Auteur Sujet: 26 octobre 2017 : Journée du THD dans le Doubs  (Lu 1027 fois)

0 Membres et 1 Invité sur ce sujet

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 064
    • Twitter @tdamienjd
26 octobre 2017 : Journée du THD dans le Doubs
« le: 09 octobre 2017 à 17:06:55 »
La FIRIP, Altitude Infrastructure, le Syndicat Mixte Très Haut Débit et le CREDO, en partenariat avec la Caisse des Dépôts et Consignations, l’AVICCA et l’ANEM vous invitent à leur événement numérique le 26 octobre 2017

PROGRAMME DE LA JOURNEE

09:30 : Accueil


10:00 : Ouverture de la journée, mots de bienvenue
- Denis LEROUX, Président du Syndicat mixte
- Etienne DUGAS, Président FIRIP
- Dominique WATEL, Président CREDO

10:30 : Table ronde : « Fibrer la France grâce aux collectivités : l’exemple du Doubs» animée par Hervé Rasclard, Délégué Général de la FIRIP
- Denis LEROUX, Président du Syndicat mixte Doubs THD
- Patrick CHAIZE, Président de l’AVICCA
- Annie GENEVARD, Députée et Secrétaire générale de l’ANEM
- Antoine DARODES, Directeur de l’Agence du numérique
- Etienne DUGAS, Président FIRIP
- David EL FASSY, PDG Altitude Infrastructure
- Antoine BREHARD, Directeur Régional de la Caisse des Dépôts et Consignations (sous réserve de
confirmation)

11:45 Prise de parole de Mme Christine BOUQUIN, Présidente du Département du Doubs

12h15 : Inauguration du raccordement en fibre de la Saline Royale

13:00 Buffet déjeunatoire et temps de rencontres

14:30 Table ronde : « Démocratiser la fibre pour les entreprises dans le cadre défini par l’ARCEP »
animée par Michel Triboulet, CREDO
- l’Autorité de régulations des communications électroniques et des postes (ARCEP)
- l’Association des Opérateurs Télécoms Alternatifs (AOTA)
- Denis BASQUE, KOSC
- Un opérateur entreprises et une entreprise du Doubs
- Pascal CAUMONT, Vice-Président de la FIRIP et Directeur Général d’Adista
- Un représentant de la FFT
- Patrick MOLINOZ, Vice-président de la région en charge du développement numérique des territoires

15:45 Allocution de clôture et mots de remerciements
- Denis LEROUX, Président du Syndicat mixte Doubs THD

Le Bus du THD sera présent toute la journée !

Pour appréhender le fonctionnement d’un réseau fibre optique, venez tester les applications, découvrir les nouveaux usages et potentialités offertes par le Très Haut Débit, montez à bord du bus THD du CREDO.

hades73440

  • Client Free vdsl
  • *
  • Messages: 448
  • Marnay (70)
    • Twitter@hades73440
26 octobre 2017 : Journée du THD dans le Doubs
« Réponse #1 le: 23 octobre 2017 à 16:03:20 »
THD : les réseaux d’initiative publique mobilisés dans le Doubs

Pour échanger sur le très haut débit (THD), le syndicat mixte Doubs THD, la FIRIP, Altitude Infrastructure et le CREDO organisent l’évènement numérique de la saline royale d’Arc-et-Senans (25) en partenariat avec l’ANEM, l’AVICCA, la caisse des dépôts, le département, la région Bourgogne Franche-Comté et l’agence du numérique.

Environ 200 participants, industriels et élus locaux se réuniront le 26 octobre prochain sur le site de la saline royale, classé au patrimoine mondial de l’Unesco et qui sera raccordé en fibre optique le même jour.

Ensemble, ils échangeront sur l’action des collectivités dans le déploiement des infrastructures et aborderont le projet d’aménagement THD du Doubs lancé depuis 2014 par le syndicat mixte Doubs et dont la première phase des travaux devrait s’achever début 2018. Actuellement, le 3000ème abonné est en passe d’être raccordé dans le département.

Denis Leroux, vice-président du département en charge du développement numérique du territoire et président du syndicat mixte Doubs THD explique : « Sur la lancée d’une 1ère phase du projet qui permet d’ores-et-déjà à 25 000 locaux d’être raccordés au gigabit/seconde et qui s’achèvera début 2018 avec 35 000 prises, le programme de déploiement Doubs THD se poursuit activement pour viser une couverture exhaustive de la zone d’intervention publique au plus tard d’ici 7 ans, et si possible avant. »

Par ailleurs, ils s’intéresseront au marché des offres aux entreprises. Initialement en situation de duopole, l’ARCEP a récemment orienté la réglementation pour faire èmerger le nouvel opérateur Kosc. Deux tables-rondes seront programmées autour de ces thématiques. 

https://www.constructioncayola.com/reseaux/article/2017/10/23/115304/thd-les-reseaux-initiative-publique-mobilises-dans-doubs.php

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 064
    • Twitter @tdamienjd
26 octobre 2017 : Journée du THD dans le Doubs
« Réponse #2 le: 27 octobre 2017 à 17:43:46 »
La FIRIP interpelle le Président depuis Arc-et-Senans

La FIRIP est très remontée contre les récentes déclaration de certains représentants institutionnels des télécoms qui semblent laisser entendre que la sécurisation des investissements d’une partie des RIP en zone d’initiative publique est loin d’être sanctuarisée…

La FIRIP, le Syndicat Mixte Doubs THD, Altitude Infrastructure et le CREDO ont organisé de 26 octobre un événement majeur dans le Doubs. Il se déroulait dans l'espace historique de la Saline Royale, classée au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1982.

Ce haut lieu culturel, privé de très haut débit jusqu'à présent, a été branchée à la fibre optique, dans le cadre du 3 000 ème raccordement du réseau Doubs Très Haut Débit.

Un exemple emblématique du bon déroulement du Plan France THD pour « Fibrer la France grâce aux collectivités : l’exemple du Doubs ».

Parmi les autres partenaires de l'événement, on pouvait également noter la présence pour première fois de l'ANEM (Association Nationale des Elus de la Montagne), ainsi que des partenaires 'plus classiques' avec l'AVICCA, la Caisse des Dépôts, le Département du Doubs, la Région Bourgogne Franche-Comté et l'Agence du Numérique.

L'appel d'Arc-et-Senans de la FIRIP !

En plein chaos, suite aux déclarations de SFR qui veut Fibrer la France seul sur ses fonds propres, c'est l'ensemble du plan France THD qui vacille. Pourtant, mercredi 25 octobre encore, Sébastien Soriano, Président de l'ARCEP, recadrait bien SFR devant le Sénat en indiquant :
« Nous ne laisserons pas semer la pagaille sur les territoires ».
D'ailleurs, la FIRIP se félicie des propos tenus par Sébastien Soriano, sur la protection des RIP à travers le statut proposé de « réseau d'aménagement numérique ». De même, Antoine Darodes aussi y est allé de sa petite pique dans le Doubs, déclarant :
«Le plan France THD, c'est ce que nous faisons, pas ce que nous ferons, c'est peut-être la différence avec certains ».

L'appel d'Arc-et-Senans de la FIRIP !

Table Ronde avec Doubs THDEn l’occurrence, la Fédération des Industriels des Réseaux d'Initiative Publique ne mâche pas ses mots. La FIRIP dénonce fermement un flou, voire une tendance au libéralisme sur les investissements en zone d'initiative publique.

Une crainte évoquée par Etienne Dugas qui parle même d'Open Bar suite à certains propos d'Antoine Darodes et même de l'AVICCA.

En effet, au-delà des 9 millions de foyers déjà engagés sur des projets de déploiement fibre optique sur des RIP, les 6 millions de logements restants pourraient être jetés en pâtures aux opérateurs privés (SFR, Orange, voire Free et Bouygues Telecom ?).

De son côté, la FIRIP prône plutôt une sécurisation des prises restantes avec des acteurs qui ont prouvé leur savoir faire sur les RIP déjà engagés. D'ailleurs, Etienne Dugas  a profité de cet événement pour lancer un appel solennel au Président de la République, au Gouvernement et aux parlementaires :

« Sécurisez-nous les investissements, privés et publiques, en zone RIP ! »
Etienne Dugas s'explique :

« Nous demandons que l'État donne les moyens aux collectivités de refuser tout déploiement d'opérateur privé venant concurrencer un projet RIP, initié afin de combler la carence historique d'investissement sur ces zones. 9 millions de prises sont aujourd'hui concernées (sur un potentiel de 15 millions à terme), représentant plus de 10 milliards d'investissements »

6 millions de foyers en zones d'initiative publique jetés en pâture ?

Sébastien Soriano Président de l'ARCEP
Beaucoup d'acteurs des télécoms pensaient que l'annonce de SFR servait juste à l'opérateur pour négocier un repartage de la répartition en zone AMII. Mais de plus en plus d'exemples concrets laissent supposer que SFR Altice compte bien ne pas tenir compte du plan France THD !

Des élus sont contactés par SFR Altice pour déployer un réseau fibre optique sans aucun frais sur leurs communes. Et en effet, légalement, rien n'empêche actuellement l'opérateur de faire ce genre de propositions…

Et pourtant, le plan France THD fonctionne, et il suffirait de bonnes décisions pour l'accélérer et répondre aux attentes de tout le monde !

Le projet Doubs THD, sur les rails de la fibre optique et du THD !

Doubs THDDès 2014, le Syndicat mixte Doubs THD, s'est lancé dans l'aménagement numérique Très Haut Débit de son territoire. C'est la filiale du groupe Altitude Infrastructure Doubs La Fibre qui coordonne la construction du réseau. Elle en assure également  la gestion et la commercialisation auprès des opérateurs.

Alors que le 3000ème abonné vient d'être raccordé, la première phase des travaux se terminera comme prévue début 2018 (sur 9 Communautés de communes). Au global, ce seront 36 000 foyers, entreprises et sites publics qui seront éligibles en fibre optique d'ici fin 2018.


Source : Degroupnews, 27/10/2017

tdamienjd

  • Client Bbox vdsl
  • *
  • Messages: 1 064
    • Twitter @tdamienjd
26 octobre 2017 : Journée du THD dans le Doubs
« Réponse #3 le: 06 novembre 2017 à 17:15:25 »
Couverture très haut débit : le Doubs avance !

Le Département, ses partenaires et les acteurs nationaux du haut débit, se sont réunis à la Saline royale d’Arc-et-Senans à l’occasion de son raccordement à la fibre optique, le 26 octobre, devenant ainsi le 3000e abonné. L’avancée de la couverture départementale se poursuit dans  un contexte national qui oscille entre volonté gouvernementale et mouvements de grands opérateurs.


En matière de couverture numérique en Très haut débit, le Doubs fait partie des territoires pionniers. Il commence à en récolter des fruits : 67 communes sont entièrement fibrées et 10 d’entre elles figurent parmi les 50 les plus fibrées de France.
« Les élus se sont inquiétés suite aux dernières annonces présidentielles et aux déclarations de grands opérateurs, relève la présidente du Département, Christine Bouquin. La sécurisation des réseaux d’initiative publique est primordiale car, dans le Doubs, cela représente un investissement global, pour les Communautés de communes et pour le Département, de 185 M€ dont 45 M€ pour la phase 1 qui s’achève. Le programme avance comme prévu. La venue d’un nouvel et grand opérateur n’est pas nécessairement un problème si nous nous mettons d’accord ensemble sur les territoires d’intervention des uns et des autres. De notre côté, nous allons pouvoir augmenter, dès le budget 2018, les fonds du Département dédiés au numérique. C’est un enjeu fort pour notre population, en bonne place dans notre programme C@P25. Il y a de nombreux défis à relever. »

1000 km de fibres déployés

Denis Leroux, président du Syndicat mixte Doubs THD et vice-président du Département chargé du développement numérique du territoire, poursuit : « La couverture de l’ensemble du Doubs en fibre optique est une chance pour le désenclavement et l’attractivité de nos territoires, pour le développement économique et en matière de qualité de vie et de services au public. La fibre optique est, par exemple, indispensable à la télémédecine. »
La première phase du projet prévoit 35 000 prises. Elle a nécessité le déploiement de 1000 km de fibre et permis le raccordement de 25 000 locaux. Le programme vise une couverture sur la zone d’intervention publique au plus tard d’ici sept ans, avec des montées en débit intermédiaires sur certains secteurs pour qu’aucun territoire ne soit mis de côté.
Etienne Dugas, président de la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique (Firip), affirme : « Le projet du Doubs est emblématique. Il apporte la preuve que cela fonctionne sur un territoire à dominante rurale. » Antoine Darodes, directeur de l’Agence numérique, complète : « Ce projet est symbolique. Il prouve que l’on peut construire  un programme intelligent et pragmatique. La solidarité et la mobilisation de toutes les collectivités est pour moi la clé de cette réussite. »

Un environnement complexe

Quelques inquiétudes demeurent néanmoins. Ainsi, la volonté du Président Macron d’accélérer la couverture du territoire, modifiant ainsi le Plan France très haut débit de lutte contre la fracture numérique, n’est assortie d’aucune précision. La question d’un éventuel redécoupage entre les zones d’initiatives privée et publique reste en suspens alors que des précautions doivent être prises les investissements déjà engagés ou en passe de l’être. L’intérêt nouveau de grands opérateurs pour certaines zones d’initiative publique pourrait mettre à mal les programmes des collectivités en la matière… L’approvisionnement en câbles optiques devient problématique en France où 10 000 prises sont raccordées chaque jour. Des difficultés pour trouver une main d’œuvre qualifiée apparaissent, des métiers, comme soudeurs, sont en tension malgré les initiatives des entreprises pour structurer des formations. Face à ces enjeux, l’avance prise par le Doubs demeure un atout.


Source : Conseil Départemental du Doubs, 30/10/2017

 

Mobile View