La Fibre

Fournisseurs d'accès à Internet mobile et 5G/4G fixe => 4G 5G Mobile => ondes Technologie mobile 5G => Discussion démarrée par: vivien le 15 juillet 2019 à 18:12:45

Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 15 juillet 2019 à 18:12:45
5G - Attributions des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz : l'Arcep met en consultation publique les modalités d'attribution et les obligations pour les candidats

Pour les déploiements futurs de la 5G, plusieurs bandes de fréquences ont été identifiées de manière coordonnée en Europe. Le projet de décision présenté ce jour par l’Arcep concerne l’attribution de fréquences dans la bande 3,4 - 3,8 GHz. Identifiée en Europe comme la « bande cœur » de la 5G, cette bande, par ses propriétés physiques et la quantité de fréquences disponibles, offre un compromis entre couverture et débit.
(https://lafibre.info/images/5g/201907_arcep_consultation_attribution_frequence_5g_1.jpg)

Les attributions de fréquences dans la bande 3,4 - 3,8 GHz en Europe. La France propose 310 MHz de fréquences, soit en moyenne 77,5 Mhz par opérateur :
(https://lafibre.info/images/5g/201907_arcep_consultation_attribution_frequence_5g_2.jpg)
Exemple de répartition possible : (le maximum pour un opérateur est à 100 Mhz)
- opérateur 1 : 100 Mhz
- opérateurs 2, 3 et 4 : 70 Mhz

La consultation publique :
(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)
(https://lafibre.info/images/5g/201907_arcep_consultation_attribution_frequence_5g.png) (https://lafibre.info/images/5g/201907_arcep_consultation_attribution_frequence_5g.pdf)

Il est possible de répondre à la consultation publique via https://www.arcep.fr/actualites/les-consultations-publiques/p/gp/detail/les-modalites-dattribution-de-la-bande-3490-3800-mhz-en-france-metropolitaine-15-juillet-2019.html


IPv6 :  pour accélérer la transition vers le protocole IPv6, l’Arcep prévoit une obligation pour rendre les réseaux mobiles compatibles avec celui-ci :

Obligation de support d’IPV6 :

Le titulaire est tenu de rendre son réseau mobile compatible avec le protocole IPv6 à compter du 31 décembre 2020.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 18:25:22
Donc 31 blocs de 10 MHz, et plancher minimal de 40 MHz contigus. 310 MHz à distribuer, cela se divise difficilement par 40 (p11). Durée d'utilisation de 15 ans.

Citer
Chaque  lauréat  se  verra  attribuer,  dans  les  conditions  décrites  au  document  II,  plusieurs  blocs contigus des 31 blocs de 10MHz suivants, utilisables en mode de duplexage temporel (TDD):
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 15 juillet 2019 à 18:39:11

Quantité minimale : 40 Mhz
Si 4 candidats = 160 MHz distribué
Reste donc, 150 MHz aux enchères par bloc de 10 MHz (plusieurs tours)

Patrimoine maximale d'un opérateur à 100 MHz.
Je passe ma commande de popcorn.  :)
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 19:02:51
Un scénario possible : 4*70 MHz = 280 MHz, et 3 blocs de 10 MHz attribués à 3 opérateurs. Donc 1 à 70 MHz, et 3 à 80 MHz.

A voir...
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 15 juillet 2019 à 19:05:27
Aucune des mises aux enchères 5G n'a donné un partage équilibré il me semble.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 19:08:07
Oui, mais aucune n'avait ce découpage et ces contraintes, ce nombre de candidat (4) et a mis l'accent plus sur les contraintes de déploiement que sur le montant des enchères.

En Italie, il me semble qu'il y avait des blocs de 80 MHz et des blocs de 20 MHz aux enchères.

Au minimum, un opérateur aura 40 MHz, donc il restera 270 MHz à distribuer. Et 3*80 MHz, cela fait 240 MHz. Donc il pourra y avoir une certaine distribution des attributions, mais à mon avis pas énorme.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 15 juillet 2019 à 19:12:57
L'Allemagne a des contraintes de déploiement très fortes.
Espagne et Grande Bretagne, pas de partage équilibré non plus.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 19:22:25
En Grande-Bretagne, cela a été relativement équilibré, un a eu 50 MHz, deux 40 MHz, et un 20 MHz. La quantité de spectre distribuée semble avoir été moins importante (pour la bande des 3.4 à 3.6 GHz ?). Et ils ont payé 1.4 milliards de livres en tout, donc pas les montant record de l'Italie et de l'Allemagne.

Citer
The big four operators have secured broadly the same amount of 5G spectrum to use after the auction.

Vodafone won 50MHz of spectrum in the 3.4GHz frequency band auctioned paying £378m, BT-owned EE won 40Mhz paying £303m, Telefónica-owned O2 picked up 40MHz for £318m, and Hutchison-owned Three spent £151m on 20Mhz. Three UK had already secured a 40Mhz of 5G spectrum prior to the auction.

https://www.theguardian.com/business/2018/apr/05/uk-mobile-operators-pay-close-to-14bn-for-5g-spectrum
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 19:36:07
En Espagne, le résultat pour 200 MHz dans les fréquences 3.6 à 3.8 GHz aurait été 80 MHz pour Vodafone, 60 MHz pour Orange et 50 MHz pour Telefonica Espana. Et le 4eme enchérisseur, Masmovil Group, n'a rien eu, mais possédait par ailleurs déjà deux blocs de 40 MHz dans les fréquences 3.4 à 3.6 GHz. Et le montant des enchères a été de 438 millions d'euros.

https://www.telegeography.com/products/commsupdate/articles/2018/07/26/spanish-5g-auction-generates-eur437-6m-vodafone-tops-bidding/
https://ovum.informa.com/resources/product-content/award-of-3638ghz-band-in-spain-allows-operators-to-prepare-for-5g-launch-in-2020
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 15 juillet 2019 à 19:40:28
Celui qui a 20 MHz trouve ta notion d'équilibre assez étrange.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 19:44:36
Oui, mais il y a eu d'autres fréquences attribuées pour la 5G, dans le bande des 2.3 MHz, et donc 3 opérateurs avaient déjà eu 40 MHz comme indiqué dans la citation.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 19:51:42
Bon, un autre scénario probable serait qu'Orange, qui a le plus de moyens et le plus de clients, obtienne 100 Mhz, et que les trois autres se partagent les 210 MHz restants, donc en moyenne 70 MHz, on pourrait avoir par exemple pour un 60 MHz, pour un autre 70 MHz et le dernier 80 MHz.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: Nico le 15 juillet 2019 à 20:09:50
Je n'ai pas encore tout lu, il y a une (des) condition(s) qui limiterait - de fait - la candidature aux big 4 ?
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 20:32:27
D'après la suite de ma lecture, non, rien ne limite les candidatures à 4, par contre l'ARCEP prévoit que le nombre de lauréats de dépasserait pas 4 (paragraphe II.2.3 p39):

Citer
Dans  le  cas  où  1,  2,  3  ou  4  candidats  qualifiés  auraient  souscrit  aux  huit  engagements  décrits  aux parties I.4.6, I.4.7, I.4.8, I.4.9, I.5.2, I.5.3a), I.5.3b)etI.6.1du  document  I  dans  leur  dossier  de candidature, chacun de ces candidats obtient un bloc de [YYYY]MHz.

Dans  le  cas  où  5  candidats  qualifiés  ou  plus  auraient  souscrit  aux  huit  engagements  décrits  aux parties I.4.6, I.4.7, I.4.8, I.4.9, I.5.2, I.5.3a), I.5.3b)etI.6.1du  document  I  dans  leur  dossier  de candidature, les  4  premiers  candidats  qualifiés  du  classement  établi  en  application  de  la  procédure de classement décrite dans la partie 0ci-après obtiennent un bloc de [YYYY]MHz.

Et je crois surtout qu'il n'y a pas d'autre candidat, vu les contraintes de déploiement. Il vaut mieux déjà avoir un réseau...
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: Nico le 15 juillet 2019 à 20:41:15
vu les contraintes de déploiement
C'est à ça que je faisais allusion oui. Comme il était question de proposer des fréquences à des industriels, mais peut-être dans un second temps, avec un autre bloc.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: Hammett le 15 juillet 2019 à 20:52:46
Pour Agnès Pannier-Runacher, la secrétaire d'Etat en charge des télécoms, a confirmé que les enchères françaises ne concerneront que les quatre opérateurs nationaux et que les industriels ne seront pas autorisés à concourir : "car il n'y a pas encore de demande très claire" Le Monde (https://www.lemonde.fr/economie/article/2019/04/10/huawei-est-un-des-grands-acteurs-du-marche-de-la-5g-que-nous-considerons-comme-les-autres_5448257_3234.html) (11/04).

Réitérer aujourd'hui dans Les Echos (https://www.lesechos.fr/tech-medias/hightech/je-ne-veux-pas-dune-5g-des-villes-et-dune-5g-des-champs-1038126#xtor=RSS-38) :
"Les opérateurs devront apporter la 5G aux industriels qui en font la demande dans des conditions « raisonnables et non discriminatoires », y compris à l'intérieur des bâtiments. L'Arcep veillera au respect de cet engagement. En revanche, les industriels ne pourront pas - à ce stade - gérer eux-mêmes des bandes de fréquences. Il y a un risque à trop morceler les fréquences. C'est le métier des opérateurs d'éviter les interférences."

Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: Nico le 15 juillet 2019 à 21:04:34
Effectivement ça limite un peu le nombre de postulants :

Obligations de déploiement d’un réseau fournissant un accès mobile dans la bande 3,4 - 3,8 GHz

Utilisation des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz depuis 3 000 sites du réseau mobile au 31 décembre 2022

Utilisation des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz depuis 8 000 sites du réseau mobile au 31 décembre 2024

Utilisation des fréquences de la bande 3,4 - 3,8 GHz depuis 12 000 sites du réseau mobile au 31 décembre 2025


Sinon y a ça aussi :

À compter du 31 décembre 2022, le titulaire est tenu de fournir un débit de 240 Mbit/s par secteur depuis au moins 75% des sites de son réseau mobile de PIRE supérieure à 5 W.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 15 juillet 2019 à 22:34:12
Cela me fait penser, SFR/Bouygues Telecom pourront-ils utiliser les antennes mutualisées Crozon pour la 5G ?
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 15 juillet 2019 à 22:43:17
Je pense qu'il n'y a pas de souci pour Crozon : un opérateur déploie les fréquences des deux opérateurs, donc cela compte un site pour chaque opérateur.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: Bulldozer le 15 juillet 2019 à 23:35:12
5G: L'Arcep dévoile les modalités des enchères - 15/07

https://www.dailymotion.com/video/x7dc9ju

La France a lancé officiellement lundi sa procédure d'attribution aux opérateurs télécoms des futures fréquences 5G, suivant un système mixte comportant la cession à prix fixe d'un premier bloc de fréquences et des enchères pour les fréquences restantes, a indiqué lundi l'Arcep, le régulateur des télécoms. On en parle Arthur Dreyfuss, président de la Fédération Française des Télécoms. - Inside, du lundi 15 juillet 2019, présenté par Thomas Sasportas,
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: PhilippeMarques le 16 juillet 2019 à 01:11:13
Au vu des modalités d'attribution, cela ne semble pas être construit pour que ce soit la foire d'empoigne.
C'est même assez bien pensé au regard de ce qui avait été fait pour l'UMTS. C'est une fusée à deux étages,chacun est susceptible d'y trouver son compte,soit l'opérateur accepte les contraintes et le coût de la License est plus faible, l'opérateur peux investir le différentiel dans l'infrastructure ou  il ne souhaite pas avoir de contraintes et le coût de License sera supérieur vraisemblablement. L'opérateur aura le choix d'y aller à son rythme.

Le discours du Président de la Fédération Française des Télécoms ( un organe dont je ne suis pas certain qu'il soit bien représentatif réellement, "présidence tournante des majors" je suppose ) est axé sur l'idée de comparaison avec d'autres pays, n'ayant pas la même configuration de la France vis à vis des prix de vente.L'idée véhiculée, est l'augmentation des prix pour aide à l'investissement.C'est là ou je ne suis pas d'accord, l'état change la règle pour baisser le prix de vente des fréquences et aider à l'investissement, c'est un pseudo manque à gagner pour l'état, en contre partie les investissement doivent être faits sans modification du périmètre du prix de vente.
Pour une simple et bonne raison, c'est que cela augmente la compétitivité des entreprises françaises face aux GAFA et donne une possibilité de construire des champions du numérique en France.
L'alignement des prix avec les autres pays, enchérit le coût d'usage. On construit une taxe GAFA pour donner des degrés de liberté, ce n'est pas pour aller les rendre à la distribution et en faire une rente de situation.
Il y a tout un pan d'aide lié au numérique, avec même un secrétaire d'état, la France fait des efforts considérables pour bien aborder le sujet ( quand on connait les plans "Minitel" ou l’ancêtre d'ATOS) ce plan semble être sur des meilleurs rails et voué à une meilleure réussite.
On a pas trop envie que quelques uns viennent essayer d'augmenter trop leurs marges pour faire capoter une stratégie qui peine un peu à aboutir mais qui est visionnaire,et sur la Fibre et sur la 5G.

Et soit dit en passant, Sébastien Soriano, est un excellent Président de l'ARCEP, il conduit parfaitement ces différents dossiers dans le sens de l’intérêt collectif. Les arbitrages sont loin d'être simples.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 16 juillet 2019 à 08:01:06
On verra bien, mais 150 Mhz en libre "enchère" cela peut vite devenir la foire d'empoigne.
A l'heure actuelle, suivant la largeur de bande disponible, un ratio DL//UL raisonnable, 256qam DL & 64qam UL, un opérateur va en gros avoir comme capacité :

- 40 Mhz = 500 / 85 mbps
- 50 Mhz = 630 /108 mbps
- 60 Mhz = 770 /130 mbps
- 70 Mhz = 900 / 150 mbps
- 80 Mhz = 1000 / 175 mbps
- 90 Mhz = 1160 / 200 mbps
- 100 Mhz =  1 300 / 220 mbps

L'opérateur n'aura pas le choix d'y aller à son rythme (voir le calendrier de déploiement en nombre de sites donnés par Nico)
Je ne pense pas que c'est en densifiant plus ou moins un réseau pour pallier un manque de patrimoine hertzien que l'on puisse faire des économies.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: Johannol le 16 juillet 2019 à 09:50:32
Je trouve cela top que l'Arcep propose l'IPv6 obligatoire. Par contre, vu que rien n'est fixé à ce niveau, j'ai peur qu'on se retrouve néanmoins dans un status quo avec une simple adresse unique /128 ou une adresse "privé" en fc00::/7. Auquel cas on n'aura pas progressé des masses.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 16 juillet 2019 à 10:01:32
Elle impose la "compatibilité", et la plupart des équipements, surtout aussi modernes pour la 5G, sont compatibles IPv6.
Elle n'en impose pas l'utilisation...
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 16 juillet 2019 à 10:21:47
L'Arcep impose que les APN proposent IPv6. Le prérimètre est par contre flou : Tous les APN ? Un APN uniquement ? Uniquement l'APN par défaut du grand public ?

l'Arcep n'impose pas à l'opérateur d'activer IPv6 : On peut se retrouver avec un APN IPv6, mais presque aucun clients avec de l'IPv6 par défaut, ce qui est le cas d'Orange aujourd'hui.

L'activation d'IPv6 n'est en effet pas possible sur tous les terminaux : Le paramétrage de l'APN par défaut est intégré dans le firmware du terminal. La mise à jour du firmware du terminal est réalisé par OTA par le fabricant : L'opérateur ne peut activer IPv6 que sur les modèles de terminaux qu'il maitrise (en gros ceux qui sont commercialisés par l'opérateur) et éligibles aux mises à jour constructeur (Un terminal qui n’est plus mis à jour, ne peut pas intégrer une modification de paramétrage de l’APN par défaut).

Bref difficile d'imposer l’activation d'IPv6.

Là aussi, je pense que le DNS46/NAT46 va être nécessaire pour permettre un accès au web IPv6 only, pour tous ceux qui sont avec l'APN configuré en IPv4.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: PhilippeMarques le 16 juillet 2019 à 11:41:29
On verra bien, mais 150 Mhz en libre "enchère" cela peut vite devenir la foire d'empoigne.
A l'heure actuelle, suivant la largeur de bande disponible, un ratio DL//UL raisonnable, 256qam DL & 64qam UL, un opérateur va en gros avoir comme capacité :

- 40 Mhz = 500 / 85 mbps
- 50 Mhz = 630 /108 mbps
- 60 Mhz = 770 /130 mbps
- 70 Mhz = 900 / 150 mbps
- 80 Mhz = 1000 / 175 mbps
- 90 Mhz = 1160 / 200 mbps
- 100 Mhz =  1 300 / 220 mbps

L'opérateur n'aura pas le choix d'y aller à son rythme (voir le calendrier de déploiement en nombre de sites donnés par Nico)
Je ne pense pas que c'est en densifiant plus ou moins un réseau pour pallier un manque de patrimoine hertzien que l'on puisse faire des économies.
Si on augmente la constellation de modulation QAM on doit pouvoir augmenter le Symbol Rate. Cela implique pas mal de choses, je te l'accorde. Les technologies se modifient.
Ce n'est pas cela qui me préoccupe, ce n'est pas de faire des économies dont il s'agit,c'est de mener à bien cette transition.
Sébastien est encore jeune et a fait preuve d'un bon discernement, il y a eu des changements de gouvernement et il a accompagner tour à tour , 4 ministres de "l'économie numérique" de Fleur Pellerin au dernier en date. En gardant une ligne de conduite stratégique pour le pays,sur des dossiers difficiles.
On comprends bien que les opérateurs tirent la couverture vers eux, mais si actuellement on veux voire èmerger des "champions" français, en s'appuyant sur Internet, donc les réseaux, les opérateurs doivent être rentables, mais pas en excès.Cela reviendrais à capter toute la valeur ajoutée par les Telcos au détriment des consommateurs, des autres entreprises et de l'état.
Le calendrier a été fixé, les modalités définies,la roue tourne faites vos jeux. :)
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 16 juillet 2019 à 12:35:40
Pour moi, je trouve l'attitude du gouvernement et l'ARCEP plutôt positives. L'état ne pense à seulement la rentrée d'argent, va limiter les dépenses des opérateurs pour les enchères, au profit du déploiement. C'est plutôt bien.

Et en tout cas, beaucoup plus rassurant que les enchères monstrueuses en Italie et Allemagne, qui risquent de mettre en difficulté les opérateurs, et coûter très cher au consommateur.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 16 juillet 2019 à 13:27:59
Le calendrier a été fixé, les modalités définies,la roue tourne faites vos jeux. :)
C'est en consultation publique, l'Arcep devra tenir compte des remarques qui sont faites à cette consultation publique.

Bref, cela pourra évoluer, mais généralement ce sont des petits ajustements, surtout qu'il y a déjà eu d'autres consultation publique des parties de ce qui est exposé.

La précédente consultation publique : https://www.arcep.fr/uploads/tx_gspublication/consultation-attribution_frequences_5G-2610178.pdf
Les réponses sont disponibles dans un fichier .rar disponible sur la page https://www.arcep.fr/actualites/les-communiques-de-presse/detail/n/5g-4.html
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alain_p le 16 juillet 2019 à 13:43:54
Oui, il y a par exemple la quantité minimale de fréquences, qui est pour l'instant fixé à 40 MHz minimum, qui peut évoluer. Si elle fixée finalement à 50 MHz par exemple, cela fait d'autant moins de fréquences restantes aux enchères (11 blocs de 10 MHz dans ce cas).

A noter que les opérateurs vont devoir bosser pendant l'été pour y répondre, pas l'ARCEP...
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 17 juillet 2019 à 07:55:46
Si on augmente la constellation de modulation QAM on doit pouvoir augmenter le Symbol Rate. Cela implique pas mal de choses, je te l'accorde. Les technologies se modifient.
Ce n'est pas cela qui me préoccupe, ce n'est pas de faire des économies dont il s'agit,c'est de mener à bien cette transition.
...

En attendant d'éventuelles améliorations techniques, il va falloir déployer sans et sur un matériel qui ne les supportera peut être pas (coucou le mimo 4x4). Le patrimoine fréquentiel c'est le pétrole de l'opérateur mobile, faire le radin est une mauvaise idée et il peut y avoir des phénomènes d'éviction.
Offrir 40 Mhz à tous l'évite pour le marché français, c'est déjà cela.
Il reste qu'entre 100 Mhz et 40 Mhz, il y a possibilités de différentiation en terme de QoE.
Mon sentiment, c'est que cela sera probablement un moteur suffisant aux enchères françaises pour atteindre un bon prix pour l'état.


Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: alegui le 21 juillet 2019 à 20:15:47
L'activation d'IPv6 n'est en effet pas possible sur tous les terminaux : Le paramétrage de l'APN par défaut est intégré dans le firmware du terminal. La mise à jour du firmware du terminal est réalisé par OTA par le fabricant : L'opérateur ne peut activer IPv6 que sur les modèles de terminaux qu'il maitrise (en gros ceux qui sont commercialisés par l'opérateur) et éligibles aux mises à jour constructeur (Un terminal qui n’est plus mis à jour, ne peut pas intégrer une modification de paramétrage de l’APN par défaut).
J'ai IPv6 chez Orange (Sosh) sur un redmi note 5 acheté en import, absolument pas chez Orange. Par défaut, depuis plus d'un an. Je doute qu'il y ait un paramétrage très fin du téléphone par rapport au réseau vu qu'il n'y a pas de VoLte. Donc sur des téléphones 5G, le problème ne devrait pas vraiment se poser, dans un premier temps on aura que du (très) haut de gamme qui peut faire l'effort, et plus on attend plus ce sera une évidence de le supporter.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 21 novembre 2019 à 18:35:44
Done !

Support de l'IPv6 obligatoire d'ici au 31 décembre 2020 pour les opérateurs mobile qui vont se lancer dans la 5G.


Page 33 : Le titulaire est tenu de rendre son réseau mobile compatible avec le protocole IPv6 à compter du 31 décembre 2020.
(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz_2.png)

Page 8 :

(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz_1.png)

(cliquez sur la miniature ci-dessous - le document est au format PDF)
(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz.png) (https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz.pdf)
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: kazyor le 21 novembre 2019 à 18:37:10
Done !
Support de l'IPv6 obligatoire d'ici au 31 janvier décembre 2020 pour les opérateurs mobile qui vont se lancer dans la 5G

Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 21 novembre 2019 à 18:37:56
Corrigé
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: eruditus le 22 novembre 2019 à 06:47:11
En attendant d'éventuelles améliorations techniques, il va falloir déployer sans et sur un matériel qui ne les supportera peut être pas (coucou le mimo 4x4). Le patrimoine fréquentiel c'est le pétrole de l'opérateur mobile, faire le radin est une mauvaise idée et il peut y avoir des phénomènes d'éviction.
Offrir 40 Mhz à tous l'évite pour le marché français, c'est déjà cela.
Il reste qu'entre 100 Mhz et 40 Mhz, il y a possibilités de différentiation en terme de QoE.
Mon sentiment, c'est que cela sera probablement un moteur suffisant aux enchères françaises pour atteindre un bon prix pour l'état.

Si j'ai bien lu, l'arcep va mettre en vente des blocs de 50 MHz.
Mon propos reste donc identique.
Bouygues Telecom et Free Mobile n'ont pas réussi à apitoyer tant que cela le régulateur/l'état.
Titre: Fréquences 5G: l'Arcep propose de rendre la compatibilité IPv6 obligatoire
Posté par: vivien le 03 janvier 2020 à 15:55:46
L'Arrêté du 30 décembre 2019 relatif aux modalités et aux conditions d'attribution d'autorisations d'utilisation de fréquences dans la bande 3,5 GHz en France métropolitaine pour établir et exploiter un système mobile terrestre (https://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do;jsessionid=249814181E1E1C10C6D8E6D3EF16469A.tplgfr38s_1?cidTexte=JORFTEXT000039699703&dateTexte=&oldAction=rechJO&categorieLien=id&idJO=JORFCONT000039696466), publié au journal officiel du 31 décembre, ne modifie pas les obligations fixées par l'Arcep, dans la décision n° 2019‑1386 de l’Arcep en date du 21 novembre 2019.

L'obligation de support de l'IPv6 obligatoire d'ici au 31 décembre 2020 pour les opérateurs mobile qui vont se lancer dans la 5G est donc acté.


(https://lafibre.info/images/5g/201911_arcep_modalites_attribution_auf_bande_34-38ghz_2.png)