La Fibre

Télécom => Réseau => reseau IPv6 => Discussion démarrée par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:46:27

Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:46:27
L'Arcep vient de publier son baromètre 2020 de la transition vers IPv6 : https://www.arcep.fr/cartes-et-donnees/nos-publications-chiffrees/transition-ipv6/barometre-annuel-de-la-transition-vers-ipv6-en-france.html

Je le reproduit ici intégralement, mais avec les annexes ramenées directement au niveaux des sujets.
J'ai également rajoutés les graphiques de l'année 2019 et 2018, afin de pouvoir comparer facilement les différents baromètres.

Tentative de résumé en une page du baromètre 2020 :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_podium.png)



Arcep - Baromètre annuel de la transition vers IPv6* en France

4 décembre 2020

(https://lafibre.info/images/ipv6/201810_arcep_barometre_ipv6_00.png)


Sommaire :

1/ Accélérer la transition vers IPv6 : un enjeu majeur de compétitivité et d’innovation (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816874/#msg816874)
2/ Une multitude d’acteurs, à différents degrés de transition (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816875/#msg816875)
3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816876/#msg816876)
3.1/ Les opérateurs grand public ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau fixe (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816876/#msg816876)
3.2/ Les opérateurs grand public ayant entre 5 000 et 3 millions de clients sur le réseau fixe (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816883/#msg816883)
3.3/ Les opérateurs proposant des offres « Pro » sur le réseau fixe (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816886/#msg816886)
4/ Opérateurs mobiles (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816888/#msg816888)
4.1/ Les opérateurs ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau mobile (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816888/#msg816888)
4.2/ Les opérateurs ayant entre 5 000 et 3 millions de clients sur le réseau mobile (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816893/#msg816893)
4.3/ Les opérateurs proposant des offres « Pro » sur le réseau mobile (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816894/#msg816894)
4.4/ Obligation de compatibilité IPv6 dans les réseaux mobiles (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816895/#msg816895)
5/ Hébergeurs, fournisseurs de contenu et infrastructure DNS (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816896/#msg816896)
5.1/ Hébergement web (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816896/#msg816896)
5.2/ Hébergement mail (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816901/#msg816901)
5.3/ Infrastructure DNS (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816902/#msg816902)
5.4/ Sites web et services en ligne de l’État (.gouv.fr) (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816903/#msg816903)
6/ Équipementiers, transitaires et terminaux (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816904/#msg816904)
6.1/ Équipementiers (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816904/#msg816904)
6.2/ Transitaires (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816904/#msg816904)
6.3/ Terminaux (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816905/#msg816905)
7/ Où en est la France ? (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816906/#msg816906)
8/ La « task-force » dédiée à IPv6 publie le premier guide « Entreprises : pourquoi passer à IPv6 ? » (https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816909/#msg816909)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 1/ Accélérer la transition vers IPv6
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:46:58
1/ Accélérer la transition vers IPv6 : un enjeu majeur de compétitivité et d’innovation*

* L’Arcep précise que les constats et travaux évoqués dans le présent document concernent uniquement le réseau internet et ne s’appliquent pas à l’interconnexion privée entre deux acteurs, notamment l’interconnexion des réseaux de deux opérateurs pour la terminaison d’appel vocal en mode IP.

Quels sont les impacts de la pénurie d'IPv4 sur les usages d'internet ?

Vidéo d'Aurore Tual, extraite du Mooc "Objectif IPv6 !" (https://lafibre.info/objectif-ipv6/) de l’institut Mines-Télécom, formation à l'IPv6 en ligne, gratuite et ouverte à tous:
https://lafibre.info/videos/ipv6/202101_mooc_ipv6_extrait_enjeux_transition_ipv6.mp4

L’IPv4, pour Internet Protocol version 4, est utilisé depuis 1983 pour permettre à internet de fonctionner : chaque terminal sur le réseau internet (ordinateur, téléphone, serveur etc.) possède une adresse IPv4. Le protocole IPv4, utilisé sur internet dès ses débuts, offre un espace d'adressage de près de 4,3 milliards d'adresses IP. Or, le succès d'internet, la diversité des usages et la multiplication des objets connectés ont eu comme conséquence directe l'épuisement progressif des adresses IPv4, certaines régions du monde étant touchées plus que d'autres. Les principaux opérateurs français (Bouygues Telecom, Orange, SFR)  ont déjà affecté entre environ 92% et 95% des adresses IPv4 qu’ils possèdent, à fin juin 2020*.

* Données recueillies par l'Arcep auprès de FAI conformément à la décision n° 2020-0305. Free n’a pas communiqué le nombre d’adresses IPv4 déjà affectées.

Les spécifications d’IPv6 ont été finalisées en 1998. Elles intègrent des fonctionnalités pouvant renforcer la sécurité par défaut et optimiser le routage. Surtout, IPv6 offre une quasi-infinité d’adresses : 667 millions d’IPv6 pour chaque millimètre carré de surface terrestre.

Du fait de la complexité actuelle d’internet, la migration d’IPv4 vers IPv6 ne peut être effectuée brutalement en un seul jour. Elle se réalise donc progressivement, d’abord en parallèle d’IPv4 (phase de cohabitation), puis, quand tous les acteurs auront migré, en remplacement total d’IPv4 (phase d’extinction).

La transition vers le protocole IPv6 a démarré en 2003. Cependant, en 2020, internet n’en est encore qu’au début de la phase de cohabitation. IPv4 et IPv6 vont coexister tant qu’IPv6 n’a pas été généralisé au niveau de tous les maillons de la chaîne d’internet.
L’Europe connaît aujourd’hui une pénurie d’adresses IPv4. Au 25 novembre 2019, le RIPE NCC (le registre régional d'adresses IP qui alloue les IPv4 pour l'Europe et le Moyen-Orient) a en effet annoncé la pénurie d'IPv4, après avoir effectué l’attribution du dernier bloc /22 IPv4 (soit 1024 adresses) à partir des dernières adresses restantes*.

* Une liste d’attente existe permettant de récupérer des adresses IPv4 rendues au RIPE NCC, mais peu d’adresses le sont. Le RIPE NCC explique que ces attributions, nécessairement limitées, ne pourront pas répondre aux besoins d’adresses IPv4 pour les réseaux aujourd’hui.

Faire perdurer internet en IPv4 ne l’empêchera pas de fonctionner, mais l’empêchera de grandir, en raison des risques que présentent les solutions permettant de continuer le fonctionnement d’internet sur IPv4 malgré le manque d’adresses :

- Le partage d’adresses IPv4 entre plusieurs clients peut provoquer le dysfonctionnement de certaines catégories de services sur internet (systèmes de contrôle de maison connectée, jeux en réseau, etc.). De plus, ce partage augmente le risque de se voir refuser l’accès à un service, par exemple quand l’IP est mise sur liste noire à cause du comportement frauduleux d’un autre colocataire de la même adresse IPv4. Un autre effet collatéral du partage d’IPv4 est de rendre difficile l’identification d’un suspect sur la base de son adresse IP pour les enquêtes judiciaires, obligeant parfois les enquêteurs à ouvrir des enquêtes sur des personnes qui n’ont pour seul tort que de partager la même adresse IPv4 qu’un suspect.

- L’achat d’adresses IPv4 est possible sur un marché secondaire, mais le prix des adresses est susceptible d’ériger une barrière à l’entrée significative à l’encontre des nouveaux acteurs. Par ailleurs, les adresses IPv4 achetées sur le marché secondaire peuvent bloquer certains services bancaires ou de vidéo à la demande tant que la mise à jour de la géolocalisation des adresses n’est pas effective.


Face à cette pénurie annoncée et aux risques encourus, la transition vers un nouveau protocole de communication sur internet apparaît comme un enjeu majeur de compétitivité et d’innovation.



(https://lafibre.info/images/doc/202006_arcep_rapport_etat_internet_2020_3_ipv6_6.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 2/ Une multitude d’acteurs
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:47:11
2/ Une multitude d’acteurs, à différents degrés de transition

IPv4 à IPv6, une transition pas si simple

Vidéo de Véronique Vèque, extraite du Mooc "Objectif IPv6 !" (https://lafibre.info/objectif-ipv6/) de l’institut Mines-Télécom, formation à l'IPv6 en ligne, gratuite et ouverte à tous:
https://lafibre.info/videos/ipv6/202101_mooc_ipv6_extrait_pourquoi_ipv6.mp4

La migration vers IPv6 du réseau internet doit concerner tous les maillons de la chaîne technique afin d’assurer un fonctionnement de bout en bout du protocole internet.

Afin d'évaluer l'état de déploiement du protocole IPv6 en France de différents acteurs impliqués dans la transition, l'Arcep a retenu plusieurs indicateurs. Ces indicateurs sont calculés soit à partir des données collectées par l’Arcep conformément à la décision n°2020-0305, soit à partir de données tierces*, pour les différents acteurs de l’écosystème d’internet.

Ces indicateurs permettent d'obtenir une vision d'ensemble de l'état des déploiements du protocole IPv6. L’avancement des différents maillons de la chaîne technique d’internet est le suivant :

* Cf. source exacte dans les parties afférentes à chaque type d’acteur.


(https://lafibre.info/images/doc/202006_arcep_rapport_etat_internet_2020_3_ipv6_5.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:47:25
3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe

Pour qu’une ligne fixe émette et reçoive en IPv6, quatre conditions doivent être réunies :

- le réseau fixe utilisé doit être compatible IPv6 ;

- la box utilisée doit être compatible matériellement avec IPv6 et disposer d’un logiciel embarqué (firmware) capable de gérer ce protocole. Si la plupart des box proposées par les opérateurs en 2019 sont compatibles avec IPv6, certaines d’entre elles n’ont toujours pas de firmware adapté à l’IPv6.
Lorsque le réseau et la box sont compatibles IPv6, le client est dit « IPv6-ready » (cf. tableau ci-dessous).

- l’opérateur doit configurer à distance la box pour qu’elle utilise IPv6 (cf. tableau ci-dessous). Si le client est IPv6-ready mais que l’opérateur n’a pas activé IPv6, le client peut configurer lui-même sa box manuellement pour devenir un client « activé ». Cependant, la grande majorité des utilisateurs ne réalisant pas cette action spontanément, une action de la part du FAI permettrait de faciliter la migration ;

- le système d’exploitation du terminal utilisé doit être compatible et activé en IPv6 (cf. section « Terminaux » ci-après).

Ainsi :
- un client est dit « IPv6-ready » s’il est en mesure d’activer lui-même IPv6 sur sa box (le réseau et la box sont compatibles) ;
- un client est dit « IPv6 activé » si sa box émet et reçoit effectivement du trafic en IPv6, soit grâce à une activation manuelle de sa part, soit grâce à l’activation effectuée par l’opérateur.




3.1/ Les opérateurs grand public ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau fixe

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_1.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2019 :
(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_fixe_1.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2018 :
Taux de clients du réseau fixe activés en IPv6 des principaux opérateurs en France :
(https://lafibre.info/images/ipv6/201810_arcep_barometre_ipv6_04.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:47:45
Les quatre principaux opérateurs ont également fourni leur prévision des taux des clients du réseau fixe IPv6-ready et activés en IPv6 à horizon un, deux et trois ans.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_3.png)

Ci-dessous la graphique des prévisions du baromètre IPv6 de 2019
Concernant les prévisions mi-2020 :
Elles sont justes pour Bouygues Telecom, Free et Orange.
Pour SFR prévision de 30% pour un pourcentage IPv6 réalisé de 1,6% !
SFR à comme vous avez-vu sur ce forum du faire machine arrière et couper IPv6 aux clients FttH suite à des instabilités.

Concernant les prévisions mi-2022 : (données arrondies au milieu de la fourchette de 10%)
- Bouygues Telecom : 55% envisagé en 2019 actualisé à 60% cette année: Hausse de +5%
- Free : prévision de 100% dans les deux cas.
- Orange : prévision de 90% dans les deux cas
- SFR : 50% envisage en 2019. La prévision pour la même date a été abaissée à 10%, soit une baisse de 40% !

(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_fixe_3.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:48:17
La politique d’activation d’IPv6 sur les box des principaux opérateurs explique la différence entre le taux de clients disposant d’IPv6 (IPv6-ready) et le taux de clients effectivement activés en IPv6 (qui émettent et reçoivent du trafic IPv6).

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_2.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:48:41
Historique et prévisions détaillées :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_4.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:50:48
Par ailleurs, les opérateurs ont détaillé leurs pratiques sur le partage d’IPv4 et l’activation d’IPv6

(tableau issue de l'annexe du baromètre).


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2019 :
(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)

Les quatre opérateurs ont des politiques de partage d’adresse IPv4 différentes en fonction des technologies sur le réseau fixe :

- Certains clients du réseau fixe de Free (40% en xDSL et 75% en FttH) ainsi qu’une faible part des clients de Bouygues Telecom (0,1% en xDSL) ont une adresse IPv4 partagée. Cependant, ces opérateurs proposent gratuitement une adresse IPv4 dédiée sur demande. Ce partage d’IPv4 entre plusieurs clients pourrait se généraliser dans les prochaines années pour faire face à la pénurie d’IPv4.

- En ce qui concerne l’accès 4G fixe, si les clients de Bouygues Telecom et SFR ont une IPv4 dédiée, les clients de Free et la moitié des clients d’Orange ont une adresse IPv4 partagée. Ces deux opérateurs ne proposent pas d’IPv4 dédiée pour la 4G fixe.

Par ailleurs, IPv6 est activé par défaut, quand le client est IPv6-ready, chez Bouygues Telecom, Free et Orange. Plus particulièrement, il n’est pas possible de désactiver IPv6 sur toutes les box de Free et sur de plus en plus de box de Bouygues Telecom, ce qui constitue une bonne pratique. Pour SFR, l’activation par défaut est uniquement faite pour les clients FttH IPv6-ready. Pour le reste des clients SFR en xDSL, l’activation doit être réalisée par le client, via un paramétrage de la box.

Bouygues Telecom, Orange et SFR suivent la bonne pratique qui consiste à mettre en place pour leurs clients un pare-feu IPv6 activé par défaut et qui peut être configuré. Free propose un pare-feu uniquement en option et non configurable.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:52:07
Conclusion pour les opérateurs grand public ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau fixe :

Sur le réseau fixe, en ce qui concerne les principaux opérateurs télécom en France, l’Arcep constate des progrès mais appelle les opérateurs à poursuivre et renforcer encore plus leurs efforts :

- Le taux de clients activés en IPv6 sur le réseau de SFR toutes technologies confondues a diminué en passant de 6,7% à mi-2019 à 1,6% à mi-2020 . Cette régression, principalement liée à la diminution des clients activés en FttH, est préoccupante en raison de la pénurie d’IPv4. Les activations à venir demeurant également insuffisantes (entre 5% et 15% à mi-2022 et entre 10% et 20% à mi-2023), SFR est invité à accélérer fortement sa transition vers IPv6 sur son réseau fixe, en particulier sur le FttH, et à entamer cette transition sur le câble. Une grande majorité des clients n’activant pas IPv6 manuellement, SFR est encouragé à réaliser cette activation par défaut de façon systématique.

- Malgré une progression du nombre de clients activés en IPv6 et des prévisions encourageantes (entre 75% et 85% à mi-2023), le rythme de déploiement d’IPv6 par Bouygues Telecom reste insuffisant pour faire face à la pénurie. Bouygues Telecom est à nouveau encouragé à poursuivre et accélérer les efforts de déploiement d’IPv6 sur leur réseau fixe.

- Sur les réseaux fixes, les taux actuels de clients activés de Free et d’Orange sont relativement élevés (environ respectivement 99% et 75%) et ont progressé. Les projections à mi-2023 sont encourageantes (100% pour Free et entre 85% et 95% pour Orange).

- Bouygues Telecom, Free et SFR sont invités à entamer au plus vite la transition sur la 4G fixe. Orange, ayant l’intégralité de ses clients 4G fixe IPv6-ready, est en particulier invité à réaliser l’activation d’IPv6 par défaut sur cette technologie.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.2/ Les opérateurs de moins de 3 millions de clients
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:52:21
3.2/ Les opérateurs grand public ayant entre 5 000 et 3 millions de clients sur le réseau fixe

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_1.png)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_2.png)

Les prévisions du baromètre IPv6 de 2019 :
Wibox a été racheté par NordNet. Le déploiement d'IPv6 ne semble pas avoir été repris...
Vialis est en retard sur ses prévisions mais à bien démarré sa migration IPv6.

(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_2.png)

Les opérateurs qui avaient entamé leur transition continuent le déploiement, avec en particulier les initiatives de Coriolis, K-Net et OVH Télécom qui poursuivent leur transition vers IPv6 engagée depuis plusieurs années, Orne THD qui a déjà migré l’intégralité de ses clients depuis 2019 et Vialis qui a débuté sa transition cette année. Même si plusieurs opérateurs prévoient d’accélérer leur transition en 2021 (Coriolis Telecom Vialis, Zeop) et qu’un opérateur supplémentaire (Ozone) envisage d’entamer sa transition l’année prochaine, le déploiement semble encore insuffisant pour répondre à la pénurie d’IPv4.

Les prévisions de la plupart des opérateurs ayant entre 5 000 et 3 millions de clients restent inexistantes ou nettement insuffisantes en termes d’objectif et de rythme, bien que certains de ces acteurs soient bien avancés dans leurs déploiements.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.2/ Les opérateurs de moins de 3 millions de clients
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:52:59
Historique et prévisions détaillées :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_3.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.2/ Les opérateurs de moins de 3 millions de clients
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:53:17
Les opérateurs ont également détaillé leurs différentes pratiques en ce qui concerne le partage des adresses IPv4 et la politique d’activation d’IPv6.

Canal+, Comcable, Coriolis Telecom, K-Net, Nordnet, Orne THD, OVH Télécom, Ozone et Zeop proposent par exemple une IPv4 dédiée pour chaque client, tandis qu’Alsatis, Tubéo, Vialis, VidéoFutur et Wifirst utilisent du partage d’adresse IPv4 pour une partie ou la totalité de leurs clients.

Il convient de souligner que Coriolis Telecom et Orne THD suivent la bonne pratique qui consiste à activer IPv6 par défaut, sans possibilité de désactiver le protocole.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_4.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.3/ Les opérateurs « Pro » sur le réseau fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:53:37
3.3/ Les opérateurs proposant des offres « Pro » sur le réseau fixe

Suite aux signalements reçus sur la plateforme « J’alerte l’Arcep » concernant les difficultés de certaines entreprises pour obtenir des offres IPv6 de la part de leurs opérateurs, l’Arcep a élargi la collecte d’informations aux opérateurs proposant des offres à destination de la clientèle entreprises (offres « Pro ») sur leur réseau fixe.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_pro_1.png)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_pro_2.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.3/ Les opérateurs « Pro » sur le réseau fixe
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:53:55
Les 3 opérateurs ont également fourni leur prévision des taux des clients du réseau fixe IPv6-ready et activés en IPv6 à horizon un an.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_pro_3.png)

En ce qui concerne les offres « Pro » sur le réseau fixe, l’Arcep constate que le déploiement est insuffisant et appelle les opérateurs à proposer IPv6 dans leurs offres à destination des entreprises :

- L’Arcep note les efforts de déploiement de Bouygues Telecom sur ses offres « Pro » (30% à mi-2020). Bouygues Telecom, activant déjà par défaut IPv6, est encouragé à poursuivre les efforts pour augmenter le nombre de clients IPv6-ready.

- 100% des clients des offres « Pro » sur le réseau fixe de SFR sont IPv6-ready, mais uniquement 1,8% sont activés en IPv6. SFR est invité à réaliser une activation par défaut d’IPv6 et à initier la transition sur les offres Pro FttH et câble, qui ne sont pas encore compatibles en IPv6.

- Orange a entamé sa transition sur ses offre « Pro » sur la technologie FttH (4% de client activés à mi-2020, 12% prévu à mi-2021), mais est aussi invité accélérer le rythme sur le FttH et à entamer cette transition sur la technologie xDSL.

- Bouygues Telecom et SFR sont invités à entamer au plus vite la transition sur la 4G fixe pour les offres « Pro ». Bien que 100% des clients 4G fixe d’Orange soient IPv6-ready, aucun client n’est activé en IPv6. Orange est donc invité à réaliser cette activation par défaut.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 4/ Opérateurs mobiles
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:54:20
4/ Opérateurs mobiles

Pour qu’une ligne mobile émette et reçoive du trafic en IPv6, trois conditions doivent être réunies :

- le réseau mobile utilisé doit être compatible IPv6, c’est-à-dire que l’Access Point Name (ou APN) doit être capable de gérer le protocole IPv6 (cf. tableau ci-dessous). Lorsque l’APN utilisé est compatible IPv6, le client est dit « IPv6-ready ». A noter que certains opérateurs ont un APN pour le partage de connexion (Tethering) qui est différent de celui utilisé pour l’accès à internet du terminal. Dans ce cas-là, il est possible que seul un des deux APN soit IPv6-ready ;

- le système d’exploitation du terminal doit être compatible IPv6 (cf. section « Terminaux » ci-après). Si c’est le cas de la quasi-totalité des smartphones récents (Android 5 et plus récent, iOS 12 et plus récent), de nombreux modem-routeurs 4G commercialisés en 2019 ne sont toujours pas compatibles IPv6. Parmi ces modem-routeurs 4G qui sont compatibles IPv6, l’absence de support de certains standards IPv6 pourrait entrainer le dysfonctionnement de certaines applications avec un APN « IPv6-only* » ;

- l’opérateur doit activer à distance le terminal mobile pour qu’il utilise IPv6. Sous Android, il est possible de configurer manuellement l’APN en IPv6. Cependant, la grande majorité des utilisateurs n’activant pas spontanément IPv6, une action de la part du FAI permettrait de faciliter la migration. Cela pourrait passer par une mise à jour proposée par le constructeur du terminal mobile. L’activation manuelle n’est pas actuellement permise par un iPhone.

Ainsi :
- un client est dit « IPv6-ready » s’il est en mesure d’activer lui-même IPv6 sur son terminal (le réseau est compatible) ;
- un client est dit « IPv6 activé » si son terminal émet et reçoit effectivement du trafic en IPv6, soit grâce à une activation manuelle de sa part, soit grâce à l’activation effectuée par l’opérateur.


* 3 types de connexions sont possibles sur le mobile :
- IPv4-only : Le terminal n’est connecté au réseau que par une IPv4. C’est le cas des offres sans IPv6 ;
- IPv4 / IPv6 : Le terminal possède une IPv4 et une IPv6. C’est le type de connexion majoritaire sur les accès fixe avec IPv6 ;
- IPv6-only : Le terminal n’est connecté au réseau que par une IPv6. C’est le type de connexion majoritaire sur les smartphones. Des mécanismes comme NAT64, DNS64 ou 464XLAT sont mis en place pour que le mobile puisse accéder à l’Internet IPv4-only, depuis un accès IPv6.




4.1/ Les opérateurs ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau mobile

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_1.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2019 :
L'évolution est impressionnante, surtout sur les iPhones !

(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_mobile_1.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 4/ Opérateurs mobiles - politique d'activation
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:54:37
La politique d’activation d’IPv6 des principaux opérateurs explique la différence entre le taux de clients disposant d’IPv6 et le taux de clients effectivement activés en IPv6 (qui émettent et reçoivent du trafic IPv6).

Afin de basculer les clients dits « IPv6-ready » en « IPv6 activé », les opérateurs réalisent une modification de la configuration APN, qui habituellement, passe par une mise à jour proposée par le constructeur du terminal mobile.

Voici les terminaux concernés, dans leur dernière version logicielle, par une activation d’IPv6 :


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_5.png)

L’Arcep propose sur son site (https://www.arcep.fr/demarches-et-services/utilisateurs/activer-ipv6-mobile.html) un tutoriel expliquant comment activer IPv6 sur smartphone Android, opérateur par opérateur. Les iPhone ne permettent pas actuellement aux utilisateurs de faire eux-mêmes la modification de protocole de l’APN.

Vidéo expliquant comment activer IPv6 sur un smartphone Android : (note pour SFR: Il faut sélectionner IPv4/IPv6)


Vidéo de Vivien Guéant, extraite du Mooc "Objectif IPv6 !" (https://lafibre.info/objectif-ipv6/) de l’institut Mines-Télécom, formation à l'IPv6 en ligne, gratuite et ouverte à tous:
https://lafibre.info/videos/ipv6/202101_mooc_ipv6_extrait_activer_ipv6_mobile.mp4

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_6.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 4/ Opérateurs mobiles - Android
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:54:56
Les opérateurs ont également indiqué leur plan de transition vers l’IPv6 du réseau mobile à un, deux et trois ans sur Android et sur iPhone*  :

* Les données récoltées en 2018 étaient agrégées et ne peuvent donc pas être comparées aux données 2019 par catégories de terminaux.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_3.png)

Ci-dessous la graphique des prévisions du baromètre IPv6 de 2019
Concernant les prévisions mi-2020 :
Elles sont justes pour Bouygues Telecom et SFR, mais Orange à largement dépassé son objectif : environ 20% prévue et 35% réalisé !

Concernant les prévisions mi-2022 : (données arrondies au milieu de la fourchette de 10%)
- Bouygues Telecom : 90% envisagé en 2019 actualisé à 95% cette année.
- Orange : 50% envisage en 2019 actualité à 65%, c'est bon signe !
- SFR : 30% envisage en 2019 et la prévision n'a pas changée en 2020.

(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_mobile_3.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 4/ Opérateurs mobiles - iPhone
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:55:22
Pour les iPhone :
(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_4.png)

Ci-dessous la graphique des prévisions du baromètre IPv6 de 2019
Concernant les prévisions mi-2020 :
Bouygues Telecom comme Orange ont dépassé leur objectif pour mi-2020.

Concernant les prévisions mi-2022 : (données arrondies au milieu de la fourchette de 10%)
- Bouygues Telecom : 95% envisagé en 2019 actualisé à 99% cette année. C'est la fin de la transition.
- Orange : 60% envisage en 2019 actualité à 80%. Belle évolution.
- SFR : 30% envisage en 2019 actualisé à 95%, +65% ce n'est plus une évolution mais une révolution !

(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_mobile_4.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 4/ Opérateurs mobiles
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:55:40
(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_2.png)

Conclusion pour les opérateurs grand public ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau mobile :

Malgré le retard dans le déploiement d’IPv6 sur le réseau mobile, l’Arcep constate que les prévisions sont encourageantes et invite les opérateurs à poursuivre leurs efforts pour accélérer la transition :

- Bouygues Telecom a mené un déploiement notable sur les réseaux mobiles, avec 87% de clients Android et 98% de clients iPhone activés en IPv6 à mi-2020.

- Le déploiement d’IPv6 sur le réseau mobile d’Orange est aussi à noter (35% de clients Android et 60% de clients iPhone activés en IPv6). Orange est invité à poursuivre les activations en IPv6 des terminaux mobiles.

- Malgré un très faible taux de clients activés en IPv6 (0,2% à mi-2020), SFR a revu à la hausse ses prévisions et envisage 100% de clients IPv6-ready à mi-2021. Les prévisions sur iPhone sont très encourageantes (90% à mi-2021 et 97% à mi-2023). Les prévisions de déploiement sur Android semblant néanmoins insuffisantes pour faire face à la pénurie d’IPv4, SFR est encouragé à accélérer les activations des terminaux Android en IPv6.

- Il est particulièrement regrettable que Free Mobile n’ait pas encore entamé la transition de son réseau mobile à ce jour et n’ait pas été en mesure de transmettre des prévisions.

- Les opérateurs sont invités à accélérer le déploiement d’IPv6 sur l’intégralité de leurs offres, notamment « data uniquement ».
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: Les opérateurs ayant moins de 3 millions de clients
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:55:52
4.2/ Les opérateurs ayant entre 5 000 et 3 millions de clients sur le réseau mobile

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_alt_1.png)

Zeop est l’unique opérateur mobile ayant entre 5 000 et 3 millions de clients qui a commencé à activer IPv6 sur son réseau (23% à mi-2020) et prévoit 40% de clients activés en IPv6 d’ici mi-2021. Les autres opérateurs ne prévoient pas de mettre en place IPv6 d’ici mi-2021.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_alt_2.png)

Le retard de déploiement de l’IPv6 étant encore plus marqué que sur le fixe, les opérateurs qui ont entre 5000 et 3 millions de clients sur le réseau mobile sont encouragés à entamer rapidement la transition vers IPv6.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: Les opérateurs « Pro » sur le réseau mobile
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:56:05
4.3/ Les opérateurs proposant des offres « Pro » sur le réseau mobile

Afin d’améliorer le suivi de la transition vers IPv6, l’Arcep a élargi la collecte d’informations aux opérateurs proposant des offres « Pro » sur leur réseau mobile.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_pro_1.png)

La politique d’activation d’IPv6 des principaux opérateurs explique la différence entre le taux de clients disposant d’IPv6 et le taux de clients effectivement activés en IPv6 (qui émettent et reçoivent du trafic IPv6).

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_pro_2.png)

Des disparités importantes entre les opérateurs sont observées en ce qui concerne le déploiement d’IPv6 sur les offres Pro sur le réseau mobile :

- A l’instar de ses offres grand public sur le réseau mobile, Bouygues Telecom a mené un déploiement remarquable en activant la plupart des terminaux Android (87%) et iPhone (96%) sur ses offres « Pro ».

- Sur leurs offre « Pro » mobiles, les taux actuels de terminaux Android activés en IPv6 pour Orange et SFR demeurent faibles (25% pour Orange et 0,2% pour SFR) et les projections sur ce même indicateur à mi-2021 sont insuffisantes (40% pour Orange et 13% pour SFR). Les déploiements futurs sur les terminaux iPhone sont cependant encourageants, avec 90% des terminaux iPhone activés à mi-2021 pour SFR et 70% pour Orange. Orange et SFR sont invités à augmenter le nombre de terminaux Android activés en IPv6 sur leurs offres « Pro » et à généraliser l’activation sur les terminaux iPhone.

- Les opérateurs sont invités à initier et accélérer le déploiement d’IPv6 sur l’intégralité de leurs offres à destination des entreprises.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: Obligation IPv6 dans les réseaux mobiles
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:57:07
4.4/ Obligation de compatibilité IPv6 dans les réseaux mobiles

L’Arcep a introduit une obligation de support d’IPv6 pour les opérateurs qui se verront attribuer des fréquences 5G dans la bande 3,4-3,8GHz en France métropolitaine* : « Le titulaire est tenu de rendre son réseau mobile compatible avec le protocole IPv6 à compter du 31 décembre 2020 ». L’objectif, tel que précisé dans les motifs, est d’assurer l’interopérabilité des services et ne pas freiner l’utilisation de services uniquement disponibles en IPv6, dans un contexte d’augmentation du nombre de terminaux et d’une pénurie d’adresses IPv4 au RIPE NCC.

* Décision relative aux modalités et aux conditions d’attribution d’autorisations d’utilisation de fréquence dans la bande 3,4- 3,8 GHz : https://www.arcep.fr/uploads/tx_gsavis/19-1386.pdf

Rappelez-vous du rapport sur l'état de l'Internet en juin 2018 et la petite phrase de Sébastien Soriano :

(https://lafibre.info/images/ipv6/201806_arcep_ipv6_coercitif.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.1/ Hébergement web
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:57:21
5/ Hébergeurs, fournisseurs de contenu et infrastructure DNS

Afin qu’IPv6 soit disponible au niveau d’un hébergeur, cinq conditions doivent normalement être réunies :
- le réseau de l’hébergeur utilisé doit être compatible IPv6 ;
- le système d’exploitation du serveur doit être compatible IPv6 et sa pile IPv6 activée. C’est le cas de tous les systèmes d’exploitation des serveurs utilisés actuellement ;
- l’hébergeur doit préconfigurer le serveur pour utiliser un adressage IPv6 ;
Lorsque ces trois conditions sont réunies, l’hébergeur peut alors activer IPv6 au niveau de ses serveurs (cf. graphe de la partie 1).
- le fournisseur de contenu doit utiliser des applications serveurs (web, mail, etc.) gérant le protocole IPv6. C’est aujourd’hui majoritairement le cas par défaut ;
- le fournisseur de contenu doit configurer les DNS avec un enregistrement IPv6, afin que le nom de domaine propose d’utiliser IPv6.
Quand toutes ces conditions sont réunies, le service hébergé peut être accessible en IPv6.

Ainsi, contrairement à un fournisseur d’accès à internet qui peut activer à distance IPv6 sans nécessiter d’actions de la part de son client (le consommateur final), une ou plusieurs actions du client d’un hébergeur (le fournisseur de contenu) sont nécessaires pour que l’IPv6 soit utilisable de bout en bout.

Dans la suite de cette section, nous nous intéressons à trois types de services applicatifs : le web, le mail et le DNS.




5.1/ Hébergement web

Les hébergeurs de sites web représentent encore l’un des principaux goulots d’étranglement dans la migration vers IPv6 : sur les principaux sites visités par les français selon le classement Alexa, seuls 26% sont accessibles en IPv6  (contre 27% en octobre 2019). On considère un site comme accessible en IPv6 lorsqu’il dispose d’un enregistrement IPv6* (« AAAA ») au niveau du serveur DNS.

Il est à noter que le taux de pages web accessibles en IPv6 (contenus IPv6) est significativement plus élevé (61%)*. En effet, les petits fournisseurs de contenu proposent souvent des sites web (au nombre de pages consultées généralement faible) non compatibles avec IPv6.

* Cisco 6lab au 02/11/2020 (6lab.cisco.com). Données sur le Top 730 d’Alexa en France https://www.alexa.com/topsites/countries


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_hebergeurs_1.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2018 :
(https://lafibre.info/images/ipv6/201810_arcep_barometre_ipv6_12.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.1/ Hébergement web
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:57:35
Le taux de sites disponibles en IPv6 est uniquement de 17,9% lorsque l’on considère les 3,62 millions de sites web en .fr, .re, .pm, .yt, .tf et .wf*. Ce pourcentage est en augmentation depuis 2015, mais le rythme de cette évolution semble loin de pouvoir permettre une transition complète dans les prochaines années.

* Données Afnic, août 2020. Pour ces données, les Top 10 et 100 sont définis en termes de nombre de noms de domaine hébergés.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_hebergeurs_2.png)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_hebergeurs_3.png)

Même si plusieurs hébergeurs proposent IPv6 dans leurs offres, le taux de sites web accessibles en IPv6 est très faible pour tous les acteurs du Top 10 (en nombre de noms de domaine) car il n’est pas activé par défaut. Parmi les acteurs du Top 10, seuls IONOS 1&1 et Cloudflare ont plus des trois quarts des sites avec de l’IPv6, leurs déploiements constituent donc des exemples à suivre.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.1/ Hébergement web
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:57:57
Des précisions sur les 100 premiers hébergeurs sont également disponibles en annexe.

L'annexe en question :


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_hebergeurs_4.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.1/ Hébergement web
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:58:32
La suite du top 100 des hébergeurs :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_hebergeurs_5.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.2/ Hébergement mail
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:58:44
5.2/ Hébergement mail

La transition des hébergeurs mail connaît également un très fort retard : seuls 6% des serveurs mail sont à ce jour adressés en IPv6 sur l’intégralité des .fr, .re, .pm, .yt, .tf et .wf (contre 5,8% à mi-2020). Il est à noter qu’un certain nombre d’entre eux comportent un niveau de redondance en IPv6 inférieur à celui atteint en IPv4, et est donc susceptible de poser des problèmes de résilience*.

* Données Afnic, août 2020.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mail_1.png)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mail_2.png)

Cette année encore, le taux d’hébergement mail reste alarmant. Le retard sur ce maillon de la chaîne d’internet, s’il n’est pas comblé dans les prochaines années, pourrait obliger à conserver plus longtemps IPv4, avec des coûts inhérents. Seul Google se démarque avec plus de 95% de noms de domaines en IPv6 pour le mail (cf. annexe pour des précisions sur le Top 100).
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.3/ Infrastructure DNS
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:58:58
5.3/ Infrastructure DNS

L’infrastructure DNS permet de traduire un nom de domaine, par exemple www.arcep.fr, en une adresse IP. C’est aujourd’hui le secteur le plus en avance dans la transition vers IPv6 avec environ 75% des serveurs faisant autorité* supportant IPv6. Environ 67%** des serveurs DNS garantissent une résilience d'IPv6 équivalente à celle d’IPv4 (niveau de redondance identique).

* Un DNS faisant autorité est un serveur DNS qui fait autorité pour un domaine, c'est-à-dire qu’il détient l’information quant à la résolution d’adresse pour le domaine.
 ** Données Afnic, août 2020.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_dns_1.png)

On note dans le Top 10 une grande hétérogénéité au niveau des principaux hébergeurs, avec quatre acteurs (OVHcloud, IONOS 1&1, Gandi et Adista) qui activent presque systématiquement l’IPv6 contrairement aux autres acteurs (cf. annexe pour des précisions sur le Top 100).

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_dns_2.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.4/ Sites web et services en ligne de l’État
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:59:09
5.4/ Sites web et services en ligne de l’État (.gouv.fr)

L’exemplarité de l’État dans la transition vers IPv6 étant un des leviers importants pour accélérer la migration, le baromètre a été enrichi cette année avec des indicateurs sur l’avancement de cette transition pour les différents sites web et services en ligne de l’État. L’étude actuelle concerne les 243 sites ayant un suffixe en .gouv.fr et disponibles en HTTPS*.

* Sur les 1009 noms de domaines avec un suffixe en .gouv.fr existants au mois d’aout 2020, seuls les 243 domaines répondant en HTTPS avec un certificat TLS valide ont été pris en compte, afin d’exclure de l’analyse les noms de domaine non maintenus ou ne proposant pas de sites web.

La transition vers IPv6 des serveurs DNS est relativement avancée, avec 45,5% des serveurs en IPv6. L’hébergement mail est par contre uniquement réalisé en IPv4 et le taux de sites web en IPv6 est seulement de 2,1% pour les sites principaux et 1,6% pour les sites secondaires*.

* Site principal : site proposé par défaut par un moteur de recherche.
Site secondaire : site qui redirige vers le site principal (si le site principal est préfixé par « www », le site secondaire est sans le préfixe « www » et inversement).


Même si quelques sites sont disponibles en IPv6, il est regrettable que la grande majorité ne soit encore accessible qu’en IPv4. Le déploiement en IPv6 des sites web et services en ligne de l’État apparaît donc encore très insuffisant, en particulier pour répondre à l'objectif d’exemplarité de l'Etat en matière de transition vers IPv6. Une attention accrue pourrait être portée à la compatibilité IPv6 lors des évolutions techniques des sites web existants et lors d’appels d’offres pour la création de nouveaux services en ligne.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_hebergeurs_6.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 6/ Équipementiers, transitaires et terminaux
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:59:34
6/ Équipementiers, transitaires et terminaux

6.1/ Équipementiers

Les principaux équipementiers (Cisco, Juniper et Nokia) ont indiqué que toutes leurs solutions réseau commercialisées (routeurs, etc.) étaient systématiquement compatibles IPv6*.

Cette compatibilité ne garantit pas nécessairement un acheminement du trafic en IPv6, une configuration des routes IPv6 au niveau des routeurs par chaque acteur (FAI, hébergeur, transitaire, etc.) étant nécessaire.


* Questionnaire Arcep de 2016



6.2/ Transitaires*

* La méthodologie retenue par 6lab de Cisco consiste à considérer comme un « transitaire » tous les AS qui apparaissent sur un chemin AS de la table BGP et qui ne sont pas l'origine AS ou la destination.

Le taux de transitaires qui gèrent IPv6 en France a connu une augmentation de plus de 15 points durant les 8 dernières années.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_transit.png)

Actuellement, 45% des transitaires opérant sur le territoire français peuvent gérer du trafic IPv6 (88 transitaires sur 196) contre 38% à fin octobre 2019*.

* Les chiffres à octobre 2019 ont été mis à jour par rapport à ceux du baromètre de 2019 suite à des précisions apportées aux chiffres fournies par Cisco.

Ce taux, pondéré par le nombre de clients de chaque transitaire, atteint environ 75%, contre 72% à fin octobre 2019. Ceci indique que plusieurs transitaires de plus grande taille sont plus à même de gérer IPv6*.

* 6lab Cisco au 02/11/2020 : https://6lab.cisco.com/
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 6.3/ Terminaux
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 08:59:49
6.3/ Terminaux

Pour qu’un terminal émette et reçoive du trafic en IPv6, le système d’exploitation (Operating System - OS) doit être compatible IPv6, et IPv6 doit être activé par défaut.

Sur de nombreux objets connectés (système d’alarme, télévisions, etc.), IPv6 est intégré dans l’OS mais n’est pas activé par le constructeur de l’objet connecté.

Seules les versions de systèmes d’exploitation préinstallées sur des ordinateurs, tablettes ou smartphones à destination du grand public et encore maintenues (mises à jour de sécurité, etc.) sont étudiées ci-dessous.

Tous ces systèmes d’exploitation sont compatibles avec IPv6 qui est activé par défaut depuis de nombreuses années (IPv6 a été par exemple activé par défaut sous Windows depuis Windows Vista en 2007). Cependant, certains systèmes d’exploitation ne peuvent pas fonctionner correctement en IPv6 en absence d’IPv4 (i.e. dans le cas où IPv6 est le seul protocole disponible) car ils n’intègrent pas le support de la RFC 8106 Neighbor Discovery Protocol RDNSS.


(https://lafibre.info/images/ipv6/201810_arcep_barometre_ipv6_17.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 7/ Où en est la France ?
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:01:18
7/ Où en est la France ?

Le taux d’utilisation d’IPv6 représente le pourcentage d’utilisateurs en IPv6 mesuré au niveau d’un hébergeur (qui propose déjà IPv6). Il donne donc une idée de l’état de la transition des terminaux, des FAI ou opérateurs mobiles, ainsi que des autres intermédiaires techniques lorsque l’hébergeur en question passe par des transitaires.

Ce taux tel qu’observé par Google atteint à ce jour environ 42% en France.

Il est à noter que, lors du premier confinement qu’a connu la France à la suite de la pandémie de Covid-19, le taux d’IPv6 est passé d’environ 37% à 43% entre mi-mars et fin avril 2020. Ce taux a légèrement baissé après le confinement. Cela pourrait notamment s’expliquer par l’augmentation du trafic issu des accès grand public, plus fréquemment activés en IPv6 que les accès entreprise.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_comparatif_3.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 7/ Où en est la France ?
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:01:30
Les serveurs de Google étant habituellement situés au plus proche du client final, cet indicateur ne donne qu’une vision partielle de la situation réelle (le taux de transitaires empruntés utilisant IPv6 influe directement sur le nombre de connexions IPv6 initiées en France à destination d’internet mais n’est que marginalement pris en compte dans cet indicateur). Il est par ailleurs important de connaître le nombre d’hébergeurs effectivement capables de proposer IPv6, via le taux de sites web (ou de « contenus ») accessibles en IPv6.

La carte ci-dessous propose un comparatif entre les différents pays du monde sur les trois indicateurs mentionnés ci-dessus.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_comparatif_4.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2019 :
(https://lafibre.info/images/ipv6/201911_arcep_barometre_ipv6_7.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2018 :
État de la transition IPv6 dans le monde au 08 octobre 2018 (Source: Cisco - 6Lab) :
(https://lafibre.info/images/ipv6/201810_arcep_barometre_ipv6_19.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 7/ Où en est la France ?
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:02:14
Au niveau mondial, la France se situe aujourd’hui dans le top 10 en termes de taux d’utilisation d’IPv6 d’après les quatre principales sources de données publiquement disponibles pour évaluer l’utilisation d’IPv6 (Google, Akamai, Facebook et Apnic)*. La France se classe en cinquième position au niveau européen, derrière la Belgique, l’Allemagne, la Grèce et la Suisse.

* D’après la médiane des données « Google IPv6 adoption », « Akamai IPv6 adoption », « Facebook IPv6 adoption », « Apnic IPv6 preferred » d'octobre 2020. L’agrégation des données entres les pays est réalisée au prorata du nombre d’utilisateurs d’internet (source Wikipédia, données en date du 20/10/2020). La médiane entre les 4 sources est calculée pays par pays, avant d'être agrégée au prorata du nombre d'utilisateurs d'internet dans chaque région.


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_comparatif_1.png)

Le déploiement d’IPv6 est très variable selon les régions du monde. Les trois régions les plus avancées dans la transition vers IPv6 sont l’Asie centrale et du Sud (46% d’utilisation d’IPv6), l’Europe de l’Ouest (43%), l’Amérique du Nord et centrale (42%). Les régions les plus en retard dans le déploiement d’IPv6 sont l’Asie occidentale (5,9%) et l’Afrique (0,7%).

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_comparatif_2.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 8/ guide « Entreprises : pourquoi passer à IPv6 ? »
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:08:25
8/ La « task-force » dédiée à IPv6, mise en place par l’Arcep en partenariat avec l’Internet Society France, publie le premier guide « Entreprises : pourquoi passer à IPv6 ? ».

La « task-force » dédiée à IPv6, lancée en novembre 2019, est ouverte à l’ensemble des acteurs de l’écosystème internet (opérateurs, hébergeurs, entreprises, secteur public, etc.). Elle a pour objectif de favoriser l’accélération de la transition vers IPv6 en permettant aux participants d’aborder des problèmes spécifiques et de partager les bonnes pratiques. Le premier axe de travail identifié a été d’encourager les entreprises à effectuer leur transition vers IPv6. La task-force publie donc ce jour un guide destiné aux entreprises et expliquant pourquoi il est important de déployer IPv6 dans son entreprise. Retrouvez également dans ce guide quatre témoignages d’entreprises qui ont déjà effectué ou sont en train d’effectuer leur transition vers IPv6.

Afin d’accompagner les entreprises dans la mise en œuvre de cette transition, la task-force poursuivra ses travaux avec la réalisation d’un guide méthodologique « Comment déployer IPv6 ? ». Si vous souhaitez contribuer à ces travaux, inscrivez-vous à la task-force (https://www.arcep.fr/la-regulation/grands-dossiers-internet-et-numerique/lipv6/suivi-epuisement-adresses-ipv4/appel-a-candidatures-pour-former-une-task-force-ipv6-en-france.html).


(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)
(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_task-force_ipv6_guide_entreprises.png) (https://lafibre.info/images/ipv6/202012_task-force_ipv6_guide_entreprises.pdf)


Dans ce guide, est publié pour la première fois un possible scénario de sortie de l'IPv4 :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_task-force_ipv6_guide_entreprises_sortie_ipv4.png)

Quels sont les scénarios envisageables de la transition vers IPv6  ?

Vidéo de Samih Souissi, extraite du Mooc "Objectif IPv6 !" (https://lafibre.info/objectif-ipv6/) de l’institut Mines-Télécom, formation à l'IPv6 en ligne, gratuite et ouverte à tous:
https://lafibre.info/videos/ipv6/202101_mooc_ipv6_extrait_scenarios_transition_ipv6.mp4

N'hésitez pas à donner votre avis !
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 8/ guide « Entreprises : pourquoi passer à IPv6 ? »
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:10:27
Le guide donne plusieurs témoignages d'entreprises, dont EDF :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_task-force_ipv6_guide_entreprises_edf.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:10:49
Comment commencer la transition IPv6 dans une entreprise ?

Vidéo de Vivien Guéant, extraite du Mooc "Objectif IPv6 !" (https://lafibre.info/objectif-ipv6/) de l’institut Mines-Télécom, formation à l'IPv6 en ligne, gratuite et ouverte à tous:
https://lafibre.info/videos/ipv6/202101_mooc_ipv6_extrait_transition_ipv6_entreprise.mp4


Aujourd'hui, vendredi 4 décembre à 14h30, l’Arcep présentera l’édition 2020 de son baromètre IPv6,
ainsi que le guide « Entreprises : pourquoi passer à IPv6 ? »

Inscrivez-vous à la conférence en ligne qui à lieu aujourd’hui à 14h30: https://register.gotowebinar.com/register/7895851795548865806

Déroulé de l'événement :
14h30 : Première partie / Présentation du « Baromètre IPv6 » 2020 et du guide de la task-force IPv6
- Ouverture de l’événement (Sébastien Soriano, président de l’Arcep / Nicolas Chagny, président d’Internet Society France)
- Présentation du baromètre de la transition vers IPv6 en France suivie d’une session de questions / réponses
- Présentation du livrable de la task-force IPv6 « Entreprises : Pourquoi passer à IPv6 ? » suivie d’une session de questions / réponses
- Témoignage de Pierre-Henry Muller, Digdeo
- Témoignage de Dominique Massoni, EDF
- Témoignage de Yann Caron, Groupe Olympique Lyonnais

15h45 : Deuxième partie / échanges au sein de la task-force IPv6

A noter que la visioconférence fonctionne avec Chrome sans installation du client lourd.
Avec un autre navigateur il vous proposera d'installer un logiciel ou de passer l'audio sur votre téléphone (appel non surtaxé).

Seuls les intervenants sont en visio, si vous posez une question, cela se fera uniquement en audio, le webcam n'est pas proposée (la limitation aux intervenants est une limite de l'outil utilisé)[/size]
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 09:11:28
Je réserve cet espace pour de futures vidéos (2/2).
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 11:00:59
Vous pouvez faire vos commentaires ! (je vois que personne n'ose s'exprimer)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: coco le 04 décembre 2020 à 11:16:29
Je trouve le cas de free marrant, ils ont l'air de très bien maîtriser leur réseau fixe, mais dès qu'on passe sur du mobile, ils ont toujours l'air à la ramasse sur tout (volte, vowifi, et ici ipv6).

Sur le fixe, c'est un bon exemple. On peux imaginer 100 pourcent des abonnés dégroupés/fibrés en ipv6. Le pourcentage restant, c'est les non dégroupés en adsl.

C'est toujours dommage de n'avoir ni firewall ipv6 personnalisable sur freebox, ni la petite case pour bloquer les ports usuels entrant cochée par défaut. Un NAS ou une imprimante sur le réseau avec services web par exemple... Et hop, si compatible ipv6, c'est dispo en dehors.

Pour l'activation de l'ipv6 sur mobile, on peut très bien imaginer une appli qui met à jour les apn sur android, comme "free mobile config".
Free a un certain nombre d'obligation qui tombe avant la fin de l'année, on verra si ils sont en retard ou non.

Pour le reste des opérateurs sur le fixe, je suis étonné qu'il y aie certains cas avec énormément d'ipv6 ready, mais les activations ne suivent pas... C'est au client de faire cette activation si elle n'est pas proposée par défaut par l'ISP. Madame michu (en dehors des pros ne doit pas trop s'en inquiéter).

Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.2/ Les opérateurs de moins de 3 millions de clients
Posté par: Optix le 04 décembre 2020 à 12:03:58
Vous pouvez faire vos commentaires ! (je vois que personne n'ose s'exprimer)
Bon d'accord...

3.2/ Les opérateurs grand public ayant entre 5 000 et 3 millions de clients sur le réseau fixe

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_1.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: mirtouf le 04 décembre 2020 à 12:05:16
Bah... que c'est lent chez ByTel sur le fixe !
SFR c'est comment dire... Lamentable aussi bien sur le fixe que le mobile ?
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.2/ Les opérateurs de moins de 3 millions de clients
Posté par: Steph le 04 décembre 2020 à 12:16:15
Bon d'accord...
Yep, mais t'as pas Covage dans les pattes!  ;)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3.2/ Les opérateurs de moins de 3 millions de clients
Posté par: Optix le 04 décembre 2020 à 12:29:48
Yep, mais t'as pas Covage dans les pattes!  ;)
Je peux pas être partout :p

Mais on fait du 100%, là où SFR fait du 0%. Et comme SFR a beaucoup de réseau HFC/FTTLA, il me semblait important de montrer que c'est faisable, et facile à faire (on a le même matériel) pour inciter à une adoption rapide.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 13:13:04
C'est au client de faire cette activation si elle n'est pas proposée par défaut par l'ISP. Madame michu (en dehors des pros ne doit pas trop s'en inquiéter).
Environ 1 à 2% des clients vont toucher à une option qui permet d'activer IPv6, d'où la nécessité d'activer IPv6 par défaut, voir même de ne pas proposer de le désactiver.

SFR c'est comment dire... Lamentable aussi bien sur le fixe que le mobile ?

Sur les iPhone, SFR fait fort et devrait dépasser Orange.

Ils ont visiblement interprété la décision d’obligation (qui n'est pas précise sur ce point) comme quoi il faut activer sur tous les iPhone, vu qu'Apple ne laisse pas la possibilité de le faire à l'utilisateur.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_5.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Steph le 04 décembre 2020 à 15:31:22
Environ 1 à 2% des clients vont toucher à une option qui permet d'activer IPv6, d'où la nécessité d'activer IPv6 par défaut, voir même de ne pas proposer de le désactiver.
Et quand ça merde pour cause d'IPv6 comme on le voit très souvent sur les RIP?
Je suis bien content de marcher en IPv4.
Et la liberté de l'utilisateur d'utiliser le protocole qu'il veut...?
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: testing5555 le 04 décembre 2020 à 17:05:42
Bah... que c'est lent chez ByTel sur le fixe !
SFR c'est comment dire... Lamentable aussi bien sur le fixe que le mobile ?
Il est clair que SFR ne donne pas l'impression de faire beaucoup d'efforts en FTTH (à ce rythme il va falloir attendre au moins 2025 dans le meilleur des cas avant que tout le monde y ait droit) surtout quand on compare à leurs prévisions de mi 2019 (ils annonçaient 85-95% pour mi 2020 https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2019/msg704718/#msg704718 )
Et on ne parle même pas du câble...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Optix le 04 décembre 2020 à 19:01:14
Et on ne parle même pas du câble...
Bah si justement parlons-en.

Je veux bien leur filer mon RIB et leur dire comment faire  :D
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: eahlys le 04 décembre 2020 à 19:04:31
Et quand ça merde pour cause d'IPv6 comme on le voit très souvent sur les RIP?
Je suis bien content de marcher en IPv4.
Et la liberté de l'utilisateur d'utiliser le protocole qu'il veut...?

Il peut le désactiver dans son device, c'est pas un problème. Si ça merde "parce que IPv6" c'est que ça merde à cause du FAI/opérateur de collecte qui fait mal son taf, pas à cause d'IPv6
Tant qu'on trouvera des fausses excuses on avancera pas : IPv6 n'a QUE des qualités face à IPv4.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Steph le 04 décembre 2020 à 19:20:22
Perso, je désactive IPv6 sur mon routeur pour avoir une connexion IPv4 OK.
K-net, Coriolis et Ibloo ne font pas le poids fasse à Covage (et peut-être d'autres OI) qui n'a pas l'air de mettre beaucoup de moyen pour que IPv6 fonctionne...

Sur Covage 74, IPv6 est en rade depuis 1 ans et demi.

Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Ilyazam le 04 décembre 2020 à 19:27:12
Je travaille sur des réseaux d'entreprises, je ne suis pas étonné quand je vois qu'une communication IPv4 entre deux entreprises via un réseau opérateur type MPLS passe par 3 NATs source et 2 NATs destination  8)

Merci à l'ARCEP pour ce guide dédié entreprises, il faudrait faire du lobbying à ce niveau (après avoir fini le côté opérateur, donc ce n'est pas gagné).
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Optix le 04 décembre 2020 à 19:47:26
Merci à l'ARCEP pour ce guide dédié entreprises, il faudrait faire du lobbying à ce niveau (après avoir fini le côté opérateur, donc ce n'est pas gagné).
Même côté opérateur, je doute que l'ARCEP apprécie que SFR régresse, alors que tout les autres sont en train de monter, et bien.

Après c'est sûr, l'ARCEP va continuer à enqueter et à collecter de l'info. Personnellement, je suis encore choqué par les taux d'IPv6 sur les sites gouvernementaux et les mails. Punaise, on est le service public, on est tous frères ! Venez on bosse bien dessus quoi.

Autre sujet et use case intéressant, ce sont les interconnexions VOIP. Je vous le dis, la téléphonie en IPv6, c'est Jésus dans la crèche, c'est juste fou la simplicité. Adieu les oneway audio, les plages de ports RTP à natter et toutes ces conneries.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Steph le 04 décembre 2020 à 19:53:28
Ah mais Optix va nous tuer notre métier de spécialiste réseau IPv4 si l'IPv6 est si simple!
Peut-être pour cela que ça freine partout des 4 fers...  :-X
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 04 décembre 2020 à 19:55:32
Je pense qu'on peut parler de grand écart pour les résultats de Free sur le fixe vs ceux sur le mobile.

Je sais qu'on en a déjà parlé avec Vivien mais je suis assez perplexe sur l'obligation de "support d'IPv6" sur les réseaux mobiles d'ici au 31 décembre 2020. Concrètement qu'est-ce que ça veut dire pour Free ? Est-ce qu'il suffit d'avoir 1 abonné qui peut faire de l'IPv6 (disons Rani Assaf au hasard) pour que ça soit validé ?

Par ailleurs je suis d'accord sur la remarque de coco concernant le firewall IPv6 sur la Freebox, il est vraiment trop basique et va finir par être un point bloquant.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: pioup le 04 décembre 2020 à 20:04:50
Bah si justement parlons-en.

Je veux bien leur filer mon RIB et leur dire comment faire  :D

Ça me paraît difficilement comparable entre un réseau comme Sfr et ORNETHD. Sans compter que ça doit être considéré comme un coût plutôt qu'un bénéfice côté SFR en plus des effets de bord possible.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Optix le 04 décembre 2020 à 20:12:10
Ça me paraît difficilement comparable entre un réseau comme Sfr et ORNETHD. Sans compter que ça doit être considéré comme un coût plutôt qu'un bénéfice côté SFR en plus des effets de bord possible.
On a exactement le même matos qu'eux.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: pioup le 04 décembre 2020 à 20:15:15
On a exactement le même matos qu'eux.

Partout ?  Sans compter les box? Sur le ftth, ils avaient mis un tunnel ipv6, les perfs s'effondraient par exemple.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 04 décembre 2020 à 20:16:14
Je sais qu'on en a déjà parlé avec Vivien mais je suis assez perplexe sur l'obligation de "support d'IPv6" sur les réseaux mobiles d'ici au 31 décembre 2020. Concrètement qu'est-ce que ça veut dire pour Free ? Est-ce qu'il suffit d'avoir 1 abonné qui peut faire de l'IPv6 (disons Rani Assaf au hasard) pour que ça soit validé ?
J'ai retrouvé la discussion avec Vivien : https://lafibre.info/free-mobile/ipv6-freemobile/msg803342/#msg803342.

Personnellement je pense qu'il est beaucoup trop optimiste sur la portée de cette "obligation" qui à mon avis n'en a que le nom. A moins qu'elle ait réellement été décrite beaucoup plus précisément dans des documents contraignants, je pense que les services juridiques de FAI n'en feront qu'une bouchée si l'ARCEP essayait d'être contraignante (chose dont je doute fortement).
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Nico le 04 décembre 2020 à 20:29:40
Partout ?  Sans compter les box?
Bien sur que non, mais c'est tellement simple de dire que c'est simple et "yakafokon" ;).

(ce qui n'excuse pas la mauvaise volonté en face)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 04 décembre 2020 à 21:35:51
Personnellement je pense qu'il est beaucoup trop optimiste sur la portée de cette "obligation" qui à mon avis n'en a que le nom. A moins qu'elle ait réellement été décrite beaucoup plus précisément dans des documents contraignants, je pense que les services juridiques de FAI n'en feront qu'une bouchée si l'ARCEP essayait d'être contraignante (chose dont je doute fortement).

Il y a des truc qui sont pas assis sur une forte base juridique, mais là les obligations liées à l’acquisition des licences 3,5 Ghz, c'est fort.

Il me semble que Free risque une amende maximale de 3% de son chiffre d'affaire, si ils ne respectent pas la mise en demeure qui leur sera adressée en cas non respect.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: mirtouf le 04 décembre 2020 à 22:11:19
Suis-je le seul à avoir retenu que le déploiement a minima d'IPv6 est surtout lié à une problématique de coûts ?
Heureusement que la RFC6598 existe pour EDF sinon c'était la catastrophe à court terme.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 04 décembre 2020 à 22:12:36
Il y a des truc qui sont pas assis sur une forte base juridique, mais là les obligations liées à l’acquisition des licences 3,5 Ghz, c'est fort.

Il me semble que Free risque une amende maximale de 3% de son chiffre d'affaire, si ils ne respectent pas la mise en demeure qui leur sera adressée en cas non respect.
La question est plutôt de savoir comment l'obligation a été rédigée dans le document qui est juridiquement engageant.

Ce qui est accessible au public :
Citation de: Arcep
Obligation de support d’IPV6

Le  titulaire est tenu de rendre son réseau mobile compatible avec le protocole IPv6 à compter du 31 décembre 2020.
me semble extrêmement flou et je ne doute pas que les services juridiques des FAI arrivent à rendre cette "obligation" inopérante dans les faits.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: buddy le 04 décembre 2020 à 23:06:52
Bonsoir, je partage l'avis de Underground78.

Apparemment Free semble plutôt sur de son coup sur le fait de ne pas déployer IPv6 avant la fin de l'année. Quand on voit que même SFR s'y est mis ...

réseau compatible = IPv6 ready ..
Quand tu vois la différence entre IPv6 ready et activé (surtout en 2018/2019).. https://lafibre.info/ipv6/ipv6-barometre-2020/msg816892/#msg816892

Après c'est bien sur mieux que rien que l'ARCEP ait mis ceci dans les conditions des licences 5G mais je pense que Free a dû trouver une "faille". (et au contraire SFR semble avoir été motivé pour rendre le réseau compatible et le déploiement automatique sur Iphone)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: hwti le 05 décembre 2020 à 04:55:13
Par ailleurs, les opérateurs ont détaillé leurs pratiques sur le partage d’IPv4 et l’activation d’IPv6

(tableau issue de l'annexe du baromètre).


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)
Pour les pourcentages de clients avec IPv4 partagée, les couleurs sont inversées : 0% devrait être vert, et 100% rouge.
IPv6 activé par défaut pour les abonnés SFR FTTH éligibles ? Ça me semble en contradiction avec le fait qu'ils annoncent 10% IPv6-ready, mais seulement 3,5% activés.

Pour les connexions 4G fixes, il faudrait peut-être indiquer si les IP permettent les connexions entrantes.
Je suppose que toutes les IP partagées sur cette technologie sont en CGNAT, mais même celles qui sont dédiées peuvent être limitées.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 5.4/ Sites web et services en ligne de l’État
Posté par: hwti le 05 décembre 2020 à 05:06:48
5.4/ Sites web et services en ligne de l’État (.gouv.fr)
...
* Sur les 1009 noms de domaines avec un suffixe en .gouv.fr existants au mois d’aout 2020, seuls les 243 domaines répondant en HTTPS avec un certificat TLS valide ont été pris en compte, afin d’exclure de l’analyse les noms de domaine non maintenus ou ne proposant pas de sites web.

La transition vers IPv6 des serveurs DNS est relativement avancée, avec 45,5% des serveurs en IPv6. L’hébergement mail est par contre uniquement réalisé en IPv4 et le taux de sites web en IPv6 est seulement de 2,1% pour les sites principaux et 1,6% pour les sites secondaires*.
arcep.fr est bien en IPv6, mais pas les mails effectivement
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 07:29:35
Pour les fréquences 5G, tout est public.

L'obligation se limite à :

Obligation de support d’IPV6

Le  titulaire est tenu de rendre son réseau mobile compatible avec le protocole IPv6 à compter du 31 décembre 2020.

Au strict minimum il faut mettre de l'IPv6 sur les différents APN (Il me semble que Free en a un seul), je ne vois pas de solution pour contourner ça. Oui, c'est flou sur le fait que l'IPv6 doit être activé ou non sur les iPhone, vu que l'utilisateur ne peut pas lui même activer IPv6.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 07:40:37
Pour les pourcentages de clients avec IPv4 partagée, les couleurs sont inversées : 0% devrait être vert, et 100% rouge.
Alors, c'est bien le cas sur le document Excel fourni au maquettiste (car les schémas sont maquettés).

On avait vu d'autres erreurs, mais pas celle là. Je vais corriger ça avec Gimp.

IPv6 activé par défaut pour les abonnés SFR FTTH éligibles ? Ça me semble en contradiction avec le fait qu'ils annoncent 10% IPv6-ready, mais seulement 3,5% activés.

Quand la ligne FttH est éligible à l'IPv6, IPv6 est activé par défaut, contrairement au xDSL où l'IPv6 n'est pas activé par défaut.
Par contre c'est vrai que dans les chiffres donnés, 10% des lignes FttH sont éligible à l'IPv6 (IPv6-ready) mais seulement 3,5% activé, soit 1/3 des clients.
Ce qui est sur, c'est que c'est bien le cas pour la nouvelle architecture.

J'ai eu la même problématique pour Bouygues Telecom et la possibilité ou non de désactiver IPv6. Cela s'est terminé par "En fonction du firmware" dans le tableau.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 10:36:27
J'ai corrigé l'erreur du maquettiste avec Gimp : Il est peut-être nécessaire de vider le cache de votre navigateur.

Quand le pourcentage d'IPv4 partagée est de 0%, c'est bien sur la couleur verte.

Dés qu'il y a plus de 0%, on passe en orange et à partir de 50% c'est du rouge.

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_alt_4.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: hwti le 05 décembre 2020 à 10:37:54
Si ça n'a pas changé depuis juin, quand j'étais encore chez SFR, la NB6V n'a pas eu de nouveau firmware depuis plusieurs années.
Je ne suis pas sûr qu'ils puissent activer IPv6 automatiquement uniquement dans les cas où l'utilisateur ne l'avait pas déjà désactivée.
En revanche, je me souviens bien d'une option dans le XML de configuration du réseau permettant de forcer l'IPv6 (à côté de son type, natif ou tunnel, de la config IPv4, ...).

En revanche, on ne sait pas quelle est la nature des problèmes qu'ils ont rencontré, qui les ont amené à revenir en arrière dans le déploiement.
Si c'est lié à un bug côté box, on peut comprendre qu'ils ne veuillent pas (ou ne puissent pas) les modèles les plus anciens.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 05 décembre 2020 à 10:38:55
Pour les fréquences 5G, tout est public.
(...)
Au strict minimum il faut mettre de l'IPv6 sur les différents APN (Il me semble que Free en a un seul), je ne vois pas de solution pour contourner ça. Oui, c'est flou sur le fait que l'IPv6 doit être activé ou non sur les iPhone, vu que l'utilisateur ne peut pas lui même activer IPv6.
Hmm, je suis assez certain qu'il est possible que certains opérateurs prétendent que leur réseau mobile est tout à fait compatible IPv6 car les équipements utilisées sont eux-mêmes en IPv6 ou qu'il est théoriquement possible d'activer un jour IPv6 pour les abonnés.

Pour moi, "rendre compatible" n'implique pas forcément que ça soit actif tout de suite...

J'espère me tromper et que les opérateurs vont jouer le jeu mais honnêtement je suis pessimiste.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Jiajo le 05 décembre 2020 à 10:49:31
Je croit que "Possibilite au client de déactiver l'IPV6 dans sa box" les oui devrait être vert egalement et les non en rouge??? ???
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Steph le 05 décembre 2020 à 10:54:40
Je croit que "Possibilite au client de déactiver l'IPV6 dans sa box" les oui devrait être vert egalement et les non en rouge??? ???
ça dépend du point de vue...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 10:58:16
Je croit que "Possibilite au client de déactiver l'IPV6 dans sa box" les oui devrait être vert egalement et les non en rouge??? ???

Soit l'opérateur souhaite proposer de nombreuses options et dans ce cas là il propose de désactiver chaque protocole (donc possibilité de désactiver IPv4).

Soit l'opérateur ne souhaite pas proposer des options qui peuvent rendre une partie d'internet injoignable et il ne propose pas d'option pour désactiver IPv6.

Pour que la transition soit réalisée, il ne faut pas 100% IPv6 ready, mais 100% d'IPv6 activé.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Optix le 05 décembre 2020 à 10:58:26
Partout ?  Sans compter les box? Sur le ftth, ils avaient mis un tunnel ipv6, les perfs s'effondraient par exemple.
Ah oui oui, sans compter les boxs, je te certifie que c'est exactement la même chose, même modèle, même norme, mêmes cartes.

Je ne peux pas divulguer les photos des matériels d'autres opérateurs sans leur accord, mais il y a déjà des photos qui trainent ici et là, et vous mettez la photo de nos CMTS, vous verrez, ce sont exactement les mêmes. ;)

Et c'est possible de faire du dual-stack propre, avec MTU 1500 et tout.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 11:04:24
Hmm, je suis assez certain qu'il est possible que certains opérateurs prétendent que leur réseau mobile est tout à fait compatible IPv6 car les équipements utilisées sont eux-mêmes en IPv6 ou qu'il est théoriquement possible d'activer un jour IPv6 pour les abonnés.

Pour moi, "rendre compatible" n'implique pas forcément que ça soit actif tout de suite...

J'espère me tromper et que les opérateurs vont jouer le jeu mais honnêtement je suis pessimiste.

Oui on voit de tout. J'ai même des hébergeurs qui ne proposent aucune IPv6 sur leur réseau qui se disent 100% compatible, car la pile IPv6 est activée sur les serveurs et qu'il y a une IPv6 auto-attribuée en fe80:: (genre IPv4 privée) qui ne permet de rien faire.

Maintenant, c'est l'Arcep qui juge si l'obligation est respectée ou non. La barometre est très clair sur IPv6-ready et on ne peut pas être IPv6-ready si en activant un APN en IPv6 cela ne fonctionne pas.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 11:11:14
Pour SFR, ce que l'on a vu :

- IPv6 transporté dans un tunnel au-dessus d'IPv4 : IPv6 non activé par défaut. (et je pense que les équipements ne pourraient pas tenir la charge si massivement les clients activaient IPv6, d'où la raison de la non activation)

- IPv6 natif : IPv6 activé par défaut sur certaines box (il est possible que sur certaines box SFR ne soit pas en mesure de faire l'activation par défaut)

Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 05 décembre 2020 à 11:21:17
Maintenant, c'est l'Arcep qui juge si l'obligation est respectée ou non. La barometre est très clair sur IPv6-ready et on ne peut pas être IPv6-ready si en activant un APN en IPv6 cela ne fonctionne pas.
Le baromètre oui mais il ne fait pas parti des engagements des opérateurs qui ont eu une licence 5G. L'Arcep pourra toujours dire "vous vous moquez de nous" aux opérateurs mais de là à pouvoir prendre des sanctions... Il me semble que juridiquement la réaction de partie engageante n'est pas assez solide pour aller jusqu'à une vraie confrontation avec des opérateurs pas du tout décidés à payer une sanction.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: koparthur le 05 décembre 2020 à 12:42:31
Alors je suis un peu surpris que SFR ne mentionne pas le fait qu'ils ont mis des clients FTTH derrière du CGNAT, la raison serait "un problème lors de la migration IPv6".

Des gens qui se plaignent parce qu'ils n'ont plus le menu NAT sur la box https://communaute.red-by-sfr.fr/t5/Box-d%C3%A9codeur-TV/NAT-sur-box-NB6/td-p/462685/page/3 (https://communaute.red-by-sfr.fr/t5/Box-d%C3%A9codeur-TV/NAT-sur-box-NB6/td-p/462685/page/3).

Je suis tombé sur se sujet en faisant une recherche du firmware NB6VAC-MAIN-R4.0.44f.

(https://lafibre.info/images/altice/202011_firmware_sfr_ipv6_et_ipv4_cgnat.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: buddy le 05 décembre 2020 à 13:44:36
L'Arcep pourra toujours dire "vous vous moquez de nous" aux opérateurs mais de là à pouvoir prendre des sanctions...
Tu peux dire directement Free hein, puisque c'est le seul à ne pas avoir dIPv6 sur son réseau mobile.
Je suis certain que Free aura trouvé la faille.. Mais bon c'est triste que Free 1er sur le fixe soit dernier sur le mobile...
Alors je suis un peu surpris que SFR ne mentionne pas le fait qu'ils ont mis des clients FTTH derrière du CGNAT,
Il faut voir de quand date ceci. Le rapport de l'ARCEP c'est un statut au 30/06/20 ... Si SFR fait du CGNat depuis le 1er juillet, ils sont "dans les clous" vis à vis des déclarations.

Puis en truandant un peu, 0,49 ou moins % tu peux l'arrondir à 0...  (c'est toujours une question d'interprétation et les opérateurs savent jouer avec çà)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 05 décembre 2020 à 13:49:08
Tu peux dire directement Free hein, puisque c'est le seul à ne pas avoir dIPv6 sur son réseau mobile.
Je pensais effectivement surtout à Free. Cela dit SFR n'a pas l'air très avancé non plus sur son réseau mobile, même s'ils ont une feuille de route contrairement à Free.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: buddy le 05 décembre 2020 à 13:53:38
Je pensais effectivement surtout à Free. Cela dit SFR n'a pas l'air très avancé non plus sur son réseau mobile, même s'ils ont une feuille de route contrairement à Free.
Je suis chez RED pour le mobile, pour le coup le réseau est IPv6 Ready (j'ai activé l'APN IPv6 sous Android et çà marche depuis 2 mois).
SFR a aussi annoncé que tous les iPhones auraient IPv6 activé par défaut avec la version 14.3 de iOS (avant la fin du mois donc ?). Donc c'est dans les clous niveau ARCEP je pense;)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: pioup le 05 décembre 2020 à 14:01:16
Chez Free mobile,  c'est de com la visibilité d'un apn ipv6 qui ne semble pas activé ou est-ce activé en bêta test ?
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: underground78 le 05 décembre 2020 à 14:05:40
Il n'y en tout cas aucun bêta-test officiel et à priori pas vraiment de trace de tests en général.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 14:56:31
Il y a des messages qui circulent disant que Free à démarré l'IPv6 sur Android.

Ceux qui disent cela s'appuie sur ce graphique :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_3old.png)

Je vais le changer. 0,2% c'est SFR et 0% Free.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 05 décembre 2020 à 14:59:55
Il y a des messages qui circulent disant que Free à démarré l'IPv6 sur Android.

Ceux qui disent cela s'appuie sur ce graphique :

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_3old.png)

Je vais le changer. 0,2% c'est SFR et 0% Free.

Nouveau graphique : (il faut vider votre cache si c'est le même que le précédent)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_mobile_3.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: ipman le 06 décembre 2020 à 11:02:25
Bouygues ultym dans les Hauts de France en FTTH, toujours rien concernant l'ipV6  :(
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 06 décembre 2020 à 12:10:19
Bouygues et SFR en FttH, c'est un peu la lotterie : on ne sait pas si on pourra avoir IPv6.

Le fait de prendre Bouygues ultym ne change rien, c'est lié aux équipements utilisés pour la collecte (donc en quel que sorte au NRO)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: ipman le 06 décembre 2020 à 13:00:16
oui je me doute que prendre une offre ne change rien concernant l'ipV6. j'ai juste précisé mon offre.

c'est quand même dommage d'attendre d'être au pied du mur pour se dépêcher d'activer l'ipV6 ...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: buddy le 06 décembre 2020 à 13:57:43
Il me semble que ce que l'on a suivi que c'est en cours chez SFR et Bouygues, mais que ça nécessite de remplacer certaines parties du réseau et que donc, ça se fait au fil des nouvellement de matériel sans accélération spécialement pour IPv6.

Après, en vrai, au pied du mur, c'est un poil exagéré... même si ce n'est pas le "bon discours" pour la migration vers IPv6, on aura encore de l'IPv4 activé dans 5 ou 10 ans pour toutes les ressources non accessibles en IPv6, donc du moment que SFR et Bouygues ont bien intégré çà pour leur réseau de demain (2023/2025), je ne vois rien de dramatique poindre à l'horizon..

Par contre, merci à l'ARCEP d'avoir poussé les opérateurs vers IPv6 et du coup Bouygues et SFR ont peut être vu comme çà les limitations de leur réseau qu'ils n'avaient pas envisagé ..
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Florian le 06 décembre 2020 à 19:33:27
IPv6 chez BT ok ici (Argenteuil dans le 95), pour info.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: ipman le 07 décembre 2020 à 10:35:47
en effet, au pied du mur est un peu exagéré  ;D

néanmoins, il ne faut pas oublier qu'il n'y a plus d'ipv4 dispo (bien sur les opérateurs ont ce qu'ils leurs faut) mais si on regarde, certains partagent une ipv4 en 2 voir plus avec des plages de ports. quand on voit le nombre d'ipv6 dispo  ;D

on verra par la suite mais oui l'ipv4 restera encore bien présente pour le futur...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: coco le 07 décembre 2020 à 11:07:18
Après le partage de port, c'est jamais top. ça fait dysfonctionner certaines choses. J'ai constaté que les appels vocaux discord (très populaire pour jouer, mais aussi pour les cours en ligne) ne fonctionnaient pas en port partagé chez free.

Quelqu'un qui ne sait pas obtenir une ipv4 dédiée sur l'espace abonné reste bloqué avec un service qui ne fonctionne pas.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: buddy le 07 décembre 2020 à 11:11:50
Après le partage de port, c'est jamais top. ça fait dysfonctionner certaines choses. J'ai constaté que les appels vocaux discord (très populaire pour jouer, mais aussi pour les cours en ligne) ne fonctionnaient pas en port partagé chez free.
Il faudrait surtout faire remonter le problème à Discord aussi.. et insister.. (et idéalement que ce soit Free qui le remonte car Free c'est d'un coup des millions de clients)

Mais ça m'étonne, car ça voudrait dire qu'il est impossible d'utiliser discord en 4G ?
ça me parait étonnant ...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 07 décembre 2020 à 11:12:41
Après le partage de port, c'est jamais top. ça fait dysfonctionner certaines choses. J'ai constaté que les appels vocaux discord (très populaire pour jouer, mais aussi pour les cours en ligne) ne fonctionnaient pas en port partagé chez free.

Quelqu'un qui ne sait pas obtenir une ipv4 dédiée sur l'espace abonné reste bloqué avec un service qui ne fonctionne pas.

Merci, c'est intéressant, car le partage d'IPv4 va devenir la norme chez tous les FAI dans quelques années. Free est le premier à l'avoir mis en place, mais tous les opérateurs vont suivre, la question juste de savoir quand ? (Seule certitude, cela sera avant l'extinction d'IPv4, qui n'est pas pour tout de suite)

Comme vous pouvez le voir Bouygues Telecom a commencé à migrer un petit nombre de clients :

Par ailleurs, les opérateurs ont détaillé leurs pratiques sur le partage d’IPv4 et l’activation d’IPv6

(tableau issue de l'annexe du baromètre).


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)

Les chiffres du baromètre IPv6 de 2019 :
Les quatre opérateurs ont des politiques de partage d’adresse IPv4 différentes en fonction des technologies sur le réseau fixe :

- Certains clients du réseau fixe de Free (40% en xDSL et 75% en FttH) ainsi qu’une faible part des clients de Bouygues Telecom (0,1% en xDSL) ont une adresse IPv4 partagée. Cependant, ces opérateurs proposent gratuitement une adresse IPv4 dédiée sur demande. Ce partage d’IPv4 entre plusieurs clients pourrait se généraliser dans les prochaines années pour faire face à la pénurie d’IPv4.


Pour SFR, certains clients FttH ont reçu le firmware NB6VAC-MAIN-R4.0.44f qui est assez explicite avec la mention "IPv6 & IPv4 CGNAT" :

(https://lafibre.info/images/altice/202011_firmware_sfr_ipv6_et_ipv4_cgnat.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: hwti le 07 décembre 2020 à 12:01:11
Merci, c'est intéressant, car le partage d'IPv4 va devenir la norme chez tous les FAI dans quelques années. Free est le premier à l'avoir mis en place, mais tous les opérateurs vont suivre, la question juste de savoir quand ? (Seule certitude, cela sera avant l'extinction d'IPv4, qui n'est pas pour tout de suite)
Il y a quand même une différence entre une IP partagée en 4 (statique, connexions entrantes possibles même si sur une plage de ports limitée) et un CGNAT similaire à ce qui est employé sur mobile.
Le fait est que ça ne motive pas SFR et Bouygues à mettre le paquet sur l'IPv6 pour autant, donc on peut supposer qu'ils ne prévoient pas de partager les IPv4 à grande échelle rapidement.

Pour SFR, certains clients FttH ont reçu le firmware NB6VAC-MAIN-R4.0.44f qui est assez explicite avec la mention "IPv6 & IPv4 CGNAT" :
Il y a déjà cette fonctionalité dans les firmwares de la NB6V depuis longtemps, il me semble qu'on en avait discuté sur le forum.
Tout dépend du fichier XML qui est récupéré par la box pour se configurer, donc sauf bug la décision de déploiement dépend entièrement du réseau.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 07 décembre 2020 à 12:22:03
Pour SFR effectivement, il y a eu des tests dans les firmwares déja en 2016 :

Tu fais référence à cette page du firmware en bêta test ?

(https://lafibre.info/images/altice/201604_firmware_sfr__ipv4_cgnat.png)

Là, ce ne sont plus des tests, mais de la prod sur un nombre réduit de client (un peu comme Bouygues avec ses 0,1% de clients ADSL en IP partagée)

La bonne nouvelle, c'est que les clients en mode "IPv6 & IPv4 CGNAT" ont de l'IPv6 natif qui fonctionne bien (et il n'est plus possible de désactiver IPv6 pour ces clients).

Je ne sais pas si le terme CGNAT utilisé dans la communication est bien adapté, cela ressemble bien plus à ce que fait Free avec peu de clients par IPv4.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: hwti le 07 décembre 2020 à 14:55:52
Je ne sais pas si le terme CGNAT utilisé dans la communication est bien adapté, cela ressemble bien plus à ce que fait Free avec peu de clients par IPv4.
Au niveau réseau, je ne sais pas.
Mais en pratique, avec peut-être des limitations du firmware de la box en plus, les clients en question se plaignent le la disparition de la page NAT, alors que chez Free la fonctionnalité est simplement limitée dans les ports utilisables.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: coco le 07 décembre 2020 à 15:57:37
Il faudrait surtout faire remonter le problème à Discord aussi.. et insister.. (et idéalement que ce soit Free qui le remonte car Free c'est d'un coup des millions de clients)

Mais ça m'étonne, car ça voudrait dire qu'il est impossible d'utiliser discord en 4G ?
ça me parait étonnant ...

D'après mes tests :
IPv4 partagée sur freebox: vocal discord qui ne fonctionne pas.
IPv4 dédiée: vocal ok

IPv4 "partagée" en 4G : ok.

Je n'ai pas cherché plus loin, demander une ip dédiée sur la freebox résolvait le souci.

Le partage de ports est il vraiment marginal chez free ?

En tant que nouvel abonné, c'est systématique tant en fibre qu'adsl.
Il y a quelques années, (je me souviens plus si c'était lié au passage des DSLAM en ipv6 natif), à la louche je dirais 2 ans, j'avais constaté que l'ipv4 fixe de la freebox avait changé. Freebox 2013 était passé de Ipv4 fixe dédiée en ipv4 partagée, puis repassé sur une ipv4 dédiée en demandant sur l'interface d'admin.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 07 décembre 2020 à 16:09:33
Au 30 juin 2020, le partage de port chez Free concernait 75% des clients FttH et 40% des clients xDSL : (et ce pourcentage est en augmentation, les migrations des DSLAM se poursuivent)

(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: FloBaoti le 07 décembre 2020 à 16:23:16
Je ne sais pas comment ils gèrent le changement chez free, car un déménagement sur le même nra entraîne le passage en IPv4 partagée, alors qu'avant le client était en ip standard ("ancienne infra")
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: hwti le 07 décembre 2020 à 16:41:28
Je ne sais pas comment ils gèrent le changement chez free, car un déménagement sur le même nra entraîne le passage en IPv4 partagée, alors qu'avant le client était en ip standard ("ancienne infra")
Peut-être qu'il y a des NRA donc seulement certains DSLAM seraient migrés. En tout cas il y a des abonnés qui passent sur la nouvelle infrastructure sans aucun déménagement (ni annonce de la part de Free).
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 4/ Opérateurs mobiles
Posté par: Paul le 07 décembre 2020 à 17:01:59
[...]

Conclusion pour les opérateurs grand public ayant plus de 3 millions de clients sur le réseau mobile :

Malgré le retard dans le déploiement d’IPv6 sur le réseau mobile, l’Arcep constate que les prévisions sont encourageantes et invite les opérateurs à poursuivre leurs efforts pour accélérer la transition :

- Bouygues Telecom a mené un déploiement notable sur les réseaux mobiles, avec 87% de clients Android et 98% de clients iPhone activés en IPv6 à mi-2020.


Par rapport à Bouygues dans ce tableau, "offres data uniquement" comprend la 4G Box ? Il me semblait qu'on n'avait pas d'IPv6 encore maintenant avec cette offre.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 07 décembre 2020 à 17:12:45
Non.

Les clients 4G Box sont comptés dans la catégorie "fournisseurs d’accès à internet fixe" car c'est un accès fixe et non mobile. C'est une offre spécifique avec des limitations géographiques, une priorité qui peut être différente du mobile et une IPv4 publique pour certains opérateurs.

Les offres "offres data uniquement" dans la catégorie "Opérateurs mobiles", ce sont les offres "clé 4G" (tablette, Airbox, Domino, clé 4G, ordinateurs, etc.).
Le nom varie pour chaque opérateur.

Chez Bouygues : https://www.bouyguestelecom.fr/forfait-internet-mobile

L'obligation d'IPv6 s'applique bien entendu également à ces offres. Si le terminal utilisé est compatible, vous pouvez surfer en IPv6 en sélectionnant l'APN IPv4/IPv6 ou IPv6 en fonction de l'opérateur.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: BlueTemplar le 12 décembre 2020 à 19:52:15
Citer
Les spécifications d’IPv6 ont été finalisées en 1998.
Euh, c'est ce que je pensais aussi, du coup je m'étais énervé (https://forum.hardware.fr/forum2.php?post=2017&cat=22&config=hfr.inc&cache=&page=1802&sondage=0&owntopic=0&word=&spseudo=BlueTemplar85&currentnum=1106584#t1106584) qu'après 22 ans d'IPv6 et à la fin du «Plan France numérique 2012-2020 (IPv6 objectif prioritaire)» Orange(!) ne fasse toujours pas du «vrai» (https://www.ripe.net/publications/docs/ripe-690) IPv6.

Mais après de longues lectures de RFC, j'ai maintenant plutôt l’impression qu'en pratique le standard a *énormément* évolué, et n'aurait été *vraiment* finalisé qu'en 2017 ?

Il me semble que ce que l'on a suivi que c'est en cours chez SFR et Bouygues, mais que ça nécessite de remplacer certaines parties du réseau et que donc, ça se fait au fil des nouvellement de matériel sans accélération spécialement pour IPv6.

Après, en vrai, au pied du mur, c'est un poil exagéré... même si ce n'est pas le "bon discours" pour la migration vers IPv6, on aura encore de l'IPv4 activé dans 5 ou 10 ans pour toutes les ressources non accessibles en IPv6, donc du moment que SFR et Bouygues ont bien intégré çà pour leur réseau de demain (2023/2025), je ne vois rien de dramatique poindre à l'horizon..

Par contre, merci à l'ARCEP d'avoir poussé les opérateurs vers IPv6 et du coup Bouygues et SFR ont peut être vu comme çà les limitations de leur réseau qu'ils n'avaient pas envisagé ..
Corrigez-moi si je me trompe, mais d'après ce que je sais, certains FAI (surtout en Asie, surtout mobiles) n'ont *jamais* eu de plages IPv4. Alors bon, certes, tant que l'on reste entre nous en Occident ça va, mais l'idéal n'est-il pas de tendre vers un «vrai» Internet, plutôt que de rester sur un «réseau pas tout à fait International» ?
(Et puis ça veut aussi dire plus aucun nouvel FAI en Europe, niveau concurrence, c'est moyen...)

Du coup, il me semble qu'on *est* au pied du mur, et je m'étonne même que les gouvernements ne mettent pas plus la pression†, du genre à annoncer une feuille de route interdisant à terme les équipements non-compatibles IPv6, puis les équipements compatibles IPv4 – à la manière dont ça a été fait en France d'une part (à deux reprises !) pour les tuners TV, et d'autre part pour les ampoules incandescentes ?
(†bon, d'accord, ils l'ont un peu fait pour la 5G, mais ça ne va pas changer grand chose...)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 12 décembre 2020 à 20:15:40
Si on souhaites faire de l'IPv6 only, la prise en charge par les système d’exploitation n'est que récente.

Deux exemples :
- Neighbor Discovery Protocol RDNSS n'a été intégré que dans Windows 10 Creators Update (2017)
- CLAT n'a été intégré que dans iOS 12

Le support de l'IPv6 a progressé année après année, mais quand tu es une entreprise et que tu souhaites faire des choses un peu spécifiques, il y a encore des trous.

Comme dirait OVH dans la vidéo, maintenant on passe la seconde et on accélère :

Tests des groupes le 16 avril 2009 :
https://lafibre.info/videos/datacenter/200904_ovh_roubaix2_test_de_groupes.mp4
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: M@yeulC le 14 janvier 2021 à 18:40:52
Mouais, alors orange dit peut-être 56 bits, mais la livebox (du moins celle que j'ai) ne fait pas de délégation de préfixe. (Et ne fait pas de hairpining non plus, qui viole REQ8  de RFC5382 NAT TCP (https://tools.ietf.org/html/rfc5382#section-7.2)).

Solution? Remplacer le routeur, mais je n'ai pas envie d'acquérir un modem ADSL compatible IPv6 de nos jours...

Ah, et chez bouygues, la box est toute contente de me dire qu'elle peut me déléguer les préfixes, mais elle n'a pas obtenu d'IPv6... Je vais peut-être brancher mon routeur sur l'ONT, et voir ce qui se passe  :P

Par ailleurs, les opérateurs ont détaillé leurs pratiques sur le partage d’IPv4 et l’activation d’IPv6

(tableau issue de l'annexe du baromètre).


(https://lafibre.info/images/ipv6/202012_arcep_barometre_ipv6_fixe_5.png)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020: 3/ Fournisseurs d’accès à internet fixe
Posté par: doctorrock le 14 janvier 2021 à 18:43:56
Mouais, alors orange dit peut-être 56 bits, mais la livebox (du moins celle que j'ai) ne fait pas de délégation de préfixe. (Et ne fait pas de hairpining non plus, qui viole REQ8  de RFC5382 NAT TCP (https://tools.ietf.org/html/rfc5382#section-7.2)).

Solution? Remplacer le routeur, mais je n'ai pas envie d'acquérir un modem ADSL compatible IPv6 de nos jours...

Ah, et chez bouygues, la box est toute contente de me dire qu'elle peut me déléguer les préfixes, mais elle n'a pas obtenu d'IPv6... Je vais peut-être brancher mon routeur sur l'ONT, et voir ce qui se passe  :P

Classique pour la LB, malheureusement.
Pour BT, l'IPV6 est en cours de déploiement sur la France, donc quand tu seras éligible, tu pourras sans doute utiliser ta box pour voir ce qu'elle sait faire ^^
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020 - plus de trafic IPv6 qu'en IPv4 !
Posté par: Optix le 18 janvier 2021 à 16:13:22
Hello !

J'ai instailé un AS-Stats au cul de nos Cisco ASR. Pour l'instant on le garde en privé, mais j'ai déjà des statistiques sympas, et surtout qui interpellent.  Pour rappel, par rapport à K-Net qui dépend de collectes, chez nous, on a moins de trafic mais 100% des clients ont de l'IPv6 actif.

Du coup, on a quelques AS où notre trafic IPv6 a déjà dépassé celui d'IPv4 ! :)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: buddy le 18 janvier 2021 à 17:01:52
c'est un bon moyen pour "détecter" les AS qui propose réellement les mêmes services sur les 2 protocoles.

Après, on peut s'interroger pourquoi c'est du 50/50 .. (surtout pour FB qui doit être pas mal consulté via des PCs et smartphones)
Des vieux périphériques qui fonctionnent mal en IPv6 ? Des utilisateurs qui ont volontairement "bridé" à IPv4 ?
des box/routeurs uniquement configuré en IPv4 (je pense à l'offre haut de gamme où tu leur laisses la possibilité d'avoir leur propre matos).
(après il doit y avoir moulte Android TV + Box TV + Consoles en Ipv4 par défaut mais je ne pense pas que ce soit le mode de connexion n° 1 à Facebook)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: raf le 22 janvier 2021 à 12:20:51
c'est un bon moyen pour "détecter" les AS qui propose réellement les mêmes services sur les 2 protocoles.
Ca c'est pour detecter les AS "de l'autre cote de la connexion". Et generalement ces AS-la, on les connais (je parle pour ceux qui parlent IPv6). Il y a juste des surprises de temps en temps.

Après, on peut s'interroger pourquoi c'est du 50/50 .. (surtout pour FB qui doit être pas mal consulté via des PCs et smartphones)
Quelques posiblites au hasard (je me suis posse la question dans le precedent boulot, ou j'observais la meme chose):
 - CPL qui bloquent l'IPv6 (oui, ca existe)
 - bornes Wifi qui bloquent IPv6 (oui, ca aussi ca existe)
 - devices qui savent pas parler IPv6 (je pense surtout aux smart-TV "pre-android")
 - quelques-uns qui deactivemnt explicitement IPv6 sur leurs devices "par-ce que quelqu'un a dit sur internet que c'est mieux comme ca"
 - routeur perso a la place du routeur de l'ISP qui n'est pas configure pour utiliser IPv6.
 - consoles de jeux
 - [ca devra pas etre le cas ici, mais ca l'est pour K-Net] parfois le BNG de la DSP qui donne des rates cote IPv6, plaque de la DSP "qui ne supporte pas IPv6".

Les deux premiers c'est vraiment la peste. Pour une borne Wifi ca peut aussi etre le fait de "bloquer le multicast (L2), de toute facon ca sert a rien" - SI IPv6 en depend.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: kazyor le 22 janvier 2021 à 12:35:09
De mon côté, j'ai pensé au fait aussi que ces sites hébergent des CDN/API (graph.facebook.com par ex.).

Lorsqu'un dev utilisent ces services, je ne sais pas si il a la possibilité d'utiliser des record DNS A only ou pas ...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: raf le 22 janvier 2021 à 13:29:22
De mon côté, j'ai pensé au fait aussi que ces sites hébergent des CDN/API (graph.facebook.com par ex.).

Lorsqu'un dev utilisent ces services, je ne sais pas si il a la possibilité d'utiliser des record DNS A only ou pas ...

Cote FB et Google, ca peut tres bien fonctionner en v6-only, pas de probleme de ce cote-la. Netflix, je ne suis pas a 100% sur, mais comme c'est le streaming qui "bouffe" la plupart du traffic, le reste, si ce n'est pas dispo en v6, ca reste quand-meme du bruit de fond (sans parler du fait qu'il y a encore un peu de netflix chez AWS - donc pas sur l'ASN de Netflix).
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: coco le 22 janvier 2021 à 22:15:02
Cote FB et Google, ca peut tres bien fonctionner en v6-only, pas de probleme de ce cote-la. Netflix, je ne suis pas a 100% sur, mais comme c'est le streaming qui "bouffe" la plupart du traffic, le reste, si ce n'est pas dispo en v6, ca reste quand-meme du bruit de fond (sans parler du fait qu'il y a encore un peu de netflix chez AWS - donc pas sur l'ASN de Netflix).
Netflix fonctionne en ipv6
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Optix le 22 janvier 2021 à 22:37:11
Netflix fonctionne en ipv6
Oui, mais beaucoup de TV connectées n'arrivent pas à gérer IPv6.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: e-TE le 19 février 2021 à 23:26:48
je viens de me connecter sur le compte free mobile de mon frère (portable volé, et pas a l'aise avec l'informatique donc je prend le relais ...)  et en vérifiant qu'il était bien en forfait bloqué&co, je viens de voir qu'il y avait une option ipv6, avec la possibilité de l'activer et le paramétrage apn&co, c'est nouveau ou ca fait longtemps?
j'en étais resté au fait que ce n'était pas possible l'ipv6 mobile chez free...
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: pioup le 19 février 2021 à 23:30:15
Ça fait 2 mois.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: e-TE le 19 février 2021 à 23:39:57
ok, ca bouge enfin :)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 20 février 2021 à 05:00:12
L'IPv6 est une obligation des licences 5G au 30 décembre 2020.

Free a mis cette option qui n'est pas présente chez les autres opérateurs qui activent 100% des SIM en IPv6 (reste après a activer sur le mobile) pour remplir son obligation 5G à minima).

Peut-être même que le collège de l'Arcep va considérer que ce n'est pas suffisant pour l'obligation, vu l'impossibilité d'avoir de l'IPv6 sur iPhone.

Support de l'IPv6 obligatoire d'ici au 31 décembre 2020 pour les opérateurs mobile qui vont se lancer dans la 5G.

Page 33 : Le titulaire est tenu de rendre son réseau mobile compatible avec le protocole IPv6 à compter du 31 décembre 2020.
(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz_2.png)

Page 8 :

(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz_1.png)

(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)
(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz.png) (https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz.pdf)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: e-TE le 22 février 2021 à 12:01:21
 ;D je comprend mieux :)

comme quoi, il reste des leviers possibles pour faire accélérer les choses ^^ bien vu d'avoir rajouté l'obligation au travers de la distribution des licences de la 5G :)
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Johannol le 22 février 2021 à 20:38:02

Je ne sais pas si vous aviez vu cela, mais cela ne va pas aider:
https://cms.law/fr/fra/publication/que-prevoit-le-projet-de-loi-sur-la-surtransposition
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: e-TE le 23 février 2021 à 01:01:43
Je ne sais pas si vous aviez vu cela, mais cela ne va pas aider:
https://cms.law/fr/fra/publication/que-prevoit-le-projet-de-loi-sur-la-surtransposition
Citer
Suppression de l'obligation de compatibilité des nouveaux équipements terminaux radioélectriques avec la norme IPv6
:(
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: vivien le 23 février 2021 à 04:33:38
l'Article 42 de la LOI n° 2016-1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique indiquait : "A compter du 1er janvier 2018, tout nouvel équipement terminal, au sens de l'article L. 32 du code des postes et des communications électroniques, destiné à la vente ou à la location sur le territoire français doit être compatible avec la norme IPV6."

C'est l'exemple même de ce qu'il ne faut pas faire :
- mal rédigé (il rend obligatoire IPv6 sur un poste téléphonique analogique)
- aucune sanction en cas de non respect
- pas de notification à la CEE
...

Bref, il faut bien réfléchir pour faire un texte qui impose IPv6 et il ne faut pas demander la lune : si ce n'est pas proportionné, c'est attaquable.

Il y a eu des amendements pour demander de supprimer l'article 47 :

Article 47

L’article 42 de la loi n° 2016‑1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique est abrogé.


Les amendements IPv6 sont rejetés :


AMENDEMENT N°223 présenté par Mme Forteza, Mme Bagarry, Mme Cariou, Mme Chapelier, M. Chiche, Mme Yolaine de Courson, Mme De Temmerman, Mme Gaillot, M. Julien-Laferrière, M. Nadot, M. Orphelin, M. Taché, Mme Tuffnell, M. Villani et Mme Wonner

----------

ARTICLE 47

Supprimer cet article.

EXPOSÉ SOMMAIRE

L’article 42 de la loi n° 2016‑1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique impose une obligation de mise en conformité de tout équipement radioélectrique avec la norme IPV6, à compter du 1er janvier 2018. La norme IPV6 est une norme internationale de format d’adresse IP (Internet protocol). La volonté du législateur d’imposer cette norme est la conséquence d’une pénurie d’adresses IPV4, communément utilisées pour les équipements radioélectriques.

L’article 47 du présent projet de loi entend supprimer cette obligation de mise en conformité à la norme IPV6. L’explication donnée par l’étude d’impact est édifiante, expliquant que l’article 42 de la loi pour une République numérique « contraint les industriels à adapter leurs produits à la norme IPV6 exclusivement, sans leur laisser la possibilité de choisir une autre norme permettant d’atteindre le même objectif ». Il n’existe technique pas d’autres alternatives que ce passage à l’IPV6.

Cette même étude d’impact évoquerait une soi-disant sur transposition de la directive 2014/53/UE, et notamment son article 3. L’article 3 de la présente directive évoque effectivement les exigences essentielles devant être respectées par les équipements radioélectriques. Ces exigences essentielles doivent cependant être traduite techniquement par une norme, celle que constitue l’IPV6.

La Direction Générale des Entreprises a indiqué récemment dans un courrier « partager les préoccupations […] concernant la raréfaction du stock d’adresses IP définies selon le protocole IPv4, ainsi que les enjeux liés à la transition vers le protocole IPv6 » et que « les autorités françaises vont proposer à la présidence du Conseil de l’Union européenne qu’elle mette à l’agenda d’un groupe de travail du Conseil « Télécommunications et société de l’information » la question de la transition vers l’IPv6 et qu’elle saisisse de l’Organe des régulateurs européens des communications électroniques (ORECE) pour avis sur ce dossier. ».

La France entendait montrer l’exemple en matière de gouvernance de l’Internet, en imposant une solution de pérennité dans la loi de 2016. La suppression de cet article est un très mauvais signal pour l’avenir l’avenir d’un réseau saturé qui ne peut déjà plus répondre à la demande d’adresses IPV4.




AMENDEMENT N°363 présenté par Mme Hennion, Mme Provendier, M. Bothorel, Mme Rossi, M. Baichère, Mme Tanguy, M. Maire, Mme Rilhac, Mme Pételle et M. Raphan

----------

ARTICLE 47

Supprimer cet article.

EXPOSÉ SOMMAIRE

Cet amendement vise à maintenir l’obligation de passage à l’IPv6 prévu par l’article 42 de la loi n° 2016‑1321 du 7 octobre 2016 pour une République numérique.  La transition de l’IPv4 à l’IPv6 est une nécessité technologique qui participe à accroitre la compétitivité de notre économie. La norme IPv6 simplifie le fonctionnement des réseaux, élargit le système d’adressage, dispose d’un espace d’adressage beaucoup plus performant et permet, in fine, de réaliser des économies.

Il s’agit donc d’une transition nécessaire au service de la performance, de l’accélération mais aussi de la simplification de l’action publique.


Personnellement, je suis partisan de mettre une obligation d'IPv6 proportionnée sur d'autres bases juridiques et bien limitées.

Par exemple l'ADSL est en fin de vie (il lui reste 10 ans à vive). Je m'interroge sur la proportionnalité à obliger les opérateurs à changer des équipements incompatibles IPv6 (je pense à SFR, car chez les autres c'est ok) alors que la technologie est en fin de vie.
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: XaTriX le 23 février 2021 à 05:34:12
superbe travail vivien encore une fois, la première page :love:
Titre: Baromètre IPv6 Arcep 2020
Posté par: Johannol le 23 février 2021 à 18:34:18
Merci beaucoup pour cette réponse parfaitement cohérente.