La Fibre

Télécom => Réseau => reseau IPv6 => Discussion démarrée par: vivien le 29 septembre 2011 à 23:30:08

Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 29 septembre 2011 à 23:30:08
Cet article du monde est daté du 8 février 2006....

DÉPLOIEMENT D'IPV6 SUR LIVEBOX ?

En France, l'opérateur historique France Télécom accélère le rythme depuis quelques mois. Tayeb Ben Meriem, directeur du "Skills IPv6" chez France Télécom recherche et développement "cœur de Réseau", explique : "Nous ne pouvions pas proposer aux internautes de tester IPv6 sans une technologie ou des services innovants ; c'est pourquoi la mise en place d'IPv6 pour les clients Wanadoo Extense s'est accompagnée d'un service expérimental baptisé Wanadoo Responsive." Mais lorsqu''on aborde le déploiement d'IPv6 sur la Livebox, mise à jour qui pourrait être un formidable moteur d'innovations, Tayeb Ben Meriem se fait évasif : "C'est dans le road book, mais pas prévu à court terme. Le problème ne vient pas du réseau France Télécom, puisque la bascule IPv6 pourrait se faire très rapidement, mais des usages proposés. Que faire avec cette technologie ?" Et pourquoi pas simplement proposer l'infrastructure réseau et laisser le soin à d'autres d'inventer la vie qui va avec, comme le suggère la pétition "IPv6 pour tous", lancée par un groupe d'internautes abonnés à Free en août dernier, pétition qui a recueilli plus de 22 000 signatures début février ?

A quand un déploiement massif du protocole sauveur sous l'impulsion de l'Etat, comme c'est le cas aux Etats-Unis, au Japon, en Corée du Sud ou même en Chine ? La réponse est peut-être dans le constat de Jacques Prévost : "Cette année, nous intéressons plus les décideurs, qu'ils soient industriels ou prestataires, mais hélas, toujours pas les politiques."


Source : Le Monde (http://www.lemonde.fr/technologies/article/2006/02/08/ipv6-le-prochain-moteur-v6-d-internet-2-se-fait-attendre_739290_651865.html) du 8 février 2006 par Olivier Dumons

4 ans et demi après, pas d'IPv6 sur les Livebox...
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 29 septembre 2011 à 23:31:22
La trace de l'expérimentation IPv6 chez Orange / Wanadoo, proposé à partir de juin 2005 pour les particuliers
Aucune nouvelle inscription n'est acceptée et le webforum de l'expérimentation a été fermé.

A quand l'IPv6 chez Wanadoo Orange ?

Cette semaine l'annonce de l'activation de l'IPv6 pour les clients de Free a fait des heureux, et de nombreux nouveaux client chez Free. Même si Free ne fournis qu'un /64, c'est toujours mieux qu'un /0 que fournis Wanadoo...

Il y a quelques mois je faisait partit du programme expérimental ipv6 de Wanadoo... J'était content j'avais aussi un /64 de disponible, et c'était la joix, la fête, etc... Après quelques semaines d'utilisation, pouf, le forum du programme disparu. Le responsable du projet injoignable (sur ces 3 adresses email, et même son email corporate FT).

Une grande tristesse, surtout que ce projet nous donnais une IP fixe gratos. Maintenant que Free a activé cette option, que Wanadoo a pu la tester pendant au moins un ans. Peux-t'on penser qu'ils seront les prochains Au fait les gens, on peut avoir un /48 svp à la place d'un /64 :)

Si quelqu'un a des nouvelles, je serais preneur.

Wanadoo Orange, svp, ne nous obligez pas à vous quiter pour votre concurent...

En attent pour ceux qui sont chez Free, voiçi quelques infos concernant l'implèmentation d'IPv6 sur votre réseau avec votre FreeBox.

UPDATE à 12h37 : les anciens comptes expérimentaux IPV6 chez Orange fonctionnent à nouveau depuis deux heures!! Coincidence??

Source : blog de Johan Denoyer (http://www.digital-connexion.info/index.php/post/2007/12/16/A-quand-lIPv6-chez-Wanadoo-Orange) dimanche 16 décembre 2007
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 29 septembre 2011 à 23:33:00
Pourtant on en parle dans la presse depuis plus de 10 ans.
Cet article de 01net est daté du 19 novembre 2003....


IPv6 soutenu par les pouvoirs publics
Fort des recommandations de la « Task-Force » IPv6 France et du soutien du ministère de la Recherche et des Nouvelles Technologies, le déploiement d'IPv6 prend forme sur les réseaux dédiés à la recherche. Pour les réseaux commerciaux, il faudra s'armer de patience.


À l'occasion du salon NetWorld+Interop Paris 2003, la Task-Force IPv6 France a remis officiellement à Claudie Haigneré, ministre déléguée à la Recherche et aux Nouvelles Technologies, les recommandations pour la mise en place d'un plan stratégique de développement et d'emploi des technologies. Ce document souligne notamment l'importance d'actions concrètes et coordonnées pour assurer une intégration progressive du protocole Internet IPv6. Cette initiative fait suite à la publication, aux États-Unis, d'un mémorandum du ministère de la Défense (DoD) indiquant que les infrastructures du département américain devaient avoir opéré une évolution totale vers IPv6 (Protocole Internet version 6) pour 2008.

L'État se veut pionnier

« IPv6 devient une réalité sur tous les réseaux académiques français, tels que Renater » , explique Patrick Cocquet, président de la Task-Force IPv6 France et fondateur de la société 6Wind. « Certes, l'intégration d'IPv6 s'effectue sur ces infrastructures comme un ajout à IPv4, qui restera encore et pour longtemps présent. Mais, avec le déploiement d'IPv6, ces réseaux s'ouvrent à de nouvelles applications, de nouveaux usages liés notamment à Internet » , poursuit-il.

En France, si la volonté est là, le déploiement réel traîne des pieds. « Notre ministère apporte son soutien à la promotion de l'IPv6 en France, notamment en finançant les activités de la Task-Force IPv6 France. Parallèlement, notre réseau national de l'enseignement et de la recherche, Renater, est à la pointe de l'innovation et de la mise en oeuvre du protocole » , souligne Claudie Haigneré. « Aujourd'hui, je prends acte des présentes recommandations et nous allons lancer un plan de migration des services de l'Etat vers IPv6 » , continue la ministre.

En d'autres termes, les pouvoirs publics soutiennent les projets de déploiement dans les infrastructures nationales, les plaques régionales, les réseaux d'établissements et de sites publics. À terme, il s'agit de faire passer tous les serveurs Web de l'administration (.gouv.fr) en double accès IPv4 et IPv6.

Pas d'empressement dans le privé

Côté réseaux commerciaux, la stratégie est plus floue : « les grands opérateurs analysent leur évolution de réseau, confie Patrick Cocquet, des offres d'accès devraient voir le jour prochainement » . Pour l'heure, seul Nerim propose une offre IPv4 et IPv6.

Ce retard à l'allumage peut également s'expliquer par la lenteur de l'Afnic à annoncer un soutien effectif d'IPv6 dans sa chaîne de production. L'organisme chargé de la gestion des noms de domaines de l'espace français (.fr et .re) n'est réellement opérationnel que depuis octobre dernier. Les services de management faisaient défaut, alors que les serveurs de noms (DNS) de la zone « fr » supportent l'IPv6 en natif depuis 2001.

Il reste encore du chemin à parcourir pour arriver au niveau des projets asiatiques. En effet, au Japon, les industriels du marché grand public, comme Sony, ont d'ores et déjà annoncé que leurs produits seraient prochainement IPv6.

De même, le programme CNGI (Chine New Generation Internet) devrait propulser la Chine dans le peloton de tête des réseaux Internet en IPv6 grâce au financement d'infrastructures en IPv6 natif des trois opérateurs nationaux.

Source : 01net (http://www.01net.com/article/223250.html) Augustin Garcia, le 19/11/2003
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: EMegamanu le 04 juillet 2014 à 09:33:52
l’IPv6 est en test chez Orange

Orange a ouvert il y a quelques jours des tests en interne mais au niveau national sur l’IPv6.  Cette IPv6 va remplacer l’IPv4 que l’on utilise depuis de nombreuses années et qui devient de plus en plus rare. Une adresse IPv4 ressemble à celle utilisée pour se connecter à sa Livebox (192.168.1.1) tandis qu’une IPv6, adressée en 128 bits, est un peu plus compliquée et sera du type 2001:0db8:0000:85a3:0000:0000:ac1f:8001 (que l’on peut réduire à 2001:db8:0:85a3::ac1f:8001).

Grâce à cela, le nombre d’adresse IPv6 disponible est bien plus grand, quasiment illimité à notre niveau, on parle de milliards de milliards… d’adresses contre 4 milliards pour l’IPv4.

Dans un premier temps, l’IPv6 ne sera disponible que pour les clients VDSL et fibre à partir de 2015, la première phase de déploiement court de 2015 à 2017, et le passage à l’IPv6 sera gratuit et réversible. Néanmoins, seuls les clients équipés d’une Livebox Play pourront en bénéficier et certains éléments réseaux de la fibre ne sont pas encore en IPv6, certains clients fibre devront donc patienter jusque fin 2015 pour que le parc fibre soit 100% compatible.

L’opérateur historique est l’un des derniers à proposer l’IPv6 au grand public mais à la différence de ses concurrents, Orange préfère développer un internet v6 directement sans passer par l’encapsulation de l’IPv6 dans l’IPv4 qui peut poser problèmes dans quelques cas.

Quant à vos équipements, pas besoin de les changer s’ils sont assez récents, les principaux systèmes d’exploitation supportant l’IPv6. Mais l’abandon total de l’IPv4 n’étant pas prévu avant quelques années, pas de soucis à se faire pour le moment.


Source : Orange info (http://www.orangeinfo.fr/27931-lipv6-est-en-test-chez-orange.html), Geoffrey le 4 juillet 2014


Déploiement de 2015 à 2017. Ça va, y a pas le feu au lac. ^^;
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: BadMax le 04 juillet 2014 à 09:38:44
Bah en gros le temps de finir de griller leur stock de plages d'IPv4.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: cali le 04 juillet 2014 à 10:12:28
J'aime bien le premier post qui date de 2011 ou il y avait toujours pas d'IPv6 en quotant un article de 2006 :)

En gros c'est encore en test depuis 8 ans. Pas étonnant vu qu'ils croient toujours au câble de cuivre.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Marin le 04 juillet 2014 à 10:14:06
C'est bien que ça bouge un peu... Pour information, le premier bêta-test de l'IPv6 chez les clients Orange, ou plutôt Wanadoo, datait de juin 2005 (http://web.archive.org/web/20060313005139/http://www.ipv6.wanadoo.fr/mxBB/). Et on parlait d'une éventuelle mise en place généralisée en 2007-2008... Ça va se faire un peu plus tard que prévu du coup :D

Je remarque que le préfixe IPv6 affiché sur le screenshot de l'article est « 2001:688:1f9b:2050::/64 », on connaît donc probablement la plage IP qui sera utilisée. Je présume que ça veut dire qu'Orange fournira un /64, et non un /56 contrairement à SFR par exemple. Il n'y a pas l'air d'y avoir de reverse DNS non plus.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: kgersen le 04 juillet 2014 à 23:11:54
C'est bien dans la mentalité d'Orange de ne donner qu'un /64. >:(

Enfin c'est en 'test' et donc trop tôt pour vraiment 'raler'  ;D  ça va peut-être évolué...
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: tit91 le 05 juillet 2014 à 01:18:21
Pour le reverse DNS il ne faut rien espérer...

En revanche quel est l'intérêt du /56 ? La box permet-elle de configurer des routes statiques ou... ? J'essaie juste de comprendre, pas de me faire l'avocat du "diable" :)
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Marin le 05 juillet 2014 à 01:26:48
Pour le reverse DNS il ne faut rien espérer...

Ah ok, je disais ça parce qu'en comparaison SFR en met par exemple (sous la forme 2a00-5e80-xxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxx-xxxx.rev.sfr.net), sans pour autant qu'ils ne soient personnalisables.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: tit91 le 05 juillet 2014 à 01:47:36
Par reverse je pensais "personnalisable", je n'ai pas été clair. Aucune idée s'il y aura quelque chose par défaut.... ni de personnalisable d'ailleurs, c'était simplement un avis. Ce serait étonnant chez Orange.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Nico le 05 juillet 2014 à 07:15:50
En revanche quel est l'intérêt du /56 ? La box permet-elle de configurer des routes statiques ou... ? J'essaie juste de comprendre, pas de me faire l'avocat du "diable" :)
C'est du best-practice, pas certain qu'en 2014 on trouve une bonne raison de déployer ça. Ceci dit on peut se poser la même question pour IPv6...
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: kgersen le 05 juillet 2014 à 12:04:33
Best-practice principalement et 'future proofing'.

Par exemple si on veut se faire une dmz c'est plus sain qu'elle ait son propre /64 donc il faut au moins un /60 (on pourrait se contenter d'un /63 mais une autre best-practice en IPv6 est de faire des paliers de 4 entre les subnets).

(http://www.ripe.net/lir-services/resource-management/allocations-and-assignments/request-ipv6/ipv6subnetting.jpg)

La recommandation du RIPE :
(http://i.imgur.com/3SYCpoI.png)

les tailles relatives de tout ca:
(http://www.ripe.net/internet-coordination/press-centre/cidr_chart1.jpg)

Orange S.A = 2a01:c000::/19 (https://apps.db.ripe.net/search/lookup.html?source=ripe&key=2a01%3Ac000%3A%3A/19&type=inet6num) = un potentiel de 137 438 953 472 réseaux /56 (137 milliards) mais ils vont nous donner qu'un /64...

Y'a vraiment de la marge. D'autant que pour la planete entiere, on n'a alloué qu'environ 1/8 du total (monde = 2000::/3 = 1/8 du total possible) (- les multicasts et link-local).
Y'a donc une réserve énorme (http://www.iana.org/assignments/ipv6-address-space/ipv6-address-space.xhtml) pour l'avenir si besoin ou s'il faut recommencer de zéro la facon de découper par exemple ou si on veut faire 7 autres Internet distincts sans conflit d’adresses :)
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Bensay le 06 juillet 2014 à 14:36:28
De très bonne nouvelles :)
A suivre avec impatience donc des que mon domicile pourra être fibré :=)

Cdt

Bensay
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Paul le 07 juillet 2014 à 15:52:08
LIR c'est l'opérateur ?

Si Orange ne nous donne qu'un /64 on n'aura que 16 IP ?
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Marin le 07 juillet 2014 à 16:19:44
LIR c'est l'opérateur ?

Oui, un opérateur qui s'est fait allouer des blocs d'adresses IP.

Si Orange ne nous donne qu'un /64 on n'aura que 16 IP ?

Non, 18 446 744 073 709 551 616. Mais les gens en voudraient plus parce qu'ils ont envie à la fois de faire rentrer des adresses MAC dedans, et d'ajouter un niveau de séparation supplèmentaire.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: thenico le 07 juillet 2014 à 20:47:37
LIR c'est l'opérateur ?

LIR= Local Internet Registry.
Ce n'est pas forcement un opérateur mais la fourniture de transit peut accompagner l'allocation des ressources IP.
Les gros opérateurs sont LIR car cela permet d'obtenir les dernières allocations IPv4 :)
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 08 juillet 2014 à 08:18:50
Chaque LIR a le droit, encore aujourd'hui, à un /22 en IPv4 (1024 IPv4).

L’astuce est donc de monter un LIR pour récupérer ce /22.

edit : /22 et non /20
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: tom pouce le 08 juillet 2014 à 12:22:47
C'est un /22 non ?
(1024 IPv4 et non 4096).
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: jm-gailis le 08 juillet 2014 à 12:24:29
Oui, c'est un /22.
Mais faut savoir que devenir LIR, ça coûte cher, c'est de l'ordre de 2500€/an (sans compter les ressources assignées).
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 08 juillet 2014 à 13:09:56
Oui, mais tu peux fermer le LIR pour récupérer le /22 sur ton LIR actuel.

Certains opérateurs seraient en rupture d'IPv4, si ils ne créait pas, puis transférait les IPv4 de LIR crées pour récupérer un /22.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: jm-gailis le 08 juillet 2014 à 13:59:54
Oui mais ton /22 te coûte quand même 2500€, puisqu'il faut bien créer ton LIR, et ensuite  tu vas transférer tes IP sur ton LIR de départ.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 08 juillet 2014 à 14:12:09
Soit 2,5€ l'adresse IP, prix qui est moins élevé que le marché noir de l'IPv4.
Ce n'est pas 2,5€/an/ip mais 2,5€ une seule fois vu que tu récupère le /20 sont ton LIR principal.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: jm-gailis le 08 juillet 2014 à 14:21:21
Bon après, normalement tes ressources rares sont facturées chaque année, donc c'est pas à payer une fois, mais annuellemment, (certes, c'est pas cher annuellement).
Et après, faut arriver à justifier de tes ressources pour les garder (et surtout pour en récupérer d'autres).

Et je crois que maintenant on ne peut obtenir qu'un /22 en devenant LIR.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: vivien le 08 juillet 2014 à 14:22:16
oui un /22 par LIR crée. Si tu as besoin de 4000 IP, il faut créer 4 LIR puis les fermer.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Nico le 08 juillet 2014 à 18:31:50
Il y a un récurrent après mais je crois que c'est assez anecdotique.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: jm-gailis le 08 juillet 2014 à 19:23:15
Assez anecdotique lorsque tu pompe un max de sous chez tes abonnés ;D
Non, sérieusement, pour les petits FAI obtenir des IP n'est pas la sinécure que c'est pour les spammeurs comme nous le décrit quelqu'un dans un post privé.
Et je peut te dire que ça coûte des IP pour un tout petit FAI, ça te plombe un budget.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: cali le 09 juillet 2014 à 00:01:22
oui un /22 par LIR crée. Si tu as besoin de 4000 IP, il faut créer 4 LIR puis les fermer.
Haha, si tu fais ça ils reprendront les allocations.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: s0mine le 09 juillet 2014 à 00:10:14
quel sont les avantage et inconvénient de L'IPv6 part apport à l'IPv4 ?
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: mirtouf le 09 juillet 2014 à 09:22:47
96 more bits, no magic.

Si quand même, il y a quelques changements mais tout dépend de l'utilisation d'IPv6.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: kgersen le 09 juillet 2014 à 12:19:53
quel sont les avantage et inconvénient de L'IPv6 part apport à l'IPv4 ?

Avantages, beaucoup, entres autres (j'entre pas trop dans les détails, enfin j'essais:)):

- énormèment plus d’adresses disponibles - 7.9×1028 fois plus d'adresses qu'IPv4 (ca c'est la raison n°1).
- routage plus efficace  : tables de routage plus compactes, agrégation de prefixes, pas de fragmentation des paquets en cours de route (mtu au départ).
- traitement des paquets plus efficace: l'entête des paquets est plus simple et n'a pas de somme de contrôle (checksum) au niveau IP a recalculer a chaque nœud dans le parcours
- multicast au lieu du broadcast : permet de réduire la bande passante consommée
- configuration réseau simplifiée: les machines s'autoconfigurent, évitent les doublons d’adresses et découvrent les routeurs
- nouveaux services bout en bout: la disparition du NAT (partage d'une adresse par plusieurs machines) permet un lien IP pur de bout en bout et donc de nouveaux protocoles au dessus (autres que TCP et UDP donc) ou de nouveau usages, notamment en P2P.
- meilleurs support des adresses mobiles (Mobile IPv6) et meme de réseaux entier mobiles (NEMO).
- sécurité: IPSec (cryptage) est possible directement dans IPv6 et permet donc un cryptage très bas niveau, même au niveau d'ICMP (donc ce qui sert, entre autres, à faire un 'ping' peut-être crypté)
- support de très grand paquets (jumbograms) : pour l'avenir surtout ou, par exemple, un lien a 1Tb/s sera mal utilisé si les paquets ne font pas au moins 15Mo (c'est deja le cas avec un MTU de 1500 et le 10Gbps). ipv4 : le max est de 64Ko.
- support de la confidentialité (privacy): adresse temporaire notamment.

et d'autres encore.

Inconvénients:

- adresses plus longues donc plus difficiles a manipuler par un humain, source d'erreurs plus fréquentes.
- qui dit nouveau dit bugs
- moins de gens formés, moins d'experts
- interopérabilité moins mature

et certainement d'autres.

Ses inconvénients sont donc surtout 'meta' (pas liés a IPv6 lui même mais plus a son déploiement).
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Nico le 09 juillet 2014 à 19:03:50
Haha, si tu fais ça ils reprendront les allocations.
Je me posais cette question : que va faire le RIR de ces cas là...
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: jm-gailis le 10 juillet 2014 à 10:39:39
Si tu essaye de rapatrier tes IP vers ton ancien LIR, t'auras pas le droit!
Et tu devras payer plein pot ton nouveau LIR, aussi longtemps que tu voudras garder ces IP.
Et ils vont faire plus attention à tes nouvelles demandes d'allocations, et ils peuvent te demander plus de justificatifs.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Paul le 10 juillet 2014 à 10:42:28
C'est sûr, ce n'est pas comme si l'encombrement du stock d'IPv4 était similaire à celui d'IPv6 ;D
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: Synack le 10 juillet 2014 à 22:20:45
Haha, si tu fais ça ils reprendront les allocations.

Pas forcèment, le RIPE autorise la revente de préfixes entre LIR et ont même un market place sur leur site pour  revendre ou racheter les préfixes. Le RIPE précise bien qu'il n'intervient pas dans le prix et la gestion de la passation, uniquement dans l'administratif de registry.

Après c'est sûr que le mec qui monte un LIR pour directement revendre, c'est peut-être pas très bien vu là... (surtout à 2500 Euros l'enregistrement et 8-10 Euros l'IP derrière à la revente)

Après il y a quand même pas mal d'activités où payer 2000 Euros de récurrent par an c'est pas difficile, ça fait que 167 Euros / mois, c'est pas énorme pour une société.
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: corrector le 19 juillet 2014 à 02:17:45
quel sont les avantage et inconvénient de L'IPv6 part apport à l'IPv4 ?
Potentiellement ou immédiatement?
Titre: IPv6 chez Orange
Posté par: petrus le 16 novembre 2014 à 20:01:32
Je remarque que le préfixe IPv6 affiché sur le screenshot de l'article est « 2001:688:1f9b:2050::/64 », on connaît donc probablement la plage IP qui sera utilisée. Je présume que ça veut dire qu'Orange fournira un /64, et non un /56 contrairement à SFR par exemple. Il n'y a pas l'air d'y avoir de reverse DNS non plus.

Le screenshot date. Il y aura bien un /56 par utilisateur. Et pour le reverse dns, ça m'étonnerait que ça soit personnalisable ou même avoir une délégation.