Auteur Sujet: Réseau d'Initiative Publique - Isère THD  (Lu 12951 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Marin

  • Client Bbox vdsl
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 2 747
  • île-de-France
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« le: 16 janvier 2016 à 22:38:17 »
TL;DR :
  • Signature de la DSP pour le T1 2016
  • Premiers abonnés raccordés en 2017
  • 83 % des foyers et 90 % des entreprises, 339 communes fibrées dans le département à 2021
  • 350 M€ investis d'ici là, pour 55 000 prises par an
  • Tous les Isérois en très haut débit à 2025


CAPI / Internet très haut débit : D. Michallet : «90 % des entreprises raccordées d’ici 2021»

Face aux chefs d’entreprises, Damien Michallet insiste : «Sans la volonté politique du Département, seules 46 communes de l’Isère auraient été raccordées à la fibre optique dans six ans.» Il y en aura finalement 339. Jeudi 5 novembre, le vice-président du Conseil départemental en charge du développement numérique présentait au siège de la Communauté d’agglomération Porte de l’Isère (CAPI) le plan ambitieux visant à connecter tous les Isérois à l’Internet très haut débit d’ici 2025. Ce chantier considérable est désormais une réalité, puisque l’aménagement du réseau d’initiative publique va démarrer d’ici la fin de l’année. Aux côtés d’Annick Merle, vice-présidente à l’Economie, Damien Michallet faisait le point : «Dans le cadre du “Très Haut Débit pour tous”, une première étape prévoit déjà de desservir 90 % des entreprises d’ici six ans, dont tous les parcs d’activité, et 83 % des foyers.»

Premiers branchements à la fibre optique en 2017

D’ici 2021, pas moins de 339 communes seront donc connectées. L’élu, également vice-président de la CAPI, relevait : «La signature de la délégation de service public avec le maître d’oeuvre retenu devrait intervenir au 1er trimestre 2016. à ce moment là, c’est lui qui s’engagera et nous serons en mesure de communiquer précisèment le planning des raccordements. On attend depuis dix ans, on peut bien patienter encore quatre mois.» L’objectif ? Brancher les premiers “chanceux” début 2017. Il se dit que le territoire de la CAPI serait bien loti... L’investissement du Département est de taille : 60 millions d’euros d’études et de travaux ont été notifiés en 2015, 350 millions d’euros devant être investis d’ici 2021 sur toute l’Isère.

Le chantier s’annonce colossal avec la construction des “artères” principales (1800 km de fibre) et des noeuds de raccordement, puis au final le déploiement de la fibre optique avec ses débits quasi-illimités jusqu’au seuil des habitations et des entreprises au rythme de 55 000 prises par an. Ca, ce sera l’affaire du délégataire de service public. «Au final, ce réseau neutre sera ouvert à tous les fournisseurs d’accès à internet qui voudront bien l’utiliser» soulignait Damien Michallet, «c’est unique en France.»

La solution du haut débit par Wi Fi dès aujourd’hui

2025 paraît un horizon lointain ? Le Département s’engage déjà à garantir un débit minimal de 4 Mb/s à tous les Isérois d’ici 2021. Quand on sait que des entreprises de Saint-Savin n’ont même pas ce niveau de service aujourd’hui ou que l’on tourne à 0,5 Mb/s à l’Isle d’Abeau, c’est un sacré progrès. Surtout, les chefs d’entreprise ont découvert lors de cette soirée d’information co-organisée avec la CCI Nord-Isère qu’un service performant existe déjà aujourd’hui à l’initiative du Conseil départemental : le réseau Wi Fi Isère. éric Menduni, monsieur “très haut débit” à Grenoble, soulignait : «Nous sommes en mesure de garantir jusqu’à 100 Mb/s aux entreprises par ondes hertziennes et 20 Mb/s aux particuliers.» De fait, le réseau s’est modernisé avec de nouvelles “micro-stations” et «l’offre commerciale a gagné en maturité avec trois opérateurs, dont Alsatis Entreprises», indiquait Damien Michallet. Il assurait : «Ca marche très bien, cette solution stable et sécurisée permettant de patienter jusqu’à l’arrivée de la fibre.»

Aujourd’hui, 140 communes de l’Isère sont “éligibles” à ce service. Seul bémol : le relais des ondes prises à la source d’un noeud de raccordement “fibre” ne peut se faire qu’en point à point. C’est-à-dire qu’il ne doit pas y avoir d’obstacle entre l’abonné et l’antenne-relais. En pratique, les communes et les entreprises sont invitées à consulter le site internet dédié (www.iserehd.net) pour savoir si elles se situent dans une zone couverte. Damien Michallet complétait : «Nous pouvons étudier des solutions au cas par cas. Il suffit de faire remonter vos besoins aux Communautés de communes, avec lesquelles le Conseil départemental travaille en partenariat.» Une campagne récente a démontré que le niveau d’émission  des ondes était bien inférieur aux seuils autorisés. A l’intérieur des locaux, le haut débit se déploie par fils depuis le “récepteur” de l’entreprise. La nouvelle majorité du Conseil départemental est formelle : la fracture numérique va bien se résorber !


Source : Le Courrier Liberté, Stéphane Perrin, le 13 novembre 2015

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 873
  • Pontarlier (25)
    • Twitter @tdamienjd
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #1 le: 09 décembre 2016 à 17:14:58 »
Isère : voici la fibre optique
Ce vendredi 9 décembre 2016, le Département de l'Isère présente et lance, avec ses partenaires (Etat, Région, EPCI), son projet "Isère THD".

"Le Très Haut Débit (THD) pour tous en Isère, telle est l’ambition que nous partageons avec les maires et les présidents d’EPCI du Département pour l’ensemble des Isérois et de nos entreprises. Aucun public, aucune commune ne doivent être mis à l’écart !" souligne Jean-Pierre Barbier, président du Département.
 
Le chantier du THD suscite de fortes attentes, puisqu’il s’agit d’assurer le déploiement de la fibre optique de 450 000 prises dans 480 communes, soit 99% du territoire isérois dépendant de l’initiative publique !
 
Pour accélérer le déploiement du THD, le Département de l’Isère a créé en octobre 2016 une direction spécifique "Aménagement Numérique Très Haut Débit".
Cette nouvelle direction permettra à la collectivité de moderniser son organisation et les services rendus aux usagers. Installée au 18 rue Fantin Latour à Grenoble, la direction a plusieurs missions : assurer la mise en œuvre du projet, réaliser des travaux d’infrastructures, coordonner les différents marchés, les suivre et contrôler leur réalisation, en lien avec les acteurs opérationnels, les partenaires financiers, les collectivités et les usagers du service.
 
Le Département accélère le calendrier du déploiement du THD et met le cap sur 2024, contre 2027 initialement, en veillant à ce que 95% des entreprises soient reliées d’ici 2021.
 
D’ici 2021, 330 000 prises dans 340 communes, soit un taux de couverture de 71% en résidentiel et 100% des zones d’activités, des sièges des intercommunalités, des mairies, des collèges, des écoles et de 97% des entreprises de plus de 5 salariés.
D'ici 2024
, 120 000 prises supplèmentaires dans 140 communes pour couvrir la quasi-totalité des foyers et entreprises de l’Isère.
Objectif à 2024, 99% des communes et des entreprises raccordées. 2 500 km de réseau structurant. 450 000 prises déployées.
Le tout est réalisé dans le cadre d'une délégation de service public confiée à SFR qui investit 260 millions d'euros dans cette opération. Michel Paulin, directeur général de SFR, sera d'ailleurs présent à Grenoble pour ce lancement.


Source : E-Alsace, 09/12/16


-------------
Communiqué de SFR

LANCEMENT D’ISERE THD : LE TRÈS HAUT DÉBIT POUR PRÈS DE 100% DES ISÉROIS À HORIZON 2024

Le Conseil Départemental de l’Isère a engagé un vaste plan de déploiement du Très Haut Débit dans le département afin que tous les Isérois puissent avoir accès à une connexion de haute qualité sur l’ensemble du territoire. Grand lancement du projet ce vendredi 9 décembre 2016 à travers la réunion de tous les acteurs. Au total, ce seront plus de 450 000 prises qui seront déployées dans toute l’Isère au plus tard en 2024 pour placer le Département à l’avant-garde du numérique.
 

Tous les acteurs réunis pour le lancement du chantier du futur
Ce vendredi 9 décembre, le Département de l’Isère a rassemblé tous les acteurs régionaux et nationaux du Très Haut Débit à l’Hôtel du Département. Réunis devant les nouveaux locaux des services numériques du Conseil Départemental, les différents partenaires ont scellé le lancement de ce grand projet crucial pour l’avenir des particuliers et entreprises en Isère.

Le Secrétaire Général de la Préfecture de l’Isère, Patrick LAPOUZE, le Directeur de l’Agence du Numérique, Antoine DARODES, le Président du Département de l’Isère, Jean-Pierre BARBIER, la Vice-Présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes déléguée au numérique, Juliette JARRY, de nombreux Maires et Présidents d’EPCI, ainsi que le Directeur Général de SFR, Michel PAULIN, étaient présents pour annoncer le premier coup de pioche dès 2017.

 

Déployer la fibre sur tout le Département
Les enjeux de ce projet sont de taille : il s’agit de relier tous les Isérois en fibre optique jusqu’à l’abonné.

Concrètement le plan se déclinera en deux phases. La première d’ici 2021, consistera à réaliser environ 330 000 prises auprès de 340 communes, soit un taux de couverture de l’ensemble des principaux sites publics (mairies, collèges, écoles) et toutes les zones d’activités, de 71% en résidentiel, et de 97% des entreprises de plus de 5 salariés. La seconde s’achèvera au plus tard en 2024 pour couvrir 140 nouvelles communes et équiper a minima 120 000 prises supplèmentaires, couvrant la quasi-totalité des foyers (99%) et entreprises de l’Isère.

Plus de 250 millions d’euros d’aides publiques ont été mobilisées pour ce vaste plan au titre des investissements de premier établissement, dont près de 50 millions par le Département de l’Isère. L’investissement privé, réalisé par SFR, s’élève quant à lui à plus de 260 millions d’euros.

Au final, ce seront 8 600 kilomètres de fibres qui seront déployés pour plus de 450 000 prises à travers 486 communes. La réalisation de ce réseau est confiée à SFR Collectivités dans le cadre d’une Délégation de Service Public (DSP) d’une durée de 25 ans. Ces installations correspondent aux zones d’initiatives publiques alors que les agglomérations de Grenoble, et de Vienne, ainsi que la ville de Bourgoin-Jallieu et Voiron sont incluses dans le plan numérique 2010 laissant aux acteurs privés l’installation de ces aires urbaines.

Ce projet permettra de positionner l’Isère comme un territoire attractif et dynamique. Le but est de donner aux entreprises, particuliers et services publics les clefs de la nouvelle société et économie.

« Notre ambition est d’accrocher l’économie de demain dès maintenant. Nous devons nous connecter au Très Haut Débit pour relever les défis économiques du futur. Sans cela, nous ne pourrons plus être compétitifs. Aucune commune, aucun public ne sera mis à l’écart ! », affirme Damien MICHALLET, Vice-Président délégué du Département de l’Isère, chargé de l’aménagement numérique.

---------------------------------------------------------------------------------

Financement du Réseau d’Initiative Publique (RIP)

. L’Etat : accord de principe, plafonné à 95,75M€
. La Région : 70,5M€, en complèment d’une subvention de 12M€ déjà octroyée
. Les fonds européens (FEDER) sollicités à hauteur estimative de 4M€
. Les EPCI et le Département à hauteur de près de 90M€ selon un principe de répartition du solde du coût public à 50% pour le Département et 50% pour les EPCI (participation forfaitaire)
. SFR : plus de 260M€ d’investissement privé

---------------------------------------------------------------------------------

Antoine DARODES, directeur de l’Agence du Numérique explique : « Il faut saluer l’engagement de longue date des élus de l’Isère. L’investissement important et la persévérance continue de l’ensemble des collectivités territoriales locales, départementales et régionales ont permis d’aboutir au lancement opérationnel du projet. L’Etat accompagne et soutient ce projet qui s’inscrit pleinement dans le cadre du Plan France Très Haut Débit. »

Pour Juliette JARRY, Vice-Présidente de la Région Auvergne-Rhône-Alpes, déléguée au numérique, « La Région investit massivement sur la question d’Internet et du Très Haut Débit. En 2016, un investissement sans précédent de 46 millions a été réalisé, avec un budget que le nouvel exécutif a décidé d’augmenter de 40 % par rapport à 2015, pour qu’il y ait enfin un vrai bond en avant. Des avancées concrètes et opérationnelles pour tous les habitants, aucun territoire oublié même dans les zones rurales, des réseaux performants dans toutes les zones économiques et touristiques, c’est l’ambition de la Région. La collaboration avec le Département de l’Isère est capitale pour réussir, nous souhaitons qu’elle apporte le meilleur service possible à tous les isérois. »

Michel PAULIN, Directeur Général de SFR ajoute : « Le groupe SFR est fier d’avoir été choisi par le Département de l’Isère pour opérer ce nouveau Réseau d’Initiative Publique qui permettra à plus de 450 000 foyers isérois de bénéficier de la performance de la fibre. En Isère mais également sur tout le territoire, SFR s’engage et investit massivement afin de rendre le Très Haut Débit accessible au plus grand nombre. Partenaire privilégié des collectivités locales, le groupe SFR les accompagne depuis plus de 12 ans dans leur transformation digitale et met tout son savoir-faire et son expérience à leur service. »


Source : SFR

CremeChoco

  • Client SFR 4G
  • *
  • Messages: 662
  • Domarin (38)
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #2 le: 09 décembre 2016 à 20:56:51 »
Si je comprends bien, la Fibre sera déposé par SFR dans la plupart des communes ? En FTTH donc ?

Aurelienazerty

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 84
  • Bonnefamille (38)
    • Association Team-Azerty
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #3 le: 12 décembre 2016 à 21:32:01 »
Ça serait bien du ftth de ce que disent les élus.

Alf69

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 3
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #4 le: 09 mars 2017 à 13:11:50 »
C'est une bonne nouvelle. Effectivement c'est bien du ftth d'après ce qui est dit de partout.
Par contre je me pose une question. Comme c'est SFR collectivités qui participe au déploiement du RIP, celà signifie t'il que seul SFR proposera la fibre ? Si c'est le cas, cela ne m'enchante guère....
D'autant que les offres "fibre" de SFR sont en terminologie coaxiale. Donc pas vraiment fibre....

CremeChoco

  • Client SFR 4G
  • *
  • Messages: 662
  • Domarin (38)
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #5 le: 09 mars 2017 à 13:14:28 »
C'est une bonne nouvelle. Effectivement c'est bien du ftth d'après ce qui est dit de partout.
Par contre je me pose une question. Comme c'est SFR collectivités qui participe au déploiement du RIP, celà signifie t'il que seul SFR proposera la fibre ? Si c'est le cas, cela ne m'enchante guère....
D'autant que les offres "fibre" de SFR sont en terminologie coaxiale. Donc pas vraiment fibre....

Si SFR (Circet dans mon cas) pose du FTTH, alors pourquoi ne proposerait-il pas de FTTH?

Alf69

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 3
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #6 le: 09 mars 2017 à 13:26:07 »
Je ne sais pas. Mais je connais plusieurs personnes qui ont la "fibre" SFR et c'est de la terminaison coaxiale (avec notamment 5Mbits en upload  >:( ). Ce qui ne les empêche pas d’appeler ça de la fibre.
En tout cas, c'est vraiment difficile de trouver des infos fiables sur le sujet je trouve.
Sera t'on obligé de choisir SFR pour bénéficier de la fibre ??

Aurelienazerty

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 84
  • Bonnefamille (38)
    • Association Team-Azerty
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #7 le: 09 mars 2017 à 14:40:25 »
Comme je l'ai dis juste au dessus, ça serait du FTTH et non du FTTB ou FFTLA. Même si c'est SFR Collectivité, le client c'est le département, et visiblement ils veulent du 100% FTTH et pas de câble.

Edit : Pour le choix de l'opérateur. Dans un premier temps, il est fort probable qu'il n'y ai que SFR. Il faut que les autres opérateurs signent une "convention", généralement il faut attendre 1 ans après l'ouverture commerciale du RIP pour que ça soit le cas. En gros, 2019 tu auras plus de choix niveau opérateur commercial.

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 30 799
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #8 le: 09 mars 2017 à 16:56:43 »
généralement il faut attendre 1 ans après l'ouverture commerciale du RIP pour que ça soit le cas. En gros, 2019 tu auras plus de choix niveau opérateur commercial.
Ça me semble très au doigt mouillé cette estimation. Dans l'Oise on est à >1 an d'ouverture commerciale et toujours personne.

Aurelienazerty

  • Client Orange adsl
  • *
  • Messages: 84
  • Bonnefamille (38)
    • Association Team-Azerty
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #9 le: 09 mars 2017 à 17:42:43 »
Oui, c'est du doigt mouillé. C'est plus du il faut attendre AU MOINS un an que ça arrive au bout d'un an.
Après la politique des Opérateur Commerciaux vis à vis des RIP commence à changer, mais bon...

Nico

  • Modérateur
  • *
  • Messages: 30 799
  • FTTH 300Mbps sur Paris 15ème (75)
    • @_GaLaK_
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #10 le: 09 mars 2017 à 17:43:44 »
Exactement, et une fois que ça aurait changé, ce "au moins 1 an" ne sera plus spécialement valable.

Alf69

  • Client Free adsl
  • *
  • Messages: 3
Réseau d'Initiative Publique - Isère THD
« Réponse #11 le: 15 mars 2017 à 12:54:11 »
Comme je l'ai dis juste au dessus, ça serait du FTTH et non du FTTB ou FFTLA. Même si c'est SFR Collectivité, le client c'est le département, et visiblement ils veulent du 100% FTTH et pas de câble.

Edit : Pour le choix de l'opérateur. Dans un premier temps, il est fort probable qu'il n'y ai que SFR. Il faut que les autres opérateurs signent une "convention", généralement il faut attendre 1 ans après l'ouverture commerciale du RIP pour que ça soit le cas. En gros, 2019 tu auras plus de choix niveau opérateur commercial.

Merci pour ces infos. C'est un peu plus clair comme ça.
En espérant plus d'infos officielles bientôt.

 

Mobile View