Auteur Sujet: Oxid Telecom : FAI Associatif  (Lu 78089 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

Phach

  • Client Orange vdsl
  • *
  • Messages: 1 014
  • Hérault (34) - Occitanie
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #12 le: 21 octobre 2015 à 09:40:36 »
pour le matos ubiquiti, c'est pas pour rien qu'il y a un marché pour les boitiers metaliques :

http://www.rfarmor.com/index.php/nanostation-kits.html

retour d'expérience ici : https://community.ubnt.com/t5/airMAX-General-Discussion/Please-better-shield-on-ubnt-devices/td-p/204012

yapret

  • AS203382 Oxid Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 133
  • Saint-Cyr (71)
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #13 le: 21 octobre 2015 à 09:42:39 »
Effectivement, on a acheté d'autres modèles qui après tests se révèlent bien moins sensibles, et on en a profité pour les shielder.

xuaeser

  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 86
  • Villeurbanne (69)
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #14 le: 21 octobre 2015 à 18:29:59 »
Avoir un AS, ainsi que ses propres IP me semble vraiment important si l'on veut pouvoir se réclamer FAI.
Sinon tu fais un gros LAN, et puis un gros NAT et tu te contente de faire un partage de connexion, ce qui n'a rien a voir avec fournir un accès à Internet.

Utiliser les IP d'un autre me semble vraiment moyen, mais peut effectivement être un bon compromis pour démarrer.

Sinon merci pour les précision sur les interférences. Je comprend mieux. C'est plus de l’interférence liée à l'électronique de l'AP que des interférences entre signaux Wifi.
C'est quoi du coup le nouveau modèle d'AP ? (PowerBeam j'ai l'impression sur tes photos twitter, mais je suis pas bien sur).  Du coup, vous allez utiliser les NB côté client comme CPE j’imagine non ?

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 081
    • Twitter LaFibre.info
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #15 le: 21 octobre 2015 à 18:35:08 »
Certains FAI qui ont prés d'1 million de client n'ont pas d'AS.

Exemple : Coriolis qui est MVNO (sur 3 réseaux mobile, qui propose aussi de l'ADSL (sur le réseau SFR) et du FTTH (sur les réseaux d’initiative public)

xuaeser

  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 86
  • Villeurbanne (69)
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #16 le: 21 octobre 2015 à 18:45:04 »
Et ils y gagnent quoi a pas avoir d'AS ? Ça peut être une position de tout externaliser (ou laisser faire les autres). Mais du coup l’intérêt de monter un FAI associatif se réduit si c'est juste pour avoir le côté pénible à grimper sur les toits, ça va pendant un temps...

Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 027
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #17 le: 21 octobre 2015 à 19:45:34 »
Avoir un AS, ainsi que ses propres IP me semble vraiment important si l'on veut pouvoir se réclamer FAI.
Pourquoi ça? C'est juste un avis "philosophique", pour "faire propre"? Ou alors est-ce qu'il y a une vraie justification argumentée?
Un FAI n'a aucune obligation d'avoir son propre réseau. Aux débuts de l'internet commercial, il était même assez courant pour un FAI de ne pas avoir d'AS, et d'utiliser un unique opérateur de transit.
Un FAI peut très bien revendre "à la découpe" un gros accès à Internet acheté auprès d'un unique opérateur de transit.
Je ne vois vraiment pas à quoi sert un AS pour se connecter à un unique opérateur de transit.

Citer
Utiliser les IP d'un autre me semble vraiment moyen, mais peut effectivement être un bon compromis pour démarrer.
Pourquoi ça? Plein d'acteurs le font. Plein d'hébergeur n'ont pas leur propre réseau. De très grosses entreprises sont connectées à un unique opérateur de transit/hébergeur. Pareil pour beaucoup d'établissements publics. Je parle de gros réseaux d'entreprise avec des milliers/dizaines de milliers de machines.
De plus, Oxid est un tout petit FAI, qui n'aura que quelques dizaines d'abonnés. Monopoliser un AS et une route pour ça... OK, c'est amusant, ça permet de bidouiller, mais c'est tout.

Mais du coup l’intérêt de monter un FAI associatif se réduit si c'est juste pour avoir le côté pénible à grimper sur les toits, ça va pendant un temps...
Quel est l'intérêt? Ben il est énorme et essentiel : avoir accès à Internet avec un débit potable, et de manière stable et fiable. Juste ça, et c'est ce dont rêvent pas mal de gens...

La Dedibox utilisée précédemment n'a qu'une seule IP, et lui adjoindre une IP Failover en plus pour chaque adhérent serait une méthode sale techniquement et bien trop chère : le but est que l'adhérent ait directement son IP Publique fixe sur son CPE. Faire cela avec des IP Failover revient à du bricolage.
Je vois la liberté et la flexibilité dans la possibilité de changer de prestataire sans devoir changer les IP de tout le monde si les choses venaient à mal se passer. Je ne pense honnêtement pas que ce genre de chose va se produire, mais c'est mon petit côté parano/prévoyant :p

L'AS est un projet à court/moyen terme. On va très bientôt avoir un /24 qui sera à priori noté chez le RIPE comme alloué à Oxid, W&S :)
OK, c'est ton avis. Mais je reste dubitatif.
* Est-ce qu'il y a vraiment des "clients" (particuliers) qui demandent à NE JAMAIS changer d'adresse IP? Même les clients "pro" acceptent de changer d'IP...
* Le cout de l'IP chez Online et OVH est à 2€/mois. Tu penses vraiment que c'est trop cher? Quel tarif d'abonnement vises-tu pour tes clients? 
* Tu dis que les IP failover, c'est "sale". Mais c'est simple et pragmatique. Je trouve étrange que la "propreté" entre en jeu comme critère de choix.

Pourras-tu stp nous expliquer le montage cible, et le type de lien mis en place? Comment allez-vous relier votre réseau au reste du monde dans votre futur réseau, avec votre propre AS? Un lien VDSL via Nerim que vous récupérez dans un datacenter? Si oui, dans quel datacenter? Le lien et l'hébergement en datacenter sont-ils abordables?
Ou alors vous allez migrer le lien VDSL vers un FAI type FDN qui a déjà un réseau "accessible" sur lequel s'interconnecter ? Je croyais qu'ils n'acceptaient pas le VDSL, vu le tarif de la collecte qu'ils payent au Mb/s assez inabordable.
Une fois que vous aurez votre propre AS, auprès de qui allez-vous acheter votre transit, et à quel tarif? Un opérateur "associatif"?

Je suis intéressé pour savoir si vous trouvez une solution économiquement rentable. Ca pourra certainement être répliqué à d'autres situations.
Est-ce que tu comptes seulement monter un petit FAI de quelques dizaines d'abonnés? Parce qu'avec quelques dizaines d'abonnés seulement, ça doit être difficile d'être rentable.
En mode associatif, le tarif au Mb/s est souvent (beaucoup) plus cher qu'en utilisant des offres commerciales. Et c'est logique.

Leon.
« Modifié: 21 octobre 2015 à 20:07:23 par leon_m »

xuaeser

  • Fédération FDN
  • *
  • Messages: 86
  • Villeurbanne (69)
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #18 le: 21 octobre 2015 à 20:29:43 »
Je comprends pas ta vision des choses Leon. Sous prétexte que l'on est un petit FAI, on peut (doit ?) faire des archi bancales,  aller gratter des IP à droite à gauche, n'avoir qu'un opérateur de transit. Oui il y a de fortes chances que l'on soit obligé de commencer comme ça, mais on peut légitimement se donner comme but d'avoir une infra complète ou l'on gère le maximum de choses.
Monter un FAI associatif est souvent également un acte militant de réappropriation des infras. Non, faire de l'internet ne doit pas être réservé à 4 grosses boites privées. 

Oui un AS, dans l'absolu, ça ne "sert" strictement à rien si l'on a qu'un opérateur de transit. En revanche ça permet de maîtriser au niveau du FAI un bout plus important de la chaine. Ça permet d'apprendre comment ça marche aussi. Rien que ça c'est pas négligeable.   
Un FAI n'a aucune obligation d'avoir son propre réseau. Aux débuts de l'internet commercial, il était même assez courant pour un FAI de ne pas avoir d'AS, et d'utiliser un unique opérateur de transit.
Un FAI peut très bien revendre "à la découpe" un gros accès à Internet acheté auprès d'un unique opérateur de transit.
Effectivement sauf que l'on ne parle pas d'un FAI commercial. Le but n'est pas de faire de l'argent.

Citer
Citer
Utiliser les IP d'un autre me semble vraiment moyen, mais peut effectivement être un bon compromis pour démarrer.
Pourquoi ça? Plein d'acteurs le font. Plein d'hébergeur n'ont pas leur propre réseau. De très grosses entreprises sont connectées à un unique opérateur de transit/hébergeur. Pareil pour beaucoup d'établissements publics. Je parle de gros réseaux d'entreprise avec des milliers/dizaines de milliers de machines.
De plus, Oxid est un tout petit FAI, qui n'aura que quelques dizaines d'abonnés. Monopoliser un AS et une route pour ça... OK, c'est amusant, ça permet de bidouiller, mais c'est tout.
Étant donné que le job d'un FAI c'est en gros de donner des IP à ses clients, ça me semble pas mal d'avoir des IP à soi .
Quand tu as un problème avec ton opérateur de transit, c'est beaucoup plus simple à gérer si tu as un vrai réseau indépendant de ton côté pour mettre en place une solution temporaire (ou pas)

* Est-ce qu'il y a vraiment des "clients" (particuliers) qui demandent à NE JAMAIS changer d'adresse IP? Même les clients "pro" acceptent de changer d'IP...
En général les "pro" ça leur fait pas franchement plaisir quand ils découvrent un beau matin que Mr Orange a décidé dans la nuit de changer l'IP qui leur est assigné, sans prévenir bien sur !  :D (il me semble avoir vu passé récemment quelques tweet grognons à ce sujet) 

buddy

  • Client Bbox fibre FTTH
  • *
  • Messages: 8 228
  • Mougins (06)
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #19 le: 21 octobre 2015 à 20:30:45 »
les IPs chez OVH sont à 2 € à l'installation et gratuites tous les mois après. ;)

yapret

  • AS203382 Oxid Telecom
  • Expert
  • *
  • Messages: 133
  • Saint-Cyr (71)
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #20 le: 22 octobre 2015 à 01:44:05 »
xuaeser, tu m'ôtes les mots de la bouche :p
En remplacement des Nanobeam sur les points hauts, on va utiliser des PowerBeam, aussi vendues sous le nom Nanobeam M5-300 pour le lien entre le village et la ville. Des Nanostation assureront la distribution aux abonnés, et des Nanostation Loco feront le court lien entre les points de distribution.

* Est-ce qu'il y a vraiment des "clients" (particuliers) qui demandent à NE JAMAIS changer d'adresse IP? Même les clients "pro" acceptent de changer d'IP...
* Le cout de l'IP chez Online et OVH est à 2€/mois. Tu penses vraiment que c'est trop cher? Quel tarif d'abonnement vises-tu pour tes clients? 
* Tu dis que les IP failover, c'est "sale". Mais c'est simple et pragmatique. Je trouve étrange que la "propreté" entre en jeu comme critère de choix.
- Peu. Mais il y a aussi les contraintes légales. En tant que FAI, on est tenus de savoir qui avait telle IP tel jour à telle heure. Autant pouvoir le faire le plus simplement possible (= IP Fixe). J'ajoute que si on peut éviter d'avoir à changer l'IP de XX CPE pour un problème quelconque, on le fait, tu parlais toi-même de stabilité, on cherche une solution pérenne.

- Il faut prendre en compte tout ce qu'il y a autour, notamment le point de vue économique de la chose.
Chez Online, on est limité à 5 IP Failover par serveur, à moins de prendre un niveau de service supérieur : Business, +20€HT/m pour un quota remonté sur la SC Gen2 à 16IP dont il ne faut pas oublier les frais d'installation de 3€HT/IP. Ajoutons à cela le prix du serveur et ses frais d'installation.
On arrive à 151 € TTC le premier mois au total pour 16 adhérents, avec un récurrent mensuek de 45€ TTC.
On retrouve quelque chose de similaire chez OVH puisque les frais d'installation sont de 50€ HT et le serveur le moins cher à 30€HT/mois au lieu de 5,99.
C'est conséquent pour une solution qui n'est ni prévue pour cet usage ni adaptée.

- Oui, je trouve qu'utiliser des IP Failover pour les attribuer aux abonnés d'un FAI est sale. D'abord sur le principe : ces IP sont là pour êtres basculées d'un serveur à l'autre en cas de pépin. Certains les utilisent pour des VM, très bien. Mais je ne trouve pas correct d'aller les attribuer à des particuliers. L'IP est quand même plus qu'un simple nombre, son "propriétaire" définit son usage. Sur la technique, c'est sale aussi. Elles sont attribuées à la carte réseau du serveur, pas routées vers lui. Donc on utiliserait des méthodes bancales/sales pour les amener chez les adhérents. NAT 1:1 ? Proxyarp ? Ce sont des sources à problèmes et des solutions qui, justement, ne me simplifieraient en rien la tâche. Tout ça pour des IPs dispersées dans des blocs différents.

Pourras-tu stp nous expliquer le montage cible, et le type de lien mis en place? Comment allez-vous relier votre réseau au reste du monde dans votre futur réseau, avec votre propre AS? Un lien VDSL via Nerim que vous récupérez dans un datacenter? Si oui, dans quel datacenter? Le lien et l'hébergement en datacenter sont-ils abordables?
Ou alors vous allez migrer le lien VDSL vers un FAI type FDN qui a déjà un réseau "accessible" sur lequel s'interconnecter ? Je croyais qu'ils n'acceptaient pas le VDSL, vu le tarif de la collecte qu'ils payent au Mb/s assez inabordable.
Une fois que vous aurez votre propre AS, auprès de qui allez-vous acheter votre transit, et à quel tarif? Un opérateur "associatif"?
On devrait continuer d'utiliser un tunnel VPN vers notre infra. C'est un moyen de la rejoindre simple, flexible et très peu coûteux, qui n'ajoute que 2ms de ping ici. Si un jour nous sommes assez nombreux, pourquoi pas migrer vers d'autres solutions plus professionnelles. Un RIP s'est monté à quelques kilomètres d'ici, et un autre est en discussion dans notre communauté de communes. Cette partie du réseau est de toute façon la plus complexe à s'approprier.
Notre transit proviendra très probablement de l'entreprise Absolight.


Je suis intéressé pour savoir si vous trouvez une solution économiquement rentable. Ca pourra certainement être répliqué à d'autres situations.
Est-ce que tu comptes seulement monter un petit FAI de quelques dizaines d'abonnés? Parce qu'avec quelques dizaines d'abonnés seulement, ça doit être difficile d'être rentable.
En mode associatif, le tarif au Mb/s est souvent (beaucoup) plus cher qu'en utilisant des offres commerciales. Et c'est logique.
Les solutions présentées précédemment seront économiquement rentables. L'association PCLight en est un bon exemple, puisque ses bénéfices lui permettent de financer des projets d'envergure comme RACINE dernièrement, tout en continuant d'améliorer son réseau radio (CELAN pour la collecte...).




Leon

  • Client SFR sur réseau Numericable
  • Modérateur
  • *
  • Messages: 4 027
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #21 le: 22 octobre 2015 à 06:50:08 »
OK, je comprends ton point de vue.
Sur la technique, c'est sale aussi. Elles sont attribuées à la carte réseau du serveur, pas routées vers lui.
Tu peux nous expliquer rapidement la différence entre les 2? J'avoue que je n'ai pas compris.

Leon.

vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 081
    • Twitter LaFibre.info
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #22 le: 22 octobre 2015 à 09:06:40 »
Quelques photos récupérés sur les réseaux sociaux :

La ligne VDSL dans son coffret, avec une prise para-foudre :


Le débit de synchronisation : 83,8 Mb/s en down et 22,6 Mb/s en up


Arrivée du matériel :


Les tests :


vivien

  • Administrateur
  • *
  • Messages: 28 081
    • Twitter LaFibre.info
Oxid Telecom : FAI Associatif
« Réponse #23 le: 22 octobre 2015 à 09:06:57 »
Installation sur les toits :




Le résultat :


 

Mobile View