Auteur Sujet: PUE DC3 pendant la canicule  (Lu 525 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 213
PUE DC3 pendant la canicule
« le: 01 juillet 2018 à 12:19:35 »
En regardant par curiosité le PUE de Online DC3, pendant ces journées de canicule, je constate que le PUE ne varie que très très peu
https://pue.online.net/en

Il varie seulement entre 1.3 et 1.4 avec une variation de température extérieure importante entre 24°C et 37°C pour la journée du 30 juin.

Je suis très étonné, je m'attendais à une variation beaucoup plus importante.
Si mes souvenirs sont bons, l'air soufflé dans les allées froides à DC3 est justement de l'ordre de 24°C. Donc à 24°C extérieur, la consommation de la clim devrait être beaucoup plus faible qu'à 37°C extérieur.

Faut-il comprendre que la clim (= les compresseurs) ne représente qu'une toute petite partie de la conso ?

Leon.

online_fr

  • AS12876 Officiel Online
  • Expert
  • *
  • Messages: 86
  • Paris (75)
PUE DC3 pendant la canicule
« Réponse #1 le: 20 juillet 2018 à 00:05:31 »
Salut Léon
Oui, c'est normal.
- Le rendement des machines frigorifiques varie au final assez peu par rapport à la température de condensation (donc la température extérieure), mais ce ne sont que quelques dixièmes de points de ERR. Sur les compresseurs à vis en particulier, les variations sont très faibles,
- L'impact le plus visible d'une hausse de température extérieure est la capacité nette (kWf) frigorifique de la machine qui diminue, parfois de manière spectaculaire, pour éviter de tomber en haute pression de condensation. Beaucoup de groupes froids haut de gamme délestent leur puissance pour maintenir une pression de condensation correcte plutôt que de tomber en alarme et s'arrêter en sécurité haute pression. La clef est le dimensionnement de la température extérieure de la machine : 32°C, 38°C, 40°C ou 42°C, les différences de prix sont très significatives en fonction de ce dimensionnement (presque du simple au double !!)
- Dans un système de refroidissement, il y a beaucoup de choses à compter hors groupes froids, qui sont très significatifs et qui ne varient jamais : Les auxiliaires, la consommation des pompes, des ventilateurs dans les dry-coolers, des ventilateurs dans les armoires de climatisation, les pertes de rendement (transfos, câbles...). Mais aussi tout ce qui n'est pas clim (transfos, onduleurs...)
- L'impact le plus important est le freecooling (-0.1 à -0.2 de PUE): les groupes froids sont presque à l'arrêt, la température d'eau descend donc les débit d'eau diminuent (donc les pompes aussi), les ventilateurs des dry-coolers tournent à vitesse réduite

 

Mobile View