèches de perforateurs lors d’une traversée) ; l’installation téléphonique pénétrait déjà dans l’habitation par l’interstice entre le haut du mur de façade et le toit (on voit le câble cuivre ‘sans gaine PVC’) près du point de pénétration pour la fibre. A l’intérieur, il n’était absolument pas possible de suivre ce câble téléphonique jusqu’à mon séjour celui-ci n’étant pas posé en gaine et ayant été agraffé le long de poutres via un chemin tortueux et de plus non rendu accessible depuis les rénovations successives du logement.
J’ai donc eu l’idée d’installer moi-même une gaine ICTA diam 22mm aiguillée qui remonte à la verticale de l’emplacement de la prise au RDC (ou j’ai installé un boite encatrée standard ; la PTO s’adapte dessus) jusqu’à déboucher sous les tuiles en passant proprement derrière les doublages en placo, en prévoyant un rayon de courbure pas trop serré à la sortie sous les tuiles ; le tout court gentiment entre les liteaux sous les tuiles jusqu’à l’angle de la façade ou la gaine rejoint la goulotte FT qui descend vers l’adduction sur le trottoir ; en laissant le rab nécessaire pour accéder dans la goulotte FT. Le raccordement n’a du coup nécessité qu’un tirage directement depuis la PTO via l’aiguille prévue dans ma gaine pour récupérer la fibre depuis l’adduction FT et les soudures côté PTO et BPO, le tout en à peine 1/2h).
L’opération préparatoire n’a nécessité qu’une boite d’encastrement et une gaine ICTA à quelques euros et un peu d’huile de coude pour placer la gaine derrière le placo et la faire courir sous les tuiles (juste soulevées le long du parcours) à l’aide d’une échelle et sans même monter sur le toit

Petite histoire, juste pour dire qu’en zone rurale et en pavillon où l’on s’improvise un peu plus facilement bricoleur que dans les grandes villes, il est assez facile et peu coûteux de préparer avantageusement son propre raccordement FTTH, l’équipe raccordante se montrant tout enclin à emprunter un chemin déjà tout tracé spécialement pour elle.
Félicitation au passage aux équipes de R&C qui ont vraiment fait du super boulot dans nos maisons avec des travaux très soignés au final même si pas toujours évidents ; les rares cas de « détériorations » ou mécontentements ont été vraiment marginaux.

Vidéo de son raccordement :
Réseau fibre optique FTTH Chevry-Cossigny - Raccordement abonné (https://www.dailymotion.com/video/xmksoh)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:21:35
Voici la prise optique de François.
Il est abonné à Orange et Wibox d'où les deux fibres :
(https://lafibre.info/images/wibox/201301_Chevry-Cossigny_intervention_wibox_26.jpg)

A l'autre bout, le média-coverter Ifotec pour Wibox et l'ONT Gpon pour Orange :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_70.jpg)

La livebox et le décodeur TV (ce n'est pas la dernière génération Livebox play mais juste celle d'avant) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_71.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:22:21
Le coté gauche du décodeur TV intégre un lecteur de carte : C'est pour les droits TV.
Orange n'est pas encore en "card less" sur ces décodeurs...
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_72.jpg)

De l'autre coté on note l'ouverture qui permet d'insérer dans le décodeur TV un disque dur 2,5 pouces optionnel pour les enregistrements et le timeshifting (« contrôle du direct » en Français) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_73.jpg)

Félicitation pour l’installation qui est soignée avec des câbles de catégorie 6 (François à même changé la fibre plastique fournie).
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_74.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:22:48
On retourne à la présentation de Levallois-Perret, dans le show-room sont exposées les dernières live-box, de couleur noire  :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_75.jpg)

On a le droit a un petit film qui explique le raccordement d'un client :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_76.jpg)

Le raccordement du client sur le pallier :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_77.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:23:22
L’arrivée de la fibre par les fourreaux quand c'est possible ou en perçant comme dans l'exemple ci-dessous :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_78.jpg)

La fibre est très discrète :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_79.jpg)

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_80.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:24:03
Un extrait des slides présentés :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_87.jpg)

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_88.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:25:49
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_89.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:26:41
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_90.jpg)

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_91.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:27:34
Mais la technologie ne sert à rien si il n'y a pas d'usages... Orange insiste donc sur ce que permettra la fibre optique dans le futur (télé-médecine par exemple) et aujourd'hui.

On a droit à une démonstration rapide des services que permettent la fibre optique, sur le portail du client :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_85.jpg)

On assiste à un soutient scolaire à distance avec un véritable professeur (service payant proposé par Channel Progress) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_86.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:27:42
Quels débits avec le FTTH Orange ?

Jusqu’à présent, depuis le début du FTTH, Orange n'avais que deux types d'offres en FTTH.
- 100 Mb/s en download et 10 Mb/s en upload pour l'offre de base.
- 100 Mb/s en download et 100 Mb/s en upload pour l'offre "premium".

Depuis quelques semaines, les nouvelles offres ont balayées la possibilité de 100 Mb/s en upload pour les particuliers. La distinction entre l'offre de base et l'offre "premium" se fait non plus sur le débit montant, mais sur le débit descendant :
- 100 Mb/s en download et 50 Mb/s en upload pour l'offre de base.
- 200 Mb/s en download et 50 Mb/s en upload pour l'offre "premium".

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_comparatif_adsl_fibre.png)

La visite se réalise au pas de charge et on nous a fait seulement deux tests de débit : un speedtest et un upload sur le cloud


SpeedTest avec Orange en FTTH 200 Mb/s :

Notre présentateur se dirige sans hésiter sur le serveur SpeedTest d'Aubervilliers de Bouygues Telecom, le seul serveur SpeedTest d’île de France équipé du tout nouveau noyau Linux 3.5.
Comme je l'ai déjà montré dans d'autres tests, le noyau linux coté serveur a son importance pour le très haut débit, tout comme le système d’exploitation client (ici Windows 8) et le navigateur/plug-in flash (ici Chrome). Chrome étant le plus fiable pour les tests en flash.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_81.jpg)

190 Mb/s est un débit utile et correspond parfaitement a une ligne 200 Mb/s au taquet. Je vous invite a lire le post Calculer le débit utile (Applicatif) à partir du débit brut (physique) avec IPv4 et IPv6 (https://lafibre.info/tester-son-debit/calcul-du-debit/) pour comprendre le passage d'un débit Ethernet ou d'un débit brut au débit applicatif.

Notons le très bon ping de la fibre optique. Le serveur de Bouygues Telecom est visiblement très proche du peering privé (lien pour échanger le trafic entre opérateurs) et on ne fait pas des détours (comme entre Free et Numericable (https://lafibre.info/peering/probleme-de-peering-entre-nc-et-le-reseau-freeonlineproxad/)).
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_82.jpg)

Notons qu'Orange, probablement un peu énervé par la communication de "débit dédié" de Numericable a décidé de séparer le débit Internet du débit pour la TV. Aujourd'hui avec les nouvelles offres Play, le débit de la TV n'impacte pas le débit Internet qui reste à 200 Mb/s.

La communication de Numericable :

A la question de savoir si c'est un débit dédié ou mutualisé, Numericable répond habillement : « Pour ces histoires de débit, il s'agit bien de débit dédié : le débit de la télévision n’empiète pas sur le débit d'Internet, c'est bien une séparation de bande passante »

Retour sur des tests réalisés par les premiers abonnés Livebox-Paly :
Bon, je reviens sur le sujet de départ après avoir consulté quelques abonnés Play fibre fins connaisseurs de tévé. Trois choses:

D'abord, tout le monde confirme ce qu'a dit Adefre: Les flux TV viennent en plus des 200 Mbits/s. Quel que soit le nombre de chaînes regardé/enregistré, ça ne consomme pas de débit de téléchargement: Bravo à Orange sur ce coup-là! Notez que j'avais dit l'inverse en première page, je m'étais donc trompé, et j'ai maintenant édité mon message. Désolé pour la fausse réponse, yuwhan. :-\

Ensuite, tout le monde confirme malheureusement des flux HD médiocres à 6 Mbits/s. Les expressions "affreux" et "pleurer des larmes de sang" ont été employées, et un décodeur Play a même fini débranché et rangé au placard. Pas bon, pas bon du tout. :-\

Et pour finir, un truc tout à fait inattendu (pour moi), étrange, et incompréhensible: Il existe bien un vrai flux "HD+" en full HD 1920×1080i à 12 Mbits/s (dont 10,9 pour la vidéo seule). Un seul et unique flux potable, pour TF1 HD. Flux d'ailleurs disponible depuis longtemps dans toutes les offres Orange, y compris en ADSL si on a le débit. Et voici le détail qui tue: Ce flux de qualité n'est pas utilisé par le décodeur lorsque l'on zappe sur TF1 HD! Ce que le décodeur décode alors est un autre flux, TF1 HD en version moche surcompressé crypté à 6 Mbits/s. Incroyable! Ça semble donc être comme un unique flux de démonstration, ou de test, mais pas exploitable normalement par un simple abonné de base. Il faut connaître son URL multicast pour y avoir accès (rtp://@232.0.3.40:8200). ::)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:33:16
Test de débit avec le cloud d'Orange

Le second test de débit portera sera une démonstration réelle en déposant des fichiers en utilisant le cloud d'Orange (100 Go sont proposés aux abonnés FTTH)

Quelques gros fichiers sont déposés :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_83.jpg)

Pour regarder le débit, Orange nous propose de regarder le Gestionnaire des tâches, mais le débit n'est pas du tout au rendez-vous : on ne dépasser pas les 2,8 Mb/s :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_84.jpg)

Immédiatement, on note le professionnalisme des démonstrateurs qui rebondissent en expliquant que cela montre qu'il n'est pas possible d'avoir 200 Mb/s partout car il faut des serveurs adaptés. Ils rajoutent néanmoins que 2,8 Mb/s ce n'est pas beaucoup et que normalement le débit est bien plus élevé. Je suis persuadé que normalement on a 50 Mb/s, sans quoi ils ne nous l'auraient pas montré  ;D
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 07:34:27
Tout ceci pour quel prix ?

Orange a fortement réduit le nombre d'offres et les prix sur le FTTH. Le 100 Mb/s est à 36,90€ (location du matériel inclus) et l'offre premium Livebox Play est au même prix qu'en ADSL mais offre des services supplèmentaires afin de convaincre ceux qui ne sont pas intéressés par le débit supplèmentaire et la HD (seulement 1/3 des clients ADSL Orange de Paris ont le débit suffisant pour avoir la HD). C'est vrai que c'est triste d'être obligé d'offrir plus de service pour arriver à vendre une offre FTTH au même prix que l'ADSL...

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_livebox_play_fibre.png)

Les offres FTTH couplées avec un mobile :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_open_fibre.png)

Merci à toutes les personnes qui on permis la réalisation de ce reportage.
La visite sur Levallois-Perret date du mardi 26 février 2013.
La visite sur Chevry-Cossigny date du samedi 26 janvier 2013.
Le reste, c'est le temps qu'il ma fallu pour écrire ces 4 pages !
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 13:21:17
Voici le dossier de presse associé à la visite du réseau Orange de Levallois-Perret :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre.jpg) (https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre.pdf)

Vous appréciez l’existence d'un nouveau format Ethernet. Après l'Ethenret 10 Mb/s, 100 Mb/s, 1 Gb/s, 10 Gb/s, 100 Gb/s, voici le "port Ethernet 200 Mb/s" (je ne suis pas sur qu'il soit normalisé) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_92.jpg)

Bon, en réalité il est bien équipé de deux ports 1 Gb/s.

Rappelons que l'Ethernet 1 Gb/s nécessite du câble de catégorie 5e minimum avec 8 fils.
Les câbles Ethernet avec seulement 2 paires (4 fils) fonctionneront en 100 Mb/s, même avec des cartes 1 Gb/s des deux cotés.



(https://lafibre.info/images/logo/licence_cc_by-sa.png)
Cet article et les photos qui l'illustrent est publié sous la licence Creative Commons CC BY-SA 4.0 (https://creativecommons.org/licenses/by-sa/4.0/deed.fr), afin de permettre sa diffusion par les autres médias (il faut citer l'auteur, Vivien GUEANT, mettre un lien vers cet article et réutiliser la même licence).
Tutoriel pour comprendre comment reprendre un contenu CC BY-SA 4.0 (https://lafibre.info/forum/creative-commons/).
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Adefre le 12 mars 2013 à 14:34:21
Magnifique ! Merci Vivien pour ce superbe compte rendu :)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: tit91 le 12 mars 2013 à 14:57:20
"lower distribution room" = infra-répartiteur.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: lancelot77 le 12 mars 2013 à 16:54:20
très interressant Merci Vivien.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Optrolight le 12 mars 2013 à 18:02:00
Merci pour ce très complet reportage du nro/nra jusqu'au domicile du client.

Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: loubs le 12 mars 2013 à 18:15:14
Merci pour tous ses détails  ;)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 12 mars 2013 à 20:30:39
René-Pierre Bidaud fait remarqué qu'Orange achète Français : tous les DSLAM de ce NRA sont de marque Alcatel.
Par pitié?
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 12 mars 2013 à 20:46:01
Il n'y a pas de Huawei ? On me souffle le contraire...
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Darkjeje le 12 mars 2013 à 20:53:39
Excellent, très beau travail Vivien !!!
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 12 mars 2013 à 21:03:30
Il n'y a pas de Huawei ? On me souffle le contraire...
Tous les DSLAM et OLT de ce NRA PER92 sont de marque Alcatel (ou alors ils sont cachés).

Sur le réseau Orange a bien évidement d'autres fournisseurs.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 12 mars 2013 à 21:09:54
"de ce NRA", effectivement. J'ai lu un peu vite.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Darafaeli le 12 mars 2013 à 21:19:00
Il n'y a pas de Huawei ? On me souffle le contraire...

Et je confirme le contraire, Orange déploie maintenant du Huawei en DSLAM (aux côtés des ECI, qui sont tout aussi Français bien entendu), mais en général sur des sites plus petits.
Alors le "on achète Français", faut pas généraliser.

Bien le reportage sinon, merci.
(Et bonjour LaFibre !)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: kgersen le 12 mars 2013 à 23:07:12
merci pour ce reportage. très instructif.

Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: bdel le 16 mars 2013 à 20:47:35
Les photos de ces nouveaux OLT sont dans le post Orange déploie des OLT (Optical Line Termination) de dernière génération : ISAM 7302 (https://lafibre.info/orange-les-news-sur-la-fibre/isam-7302/).

Les 7302 sont loin d'être les dernières générations.
Je ne sais pas si c'est le dernier, mais il y a le 7342 après.

Sans compter que les cartes GLT2-A qu'ils utilisent n'ont que 2 ports, les GLT4-A, (4 ports) sont sorties peu de temps après.

Edit : Je viens de lire l'article sur le déploiement des 7302 par Orange, avec les cartes 8 ports. Au temps pour moi ;)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Branco le 21 mars 2013 à 15:58:07
Splendide !
Merci Vivien, c'est un reportage très instructif.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Optrolight le 23 mars 2013 à 19:25:53
Un peu de pub sur Universfreebox !!

http://www.universfreebox.com/article/20275/FTTH-Visite-du-NRO-Orange-de-Levallois-Perret (http://www.universfreebox.com/article/20275/FTTH-Visite-du-NRO-Orange-de-Levallois-Perret)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: thierry9565 le 02 avril 2013 à 19:24:09
Bonjour à tous,
Tout d'abord, félicitations pour cet article de synthèse très complet et bien illustré.

Résidant à Franconville (95) classé ZTD, mais en poche de basse densité, Orange va bientôt commencer à poser des armoires dans les rues (on a juste vu apparaitre les emplacements marqués à la peinture  :) ). Si j'ai bien compris, on và avoir doit à des armoires PMZ, mais la question que je me pose, c'est pourquoi ces armoires ont une capacité de 360 logements ?

En effet, c'est bien ce qui est annoncé dans cet article et dans les vidéos (également vu ailleurs (http://www.yvelines.fr/wp-content/uploads/2012/Dossier-la-Fibre-Yvelines_Orange_web-Lecture-seule.pdf)).

Dans les PMZ, on voit coté droit (clients), 4 modules de 12 x 12 fibres soit une capacité de 576. Là, je peux comprendre qu'ils ont prévu large et que même avec un bloc défaillant, la totalité des fibres clients puissent êtres réaffectées.
Coté gauche (opérateurs), on voit des blocs de 4 x 32 fibres (en sorties des coupleurs) soit 128 fibres.
En admettant qu'Orange ne monte que 3 modules (pour 12 fibres venant du NRO), ils devraient pouvoir connecter 384 logements.
Alors pourquoi cette capacité limitée à 360 lignes, quelqu'un connait la réponse ?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 02 avril 2013 à 19:45:36
Je n'ai pas la réponse à ta question... Quotas de fibre pour accueillir de nouveaux logements ?

Coté client, il est possible de mettre 5 modules de 12x12 fibres soit 720 fibres :
(https://lafibre.info/images/orange/201110_point_de_mutualisation_pmz_orange.jpg)

La taille minimum d'un PMZ est de 300 logements (obligation ARCEP).

Pas de taille maximum, quand on dépasse 360 logements, deux armoires sont installées cote à cote :
(https://lafibre.info/images/orange/201206_point_mutualisation_orange_1.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Optrolight le 03 avril 2013 à 18:48:09
Il y a surement une marge en effet mais les équipement des autres opérateurs viennent aussi dans l'armoire non?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 03 avril 2013 à 19:46:05
Tiens d'ailleurs les connecteurs me font penser à un truc. Si Free adducte un PMZ de ce genre, comment vont être soudées les fibres ?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 03 avril 2013 à 21:46:12
Il y a une seule fibre par abonné donc les connecteurs seront présents pour Free => Ça sera comme pour des coupleurs Gpon.

Voici les photos d'un PMZ sans énergie (ce sont les modèles actuellement utilisés)

(https://lafibre.info/images/orange/201304_cournon-auvergne_pmz_orange_sans_energie_1.jpg)

Sur la partie droite arrivent les fibres de chaque appartement (une fibre = un appartement) sur les "tête client" de 144fo
Sur la partie gauche, les emplacements de tous les FAI (ici seul Orange est présent) avec les coupleurs Gpon.
En bas à droite l’arrivée des 36 fibres en provenance du "point de raccordement distant mutualisé", là où se raccordent les autres opérateurs. Pour Ornage, on met 32 clients au maximum par fibre sur ce lien.

(https://lafibre.info/images/orange/201304_cournon-auvergne_pmz_orange_sans_energie_2.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: butler_fr le 04 avril 2013 à 18:36:48
Sujet hyper intéressant.
merci pour le reportage!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Fruit le 06 avril 2013 à 13:43:50
Bonjour à tous,
Tout d'abord, félicitations pour cet article de synthèse très complet et bien illustré.

Résidant à Franconville (95) classé ZTD, mais en poche de basse densité, Orange va bientôt commencer à poser des armoires dans les rues (on a juste vu apparaitre les emplacements marqués à la peinture  :) ). Si j'ai bien compris, on và avoir doit à des armoires PMZ, mais la question que je me pose, c'est pourquoi ces armoires ont une capacité de 360 logements ?

En effet, c'est bien ce qui est annoncé dans cet article et dans les vidéos (également vu ailleurs (http://www.yvelines.fr/wp-content/uploads/2012/Dossier-la-Fibre-Yvelines_Orange_web-Lecture-seule.pdf)).

Dans les PMZ, on voit coté droit (clients), 4 modules de 12 x 12 fibres soit une capacité de 576. Là, je peux comprendre qu'ils ont prévu large et que même avec un bloc défaillant, la totalité des fibres clients puissent êtres réaffectées.
Coté gauche (opérateurs), on voit des blocs de 4 x 32 fibres (en sorties des coupleurs) soit 128 fibres.
En admettant qu'Orange ne monte que 3 modules (pour 12 fibres venant du NRO), ils devraient pouvoir connecter 384 logements.
Alors pourquoi cette capacité limitée à 360 lignes, quelqu'un connait la réponse ?
On dimensionne pour 360 logements alors que le maximum est de 576 exactement, tout simplement parce que si jamais des maisons sont détruit et qu'ils construisent des gros immeubles à la place, il restera de la place sur la PMZ pour ces immeubles au lieu d'en poser une autre
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: obinou le 16 avril 2013 à 00:23:14
Un petit bravo & merci à Vivien pour ce reportage.

Où l'on comprend aussi que les techniques de déploiement en ville (zone très dense) et en campagne sont radicalement différentes.

*A mon avis* , Orange est indéniablement très fort sur la partie Zone Très Dense, où la structure très hiérarchique et très industrialisée du groupe est un atout puissant. Là où dans les campagne, ces qualités deviennent des entraves au pragmatisme et font exploser les coûts de déploiements par logement, en voulant tout standardiser sans s'adapter au territoire, et c'est à mon avis en partie ce qui explique les réticences de de genre d'opérateur à venir dans les trous paumés, là où le SIEA (dans l'ain) peux desservir des villages clairsemés de 300 habitants.

En fait, c'est juste 2 métiers différents.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 16 avril 2013 à 00:33:43
Qui a installé le réseau téléphonique?

Qui a remis à zéro ce savoir-faire?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: tuffy le 16 avril 2013 à 23:52:53
Un point m'a interpellé sur ce réseau "chevriard" : Vivien parle de réseau bi-fibre, et que cela n'est pas homologué par l'ARCEP. N'est-ce pas intéressant d'avoir du bi-fibre depuis NRO jusqu'au PBO/PTO ? Prévoir 2fibres par client depius le NRO jusqu'au client, cela dans un modèle type GPON ?
Et pourquoi n'est-ce pas homologué par l'ARCEP, il y a une raison technique, règlementaire ?
Je voyais cela comme utile en matière d'évolutivité, de maintenance, de concurrence, cela ne semble-t-il pas être le cas ?

merci,
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 17 avril 2013 à 02:15:03
En GPON, on ne prévoit pas 2 fibres du NRO jusqu'à chaque client, mais plutôt 1 fibre pour 64 clients!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: obinou le 17 avril 2013 à 10:32:46
tuffy:
De ce que j'ai vu (une seule fois) sur le réseau chevriard il y a effectivement 2 fibres qui arrivent chez l'habitant dont une seule est utilisée, l'autre en attente. Je ne sais pas si cette autre est reliée coté armoire de rue.
L'ARCEP souhaite que la mutualisation se fasse au niveau du PM: Autrement dis, si ce PM est "dégroupé" alors il faudra l'intervention d'un technicien pour changer la fibre d'un opérateur à un autre.
Je ne pense pas que l'ARCEP interdise spécifiquement le multi-fibre à l'abonné en zone non dense (mis à part pour des raisons de coûts ? Mais tirer 2 fibres est pas plus cher que d'en tirer une), par contre ils veillent à ce que le dégroupage au PM reste possible.

L'infra reste mutualisée (C'est un seul opérateur qui pose les fibres de desserte et le lien entre PM et NRO) , mais chaque opérateur a son équipement actif au NRO.
C'est ce que j'en ai compris en tous cas.


corrector:
En GPON et en zone non dense les derniers splitters sont au PM. Après c'est une fibre par client.
C'est comme en zone très dense en fait sauf que les PM sont en domaine public, et qu'ils regroupent plus de lignes...
Enfin il me semble.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 17 avril 2013 à 11:58:06
Le réseau chevriard est un réseau de luxe avec 2 fibres soudées de bout en bout par habitant. Cela permet par exemple de souscrire un second abonnement FTTH.

En GPON et en zone non dense les derniers splitters sont au PM. Après c'est une fibre par client.

En "zone moins dense", il y a une fibre entre chaque logement et le PMZ (minimum de 300 lignes selon l'ARCEP)
La zone arrière du point de mutualisation doit faire un minimum de 1000 lignes selon l'ARCEP. Il n'y a pas une fibre par logement entre les PMZ et la zone arrière : il y a 36 fibres par PMZ de 360 lignes.

La décision de l'ARCEP a essayé de faire un compromis entre les demandes d'Orange (PM de 300 lignes), Free (1000 lignes) et Bouygues Telecom (2000 lignes). (cf post Comprendre les différences entre la fibre "FTTH Gpon", "FTTH P2P", "FTTH Active Ethernet" (https://lafibre.info/gpon/comprendre-les-differences-entre-la-fibre-gpon-p2p-active-ethernet-fttla/))

Le schéma en "zone moins dense" : la partie "verticale" va jusqu’à la zone arrière appelée ici point de raccordement distant mutualisé.
(https://lafibre.info/images/doc/201203_yvelines_fibre_orange_2.png)
=> Raccordement en PMI (Point de Mutualisation d'Immeuble) ou en PMZ (Point de Mutualisation de Zone) ? (https://lafibre.info/raccordement-immeuble/pmi-pmz/)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: obinou le 17 avril 2013 à 12:36:58
Citer
Le réseau chevriard est un réseau de luxe avec 2 fibres soudées de bout en bout par habitant. Cela permet par exemple de souscrire un second abonnement FTTH.

C'est pas du luxe, ça devrait être la normalité: Sur le réseau cuivre aussi on peut avoir plusieurs lignes téléphonique (Je ne connais qu'une seule zone où le câble téléphonique entre la rue et la maison ne comprends que 2 conducteurs. C'est un câble aérien, qu'il serait facile de doubler si nécessaire. Il reste des paires disponibles sur le boîtier blanc dans la rue sur le poteau).

Du coup, je ne comprend pas le fait de ne placer qu'une seule fibre vers le logement, en particulier en zone pavillonnaire: De toute façon, elle revient à mimima au PMZ  (Je ne dis pas de la relier à quoique ce soit après le PMZ, par contre: L'idée est effectivement d'avoir accès à terme à un second abonnement FTTH , par exemple dans le cas de la location d'un pavillon ou bien pour avoir simplement un autre opérateur).
Dans une installation que j'ai pu voir (à Colomier, près de Toulouse, zone résidentielle, pas d'immeubles, armoires de rue pour les PMZ) c'est effectivement une seule fibre que Orange a tiré.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: tuffy le 17 avril 2013 à 14:44:04
mais alors le bi-fibre depuis le PM au PBO voire PTO n'aurait-il pas de sens ?
En restant dans la logique de mutualisation au PM, on peut prévoir quand même deux fibres par logement depuis le PM, cela pour des raisons d'évolutivité, d'extensions de capacité à venir, de redondance de chemin entre PM et PBO par exemple, ou encore la possibilté d'avoir deux abonnements pour ceux qui le voudraient en passif et/ou actif ?
A vous lire, ces arguments ne tiennent pas ?
si de surcroît le PM est au NRO, on se retrouve avec bi-fibre du NRO au PBO voire PTO.
je délire ?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 17 avril 2013 à 14:50:57
Redondance?

Les deux fibres passent exactement au même endroit!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 17 avril 2013 à 14:57:03
Haha oui une double adduction sécu en FTTH faut peut-être pas déconner :). Avec deux FAIs tu peux avoir une redondance sur l'actif, c'est tout.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 17 avril 2013 à 14:59:18
2 fibres = doubler le nombre d'armoires PMZ dans les rues car leur capacité est fortement limité en nombre de fibre.
Titre: Dégroupage partiel du FTTH?
Posté par: corrector le 17 avril 2013 à 14:59:44
Haha oui une double adduction sécu en FTTH faut peut-être pas déconner :). Avec deux FAIs tu peux avoir une redondance sur l'actif, c'est tout.
Avec une fibre on ne pourrait pas mettre 2 FAI en dégroupage partiel?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Benja le 17 avril 2013 à 15:26:21
Il reste que 2 FAI FTTH, ça semble de l'ordre du fantasme pour l'heure.
Dans la population d'éligibles FTTH "multifibrés" actuels, quelle proportion de :
- 1 abonnement
- 2 abonnements
- 3 et plus
Titre: Multi-FAI FTTH
Posté par: corrector le 17 avril 2013 à 15:34:05
De toute façon, sans BGP + bloc PI, comment tu vas faire du multihoming?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: obinou le 17 avril 2013 à 15:57:41
Citer
Les deux fibres passent exactement au même endroit!
Citer
Haha oui une double adduction sécu en FTTH faut peut-être pas déconner :). Avec deux FAIs tu peux avoir une redondance sur l'actif, c'est tout.

Ah non, hein, arrêtez de jouer à celui qui comprends pas !
Pourquoi d'après vous il y a des gens qui prennent aussi 2 abo ADSL chez 2 FAI différents ? Les câbles cuivres ils passent aussi au même endroit...

C'est de la redondance au niveau 3 du réseau... Autrement dis , quand ça marche plus chez Orange quel qu’en soit la raison  (ex: Cogent, Youtube, ou autre destination) je passe sur l'autre.
Il y a aussi des caractéristiques différentes (latence, débit, connectivité) entre FAI, d'autant plus en ce moment où ça varie énormèment.
Donc non c'est pas déconnant.

Citer
2 fibres = doubler le nombre d'armoires PMZ dans les rues car leur capacité est fortement limité en nombre de fibre.
Ca par contre c'est un argument que je suis prêt à entendre. Dommage, mais au moins il y a une justification technique, surtout que les armoires sont pas très gracieuses et reste vulnérables.

Citer
Avec une fibre on ne pourrait pas mettre 2 FAI en dégroupage partiel?
A l'heure actuelle, techniquement parlant, sur du GPON je vois pas comment.
Au SIEA je pense que oui, car le boîtier (actif) posé dans le garage appartient au SIEA et le FAI met sa box dessus,en ethernet, donc on peut avoir 2 FAI , sur 2 vlan par ex.
A Chevry ya carrèment 2 fibres.
En gpon, à l'heure actuelle, c'est le FAI qui fourni l'ONT....

Citer
Il reste que 2 FAI FTTH, ça semble de l'ordre du fantasme pour l'heure.
Dans la population d'éligibles FTTH "multifibrés" actuels, quelle proportion de :
- 1 abonnement
- 2 abonnements
- 3 et plus

A Chevry il y en a au moins un.
Ensuite, même question en terme de ligne cuivres classiques, hein...
Et de toute façon c'est pas parce que peu de gens le fait qu'il faut l'interdire (et là on parle à l'ARCEP, donc c'est quasi-légal) pour tout le monde.

Citer
De toute façon, sans BGP + bloc PI, comment tu vas faire du multihoming?
Qui te dis que c'est ce que je veux faire ?
Aujourd'hui j'ai 2 abos: 1 ADSL complètement anémique (mais suffisante pour faire du ssh), et 1 sat pour les download, le tout regroupé sur un routeur.
Je joue avec la table de routage (tant avec la cible qu'avec la source) pour faire partir mes paquets sur l'une ou l'autre.
Sur une autre installation, j'ai un setup différent, où il y a 2 lignes ADSL avec la VOIP sur l'une , le net sur l'autre, et avec un routeur à 30euros sous OpenWRT avec le paquet "multiwan" qui surveille les 2 et bascule le trafic sur l'une ou l'autre ligne selon certains critères, tel que par exemple le temps moyen d'un wget sur quelques destinations.
Il existe plein de moyens et plein d’utilités différentes

Il existe aussi d'autres cas d'usages, tel que des personnes différentes dans la maison (location de chambres/studio), ou encore, puisque nos FAI se font concurrence sur les chaînes TV, la nécessité d'avoir 2 abo chez 2 opérateurs pour avoir toute les chaînes désirées. (Je connais au moins 1 personne qui fait ça pour cette raison en ADSL)

Vous avez l'air de penser que c'est vraiment un truc de geek, d'avoir 2 lignes.
Mais il y a autant de cas que d'utilisateurs, tout le monde n'est pas dans le stéréotype "papa lis le figaro.fr, maman regarde TF1, et ado joue à WoW"  sagement à la maison le soir....

Donc vivien, j'entends ton argument.
Je trouve quand même  qu'on y perds quelque chose d'important. Même si on peut espérer un jour le WDM-Pon pour rectifier ça.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 17 avril 2013 à 16:00:34
Ah non, hein, arrêtez de jouer à celui qui comprends pas !
Je comprends très bien, c'est juste que je ne répondais pas à ton message mais à celui-ci :

de redondance de chemin entre PM et PBO par exemple
Titre: Dégroupage partiel du FTTH?
Posté par: corrector le 17 avril 2013 à 16:06:29
Quand je parle de dégroupage : c'est au niveau physique, comme en ADSL.

Quand je parle de dégroupage partiel, je veux dire plusieurs opérateurs exploitent physiquement une même ligne. Il n'y a pas de VLAN ni rien. Chaque opérateur ne voit qu'une seule box/CPE.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: obinou le 17 avril 2013 à 16:13:55
Citer
Je comprends très bien, c'est juste que je ne répondais pas à ton message mais à celui-ci :
Ok ! Désolé :-)
Citer
Quand je parle de dégroupage partiel, je veux dire plusieurs opérateurs exploitent physiquement une même ligne. Il n'y a pas de VLAN ni rien. Chaque opérateur ne voit qu'une seule box/CPE

Mhh donc comme la téléphonie RTC + l'ADSL exploitent le même support physique à des fréquences différentes ?
Il faudrait donc coté abonné et coté NRO l'équivalent d'un filtre, et chaque opérateur serait en GPON mais sur 2 paires de couleurs différentes.... ?
Je n'ai jamais entendu parler d'une telle chose.... Mais si ça existait, pourquoi pas ! C'est vrai que ça résoudrait ce problème spécifique.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: tuffy le 17 avril 2013 à 22:16:08
vous m'avez quasi convaincu sur le mono fibre...l'argument des PM est assez efficace...
juste, il m'avait semblé que le réseau cuivre FT historique avait été fait en double paire pour chaque abonné, l'analogie n'a donc pas de sens ...
donc, on surdimensionne non pas en faisant du bifibre, mais en prévoyant de la surcapacité pour les cas de double abonnement par exemple.
pour une petite PME qui voudrait deux Fai en sécurisation sur deux fibres distinctes. y'a pas mal de boites qui font ça n dsl, un peu comme obinou en parle. c'est dommage.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 18 avril 2013 à 06:35:18
Pour information, 11 habitants de Chevry-Cossigny ont souscrit à deux abonnements FTTH, soit 1,7% des clients.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 18 avril 2013 à 06:50:23
Pas mal...
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Optrolight le 19 avril 2013 à 16:41:22
vous m'avez quasi convaincu sur le mono fibre...l'argument des PM est assez efficace...
juste, il m'avait semblé que le réseau cuivre FT historique avait été fait en double paire pour chaque abonné, l'analogie n'a donc pas de sens ...
donc, on surdimensionne non pas en faisant du bifibre, mais en prévoyant de la surcapacité pour les cas de double abonnement par exemple.
pour une petite PME qui voudrait deux Fai en sécurisation sur deux fibres distinctes. y'a pas mal de boites qui font ça n dsl, un peu comme obinou en parle. c'est dommage.

Heu il me semble que dans le cas du cuivre avec le vieillissement des câbles Ft est bien content d'avoir pour chaque client des paires non utilisées.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 23 juin 2013 à 21:14:25
Taille de 900 clients ADSL (1800 fils de cuivre) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_39.jpg)

L'entretien du réseau cuivre par Orange coûte entre 150 et 200 millions par an. On comprend qu'Orange pense à fermer le réseau cuivre dans quelques années.

Sur les Hauts-de-Seine, la revente du cuivre du réseau téléphonique donnera 50 millions d'euros avec le prix du cuivre au Kg d'aujourd'hui (uniquement pour la partie qui appartient à Orange, la partie verticale des immeubles est souvent la propriété des immeubles).

Autre bonus de l’arrêt du cuivre, les 3/4 des NRA pourront fermer car en ville il y a un NRO pour 4 NRA. Les NRA qui sont choisis pour devenir NRO sont ceux qui seront là dans 50ans. Les autres seront probablement fermés dans 20ans. Cela rentre dans le choix des NRO...

Comparaison de la taille du cuivre avec la taille de la fibre pour 18 000 clients FTTH (288 fibres optiques) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_40.jpg)

Déployer le FTTH en France coûtera entre 35 et 40 milliards d'euros.
Sur les années 2010/2015, Orange met 2 milliards d'euros pour le FTTH.
Les autres opérateurs (SFR, Free, Bouygues Telecom) co-investisent, des collectivités locales fibre des zones où les opérateurs privés ne sont pas intéressés.
Il reste encore beaucoup d'argent à trouver pour tout fibrer, avis aux généreux donateurs.
Tu compares
- Taille de 900 clients ADSL (1800 fils de cuivre)
- 18 000 clients FTTH (288 fibres optiques)

donc tu as :
- un ancien réseau qui est dégroupable
- un nouveau réseau installé à grands frais et non-dégroupable
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 23 juin 2013 à 21:40:03
Le réseau FTTH est dégroupable.

Free peut installer ses équipements Gpon dans le NRO Orange et louer des fibres à Orange.

La capacité est là et des opérateurs vont en profiter.
Penser que tous les FAI vont faire des NRO partout en France est une hérésie : dans de nombreux cas SFR et Bouygues Telecom vont installer leurs équipements dans le NRA/NRO de France Telecom.

C'est pratique, ils ont déjà de la fibre 10 Gb/s pour récupérer le trafic des DSLAM. Les nouveaux DSLAM (actuellement déployés par SFR et Bouygues Telecom) acceptent des cartes ADSL et des cartes Gpon. Donc c'est juste une installation de carte supplèmentaire dans les DSLAM récents pour faire du Gpon.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 23 juin 2013 à 23:03:38
Il est dégroupable à condition de faire du PON donc d'installer des coupleurs.

Ce n'est pas le dégroupage ADSL où il n'y a qu'à récupérer les lignes au NRA.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 23 juin 2013 à 23:15:17
Sur le cuivre seules certaines techno sont autorisées (cas du VDSL jamais autorisé et du VDSL2 qui va l'être enfin)

Là c'est pareil : pleins de techno sont compatibles mais uniquement celles qui fonctionnent avec des coupleurs comme Epon ou Gpon,...

Encore d'autres techno compatibles :
(https://lafibre.info/images/pon/201209_twdm-pon_7.png)

Si Free voulait faire de l'active Ethernet, c'était même possible (cf les premiers point de mutualisation qui ont été équipé, maintenant ce n'est pas une option gratuite de rajouter une alimentation du PMZ)

Là, c'est comme si Free sortait une box compatibles uniquement avec le VDSL 1ere génération (interdit en France).
Maintenant, il semblerait que Free ait compris que sa stratégie de point à point n'était pas optimale et que pour déployer sur l'architecture Orange comme cela a été fait pour l'ADSL, il faut prendre une techno compatible.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 23 juin 2013 à 23:48:31
Autre info, j'ai été longtemps un supporter du point à point tel que Free voulait le faire (pas de l'active Ethernet auquel je n'ai jamais cru).

Aujourd'hui quand je vois le déploiement réalisé par Orange hors des zones très denses et dans les nouvelles zones très denses, avec possibilité de location au NRA/NRO (quand il y a de la place) j'ai radicalement changé d'avis.

On déploie un FTTH à faible prix (réutilisation des fourreaux FT), dégroupable, évolutif, économe en énergie et fiable.

J'aime bien ce que fait le SIEA dans l'Ain, mais c'est tout le contraire (cher, non dégroupable, gros consommateur d'énergie et peu fiable lié à la techno active Ethernet).

Bref, je pense qu'on aurais du partir sur cette vois là plus tôt (car les villes déjà équipées par un opérateur restent avec l'architecture avec PM en bas d'immeuble).
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: obinou le 24 juin 2013 à 09:20:00
Bien que je reconnaisse que le GPON en ZTD était sans doute la bonne solution, je suis moins catégorique que toi sur les qualités.

Pour commencer, à mon sens le GPON ne se conçois que comme un préalable au WDM-PON. Sinon on est dans un bête TDMA qui ressemble au réseau cuivre des années 80. Ce qui "sauve" le GPON c'est le débit disponible, mais c'est une techno asymétrique par nature (Et non la solution n'est pas de limiter le débit downstream à celui upstream).

Ensuite, dégroupage.... oui, tant que t'a 4 opérateurs avec chacun son arrivée de fibre dans chaque immeuble.
Dans le cas contraire ça va finir sur l'OLT de Orange, en non-dégroupage.

D'ailleurs on le voit bien, en zone non dense c'est terminé l’histoire du dégroupage, ce sera Orange pour tout le monde (avec quelques % de SFR histoire de dire qu'on est pas en monopole, mais c'est tout). Et c'est pas dû à la bonne volonté de Orange, ou ses performances techniques, c'est dû à l'état-actionnaire à 27%.

D'autre part, le coût des équipements GPON à placer au NRO (ainsi que les coupleurs & les ONT) est très important et doit être amorti sur un nombre importants de clients - C'est une barrière à l'entrée sur le marché évidente et souhaitée, pour ne pas bousculer un marcher à 4/5 opérateurs. Impossible pour un petit opérateur entrant (type OVH, Nerim, K-Net, ...) de vendre des offres "en direct" , donc d'innover: Les garanties et les offres maximales possibles seront celles d'Orange, au final.

Encore autre chose: La concentration hallucinante des lignes. C'est peut-être très beau techniquement, mais à mon sens c'est aussi un risque non négligeable, et une négation du principe même d'Internet: Là on a 200k lignes qui passent à un seul endroit, idéal autant pour le wiretapping de masse que pour le nombre de clients coupé lors d'un incident élect, inondation, ...

Idem dans les campagnes, où la demande en concentration de fait des NRO fait que de nombreux villages se retrouvent de facto non reliés, car pas intéressants vu les contraintes Arcep.

Par contre, et c'est là ou le GPON marque un point, c'est sur l'économie d'énergie par client, ça c'est indéniable.

Au final, et vu les coûts initiaux du GPON par rapport à l'active-ethernet, je suis persuadé qu'on a cherché avec le GPON a avant tout "maintenir le status-quo" tant en terme technique que en terme de marché: Quelques très très gros opérateurs, blocage de fait des troubles-fêtes, garder la très forte séparation entre le marché pro & le marché FTTH, très gros NRO appartenant à l'un des opérateurs concurrents des autres, dégroupables à grands frais et contraintes techniques par une poignée d'opérateurs déjà en place.

Moi je trouve ça extrêmement dommage et de courte vue, mais effectivement, je comprends tout l'intérêt politique/économique à court terme de telles décisions.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Fruit le 24 juin 2013 à 10:21:23

Ensuite, dégroupage.... oui, tant que t'a 4 opérateurs avec chacun son arrivée de fibre dans chaque immeuble.
Dans le cas contraire ça va finir sur l'OLT de Orange, en non-dégroupage.

D'ailleurs on le voit bien, en zone non dense c'est terminé l’histoire du dégroupage, ce sera Orange pour tout le monde (avec quelques % de SFR histoire de dire qu'on est pas en monopole, mais c'est tout). Et c'est pas dû à la bonne volonté de Orange, ou ses performances techniques, c'est dû à l'état-actionnaire à 27%.

Si les autres opérateurs ne déploient pas ce n'est pas la faute d'Orange ou de l'Etat, c'est juste que les autres opérateurs n'installent pas leurs équipements sans doute pour raison financière
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 24 juin 2013 à 10:37:27
Ensuite, dégroupage.... oui, tant que t'a 4 opérateurs avec chacun son arrivée de fibre dans chaque immeuble.
Dans le cas contraire ça va finir sur l'OLT de Orange, en non-dégroupage.
Tu te trompes : Hors des zones très denses, cela ne finit pas sur les OLT d'Orange mais sur les OLT de SFR, Bouygues Telecom et OVH, installés dans le NRA/NRO d'Orange. Il faut rajouter un contrat de location de fibre entre le NRA/NRO et le point de mutualisation (Orange met des fibres en sur-nombre pour ce besoin)

(https://lafibre.info/images/doc/201203_yvelines_fibre_orange_2.png)

Orange déploie l'infrastructure passive, les opérateurs éclairent les fibres (comme pour le cuivre).

Tu vas me dire que dans un NRA un opérateur avec une petite part de marché comme OVH na va pas pouvoir mettre d'OLT ?
Pas de souci, les châssis des DSALM déployés par OVH sont compatible avec le FTTH. Tu mets des cartes VDSL à coté de cartes OLT (je pense pas que les DSLAM d'OVh soient pleins).

Là où OVH a dégroupé ses NRA, c'est évident qu'ils feront du FTTH Xpon dans le futur.

Encore autre chose: La concentration hallucinante des lignes. C'est peut-être très beau techniquement, mais à mon sens c'est aussi un risque non négligeable, et une négation du principe même d'Internet: Là on a 200k lignes qui passent à un seul endroit, idéal autant pour le wiretapping de masse que pour le nombre de clients coupé lors d'un incident élect, inondation, ...
La concentration permet la sécurisation (batteries avec groupe électrogène en secours) ce que ne permet pas l'active Ethernet.

De plus la contrainte d'alimenter chaque PMZ pour mettre des switch a un coût important, sans parler du risque de panne (cf le nombre de panne important sur le réseau du SIEA, K-Net a donné des statistiques, c'est presque quotidien les incidents sur les pannes sur les armoires de rues - une moyenne d'une panne tous les deux ans de mémoire, multiplié par les 500 armoires de rue cible)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 24 juin 2013 à 11:09:58
Mouais, pour espionner sur un câble optique, il faut le faire quand même.

C'est pourtant pas difficile de convaincre les gens d'installer un malware!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 24 juin 2013 à 11:12:59
Mouais, pour espionner sur un câble optique, il faut le faire quand même.
Faut voir : http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/06/21/les-services-secrets-britanniques-espionnent-internet-par-les-fibres-optiques_3434693_3214.html (http://www.lemonde.fr/europe/article/2013/06/21/les-services-secrets-britanniques-espionnent-internet-par-les-fibres-optiques_3434693_3214.html)
(bon après ils ont ptet accès aux équipements au bout, c'est plus simple)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: tivoli le 25 juin 2013 à 16:27:40
Pour information, 11 habitants de Chevry-Cossigny ont souscrit à deux abonnements FTTH, soit 1,7% des clients.

Desole j'arrive apres la bataille mais j'ai ete dans ce cas la :
- Numericable 30mb qui marche bien quand il marche mais plante au minimum 24 fois par an avec une panne moyenne de 2h
- Free 3mb (j'etais sur le mauvais DSLAM car celui pret de chez moi etait full) qui etait donc lent mais dispo quand NC etait down

J'avoue c'etait "riche" pour un particulier mais NC avait un abonnement juste internet tres abordable.

Je pensais conserver NC + la fibre orange mais etant donne que je n'ai eu qu'une panne inferieure a une heure en plus d'un an je "prends le risque"

Je vous dirais apres mon passage a SFR demain mon ressenti
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: hamzarb3 le 09 juillet 2013 à 15:05:56
Veuillez svp nous insérer un schéma explicatif de la position du répartiteur optique ODF et répartiteur cuivre MDF dans le reseau,

le schéma regroupe par exemple: câbles souterrains, ODF opérateur, jarretière optique, ODF fournisseur/équipementier, équipement (de transmission par exemple)...
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 09 juillet 2013 à 15:41:43
Un ODF c'est utile là où tu as besoin de passer d'un câble (fibre nue) à des jarretières (via des connecteurs). Et éventuellement là où tu souhaites brasser facilement entre plusieurs câbles (en sachant que ça va rajouter de l'atténuation de mettre des jarretières).

Il y a donc plein d'endroits où mettre un ODF. Ça peut être aussi en déport d'un équipement (genre on fait ça sur les CRS maintenant).
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: calfouette le 03 octobre 2013 à 15:08:26
Très intéressant ce reportage.

Merci du partage ! ;)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 23 octobre 2013 à 13:40:02
Voici la carte qui récupère le trafic de ces 32 arbres Gpon (2000 clients). Elle est équipée de 4 ports 1 Gb/s et de 2 ports 10 Gb/s. Aujourd'hui Orange n'utilise qu'un seul port 1 Gb/s pour l'ensemble des clients, car même le soir au moment du pic de la consommation, ils ont bien les 200 Mb/s (ou 100 Mb/s) promis. Le lien 1Gb/s n'est pas saturé. C'est comme les égouts d'une ville : tout le monde peut tirer la chasse d'eau le soir sans risque, pourtant si tout le monde le fait en même temps, les égouts débordent. Pour internet c'est pareil : tous les clients peuvent utiliser Internet au débit maximum, mais si chacun le fait tout s'écroule (internet devient très lent). Statistiquement, cela n'arrive jamais. En moyenne, quand on prend le pic de consommation de l’internet (le soir) et qu'on divise ce débit total par le nombre de client, on trouve... 0,3 Mb/s pour des clients FTTH. Et oui, beaucoup de clients ne téléchargent pas en permanence, mais sont simplement comme vous, en train de surfer. Pendant que vous lisez ce message sur lafibre.info vous n'utilisez pas Internet. Ce sont les lois statistiques. Un client ADSL consomme 140 Kb/s au pic de la consommation et un client FTTH 300 Kb/s. Orange peut donc mettre beaucoup de clients sur un simple lien 1 Gb/s. Si la consommation venait à augmenter ou pour proposer des offres avec plus de débit, Orange pourrait connecter un second port 1 Gb/s ou un port 10 Gb/s. Avec 4 ports 1 Gb/s et 2 ports 10 Gb/s, il y a de quoi voir venir !

La consommation moyenne d'un client manque de données publiques. C'est assez rare qu'un FAI indique combien ses clients consommes.

K-Net a expliqué sur twitter que ses clients consomment 500 Kb/s en download et 300 Kb/s en upload en moyenne au moment du pic de consommation pour une offre 100 Mb/s symétrique.

Avoir un grand nombre d'abonné permet de faire des économies d'échelle en lissant les courbes. Si les clients Orange consomment comme les clients K-Net, le chiffre sera donc inférieur chez Orange du fait du lissage des courbes. Bref, je maintien une consommation entre 300 et 400Kb/s par client FTTH.


(https://lafibre.info/images/k-net/201310_consomation_moyenne_ftth_k-net.png)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: sxpert le 07 novembre 2013 à 22:44:39
aux côtés des ECI, qui sont tout aussi Français bien entendu

ECI est israélien

http://www.ecitele.com/abouteci/Profile/Pages/Offices.aspx (http://www.ecitele.com/abouteci/Profile/Pages/Offices.aspx)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: sxpert le 07 novembre 2013 à 22:56:06
Ca par contre c'est un argument que je suis prêt à entendre. Dommage, mais au moins il y a une justification technique, surtout que les armoires sont pas très gracieuses et reste vulnérables.
on peut résoudre facilement le probleme d'encombrement en utilisant des connecteurs LC/APC au lieu des SC/APC ;)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 07 novembre 2013 à 22:58:54
C'est pas toujours une bonne idée, quand c'est trop concentré c'est vite le bordel avec toutes les jarretières qui partent et le lovage pas toujours adapté.

Surement pour ça qu'on voit généralement tout ce qui est ODF en SC et pas LC.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: sxpert le 07 novembre 2013 à 23:00:38
L'entretien du réseau cuivre par Orange coûte entre 150 et 200 millions par an. On comprend qu'Orange pense à fermer le réseau cuivre dans quelques années.

et rapporte environ

9 (€ HT) * 30,000,000 * 12 = 3,240,000,000 € par an ;)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Optrolight le 07 novembre 2013 à 23:49:00
30000000 , je trouve que tu y vas un peu fort non?

free 5.6m, sfr 5m, bouygue 1.6m autres 1m. bref il se font des c.... en or mais deux fois moins que ce que tu annonces!!!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 08 novembre 2013 à 07:16:12
Optrolight, tu oublies Orange qui paye aussi ces 9€ par ligne pour l'entretien du réseau (le reste de l'abonnement d'une ligne analogique, c'est pour les équipements, là aussi cela semble bien rentable, une ligne analogique est facturée 16,90€/mois sans les communications).

C'est 9€ T.T.C. ou 9€ H.T. ?

Cherchez le service le plus rentable :

Abonnement sans communication, sans option type double appel, présentation du numéro,... facturés en plus
(https://lafibre.info/images/orange/201311_orange_ligne_analogique_abonnement_principal.png)

Box tout compris de B&You (cf B&You lance une offre dual play à 15,99€/mois (tout compris) (https://lafibre.info/bbox-les-news/byou-15-99/)) :
(https://lafibre.info/images/bbox/201311_bbox_bandyou_15euros_22.png)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 08 novembre 2013 à 07:24:21
Enfin dans les deux cas, c'est FT qui gagne ;)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: sxpert le 08 novembre 2013 à 08:18:59
30000000 , je trouve que tu y vas un peu fort non?

free 5.6m, sfr 5m, bouygue 1.6m autres 1m. bref il se font des c.... en or mais deux fois moins que ce que tu annonces!!!

normalement Orange "services" est supposé payer pareil que les autres a orange "infrastructure", vu que les comptabilités sont supposées etres séparées.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: sxpert le 08 novembre 2013 à 08:20:53
C'est 9€ T.T.C. ou 9€ H.T. ?

environ 9 H.T. environ au prix réglementaire
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 08 novembre 2013 à 09:04:59
J'avais regardé l'autre jour, on est à 8.90€ H.T. dans le dernier document de référence.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Optrolight le 08 novembre 2013 à 17:18:44
normalement Orange "services" est supposé payer pareil que les autres a orange "infrastructure", vu que les comptabilités sont supposées etres séparées.

Oui enfin FT n'existe plus..

sxpert: oui ok c'est un jeu d'écriture comptable !!!!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 09 novembre 2013 à 11:27:00
normalement Orange "services" est supposé payer pareil que les autres a orange "infrastructure", vu que les comptabilités sont supposées etres séparées.
Il y a une comptabilité séparée, mais ça n'implique pas que la relation soit la même qu'avec un opérateur alternatif.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: yavuz38 le 02 décembre 2013 à 01:09:59
Excellent post merci!
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 23 avril 2014 à 09:18:45
A noter que l'OLT de Palaiseau est connecté en 10 Gb/s et cela devrait être le cas de nouveaux OLT mis en place, quand le site le permet :


Pour le dimensionnement de l'Internet, je vous renvoie au post https://lafibre.info/reseau-orange/reseau-orange/msg76971/#msg76971
On voit que ce n'est pas les 2,5 Gb/s du Gpon qui sont le plus dimensionnant dans l’infrastructure visité chez Orange : la collecte de l'ensemble des arbres Gpon est à 1 Gb/s.

non, Orange  a mis en place une collecte de 10 Gb/s sur les OLT de Palaiseau ... première française

sur le reste du débat , Vivien, nico et Martin ont tout dit

mais le bon le MKT de FREE fonctionne ...
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Fruit le 23 avril 2014 à 09:27:19
A noter que l'OLT de Palaiseau est connecté en 10 Gb/s et cela devrait être le cas de nouveaux OLT mis en place, quand le site le permet :

non, Orange  a mis en place une collecte de 10 Gb/s sur les OLT de Palaiseau ... première française

sur le reste du débat , Vivien, nico et Martin ont tout dit

mais le bon le MKT de FREE fonctionne ...

Ils connectent en 10 Gb/s des anciens qui ne l'étaient pas aussi
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Franky le 24 avril 2014 à 14:22:33
Ils connectent en 10 Gb/s des anciens qui ne l'étaient pas aussi
C'est notre cas sur COU63 ?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Fruit le 24 avril 2014 à 18:56:03
Je sais pas encore, je sais qu'ils vont le faire à Delille, ils vont sans doute le faire parce que Cournon ça marche bien
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: fhocorp le 11 juillet 2014 à 23:02:16
Merci vivien pour ce compte rendu vraiment intéressant !   ;)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: tranki le 15 août 2014 à 11:16:58

René-Pierre Bidaud fait remarquer qu'Orange achète Français : tous les DSLAM de ce NRA sont de marque Alcatel.

A part le siège social à Boulogne, çà fait longtemps qu'il y a plus grand chose de français dans Alcatel depuis la fusion avec Lucent en 2006 (et des labo bells au passage)

Pour ma part, je pense qu' il faut plutôt considérer la boite comme américaine
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Kiss le 14 octobre 2014 à 17:50:04
Excellent, un vrai trésor d'information !
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Oxynux le 28 octobre 2014 à 00:16:12
En moyenne, quand on prend le pic de consommation de l’internet (le soir) et qu'on divise ce débit total par le nombre de client, on trouve... 0,3 Mb/s pour des clients FTTH. Et oui, beaucoup de clients ne téléchargent pas en permanence, mais sont simplement comme vous, en train de surfer. Pendant que vous lisez ce message sur lafibre.info vous n'utilisez pas Internet. Ce sont les lois statistiques. Un client ADSL consomme 140 Kb/s au pic de la consommation et un client FTTH 300 Kb/s. Orange peut donc mettre beaucoup de clients sur un simple lien 1 Gb/s.

Suite au conseil de vivien je viens sur ce post pour mieux comprendre le dimensionnement d'un réseau.

Et c'est très intéressant je ne pensais pas que aux heures de pointe le débit moyen était si faible chez les clients fibre, mais je suis quand même septique, notamment vis a vis de ces vieux posts de Xavier Niel sur UF http://forum.universfreebox.com/viewtopic.php?p=50010#50010 (http://forum.universfreebox.com/viewtopic.php?p=50010#50010) où il parle d'une conso moyenne de  5 Mega en soirée chez free en 2007 donc ! J'ai vu ici : https://lafibre.info/free-la-fibre/free-immeuble-orange/msg72430/#msg72430 (https://lafibre.info/free-la-fibre/free-immeuble-orange/msg72430/#msg72430) vivien que tu répondais a la plupart de ses arguments.

J'ai plusieurs questions :

Pour passé a du 10Gpon l'opérateur d’immeuble va attendre que l'arbre Gpon soit saturé à certaines heures ? il peut le voir/savoir ?
En cas de migration vers du 10Gpon ça se passe comment pour les éventuels autres FAI qui sont branché sur l'arbre ?
Il y a déjà des installations 10Gpon en France ?
Y'a t'il des arbres Gpon déja quasiment plein càd proche des 64/128 clients ?


 
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Paulo31 le 28 octobre 2014 à 00:43:39
ces vieux posts de Xavier Niel sur UF http://forum.universfreebox.com/viewtopic.php?p=50010#50010 (http://forum.universfreebox.com/viewtopic.php?p=50010#50010) où il parle d'une conso moyenne de  5 Mega en soirée chez free en 2007 donc !
niel, mentir  ::)
déjà il compte la télé, alors que c'est du broadcast

en plus si je dis pas de betise, un dslam free de ~1000 abonnés, c'est relié en 1gbit/s ?
donc rien que là on voit qu'il pipote
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 28 octobre 2014 à 00:50:14
Et c'est très intéressant je ne pensais pas que aux heures de pointe le débit moyen était si faible chez les clients fibre, mais je suis quand même septique, notamment vis a vis de ces vieux posts de Xavier Niel sur UF http://forum.universfreebox.com/viewtopic.php?p=50010#50010 (http://forum.universfreebox.com/viewtopic.php?p=50010#50010) où il parle d'une conso moyenne de  5 Mega en soirée chez free en 2007 donc ! J'ai vu ici : https://lafibre.info/free-la-fibre/free-immeuble-orange/msg72430/#msg72430 (https://lafibre.info/free-la-fibre/free-immeuble-orange/msg72430/#msg72430) vivien que tu répondais a la plupart de ses arguments.
Si on compte TF1, c'est même 6 Mbps.

Pour passé a du 10Gpon l'opérateur d’immeuble va attendre que l'arbre Gpon soit saturé à certaines heures ? il peut le voir/savoir ?
En cas de migration vers du 10Gpon ça se passe comment pour les éventuels autres FAI qui sont branché sur l'arbre ?
Il y a coexistence des deux xPON sur le même PON. Quand on le monde a migré, on peut éteindre le GPON.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: corrector le 28 octobre 2014 à 00:55:03
niel, mentir  ::)
déjà il compte la télé, alors que c'est du broadcast
Ou alors il n'est pas compétent (ce ne serait pas la première fois) ou pas spécialiste du GPON, tout simplement.

Regarde la date. En 2007, toutes les doc que je trouvais sur le Web indiquaient que le GPON n'autorisait pas le broadcast IP. Moi aussi à cette date je faisais le même calcul, on doit pouvoir retrouver mes messages sur les forums. Et je ne mens jamais!

C'est autrement plus excusable que quand il ne pige rien à la licence GNU GPL...
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Huissier le 28 octobre 2014 à 06:46:50
Pour répondre aux autres questions, ce n'est pas l'opérateur d'immeuble qui gère les arbres xPON, mais les opérateurs commerciaux qui installent les splitter aux PM et les OLT au NRO.

Sur qu'il doit avoir des arbres de plein, les OC privilégient de remplir un arbre avant d'en commencer un autre.

Dans le cas de PM300 par exemple, si il y a 64 clients Orange et que les deux fibres du coupleur 2:2 du NRO arrivent dans la même PMZ, on peut considérer que l'arbre est plein.

Au niveau monitoring réseau l'opérateur commercial doit être en mesure de voir comment se comporte chaque port de l'OLT niveau saturation.

Concernant le 10GPON, il me semble que certains OC font actuellement des test sur le terrain.

Ne pas confondre d'ailleurs 10GPON et collecte 10G des OLT, condition sine qua non pour les offres 1gbps sur GPON.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 28 octobre 2014 à 07:41:25
Pour passé a du 10Gpon l'opérateur d’immeuble va attendre que l'arbre Gpon soit saturé à certaines heures ?
Ca, ça dépendra de la stratégie de l'opérateur. M'enfin quand je vois ce qu'il passe sur un arbre GPON plein je me dis qu'on a beaucoup beaucoup de temps.

Citer
il peut le voir/savoir ?
Oui.

Citer
En cas de migration vers du 10Gpon ça se passe comment pour les éventuels autres FAI qui sont branché sur l'arbre ?
Quels autres FAIs !? Chacun son arbre !

Citer
Il y a déjà des installations 10Gpon en France ?
A priori non (ou alors en lab'), il y a eu une confusion entre 10GPON et collecte 10G par un membre de ce forum.

Citer
Y'a t'il des arbres Gpon déja quasiment plein càd proche des 64/128 clients ?
Oui. Le mien déjà :).

Concernant le 10GPON, il me semble que certains OC font actuellement des test sur le terrain.
Pour moi c'était une confusion de je-ne-sais-plus-qui sur ce forum cette histoire, rien de plus.

Citer
Ne pas confondre d'ailleurs 10GPON et collecte 10G des OLT, condition sine qua non pour les offres 1gbps sur GPON.
2x1G c'est bon aussi.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 28 octobre 2014 à 08:54:30
Free avait annoncé il y a quelques années une consommation au moment du pic de consommation de 130 Kb /s par client ADSL en expliquant que c'était bien plus que les 90 Kb/s annoncé par Orange quelques années avant.

Il y a déjà des installations 10Gpon en France ?

Pas d'installation 10 GPon, mais on suppose que Free pourrait en faire en 2015 en ZMD.
Certains opérateurs ne vont pas faire de 10 GPon, mais passer directement a la techno suivante qui permet 40 Gb/s par arbre : Le TWDM-Pon car le Gpon permet de tenir jusqu'en 2017.

(https://lafibre.info/images/pon/201304_twdm-pon_1.png)



Y'a t'il des arbres Gpon déja quasiment plein càd proche des 64/128 clients ?
Oui, Orange et SFR remplissent souvent les arbres.

Dans le cas d'un PMZ ou de trés gros PMI, on met en service des demi arbres. Donc un PMZ avec seulement 32 clients a une grande chance de se retrouver sur un arbre avec au total 64 clients ou près de 64 clients.

Dans les PMI, Orange découpe un arbre de 64 en 16 blocs de 4 clients. On peut donc avoir 16 immeubles avec chacun 4 clients qui remplissent un arbre. Au 5ème client d'une immeuble, un autre bloc de 4 client est mis en service, probablement sur un autre arbre.

Bref le taux de remplissage des arbres Gpon chez Orange est important et cela n'a aucun impact pour le client (juste des économies pour Orange).

Les règles d’ingénierie :
(https://lafibre.info/images/orange/201007_regles_ingenierie_ftth_orange_v2.png)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Oxynux le 08 novembre 2014 à 20:00:21
Quels autres FAIs !? Chacun son arbre !

Mais entre le PMI et les BE chaque opérateur a sa fibre "dédiée" (et donc son arbre) ? J'avais cru lire sur le forum que seul free avait sa fibre dédiée et que les autres "partagé".
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 08 novembre 2014 à 20:13:55
Mais entre le PMI et les BE chaque opérateur a sa fibre "dédiée" (et donc son arbre) ?
Oui.

Citer
J'avais cru lire sur le forum que seul free avait sa fibre dédiée et que les autres "partagé".
Non du coup.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: buddy le 08 novembre 2014 à 20:15:28
Mais entre le PMI et les BE chaque opérateur a sa fibre "dédiée" (et donc son arbre) ? J'avais cru lire sur le forum que seul free avait sa fibre dédiée et que les autres "partagé".
Free faisait du P2P (une fibre par client)
Les autres, chaque FAI à sa propre fibre sur laquelle il fait passer plusieurs clients. (principe de l'arbre)
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Electrocut le 08 novembre 2014 à 21:11:39
Mais entre le PMI et les BE chaque opérateur a sa fibre "dédiée" (et donc son arbre) ? J'avais cru lire sur le forum que seul free avait sa fibre dédiée et que les autres "partagé".
Pour moi tu as raison.

Chaque opérateur apporte ses fibres au PMI. C'est à partir de là que commence la mutualisation, sur le vertical.

Dans une installation bi/quadri fibre, du PMI au PTO en passant par le BE :
- Free dispose de sa propre fibre
- Orange / SFR / Bouygues se partagent l'autre

Le choix de l'opérateur parmis Orange / SFR / Bouygues s'effectue avec un jarretière, dans le PMI.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 08 novembre 2014 à 21:17:29
Pour moi tu as raison.
Faut reprendre ce qu'il disait au départ, il laissait entendre qu'un FAI qui passerait en 10GPON pourrait avoir un impact sur les autres. Les arbres sont totalement différenciés au niveau de la couche 1.

Si on parle d'arbre ça sous-entend que l'on utilise la fibre PBO<>PTO vers le client (qu'elle te soit dédiée ou qu'elle soit partagée), sinon ça n'a pas de sens.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 08 novembre 2014 à 22:15:00
Entre les logements et le point de mutualisation : Il y a une fibre par logement (zone moins dense et les premiers déploiements en zone trés dense) et 2 ou 4 fibres par logements en zone très dense

Entre chaque point de mutualisation et le NRO Orange : Il y a plusiuers clients sur une même fibre (arbre Gpon). Si les opérateurs tiers louent des fibres à Orange pour installer les OLT dans le NRO d'Orange, les arbres ne sont pas mélangés : Les abonnés Orange seront sur le même arbre et les abonnés SFR, Bouygues ou Free seront eux aussi sur leur propre arbre.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Electrocut le 08 novembre 2014 à 22:17:41
Faut reprendre ce qu'il disait au départ, il laissait entendre qu'un FAI qui passerait en 10GPON pourrait avoir un impact sur les autres. Les arbres sont totalement différenciés au niveau de la couche 1.
Je comprends mieux ta réponse après ces éclaircissements ;)

Je n'avais effectivement pas compris sa question de la sorte.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 10 novembre 2015 à 21:11:37
Orange présente le parcours de la fibre à Saint-Quentin, depuis son central téléphonique jusqu’aux habitations.

Contrairement au reportage que j'ai fait, c'est une architecture v2 et des PMZ


https://www.youtube.com/watch?v=X1QJphPLhlM
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Huissier le 10 novembre 2015 à 21:14:16
Elle est très pédagogique cette vidéo.

Notons que Orange ne tenait pas du tout à  faire de la pub pour SFR  ::)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Slothy le 10 novembre 2015 à 21:40:33
Oui, on en avait parlé ici :

https://lafibre.info/techniques-deploiement/video-parcours-de-la-fibre/msg259720/#msg259720
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: ipman le 30 novembre 2015 à 09:52:06
Un petit article qui parle de la fibre optique dans son ensemble (principalement Orange) pour info :)

http://www.frandroid.com/telecom/322183_dossier-fibre-optique?utm_content=buffer248f8&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer# (http://www.frandroid.com/telecom/322183_dossier-fibre-optique?utm_content=buffer248f8&utm_medium=social&utm_source=facebook.com&utm_campaign=buffer#)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: vivien le 30 novembre 2015 à 10:06:05
C'est toujours la même visite que propose Orange depuis plusieurs années.

On note par contre que les OLT ont été changés :

En février 2013 lors de mon passage : 2 arbre Gpon par carte et 16 cartes => 32 arbre par OLT => 2048 clients FTTH par OLT
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_27.jpg)

En avril 2015, lors du passage de FR-Android : 16 arbre Gpon par carte et 18 cartes (ou 16 cartes ?) => 288 arbres par OLT => 18432 clients FTTH par OLT
(https://lafibre.info/images/orange/201504_orange_fibre_27.jpg)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Fredwww le 30 novembre 2015 à 13:10:22
Ce qui justifie d'autant plus l'upgrade à 10Gb/s de la collecte des OLT
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Jonat le 23 juillet 2016 à 15:11:22
Le réseau FTTH est dégroupable.

Free peut installer ses équipements Gpon dans le NRO Orange et louer des fibres à Orange.

La capacité est là et des opérateurs vont en profiter.
Penser que tous les FAI vont faire des NRO partout en France est une hérésie : dans de nombreux cas SFR et Bouygues Telecom vont installer leurs équipements dans le NRA/NRO de France Telecom.

C'est pratique, ils ont déjà de la fibre 10 Gb/s pour récupérer le trafic des DSLAM. Les nouveaux DSLAM (actuellement déployés par SFR et Bouygues Telecom) acceptent des cartes ADSL et des cartes Gpon. Donc c'est juste une installation de carte supplèmentaire dans les DSLAM récents pour faire du Gpon.

Hello,

Je rebondis sur ce vieux post  :D

Ça a été autorisé par Orange le mélange de techno cuivre / fibre sur un même châssis ?  ???  :-\
Jusqu'à présent on n'a jamais vu ça (fuites photos). On n'a toujours vu une baie = une des deux techno  :)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Hugues le 23 juillet 2016 à 15:24:33
Oui en FTTO/P2P
Non en FTTH/GPON

 :)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: eruditus le 23 juillet 2016 à 15:27:37
Boris ne vient il pas de dire que les dslam Bouygues accueillent sans soucis des OLT Alcatel GPON pour le FTTH ?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Jonat le 23 juillet 2016 à 15:31:50
Un peu dommage d'avoir des châssis dans lesquels on peut mettre carte cuivre / carte fibre et devoir installer de nouvelles baies avec de nouveaux châssis pour bien séparer les techno  ;D
Bon après c'est plus propre mais ça doit surtout être une histoire de sous  ::) ;D
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Hugues le 23 juillet 2016 à 15:34:30
Ah mince, je pensais que la question concernait orange ! Pour Bouygues, je ne sais pas...
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: eruditus le 23 juillet 2016 à 15:37:38
Je recherche le post en question, mais impossible de remettre la main dessus.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Jonat le 23 juillet 2016 à 15:38:30
J'ai pas précisé (oups) : ma question concerne le déploiement des opérateurs tiers en ZMD avec hébergement NRA/O Orange  :)
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: eruditus le 23 juillet 2016 à 15:57:54

Je ne sais pas pourquoi j'avais en tête qu'il venait de le dire...certainement un saut dans l'espace temps.
Son post date de Mai  ;D
https://lafibre.info/bbox-les-news/le-29-mai-prochain-bouygues-telecom-fetera-ses-20-ans/msg340023/#msg340023
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Tchetch le 23 juillet 2016 à 16:00:32
Quelqu'un avait remonté le post et à depuis supprimé son message je l'avais lus aussi. Et comme toi impossible de le retrouver.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 23 juillet 2016 à 17:02:38
De mémoire, il a dit que Bouygues Télécom rajoutait un chassis pour le FTTH.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Tchetch le 23 juillet 2016 à 17:06:03
Oui Bouygues installe des châssis Alcatel pour le FTTH mais ils utilisent des châssis Huawei pour le xDSL qui accepterai des cartes GPON.
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Boris de Bouygues Telecom le 23 juillet 2016 à 22:07:22
Je confirme : Les équipementiers savent mixer des cartes ADSL / VDSL / SDSL / SHDSL / Gpon / Fibre point à point ... sur un même châssis.

Cela peut être pertinent pour les petits NRA, mais Bouygues Telecom n'est présent que sur des gros NRA : on a tout de suite besoin de plusieurs DSLAM et si il y a un seul OLT, il sera bien rempli.

C'est bien de séparer, de façon à gérer les upgrades et l'obsolescence séparèment.

C'est la même chose que pour les routeurs : On a les mêmes routeurs pour connecter des boucles de NRA (appelé BSR dans les reverse DNS) ou routeur pour connecter des peering (appelé RPT dans les reverse DNS), mais la configuration est bien différente et c'est bien de séparer les fonctions.
Titre: Visite du réseau Orange : du Répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Xanax le 19 octobre 2019 à 15:57:01
Le masque :
C'est là où les câbles sortent du NRA/NRO pour aller dans la rue. On retrouvera nos câbles dans des "chambres de tirages", le réseau étant enterré sur Clichy / Levallois-Perret.
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_37.jpg)

Le schéma global :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_38.jpg)

Taille de 900 clients ADSL (1800 fils de cuivre) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_39.jpg)

L'entretien du réseau cuivre par Orange coûte entre 150 et 200 millions par an. On comprend qu'Orange pense à fermer le réseau cuivre dans quelques années.

Sur les Hauts-de-Seine, la revente du cuivre du réseau téléphonique donnera 50 millions d'euros avec le prix du cuivre au Kg d'aujourd'hui (uniquement pour la partie qui appartient à Orange, la partie verticale des immeubles est souvent la propriété des immeubles).

Autre bonus de l’arrêt du cuivre, les 3/4 des NRA pourront fermer car en ville il y a un NRO pour 4 NRA. Les NRA qui sont choisis pour devenir NRO sont ceux qui seront là dans 50ans. Les autres seront probablement fermés dans 20ans. Cela rentre dans le choix des NRO...

Comparaison de la taille du cuivre avec la taille de la fibre pour 18 000 clients FTTH (288 fibres optiques) :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_40.jpg)

Déployer le FTTH en France coûtera entre 35 et 40 milliards d'euros.
Sur les années 2010/2015, Orange met 2 milliards d'euros pour le FTTH.
Les autres opérateurs (SFR, Free, Bouygues Telecom) co-investisent, des collectivités locales fibre des zones où les opérateurs privés ne sont pas intéressés.
Il reste encore beaucoup d'argent à trouver pour tout fibrer, avis aux généreux donateurs.

Ceux qui veulent voir la démonstration de René-Pierre Bidaud de la place du cuivre par rapport au cuivre, regardez le début de cette vidéo :
Atelier "La Fibre", animé sur Le Village des Actionnaires (https://www.youtube.com/watch?v=y58PwBMGClk#ws)

La "lower distribution room" ou "infra-répartiteur" :
(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_41.jpg)


Comment ils font pour se repérer sur un câble aussi énorme...?
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 19 octobre 2019 à 19:04:13
Avec les couleurs, les torons...
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Myck205 le 19 octobre 2019 à 19:17:57
Avec les couleurs, les torons...

Des étiquettes aussi
Titre: Visite du réseau Orange: du répartiteur téléphonique jusqu'aux clients
Posté par: Nico le 21 octobre 2019 à 19:57:18
Je pense qu'il faisait allusion à ceci :

(https://lafibre.info/images/orange/201302_orange_fibre_39.jpg)